Partagez | 
 

 l'hôtel Palazzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: l'hôtel Palazzo   Mar 6 Mai - 23:14



L'hôtel Palazzo, est l'un des plus beau hôtel de la ville, son design, sa qualité de service, et sa vue imprenable sur la vallée de Dormnuill lui valent ces 5 étoiles dans le guide du Meechelun, une agence de tourisme nationnale. Bien sur, une telle renommée en fait un hotel peu abordable et réservé à ceux qui ont les moyens, ici tout transpire la richesse, des meubles en or, des tissus en tapis précieux. Du marbre poli...des chandeliers de cristal...

Les employés sont dévoué et se plient à vos 4 caprices pour vous faire passer les meilleurs moments possibles

L'hôtel possède une cinquantaine de chambre, une salle de fête, une salle des eaux, avec SPA, Masseurs(euses), Sanatorium, Sauna, Vaporarium, un casino, une salle de spectacle ou sont donnés régulièrement des représentations...

On a pu y voir de nombreuses personnalités, des rois, des ministres, des nobles, et des patrons d'entrepise comme la Gebs ou les frères Abram et Kadabram !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Tessen
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 25/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
1110/1110  (1110/1110)
Points de Mana:
63/63  (63/63)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.9
For.1414
Int.55
Con.1212
Dex.1515
ATQ.50129
MATQ.
DEF.30
MDEf12
Endu.
Vit.
AM

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Dim 11 Mai - 23:09

[Venant du quartier commercant]

L’hotel Pallazo était gigantesque. Un immense bâtiment de luxe dédié à l’école du paraitre et du mensonge pour satisfaire les gouts démesurés des vicieux...

Tant de richesses auraient bien servis des causes plus nobles que le bon plaisir des puissants. Dolmadaki ne se serrait jamais permis de se pavaner au milieu d’un tel gâchis.

Mais il s’agissait de ravaler ses opinions et de jouer le jeu. Qui sait ? Peut être serait-ce même amusant ?

S’il pouvait se donner un faux visage devant un suspect il pouvait faire de même devant le Comte et tout ce qu’il avait pu inviter.

Un personnage bien étrange ce Comte... Toujours au courant et à l’affut de tout. Ses apparitions étaient toujours très fortuites. S’il n’était pas accompagné de son garde du corps Genyphir n’aurait pas hésité longtemps avant de le poursuivre. Mais malgré ses airs ridicules et son apparence inoffensive il y avait quelque chose de plus. Sa ressemblance avec Aodan mise a part, il semblait lui-même être un personnage dangereux. Von Tessen avait déjà croisé des homems semblables à lui. Des aristocrates profitant de l’image ridicule que le monde semble avoir de la noblesse : à savoir qu’ils sont tous soit des brutes soit des hommes efféminés et incompétent. Mais la vérité était tout autre. Le monde d’un aristocrate n’a rien à voir avec celui du roturier. Pour y survivre il faut jouer serré, et pour y prospérer, comme le Comte, il faut être un trésor de ressources, d’astuces, et d’immoralité.
Le Comte faisait sans doute parti de ces gens là : ceux qui cachent leur vrai pouvoir sous les poudres, les perruques et les gloussements.
L’Inquisiteur avait déjà surpris son regard. Pas celui qu’il réservait pour la Rousse ou une quelconque créature, non. Son véritable regard. Et il était percent. Intelligent.
Il fallait se méfier de lui.
Ou se le rallier ? Un individu tel que lui, avec ses connaissances, ses fonds et ses réseaux ferait un allié précieux...

Genyphir semblait être le premier venu. Cela n’était pas trop surprenant, il s’était précipité peut être un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryner
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Points de Vie:
763/1077  (763/1077)
Points de Mana:
217/260  (217/260)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.55
Int.3333
Con.1010
Dex.1010
ATQ./
MATQ.50196
DEF.26
MDEf82
Endu.425
Vit.5
AM2

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Lun 12 Mai - 22:43

[Venant du quartier commerçant]

Ryner arriva comme une fleur ou plutot comme un gros touriste dans cette batisse très riche. L'hôtel était d'un tout autres standing que les auberges de voyageurs qu'il avait l'habitude d'emprunter lors de ses nombreux voyages et missions sur le continent.
yner ne se sentait pas à l'aise dans ce milieu si fortuné. Tout transpiré la fortune et comprenait vite qu'il ne pourrait jamais ou du moins maintenant, se payer une chambre dans ce genre d'établissement.
Après avoir admiré le luxueux hall, il se dirigea vers une salle et trouva Tessen tous seul. Il semblait, comme Ryner indifférent par ce tape à l'oeil et au contraire il se méfiait un peu de tous cette mise en scène.

Ryner n'aimait pas trop les signes de haute bourgeoisie. Voila pourquoi il a quitté l'escadron d'assassin du Roi. Il devait assister à certaines cérémonie dans ce genre. Il préférait de loin l'ambiance et la chaleur de sa guilde.
Ils étaient peut être un peu festif mais au moins, il n'y avait pas tous ce chichi...


Ryner: Faire tous ça pour nous remettre une récompense.... Sa te change pas mal Tessen ce costume.... J'avais un peu de mal à te reconnaitre déguisé de la sorte....
J'espère que cette réception durera pas trop longtemps... J'ai envie d'aller me reposer dans ma guilde....




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofhaerii.forumactif.fr
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mar 13 Mai - 13:07

[De Dormnuill: Quartier commerçant]

La nuit commençait a peine son cycle. Les lanternes étaient allumées depuis peu et de la lumière émanait des fenêtres. Pourtant, malgré l'absence du soleil, le ciel n'était pas encore complètement sombre.

Après une courte marche à travers les boutiques, Apollo et Emilia arrivèrent finalement devant le Palazzo avec un peu d'avance pour la soirée. Apollo ne savait plus vraiment s'il s'agissait d'un bal, d'une réception, d'une fête plus contemporaine, ou encore d'autre chose. Qu'importe! Il était confortable dans ses habits neufs, il ne saignait pas, et il n'avait pas d'odeur nauséabonde. Bref, tout allait bien. Apollo n'avait pas emporté d'armement, mais pour la première fois depuis trop longtemps, il n'en aurait pas besoin.
Il porta la main à son cou. Le pendentif Anansi était toujours là. Il n'était donc pas désarmé, non...

Diverses personnalités entraient et sortaient de l'hôtel. Bourgeois, nobles, personnel, gardes... Apollo ne tarda pas à entrer non plus, malgré son envie de profiter de la douce brise nocturne, tant qu'il était encore frais et en forme. Dans le hall, il reconnut deux de ses coéquipiers, malgré leurs tenues d'apparat. Le guerrier psarosoupan, Geniphyr, et le Riskbreaker, Ryner. Les deux ne semblaient pas très emballés à l'idée de passer la soirée en costumes, et qui ne pouvait pas les comprendre? Quand on perds plusieurs litres de sang dans une même journée, le réflexe le plus naturel et de vouloir se reposer, pas d'assister à une soirée trop élitiste pour baisser sa garde!
Apollo n'avait pas ce problème, cependant. Il avait vite appris à s'intégrer à tout environnement. Et il voulait réellement avoir une discussion sérieuse avec le Comte Elijah...


Ryner: "...J'espère que cette réception durera pas trop longtemps... J'ai envie d'aller me reposer dans ma guilde..."

Apollo: "Geniphyr, Ryner!" fit-il, en s'approchant. "Je vois que je ne suis pas le seul qui suis venu avec de l'avance. Avez-vous une idée d'où ce déroulera la...réception?"




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Ven 16 Mai - 9:20

[Depuis le quartier du commerce de Dormnuill]

Neuro trouva assez rapidement l'emplacement de l’hôtel Palazzo malgré le voile de la nuit qui commençait à faire son oeuvre, l'obscurité recouvrant peu à peu les rues de la cité.
Comme il s'y attendait, la battisse était des plus luxueuses et des plus impressionnantes.
Neuro était sur son 31, et bien qu'il n'y paraisse pas connaissait un peu l'étiquette de ce genre d'endroit.
Il n'avait tout de même pas consentit à se séparer de son précieux arsenal.
Neuro suivait ce principe avec rigueur.


Neuro s’avança vers l'entrée et montra le carton d'invitation au personnel qui était à l’accueil.
Celui-ci l'invita à le suivre ce qui amena à une salle, où il retrouva Apollo, Ryner et Tessen qui discutaient.
Il les rejoignit donc.

Neuro : "Je craignais de ne pas vous retrouver dans cet immense Hotel."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Sam 17 Mai - 22:52

Le sombre jour qu'avait connu La cité Royale de Dormnuil touchait à sa fin. Le ciel était dégagé et les nuages sinistres de Astaroth avaient finalement laissé place à un ciel dégagé. Alors que l'astre du jour embrassait l'horizon, le ciel s'embrasa d'une lueur orange. Les rayons du soleil perçaient le vitrail qui constituait les fenêtres de la salle de réception. Le reflet de l'union rougeoyante du ciel et de la terre tenta les murs tapissés de broderies raffinées, donnant à la salle une ambiance sereine, presque intime si une centaine de personnes ne s'étaient pas réunies ce soir là.  

Une petite estrade avait été érigée au fond de la salle et devant laquelle un bataillon de chaises se tenaient au garde à vous, rangées dans l'ordre et la rigueur la plus stricte. Le parquet poli, du marbre, reflétait les sièges, numérotés, donnant l'impression qu'ils étaient disposés au milieu d'un lac miroitant.

Les employés d'hôtel invitèrent les convives, à prendre le siège qui leur était désigné.  La plupart des invités étaient des têtes connues de Dormnuill. Quelques sièges avaient également été réservée pour les membres éminents de Riskbreaker. Même si il n'était pas sûr qu'ils se présentent à l’événement.  Commerçants, officiers, politiques, artistes, magiciens, penseurs et autres célébrités avaient été conviés.  

Une longue table de buffet, s'étendant de son long contre chacun des murs avait été dressée.  Sur les tables, des mets préparés par les grands chefs de la cité.  Il y en avait pour tout les goûts, Du gibier rôti de la forêt de Schwartzwood, des sautés de chanterelles, des pommes de terres au four, Des ...cornes d'abondance dans lesquelles une pléthore de fruits aux couleur variées et étonnantes, Certains avaient même été importées de régions tropicales, voir de continents lointains. Les fruits de mer n'étaient pas en reste, crevettes, coquilles, langoustines, homard et autres crustacés sur un lit de glace aussi fine que la mer.  Il y avait beaucoup de terrines et de petit fours. Tant de petites gourmandises au goût unique, tant d'échantillon de la nouvelle cuisine de Dormnuill et d'ailleurs. Un peut plus loin dans la partie gauche du buffet, le paradis des gourmands, amateurs de sucreries et de gâteries en tout genre, le coin des desserts, gâteaux à la crème, génoises légères, tartes, fontaines de chocolats, fruits confits, salades de fruits, entremets et crèmes gourmandes et glacées, confiseries et bonbons extravagants. Il y avait même les fameux Heavens cookies, dont les serveurs n'étaient autres que des représentants de la marque. Les serveuses, plus jolies et charmantes que jamais étaient vêtues d'un uniforme rappelant les séraphin avec des petites ailes dans leur dos, elles avaient des tenues qui mettaient bien leur forme en valeur, les serveurs semblaient aussi avoir été choisis pour leur physique avantageux, ces messieurs étaient habillés d'un uniforme laissant apparaître leur musculature, et dont les aîles rouges renvoyaient directement à des petits diablotin.

Tout était bon pour promouvoir la marque...

Sur l'autre mur, un autre buffet, non un bar essentiellement, où de nombreuses boissons pouvaient être bues.  Il y avait toutes sortes d'alcool, de la bierre, du rhum, du whisky, de l'alcool de riz, de patate, de l'eau de vie, de l'hydromel, du champagne, du mousseux, du vin, rouge, blanc, jaune vert, des grands crus. Il y avait aussi des boissons sans alcool, à base de jus de fruits rares et exotiques.  Un barman talentueux pouvait fabriquer des cocktails sur demande.  Bref...Tout transpirait l’opulence et la richesse.  

Le compte Elijah De Goncourt, toujours accompagné de son assistante Nanao fit son apparition.




Elijah Galahad De Goncourr "Eli"




Nanao Ise
Le comte était habillé, d'une tunique à col noir, en tissu broqué de motifs abstraits qui lui descendait jusqu'au mollets. Il portait une longue écharpe d'un gris anthracite elle même brodée de motifs réguliers, ainsi que d'une rose qui semblaient être son emblème favori. Il était coiffé d'une raie sur le côté et ses mèches laissaient apparaître son visage et son regard, mystérieux.  
Il portait au cou un pendentif représentant un serpent qui se mort la queue, l'Ouroboros. Cette apparence lui donnait un air beaucoup plus sérieux et une attitude posée et sobre.

Nanao n'était pas en reste nom plus.  Elle portait une robe chinoise de soie sombre, brodée d'un magnifique Dragon doré. le bas de sa robe était fendu sur le côté, de manière à laisser entrevoir sa jambe nue. Elle portait des talons qui la rendait plus grande que le compte, Ses cheveux avaient été lavés et attaché avec une étoffe précieuse et ses oreilles portaient des pendants en tissu tressé.  Elle avait l'air un peu embarassée par cette tenue.  

Les deux s'approchèrent du groupe d'aventurier, le comte scruta chacun des invités d'honneur l'air satisfait avant de leur adresser la parole.


Elijah: "Bonsoir messieurs, merci d'être tous venus ce soir ! Vous êtes tous très élégants, je suis sûr que vous aller faire des jaloux ce soir! Surtout vous Genyphyr, je ne m'attendait pas à vous voir ainsi..."

Nanao: "Cette petite cérémonie est organisée en votre honneur, de nombreuses personnes voudrons surement vous parler..."

Elijah: "Allons, Nanao, ne pensons pas à ces choses là. Ces formalités sont d'un ennui...faîtes moi confiance...Assez parler, je suis conscient que vous voulez vous reposer après de telles aventures, je m'arrangerais pour qu'on ne vous dérange pas après la cérémonie...Au fait où est Mlle Zelpher ? J'espère qu'elle pourra venir...Ah...Assez parlé, la cérémonie va bientôt commencer. Si vous voulez bien vous donner la peine de me suivre, je vais vous conduire à vos sièges..."

Elijah ouvrit les bras pour les inviter à prendre les sièges de devant la scène. Ils étaient assis à côté du maire de la ville et d'un autre homme, au regard sombre, son regard se posa immédiatement sur les aventuriers. Il ne fit aucun effort pour cacher sa scrutation. Il avait des yeux d'un brun pourpre qui transpirait la malveillance.  Il était habillé d'une tunique similaire à celle du comte mais contrairement à ce dernier n'avait pas l'air du tout sympathique.


Elijah monta sur la scène et se plaça devant le pupitre qui était équipé d'un cristal Bleu. Les sonolithes étaient des cristaux semblables aux Icristaux, il permettaient d'amplifier magiquement la voix de la personne qui le tenait.  Bientôt sa voix fut porté par le crystal de communication. Tout le monde s'arrêta de parler et de murmurer.  

Elijah: "Mesdames, Mes demoiselles, messieurs, c'est un immense honneur pour moi de tous vous recevoir ici, à l'hotel Palazzo dont je remercie bien sur les propriétaires."

Il fit un signe à un homme chauve parmi les invités qui lui rendis son geste d'un signe de la tête.  

Elijah:"Seigneurs, Dames, commerçants, artistes, citoyens, aventuriers, je vous ai réuni ce soir pour célébrer la victoire des héros qui ont réussi à déjouer les plans d'un maléfique criminel, et par la même occasion tenté de détruire cette magnifique cité ! Le rodeur avait rassemblé une bande de gredins que ni la garde du roi, ni même..." en prenant un ton un peu sarcastique "La brigade magique, ni même les soldats de la ville n'ont su arrêter...Je veux bien sûr parler de la légion de Crown et de Thendruill le rôdeur ! Mais ces héros n'étaient pas les seuls à avoir oeuvré pour le bien de la ville, je tiens également à remercier tous les volontaires et les soldats de la ville qui ont participé à lopération d'évacuation de la ville..."

Elijah fut coupé par l'homme qui était assis près des aventurier.

???: "Monsieur le comte, si je puis me permettre, que faites vous à Dormnuill ? Votre place n'est-elle pas à Nabû, vous savez dans ce bordel que vous avez semble t-il l'habitude de fréquenter...Je ne doute pas de votre bienveillance, mais quelles sont vos véritables intentions ? "

L'homme avait parlé sur un ton sec et une pointe de sarcasmes pouvait s'entendre dans sa voix. L'intervention de ce personnage aux révélations calomnieuses avait un peu refroidi l'ambiance.  Elijah le fixa quelques fractions de secondes et finit par répondre.  

Elijah:"Sénateur Dronel Hiledert ! Vous êtes toujours aussi aimables !"

L'assemblée éclata de rire

Elijah:"Et bien, et bien, vu que nous sommes compatriotes, vous n'êtes pas sans savoir mes goûts pour l'aventure...Aussi, je ne peux pas fermer les yeux quand une tragédie potentielle est sur le point de ce produire, vous comprenez ? Parfois il faut savoir se battre pour ce que vous croyez...Je crois savoir que vos amis de l'escouade magique ne sont pas de cet avis, je me demande si ils auraient fait si les criminels avaient pu arriver à leur fin...pas vous? Je trouve vos accusations assez curieuses...je n'ai jamais eu besoin d'aller dans des bordel, très peu résistent à mes charmes voyez vous...Par contre je suis surpris d'apprendre qu'il y a des maison closes dans la ville de l'écriture ! Si j'avais su que vous étiez un si bon connaisseur je vous aurait consulté depuis longtemps. D'ailleurs je vous retourne la question, que faites vous ici ? Je n'ai pas le souvenir de vous avoir invité"

Une nouvelle vague de rire.

Dronel: "...Je vois que vous continuez à vous cacher derrière vos pitreries, c'est comme ça que vous dépensez l'argent des citoyens de Nabû, en donnant des banquets ridicules et hors de prix ?"

Elijah: "Vous vous méprenez, ici je ne suis pas sénateur de Nabû, je suis venu en tant que mandataire d'une requête à la guilde des aventuriers, et quand au banquet et bien, je suis simplement extrêmement riche, tout est payé de ma poche. Je ne pense pas être obligé de vous justifier chacune de mes dépenses, Sénateur Hiledert ! Tout comme je ne vous juge pas de l'utiliser pour fréquenter des maison closes ! "

Les rires redoublèrent.

Elijah:" Ne vous en faites pas, mon ami, je vous invite à vous joindre à nous, nous aurons toute la soirée pour s'échanger des courtoisies ! Sans plus attendre veuillez applaudir les héros de Dormnuill !"

La foule se mis à applaudir et les projecteurs se braquèrent sur le rang où se trouvait les héros en question.

Elijah:" La prime de Thendruill s'élevait à 250.000 Dorms, Ces 5 Aventuriers ont répondu à l'appel, chacun d'entre eux se verra donc récompensé de 50 000 Dorms ! Félicitations, venez chercher votre enveloppe !"

Elijah les invita à monter sur la scène et serra la main à chacun d'eux. Il donna les part de Kayné et Aodan à Ryner, pour qu'il puisse les leur transmettre. La foule clamèrent les héros, d'applaudissements.  Seul le sénateur Hiledert deumeura silencieux et sévère sur son siège.



Tout le monde Gagne 50 000 Dorms, sauf Ryner qui obtient 150 000, les parts de Kayné, qui est à la bourre et Aodan qui dors




Elijah:"Je ne leur imposerais pas le supplice d'un discours ! Passons plutôt à la fête ! Que la fête commence !"

Le rideau derrière l'estrade fut tiré pour laisser apparaître un orchestre.

Ambiance:
 
Les invités se dispersèrent dans la sale pour danser et se diriger vers les buffets.  

Elijah s'approcha du groupe.


Elijah: "Ouf...quel emmerdeur...J'espère que ce n'était pas trop long...Profitez bien de la fête, si vous me cherchez je suis dans les jaccusi au premier étages, la journée a été exténuante pour tout le monde..."

Il regarda Apollo et ...Emilia en souriant avant de disparaître, une coupe de champagne à la main.

Nanao s'approcha de Genyphyr, rougissante.  


Nanao :"Monsieur Von Tessen, je...je vous trouve tout à fait ravissant dans cette tenue...je...c'est embarrassant...Le comte m'a conseillé de porter cette robe...je ...ah...je dois vous ennuyer avec ces histoires...dites moi, est-ce que vous avez quelques instants à m'accorder ? Je...J'aimerais en savoir un peu plus sur vous...Vous m'avez l'air d'un gentleman et fréquenter un goujat comme le comte n'est pas de tout repos, je vous l'accorde...Alors...euh...d'où est-ce que vous venez comme ça ?"

Tandis que Nanao tentait une approche, plus ou moins subtile, mais surtout un peu maladroite.

Le comte s'était installé au deuxième étage, sur une terrasse donnant sur la vallée du Mont Dormnuill.  Il contemplait le soleil se coucher dans le lit de la montagne et le ciel se scinder de rouge et de bleu dans les lueurs du crepuscule. Laissant bientôt apparaître les étoiles et l'astre du soir.

La terrasse comportait aussi des sièges confortables, des transats et autres mobiliers d'eau...


Pendant ce temps le sénateur s'approchait des aventuriers.

Dronel:"Les héros de Dormnuill ! Quel titre pompeux...Alors quel effet ça fait d'être des héros? Des héros qui ont visiblement lutté pour arrêter des bandits de seconde zone...Les institutions doivent être vraiment désespérées pour faire appel à des amateurs...A moins que vous ne soyez les choses de ce pervers dégénéré, tout s'expliquerait alors..."

D'une manière ou d'une autre le sénateur laissait échapper sa mauvaise humeur et son hostilité envers Elijah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Dim 18 Mai - 4:25

Finalement les employés de l'établissement invitèrent les convives à venir prendre part aux festivités dans une immense salle pharaonique.
D'un coté un buffet gargantuesque arborant tous les mets les plus raffinés et délicieux auquel on pouvait rêver, même un titan ne saurait trouver assez de place pour tout engloutir, de l'autre, un bar égalant une immense mer de boissons diverses et variées, allant des alcools les plus forts aux jus de fruits les plus sucrés et doux.
Des serveuses angéliques aux formes tentatrices représentant la marque de biscuits bien connus se tenaient non loin des desserts.
Le paradis n'était peu être pas loin, si on ne comptait pas les serveurs déguisés en diablotin.
Neuro ne put s’empêcher de remarquer les serveuses et de mater brièvement, avant de porter son regard du coté du bar où il allait certainement passer la majeure partie de la soirée.


Les employés de l’hôtel prièrent les invités à prendre place au sièges qui leur étaient réservés.
Il y avait du beau monde, cela était indéniable.


Peu de temps après, le Comte Elijah Galahad de Goncourt fit son apparition, accompagné de sa fidèle et dévouée assistante Nanao Ise.
Tout deux était majestueusement habillés.
Ils s’approchèrent des aventuriers en ne manquant pas d'examiner les tenues qu'ils avaient choisis d'arborer.





Tenue de Neuro:
 



Elijah: "Bonsoir messieurs, merci d'être tous venus ce soir ! Vous êtes tous très élégants, je suis sûr que vous aller faire des jaloux ce soir! Surtout vous Genyphyr, je ne m'attendait pas à vous voir ainsi..."

Neuro : "Bonsoir Monsieur le Comte de Goncourt, Mademoiselle Ise."
faisant un léger signe de tête en guise de révérence.

Nanao: "Cette petite cérémonie est organisée en votre honneur, de nombreuses personnes voudrons surement vous parler..."

Elijah: "Allons, Nanao, ne pensons pas à ces choses là. Ces formalités sont d'un ennui...faîtes moi confiance...Assez parler, je suis conscient que vous voulez vous reposer après de telles aventures, je m'arrangerais pour qu'on ne vous dérange pas après la cérémonie...Au fait où est Mlle Zelpher ? J'espère qu'elle pourra venir...Ah...Assez parlé, la cérémonie va bientôt commencer. Si vous voulez bien vous donner la peine de me suivre, je vais vous conduire à vos sièges..."

Il manquait Kayné, ce qui était plutôt bizarre, Neuro s'attendant à ce qu'elle soit là avec son énergie habituelle.
Après tout elle devait surement comme toutes les femmes passer des heures à se préparer pour ce genre d’événements et à se faire belle.
Elle avait beau être une guerrière des plus dangereuse, elle était avant tout une femme.

Neuro : "Je ne doute pas que Mademoiselle Zelpher arrivera d'une minute à l'autre Monsieur le Comte."

Neuro prit place à son siège, en s'affalant comme à son habitude, sous le regard un peu outré de la bourgeoisie.
Cependant Neuro gardait une certaine élégance.
Qui plus est les places des aventuriers étaient juste devant la scène.
Le Comte monta sur la scène et prit la parole sous l'oreille attentive de tous.

Elijah: "Mesdames, Mes demoiselles, messieurs, c'est un immense honneur pour moi de tous vous recevoir ici, à l'hotel Palazzo dont je remercie bien sur les propriétaires." 

Elijah:"Seigneurs, Dames, commerçants, artistes, citoyens, aventuriers, je vous ai réuni ce soir pour célébrer la victoire des héros qui ont réussi à déjouer les plans d'un maléfique criminel, et par la même occasion tenté de détruire cette magnifique cité ! Le rodeur avait rassemblé une bande de gredins que ni la garde du roi, ni même..." en prenant un ton un peu sarcastique "La brigade magique, ni même les soldats de la ville n'ont su arrêter...Je veux bien sûr parler de la légion de Crown et de Thendruill le rôdeur ! Mais ces héros n'étaient pas les seuls à avoir oeuvré pour le bien de la ville, je tiens également à remercier tous les volontaires et les soldats de la ville qui ont participé à lopération d'évacuation de la ville..."

Un énergumène assit lui aussi au premier rang coupa la parole au Comte Elijah. 

???: "Monsieur le comte, si je puis me permettre, que faites vous à Dormnuill ? Votre place n'est-elle pas à Nabû, vous savez dans ce bordel que vous avez semble t-il l'habitude de fréquenter...Je ne doute pas de votre bienveillance, mais quelles sont vos véritables intentions ? " 

Ce personnage ne semblait pas apprécier le Comte.

Elijah:"Sénateur Dronel Hiledert ! Vous êtes toujours aussi aimables !"

La foule se mit à rire. Le Comte avait du talent pour les discours et un sens de la répartie aiguisée, comme il avait sut le montrer a l'arrogant officier de la brgade magique.

Elijah:"Et bien, et bien, vu que nous sommes compatriotes, vous n'êtes pas sans savoir mes goûts pour l'aventure...Aussi, je ne peux pas fermer les yeux quand une tragédie potentielle est sur le point de ce produire, vous comprenez ? Parfois il faut savoir se battre pour ce que vous croyez...Je crois savoir que vos amis de l'escouade magique ne sont pas de cet avis, je me demande si ils auraient fait si les criminels avaient pu arriver à leur fin...pas vous? Je trouve vos accusations assez curieuses...je n'ai jamais eu besoin d'aller dans des bordel, très peu résistent à mes charmes voyez vous...Par contre je suis surpris d'apprendre qu'il y a des maison closes dans la ville de l'écriture ! Si j'avais su que vous étiez un si bon connaisseur je vous aurait consulté depuis longtemps. D'ailleurs je vous retourne la question, que faites vous ici ? Je n'ai pas le souvenir de vous avoir invité"

Dronel: "...Je vois que vous continuez à vous cacher derrière vos pitreries, c'est comme ça que vous dépensez l'argent des citoyens de Nabû, en donnant des banquets ridicules et hors de prix ?"

Elijah: "Vous vous méprenez, ici je ne suis pas sénateur de Nabû, je suis venu en tant que mandataire d'une requête à la guilde des aventuriers, et quand au banquet et bien, je suis simplement extrêmement riche, tout est payé de ma poche. Je ne pense pas être obligé de vous justifier chacune de mes dépenses, Sénateur Hiledert ! Tout comme je ne vous juge pas de l'utiliser pour fréquenter des maison closes ! "

Elijah:" Ne vous en faites pas, mon ami, je vous invite à vous joindre à nous, nous aurons toute la soirée pour s'échanger des courtoisies ! Sans plus attendre veuillez applaudir les héros de Dormnuill !" 

Elijah:" La prime de Thendruill s'élevait à 250.000 Dorms, Ces 5 Aventuriers ont répondu à l'appel, chacun d'entre eux se verra donc récompensé de 50 000 Dorms ! Félicitations, venez chercher votre enveloppe !"

Les aventuriers sous la lumière des projecteurs étaient acclamés et applaudis par toute la salle.
Neuro se leva et monta sur l'estrade afin de récupérer la coquette somme, qui allait lui permettre de renflouer sa bourse qui avait atteint un seuil critique. Il remercia brièvement le Comte et l'auditoire avant de retourner à sa place en plaçant la lourde enveloppe bien garnie dans l’intérieur de sa veste.

Elijah:"Je ne leur imposerais pas le supplice d'un discours ! Passons plutôt à la fête ! Que la fête commence !"

A ces mots, un orchestre apparu comme par magie derrière la levée du rideau de la scène. Les festivités allaient pouvoir réellement commencer après la remise des récompenses. Les invités se dirigèrent donc vers le buffet ou le bar, voir même sur la piste pour danser sous la musique festive de l'orchestre.


Le Comte revint voir le groupe d'aventurier.

Elijah: "Ouf...quel emmerdeur...J'espère que ce n'était pas trop long...Profitez bien de la fête, si vous me cherchez je suis dans les jaccusi au premier étages, la journée a été exténuante pour tout le monde..."

Puis il disparut en compagnie d'une coupe de champagne aux bulles clinquantes et pétillantes.
Nanao en profita pour tenter une approche avec Von Tessen.

Le sénateur sembla profiter de l’absence du Comte pour venir discuter avec les aventuriers et déverser sa haine.

Dronel:"Les héros de Dormnuill ! Quel titre pompeux...Alors quel effet ça fait d'être des héros? Des héros qui ont visiblement lutté pour arrêter des bandits de seconde zone...Les institutions doivent être vraiment désespérées pour faire appel à des amateurs...A moins que vous ne soyez les choses de ce pervers dégénéré, tout s'expliquerait alors..."

Neuro pensa que de dénommé Dronel devait certainement avoir eu des querelles avec le Comte par le passé, ce qui expliquerait une telle animosité.

Neuro : "Monsieur le Sénateur Hildert, si je ne me trompe pas. Permettez moi de me présenter. Neuro Harlock."

Après une courte pose, Neuro rebondit sur le vif du sujet.

"Personnellement en ce qui me concerne je ne porte aucun intérêt a ce titre de Héros, je le laisse à qui veux. 
Je ne suis qu'un simple voyageur de passage qui a eut une opportunité de participer au mandat sur Thandruill.
Tout ce qui m'importait était la récompense. Le sauvetage de la ville était une condition sine qua none.
Pour mes coéquipiers je ne sais pas leur position la dessus.
De toute manière on parlera des "héros de Dormnuill" comme vous les appelez une semaine ou deux, puis tout le monde oubliera, ainsi est fait le monde."

Neuro n'était pas vraiment intéressé par le fait d'être un héros et d'être apprécié, ce qui l’intéressait était l'argent.
Avoir sauvé la ville était aussi important pour lui, mais il ne comptait pas le montrer particulièrement et n'avait que faire des critiques que cela pourrait occasionner à son encontre.

"Je ne sais pas ce que vous entendez par "choses de ce pervers dégénéré", par contre je veux bien être la chose de ces serveuses angéliques si vous voyez ce que je veux dire ..."
désignant les serveuses d'un regard lubrique et obscène, attrapant une coupe de champagne sur l'une des tables

Neuro but d'une traite afin de se rafraîchir le palais sous les petites bulles de la gouleyante boisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Lun 19 Mai - 17:32

Neuro : "Monsieur le Sénateur Hildert, si je ne me trompe pas. Permettez moi de me présenter. Neuro Harlock."

Hildert: Lui, même, je vois que vous avez quelques manières, qu'avez-vous à me dire ?

Après une courte pose, Neuro rebondit sur le vif du sujet.


Neuro:"Personnellement en ce qui me concerne je ne porte aucun intérêt a ce titre de Héros, je le laisse à qui veux.
Je ne suis qu'un simple voyageur de passage qui a eut une opportunité de participer au mandat sur Thandruill.
Tout ce qui m'importait était la récompense. Le sauvetage de la ville était une condition sine qua none.
Pour mes coéquipiers je ne sais pas leur position la dessus.
De toute manière on parlera des "héros de Dormnuill" comme vous les appelez une semaine ou deux, puis tout le monde oubliera, ainsi est fait le monde."


Hildert:"Ah! Au moins vous faites preuves de franchise, une qualité que j'apprécie...vous n'avez pas entièrement tort. L'argent est tout en ce monde n'est-ce pas ? Il justifie bien qu'on prenne des risques pour vous...Cette vérité est vraie pour la plupart des endroit de ce monde, mais pas pour Nabû, la ville que j'administre en partie avec l'autre énergumène de comte et d'autres...La capitale du sud sait récompenser les hauts faits. ne dit-ont pas qu'un homme vaut par ce qu'il fait et pas non pas parce qu'il a ? Ce n'est pas comme cet idiot qui pense qu'il peut tout se payer avec sa fortune absurde..."

Neuro n'était pas vraiment intéressé par le fait d'être un héros et d'être apprécié, ce qui l’intéressait était l'argent.
Avoir sauvé la ville était aussi important pour lui, mais il ne comptait pas le montrer particulièrement et n'avait que faire des critiques que cela pourrait occasionner à son encontre.


Neuro:"Je ne sais pas ce que vous entendez par "choses de ce pervers dégénéré", par contre je veux bien être la chose de ces serveuses angéliques si vous voyez ce que je veux dire ..."
désignant les serveuses d'un regard lubrique et obscène, attrapant une coupe de champagne sur l'une des tables"


Neuro but d'une traite afin de se rafraîchir le palais sous les petites bulles de la gouleyante boisson.

Le sénateur attrapa une coupe de champagne des mains d'un invité qui venait de se servir et le regarda d'un air intimidant. Il regarda l'épéiste scruter la fille. Il s'approcha de Neuro et lui murmura quelque chose à l'oreille.


Hildert: "Vous aimez les femmes, Neuro ? Vous aimez l'argent ? Je peux m'arranger pour que vous obteniez ce que vous voulez...un titre...peu vous ouvrir plus de portes que vous ne le croyiez ! Bien sûr, je suis un homme d'action, j'ai besoin que vous fassiez quelque chose pour moi...Quelques détails sur la vie du comte m'échappent, j'aimerai que ...vous l'espionniez pour moi, peu importe la méthode, gagnez sa confiance ou non, je voudrait connaître tous ces fais et gestes..."

Hildert lui serra la main; et en profita pour donner à Neuro un petit objet cristalin.

Hildert:"C'est un Phonolyte, grâce à lui je pourrait écouter et entendre tout ce que dis le comte...je ne sais pas si vous aurez l'occasion de le placer sur lui, mais si vous réussissez je vous récompenserait beaucoup plus que ce que ce comte aura bien pu vous payer...Alors, c'est un marché ?"

Il referma la main de Neuro sur le cristal et attendit la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Lun 19 Mai - 19:46

Hildert:"Ah! Au moins vous faites preuves de franchise, une qualité que j'apprécie...vous n'avez pas entièrement tort. L'argent est tout en ce monde n'est-ce pas ? Il justifie bien qu'on prenne des risques pour vous...Cette vérité est vraie pour la plupart des endroit de ce monde, mais pas pour Nabû, la ville que j'administre en partie avec l'autre énergumène de comte et d'autres...La capitale du sud sait récompenser les hauts faits. ne dit-ont pas qu'un homme vaut par ce qu'il fait et pas non pas parce qu'il a ? Ce n'est pas comme cet idiot qui pense qu'il peut tout se payer avec sa fortune absurde..." 

Neuro remarqua que le sénateur était plutôt étrange, bien différent des personnages politiques qu'il avait croisé auparavant dans de rares occasions.
Certainement une différence culturelle. Après tout cela ne faisait pas longtemps qu'il avait quitté sa terre natale et ne connaissait peu les autres contrées du globe.

Le sénateur arracha une coupe de champagne à l'un des invités, avant de tenir quelques propos machiavéliques en murmure à Neuro.

Hildert: "Vous aimez les femmes, Neuro ? Vous aimez l'argent ? Je peux m'arranger pour que vous obteniez ce que vous voulez...un titre...peu vous ouvrir plus de portes que vous ne le croyiez ! Bien sûr, je suis un homme d'action, j'ai besoin que vous fassiez quelque chose pour moi...Quelques détails sur la vie du comte m'échappent, j'aimerai que ...vous l'espionniez pour moi, peu importe la méthode, gagnez sa confiance ou non, je voudrait connaître tous ces fais et gestes..."

Le sénateur fit mine de serrer la main de Neuro, afin de lui remettre un étrange dispositif.

Hildert:"C'est un Phonolyte, grâce à lui je pourrait écouter et entendre tout ce que dis le comte...je ne sais pas si vous aurez l'occasion de le placer sur lui, mais si vous réussissez je vous récompenserait beaucoup plus que ce que ce comte aura bien pu vous payer...Alors, c'est un marché ?"

Neuro écoutât la proposition sans sourciller, elle était tentante, seul un fou aurait refusé.
Avant de répondre à celle-ci, Neuro reprit un verre et le bu plus posément que le précédent.
Il s'assura que personne n'écoute la conversation et murmura au sénateur sa réponse.

Neuro : "Voici une proposition des plus intéressantes, je dois cependant la refuser."
-reprenant sa main en ne prenant pas l'objet-
"Je n'ai ni les compétences, ni l'envie de me prêter à cette mission."

"La discrétion n'est pas vraiment mon fort, alors je doute que j'arrive à un tel exploit, surtout que le Comte à l'air d'avoir plus d'un tour dans son sac."
-reprenant une gorgée de champagne-
"De plus je n'ai pas envie de lui faire un tour de ce genre, il s'est montré plutôt généreux."
-finissant son verre-

"Vous devriez faire cette proposition à quelqu'un qui a du talent pour la discrétion, comme un ninja par exemple."
"Bien sur, je vais faire comme si cette conversation n'avait jamais eu lieu."

Neuro n'avait pas envie de tenter le diable. La proposition était certes des plus alléchantes, mais arriver à piéger quelqu'un comme le Comte était un peu trop pour lui, et il n'en avait pas envie. Le Comte avait été plutôt sympathique jusqu'à maintenant.
Le sénateur était plutôt louche, mais Neuro se dit que la politique était de toute manière dans ce genre de choses.
Mais tout cela passait bien au dessus de la tête du guerrier et ce problème ne le concernait pas.
Ce soir, il comptait juste bouaireuh tranquillement et profiter de la réception.
Les missions d'espionnage il les laissait à d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryner
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Points de Vie:
763/1077  (763/1077)
Points de Mana:
217/260  (217/260)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.55
Int.3333
Con.1010
Dex.1010
ATQ./
MATQ.50196
DEF.26
MDEf82
Endu.425
Vit.5
AM2

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Lun 19 Mai - 23:23

Les aventuriers étaient presque tous réunis. Il ne manquait plus que Aodan et Kayné. Chacun des Héros, étaient habillé sur leurs trente un. Cella changé beaucoup tous ce jolie monde. C'était bizarre de voir ce groupe aussi bien habillé... En même temps cella faisait que peu de temps qu'ils se connaissaient tous.

Apollo: "Geniphyr, Ryner!" fit-il, en s'approchant. "Je vois que je ne suis pas le seul qui suis venu avec de l'avance. Avez-vous une idée d'où ce déroulera la...réception?"

Ryner: Je pense dans une salle de réception.... L'hotel est suffisamment grand et luxueux pour donner une grande fiesta...

Après quelque minutes, des employés de l'hotel invitèrent les aventuriers à les suivre dans une immenses salle. La salle était encore plus grande et plus luxueuse que Ryner imaginé. Il y avait des richesse de partout. Un immense bar orné un côté de cette salle. Une immense estrade surplombé le derrière de celle-ci.

Après avoir bien admiré cette impressionnante salle, les même employés invitèrent les aventuriers à prendre un siège. Bien évidemment, ils se trouvèrent sur le devant de cette table.
Le Comte et son assistante arriva vêtu de superbe costume. A leurs arrivés, il y eu quelque bavardage et autre commérage sur ce couple. Le Comte s'approcha des aventuriers.


Elijah: "Bonsoir messieurs, merci d'être tous venus ce soir ! Vous êtes tous très élégants, je suis sûr que vous aller faire des jaloux ce soir! Surtout vous Genyphyr, je ne m'attendait pas à vous voir ainsi..."

Nanao: "Cette petite cérémonie est organisée en votre honneur, de nombreuses personnes voudrons surement vous parler..."

Elijah: "Allons, Nanao, ne pensons pas à ces choses là. Ces formalités sont d'un ennui...faîtes moi confiance...Assez parler, je suis conscient que vous voulez vous reposer après de telles aventures, je m'arrangerais pour qu'on ne vous dérange pas après la cérémonie...Au fait où est Mlle Zelpher ? J'espère qu'elle pourra venir...Ah...Assez parlé, la cérémonie va bientôt commencer. Si vous voulez bien vous donner la peine de me suivre, je vais vous conduire à vos sièges..."

Ryner: ... *Ce Comte est bien étrange... Il dégage quelque chose de particulier qu'il cache bien...*

Le Comte invita les aventuriers à prendre place avec eux en début de table. Il y avait le Maire qui était présent et un Homme aux regard sombre... Il dévisageait les aventuriers de son regard glacial.
Le Comte les abandonna pour prendre place sur scène.


Elijah: "Mesdames, Mes demoiselles, messieurs, c'est un immense honneur pour moi de tous vous recevoir ici, à l'hotel Palazzo dont je remercie bien sur les propriétaires."

Il fit un signe à un homme chauve parmi les invités qui lui rendis son geste d'un signe de la tête.

Elijah:"Seigneurs, Dames, commerçants, artistes, citoyens, aventuriers, je vous ai réuni ce soir pour célébrer la victoire des héros qui ont réussi à déjouer les plans d'un maléfique criminel, et par la même occasion tenté de détruire cette magnifique cité ! Le rodeur avait rassemblé une bande de gredins que ni la garde du roi, ni même..." en prenant un ton un peu sarcastique "La brigade magique, ni même les soldats de la ville n'ont su arrêter...Je veux bien sûr parler de la légion de Crown et de Thendruill le rôdeur ! Mais ces héros n'étaient pas les seuls à avoir oeuvré pour le bien de la ville, je tiens également à remercier tous les volontaires et les soldats de la ville qui ont participé à l'opération d'évacuation de la ville..."

Elijah fut coupé par l'homme qui était assis près des aventurier.

???: "Monsieur le comte, si je puis me permettre, que faites vous à Dormnuill ? Votre place n'est-elle pas à Nabû, vous savez dans ce bordel que vous avez semble t-il l'habitude de fréquenter...Je ne doute pas de votre bienveillance, mais quelles sont vos véritables intentions ? "

L'homme avait parlé sur un ton sec et une pointe de sarcasmes pouvait s'entendre dans sa voix. L'intervention de ce personnage aux révélations calomnieuses avait un peu refroidi l'ambiance. Elijah le fixa quelques fractions de secondes et finit par répondre.

Elijah:"Sénateur Dronel Hiledert ! Vous êtes toujours aussi aimables !"

L'assemblée éclata de rire

Elijah:"Et bien, et bien, vu que nous sommes compatriotes, vous n'êtes pas sans savoir mes goûts pour l'aventure...Aussi, je ne peux pas fermer les yeux quand une tragédie potentielle est sur le point de ce produire, vous comprenez ? Parfois il faut savoir se battre pour ce que vous croyez...Je crois savoir que vos amis de l'escouade magique ne sont pas de cet avis, je me demande si ils auraient fait si les criminels avaient pu arriver à leur fin...pas vous? Je trouve vos accusations assez curieuses...je n'ai jamais eu besoin d'aller dans des bordel, très peu résistent à mes charmes voyez vous...Par contre je suis surpris d'apprendre qu'il y a des maison closes dans la ville de l'écriture ! Si j'avais su que vous étiez un si bon connaisseur je vous aurait consulté depuis longtemps. D'ailleurs je vous retourne la question, que faites vous ici ? Je n'ai pas le souvenir de vous avoir invité"

Une nouvelle vague de rire.

Dronel: "...Je vois que vous continuez à vous cacher derrière vos pitreries, c'est comme ça que vous dépensez l'argent des citoyens de Nabû, en donnant des banquets ridicules et hors de prix ?"

Elijah: "Vous vous méprenez, ici je ne suis pas sénateur de Nabû, je suis venu en tant que mandataire d'une requête à la guilde des aventuriers, et quand au banquet et bien, je suis simplement extrêmement riche, tout est payé de ma poche. Je ne pense pas être obligé de vous justifier chacune de mes dépenses, Sénateur Hiledert ! Tout comme je ne vous juge pas de l'utiliser pour fréquenter des maison closes ! "

Les rires redoublèrent.

Le Comte avait de la répartie et il avait bien parlé surtout à ce Sénateur. La politique n'intéressait pas du tous Ryner. Même cette parade ne l'amusé pas non plus. Il aurait quelque mot à dire à Son Maitre a ce propos. A cette pensée, certain aurait put voire des flammes dans ses yeux....


Elijah:" Ne vous en faites pas, mon ami, je vous invite à vous joindre à nous, nous aurons toute la soirée pour s'échanger des courtoisies ! Sans plus attendre veuillez applaudir les héros de Dormnuill !"

A ce moment des lumières se braquèrent sur le groupe d'aventuriers et le Comte les demanda sur scène. Ils devaient venir chercher leurs récompenses. Le Comte donna la part de Kayné et de Aodan à Ryner. Il les accepta et faisant un léger signe de la tete.

Elijah:"Je ne leur imposerais pas le supplice d'un discours ! Passons plutôt à la fête ! Que la fête commence !"

De toutes façon, Ryner n'aurait pas fait de discours... Trop fatigant.

Elijah: "Ouf...quel emmerdeur...J'espère que ce n'était pas trop long...Profitez bien de la fête, si vous me cherchez je suis dans les jaccusi au premier étages, la journée a été exténuante pour tout le monde..."

Ryner demanda un thé bien spécifique. Il demanda au barman de lui préparer un thé avec 5 herbes différent. Par chance, il avait toutes ces herbes en stocks. Après quelque minute d'attente, il offrit ce thé à Ryner. Il bu quelque gorgé en se rapprochant du groupe. Vu la tête du mage, le thé était bien préparé.

Dronel:"Les héros de Dormnuill ! Quel titre pompeux...Alors quel effet ça fait d'être des héros? Des héros qui ont visiblement lutté pour arrêter des bandits de seconde zone...Les institutions doivent être vraiment désespérées pour faire appel à des amateurs...A moins que vous ne soyez les choses de ce pervers dégénéré, tout s'expliquerait alors..."

Ryner: Personnellement, je suis mage d'une guilde et accomplir des missions en tous genre c'est mon quotidient... Vous savez que "les amateurs" dont vous parlez, ont sauvé la ville ainsi que vos fesses... Bref, tous ça ma bien fatigué... Si j'étais vous Sénateur, j'éviterais de mal me parler ou a mes amis.
Si vous avez besoin de parler avec moi de façon plus correcte, faite le maintenant. Autrement je vais me diriger à l'étage pour me reposer un peu.


Dans un élan de courtoisie, Ryner s'étira en lachant un puissant bâillement.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofhaerii.forumactif.fr
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mar 20 Mai - 0:07

Neuro : "Voici une proposition des plus intéressantes, je dois cependant la refuser."

Le sénateur se figea un quart de seconde, il ne s'attendait pas à une réponse négative, après une brève analyse, il en avait conclut que Neuro était une personne avide. Il avait dût se rendre compte que même un mercenaire avait de l'honneur.  

Hildert:"Ah...Et bien c'est dommage, vous faites preuve de plus de loyauté que je ne l'aurais suspecté, une qualité je suppose..."

Neuro: "Je n'ai ni les compétences, ni l'envie de me prêter à cette mission."

Hildert: "Vous vous sous-estimez, vous n'imaginez pas tout ce que l'esprit humain peu endurer..."

Neuro:"La discrétion n'est pas vraiment mon fort, alors je doute que j'arrive à un tel exploit, surtout que le Comte à l'air d'avoir plus d'un tour dans son sac."

Hildert:"Nul besoin d'être discret, le comte adore se pavaner, montrez lui donc un peu d'intérêt et il se dépêchera de vous livrer ses secrets, il y a des limites au narcissisme..."

Neuro:"De plus je n'ai pas envie de lui faire un tour de ce genre, il s'est montré plutôt généreux."

Hildert: "Vous voyez, c'est ainsi qu'on se met les gens dans la poche,  un peu d'argent, quelques gestes sympathique et ils baisserons leur garde...Le mal est terriblement séduisant !"

Neuro:"Vous devriez faire cette proposition à quelqu'un qui a du talent pour la discrétion, comme un ninja par exemple."
"Bien sur, je vais faire comme si cette conversation n'avait jamais eu lieu."

Hildert:"Je vais y réfléchir, connaissez vous une telle personne ?"

Le sénateur fut interrompu par la réponse de Ryner qui soit réagissait de manière extrêmement peu réactive soit la colère commençait à lui monter au nez.

Ryner: "Personnellement, je suis mage d'une guilde et accomplir des missions en tous genre c'est mon quotidient... Vous savez que "les amateurs" dont vous parlez, ont sauvé la ville ainsi que vos fesses..."

Le politique l'écouta parler calmement et un sourire...dédaigneux se dessina sur son visage. Il laissa échapper un rictus et finit par répondre.

Hildert: "Ah...vous devez être...hmm Ryner, Ryner Lute des Riskbreaker n'est-ce pas ? Une guilde trop coûteuse à mon goût, avouez que vous aimez casser le mobilier urbain n'est-ce pas ? Des professionnels évitent les dommages collatéraux, rappelez-moi à combien sont estimés les dégâts causés par votre guilde ? J'admets que vous avez évité le pire à cette ville, néanmoins je ne crois pas avoir bénéficié de votre ...altruisme...je viens d'arriver en ville..."

Ryner:"Bref, tous ça ma bien fatigué... Si j'étais vous Sénateur, j'éviterais de mal me parler ou a mes amis.
Si vous avez besoin de parler avec moi de façon plus correcte, faite le maintenant. Autrement je vais me diriger à l'étage pour me reposer un peu."

Hildert:"Hum...? Serait-ce des menaces ? Aurai-je vexé le héros de Dormnuill ? Je tremble d'avance en pensant à la dangereuse sieste avec laquelle vous tentez de me nuire..."  

Ryner s'étira en baillant devant le sénateur, acte que ce dernier commenta.

Hildert: "Ah, c'est charmant, j'ai entendu dire que votre fainéantise légendaire n'avait d'égale que la puissance de vous capacités...dommage de la gâcher pour ce noble."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryner
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Points de Vie:
763/1077  (763/1077)
Points de Mana:
217/260  (217/260)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.55
Int.3333
Con.1010
Dex.1010
ATQ./
MATQ.50196
DEF.26
MDEf82
Endu.425
Vit.5
AM2

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mar 20 Mai - 0:55

Hildert: "Ah...vous devez être...hmm Ryner, Ryner Lute des Riskbreaker n'est-ce pas ? Une guilde trop coûteuse à mon goût, avouez que vous aimez casser le mobilier urbain n'est-ce pas ? Des professionnels évitent les dommages collatéraux, rappelez-moi à combien sont estimés les dégâts causés par votre guilde ? J'admets que vous avez évité le pire à cette ville, néanmoins je ne crois pas avoir bénéficié de votre ...altruisme...je viens d'arriver en ville..."

Ryner resta comme figé par cette réponse.

Ryner: ... Disons que nous nous imprégnions bien de nos mission.... HAHAHA

Son rire cachait son malaise face au façon peu rudimentaire de sa guilde.

Hildert:"Hum...? Serait-ce des menaces ? Aurai-je vexé le héros de Dormnuill ? Je tremble d'avance en pensant à la dangereuse sieste avec laquelle vous tentez de me nuire..."

Ryner: Je m'abaisserais pas à votre niveau Sénateur... Si vous voulez parlementer, voyait ça avec Léa Mundis. Je ne suis qu'un simple membre de sa guilde et héros à mes heures perdues...

Hildert: "Ah, c'est charmant, j'ai entendu dire que votre fainéantise légendaire n'avait d'égale que la puissance de vous capacités...dommage de la gâcher pour ce noble."

Ryner: Je ne marche qu'avec les missions donné à ma guilde pas pour les nobles ou autres personne en particuliers. Si mes missions sont donné par vous ou une tierce personne nous marchons pour la personne ayant déposer la dite mission... Veuillez m'excuser Sénateur, j'ai une sieste de 18h à faire ...

Ryner partis en direction des terrasses en s'étirant. On pouvait entendre certains de ses os cracker de plaisirs. Il monta un immense escalier et tomba sur un endroit fort plaisant pour qui voudrait se relaxer. Il continua son chemin et trouva un immense balcon surplombant la ville. Le chateau était fort bien éclairé par les lueurs de la ville ainsi que par la lune.
Ryner trouva un banc et envisagea ce dit banc pour faire sa sieste. Il n'avait alors pas remarqué le Comte qui était sur cette immense balcon.


Ryner: Pourquoi un homme de votre envergure ne traine pas au milieu de la foule? D'ailleurs, je crois que ce Sénateur ne vous aime pas trop. Que lui avez vous fait pour qu'il ait une telle rancune envers vous?

A ces mots, Ryner ne put retenir un violent bâillement.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofhaerii.forumactif.fr
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mar 20 Mai - 11:05

Le sénateur fut surpris de la réponse négative de Neuro.
Cet homme ne devait pas être habitué à ce que quelqu'un lui refuse quelque chose.

Hildert:"Je vais y réfléchir, connaissez vous une telle personne ?"

Neuro pensa à Aodan qui avait certaines capacités proches des arts shinobi, mais en y repensant bien, il ressemblait au Comte.
Il valait peut être mieux ne pas le mentionner, bien que cela aurait été amusant de voir la tête du sénateur si ces deux là venaient à se croiser.

Neuro : "Je ne connais personne de la sorte sénateur."
-en mode poker face-
"Si vous voulez bien m'excuser, je vais aller goûter à ces plats appétissants avant qu'il n'en reste plus."
-prenant congé, profitant que Ryner initie une conversation houleuse avec l'aristocrate-

Ryner: Personnellement, je suis mage d'une guilde et accomplir des missions en tous genre c'est mon quotidient... Vous savez que "les amateurs" dont vous parlez, ont sauvé la ville ainsi que vos fesses... Bref, tous ça ma bien fatigué... Si j'étais vous Sénateur, j'éviterais de mal me parler ou a mes amis. 
Si vous avez besoin de parler avec moi de façon plus correcte, faite le maintenant. Autrement je vais me diriger à l'étage pour me reposer un peu.


Neuro s'approcha du buffet et goutta à quelques plats qu'il n'avait jamais vu auparavant par curiosité.
La cuisine de cette région était totalement différente de ce à quoi il connaissait. De plus c'était des plats de première qualité.
Neuro essaya en premier un morceau de gibier rôti de la foret de Scwartzwood. Cette viande était savoureuse et parfaitement cuite, elle fondait littéralement dans la bouche. Les papilles étaient au septième ciel. Sans parler des pommes de terre au four qu'il avait pris afin d'accompagner la viande, qui étaient juste en parfaite osmose avec celle-ci.
Tout était délicieux, un plaisir pour le palais.
Après cet intermède, c'est tout naturellement que Neuro se dirigea vers le barman afin de bouaireuh, ou plutôt de déguster ces fameux alcools qui avaient été mentionnés par le Comte.
Il prit donc une des places libres qui restaient au comptoir du bar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mar 20 Mai - 13:35

Apollo suivit les autres aventuriers jusqu'à après l'attribution des récompenses. Silencieux, il discutait par signes avec Emilia, qui prennait grand plaisir à commenter les tenues de la Haute Société Dormn. Il s'inquiétait un peu de l'absence de Kayné. Elle avait maintenant presque une heure de retard...

Emilia: "Elle doit être en retard, rien de grave...! J'espère."

Apollo: "Tu as un don pour rassurer et apaiser, Emi. Mais merci quand même." fit-il avec un sourire.

A côté, Neuro et Ryner entamaient la discussion avec le sénateur Dronel, visiblement un rival d'Elijah.


Emilia: "Quel manque de discrétion! Il parle ouvertement d'espioner Elijah à l'une de ses réceptions, a des aventuriers qui viennent d'être payé par lui-même!"

Apollo: "Il y a moyen d'en tirer quelque chose d'intéressant, cependant..."

Phoenix avait eu une discussion posée et courtoise avec le sénateur. Ryner, cependant, ne semblait pas insensible à l'ironie du sénateur... Apollo finit par se lever et s'approcha du sénateur Dronel, une fois qu'il fût seul.

Apollo: "Pour revenir à ce que vous étiez en train de dire en arrivant..."

Rappel:
 

Apollo: "Je suis d'accord avec vous, je me passerais bien du titre. D'une part parce que c'est pompeux et que ça ne voudra plus rien dire dans deux semaines grâce à la bêtise humaine... Et d'autre part, parce que je pense que les titres sont comme des boulets attachés aux pieds de ceux qui les portent. Je m'explique: Demain, quand je sortirais dans la rue, on me reconnaîtra. On me verra comme un héros. Je perds ainsi immédiatement toute liberté d'action, car chacune de mes actions sera reconnue, et on s'attendra à ce que je respecte un certain code. D'autre part, l’anonymat à probablement été notre plus grand atout dans la traque de Thandruill. Il ne savait pas qui nous étions, ni où nous frapperions... Cependant, pour des raisons politiques évidentes, nous nous voyons affublés de titres et on nous met sous les projecteurs... Pourquoi? Pour que tout le monde se sente en sécurité. Pour que ceux qui ont misé sur nous soient vus et gagnent en influence et en réputation. Pour que, de quelques échanges de sorts et de coups d'épés, on tire quelque chose de plus que quelques arrestations et quelques Dormns: On tire de la puissance politique. Et le grand gagnant de ce round-ci, c'est clairement le comte Elijah."

Apollo parlait d'une voix calme et réfléchie. On devinait qu'il en avait, dans la tête! Il était, mine de rien, un savant qui avait voyagé à travers Héron...

Apollo: "Mais, je ne me suis pas présenté. Apollo Anansi, enquêteur, et aventurier à mes heures perdues. Enchanté, sénateur." Il inclina légèrement la tête en croisant ses poignets au dessus de son cœur: Un signe de salut et de respect utilisé par la noblesse Dormn. "Où en étions nous? Ah, oui. Comme nous l'avez deviné, la Légion de Crown ne comptait pas dans ses rangs les êtres les plus dangereux d'Héron. J'ai personnellement eu affaire à des êtres biens plus dangereux lors de mes rencontres avec les Guildes Noires. Avez-vous déjà eu affaire à certaines d'entre elles, sénateur?" Apollo marqua une pause, et se servit un verre d'une liqueur fruitée que servait une des serveuses-anges. "Pourtant, a part nous, personne n'est intervenu. Pourquoi donc, me demanderez-vous? Vous avez probablement déjà compris. Nous avions l'initiative d'intervenir. Ce qui fait la réussite ou le génie d'une personne n'est pas sa compétence, mais comment il s'en sert: Si aujourd'hui marque notre réussite, ce n'est pas parce que nous sommes des parangons de puissance et de force brute hors du commun comme tout le monde semble le croire, mais parce que nous avions simplement l'initiative et la jugeote pour être au bon moment au bon endroit pour gagner: Des qualités qui manquent cruellement à Dormnuill, si vous voulez mon avis. Voilà pourquoi si j'étais vous, je ferais les choses moi-même et je lancerais les initiatives, plutôt que de faire confiance à des ordres dégénérés et décadents tels que l'Escouade Magique ou les Riskbreakers."

Apollo se tût enfin après sa longue tirade. Il attendait l'avis du sénateur. Il le jaugeait. Il voulait mesurer son génie... ou sa bêtise.




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mar 20 Mai - 15:30

Neuro avait répondu par la négative aux questions et propositions du sénateur:

Neuro : "Je ne connais personne de la sorte sénateur."

Hildert: "Dommage, je suppose qu'on ne peut pas toujours obtenir ce qu'on veux.."

Neuro:"Si vous voulez bien m'excuser, je vais aller goûter à ces plats appétissants avant qu'il n'en reste plus."

Hildert: "Je vous en prie, ça serait dommage que vous manquiez ça, d'autant plus que cette soirée vous est dédiée..."

Ryner n'allait pas tarder à faire de même.

Ryner: "...Je ne marche qu'avec les missions donné à ma guilde pas pour les nobles ou autres personne en particuliers. Si mes missions sont donné par vous ou une tierce personne nous marchons pour la personne ayant déposer la dite mission... Veuillez m'excuser Sénateur, j'ai une sieste de 18h à faire ..."

Hildert: "...je comprends, quel professionnalisme, j'irais surement faire une demande officielle dans ce cas, Je vous souhaite un bon rétablissement Mr Lute, vous aurez surement besoin de repos pour votre prochaine mission..."

Le sénateur regarda Ryner s'enfuir littéralement. Il esquissa un petit sourire amusé. Il se tourna et s'adressa au reste du groupe. 

Hildert: "Un maître de l'esquive..."
Commenta t-il et haussant les épaules aux personnes restantes, enfin, surtout à Apollo, Kayné étant absente, Aodan endormi et Genyphyr occupé avec Nanao.

Apollo: "Pour revenir à ce que vous étiez en train de dire en arrivant..." Commença le guide.

Apollo: "Je suis d'accord avec vous, je me passerais bien du titre. D'une part parce que c'est pompeux et que ça ne voudra plus rien dire dans deux semaines grâce à la bêtise humaine... Et d'autre part, parce que je pense que les titres sont comme des boulets attachés aux pieds de ceux qui les portent. Je m'explique: Demain, quand je sortirais dans la rue, on me reconnaîtra. On me verra comme un héros. Je perds ainsi immédiatement toute liberté d'action, car chacune de mes actions sera reconnue, et on s'attendra à ce que je respecte un certain code. D'autre part, l’anonymat à probablement été notre plus grand atout dans la traque de Thandruill. Il ne savait pas qui nous étions, ni où nous frapperions... Cependant, pour des raisons politiques évidentes, nous nous voyons affublés de titres et on nous met sous les projecteurs... Pourquoi? Pour que tout le monde se sente en sécurité. Pour que ceux qui ont misé sur nous soient vus et gagnent en influence et en réputation. Pour que, de quelques échanges de sorts et de coups d'épées, on tire quelque chose de plus que quelques arrestations et quelques Dormns: On tire de la puissance politique. Et le grand gagnant de ce round-ci, c'est clairement le comte Elijah."

Le sénateur l'écouta attentivement d'un air neutre.

Hiledert: "...Et bien, je vois que vous êtes quelqu'un de pragmatique et perspicace ! Vous avez une vision très juste du monde dans lequel nous vivons, en général ceux qui finissent par comprendre le fond des choses sont les personnes ayant connu multitude d'expérience et les érudits, vous me semblez pourtant bien jeune...Je n'ai pas eu l'honneur de connaître votre nom."

Apollo: "Mais, je ne me suis pas présenté. Apollo Anansi, enquêteur, et aventurier à mes heures perdues. Enchanté, sénateur."

Hiledert: "Le plaisir est partagé, Mr Anansi."

Il inclina légèrement la tête en croisant ses poignets au dessus de son cœur: Un signe de salut et de respect utilisé par la noblesse Dormn. Le sénateur esquissa un autre de ses sourires mauvais, ceux qu'il utilisait avant de menacer ou de dire du mal de quelqu'un.  

Hiledert: "Vous êtes vraiment bien élevé...Ne vous encombrez pas de toutes ces simagrées, bien que je reconnaisse l'étiquette de la noblesse de Dormnuill,  je n'en reste pas Nabylonien, je ne suis même pas d'ascendance noble...vous pouvez parler librement."

Apollo: "Où en étions nous? Ah, oui. Comme nous l'avez deviné, la Légion de Crown ne comptait pas dans ses rangs les êtres les plus dangereux d'Héron. J'ai personnellement eu affaire à des êtres biens plus dangereux lors de mes rencontres avec les Guildes Noires. Avez-vous déjà eu affaire à certaines d'entre elles, sénateur?"

Hiledert: "Disons que j'ai toujours eu la chance de ne pas me retrouver sur le chemin d'une Guilde noire, mais bon, vous concéderez que le mal peux parfois venir d'ailleurs, de ce côté, je ne manque pas d'expérience. Puis-ce que vous semblez instruits sur les guildes noire - chose pour laquelle je devrais peut être me méfier - je devine que vous voulez m'en faire un exposé ?

Apollo: "Pourtant, a part nous, personne n'est intervenu. Pourquoi donc, me demanderez-vous? Vous avez probablement déjà compris. Nous avions l'initiative d'intervenir. Ce qui fait la réussite ou le génie d'une personne n'est pas sa compétence, mais comment il s'en sert: Si aujourd'hui marque notre réussite, ce n'est pas parce que nous sommes des parangons de puissance et de force brute hors du commun comme tout le monde semble le croire, mais parce que nous avions simplement l'initiative et la jugeote pour être au bon moment au bon endroit pour gagner: Des qualités qui manquent cruellement à Dormnuill, si vous voulez mon avis. Voilà pourquoi si j'étais vous, je ferais les choses moi-même et je lancerais les initiatives, plutôt que de faire confiance à des ordres dégénérés et décadents tels que l'Escouade Magique ou les Riskbreakers."

Hiledert: "Vous avez complètement raison sur toute la ligne, parfois, la chance et la spontanéité sont les ingrédient principaux de la réussite, je ne met pas en doute vos compétences, malgré les apparences, je n'ai absolument rien contre vous...Je ne peux pas dire la même chose de tout le monde, certes...là où vous vous méprenez, Mr Anansi, c'est de croire que je fait complètement confiance à l'escouade magique, aux guildes et au conseil. Vous devez surement faire référence au parole du comte tout à l'heure ? J'ai quelques amis dans chaque institution, si vous voyez ce que je veux dire...Il est aisé de penser qu'il suffit de prendre des initiatives pour y arriver. Ce serait une grosse erreur de penser qu'on peut tout faire par soit même. L'homme n'est-il pas une créature sociale. De même Monsieur Anansi, comme vous semblez l'avoir déjà compris, le seul moyen efficace de contourner le système et de l'utiliser dans son intérêt, c'est encore d'en connaître parfaitement ses mécanismes. Ne dit-ont pas que le savoir est une arme redoutable ?"

Hildert ramassa une pomme rouge et lui arracha  une  belle partie à coups de crocs.

Hiledert: "Je vous aime bien jeune homme, vous me rappelez mon fils aîné...si un jour vous passez par Nabû n'hésitez pas à venir me voir...en cas d'ennui."

Le sénateur lui fila une carte de visite, marqué d'un sceau magique.



Apollo gagne un objet : la carte de visite du sénateur Hiledert.



Alors que de profondes discussions avaient lieu entre le sénateur et les aventuriers, Ryner arriva sur la terrasse avec vue sur la vallée. Par chance, ou malchance il tomba sur  La terrasse sur laquelle Elijah se détendait, elle était effectivement déserte, à vrai dire, qui songerait à s'isoler lors d'une fête ? Surtout pour un homme à la personnalité aussi festive. A la place il se tenait là dans un bain à remous, cigarette à la main. Paressant à la lueur de la lune. Contemplant les étoiles silencieusement.


Le comte fut coupé dans sa rêverie par Ryner.

Ryner: "Pourquoi un homme de votre envergure ne traîne pas au milieu de la foule? D'ailleurs, je crois que ce Sénateur ne vous aime pas trop. Que lui avez vous fait pour qu'il ait une telle rancune envers vous?"

Elijah: "Ah ! Ryner-kun. Je ne vous ait pas entendu arrivé...vous n'avez pas perdu vos habitudes d'assassin, si vous en étiez toujours je serais mort à l'heure actuelle...hahaha...Mais venez me rejoindre dans le jacuzzi ! C'est vraiment relaxant ! Si je pouvais je pense que je passerais mon temps à dormir dedans...Vous aimez les siestes non ? Vous avez raison...travailler c'est tellement chiant...et parler avec des inconnus l'es encore plus, ces gens ne m'aiment pas vraiment, par contre ils aiment les cadeaux que leur offre..."

Elijah lui fit signe de venir et lui fit une place dans le jacuzzi.

Elijah: "Je vois que vous avez pu discuter avec ce cher Hiledert ? Ne lui en voulez pas pour son amertume. Il n'était pas comme ça avant. Pour être honnête lui et moi sommes beaux-frères...j'ai ...épousé sa sœur...Bien que lui même soit plutôt un bel homme je dois l'admettre...et aussi étrange que ça puisse y paraître, nous étions de très bons amis à une époque, je me demande si j'ai fait le bon choix en épousant sa soeur..."

Le comte tira sur sa cigarette en regardant Ryner, l'air malin.

Elijah:"Je plaisante...Mon beau frère ne partage pas mon point de vue sur les pratiques sexuelles...Mais je ne veux pas vous ennuyer avec ces histoires lubriques...la vérité c'est qu'il me déteste, il me tient responsable pour l'assassinat de sa famille, Ma femme, Maya, sa sœur, Elizabeth ma sœur, et son épouse, Maria, ainsi que mon père, ils ont tous étés mystérieusement assassinés il y quelques années. Son fils devait avoir l'age d'Apollo-kun, quand il est mort, lui aussi, c'était il n'y a pas si longtemps que ça...quelle tragédie...Son fils, mon neveu avait dédié sa vie à retrouver les meurtriers...je lui ait proposé mon aide à plusieurs reprises, mais Hiledert ne me faisait plus confiance...j'ai hérité de l'immense fortune de mon père, mon beau frère pense que j'ai fait tuer tout le monde pour l'héritage...c'est un peu triste, vous ne trouvez pas ?"

[Dsl en fait, Elijah a épousé la soeur de Hiledert, ils sont beau frères, le meurtrier a tué la soeur du sénateur (Maya) ainsi que le père et les soeurs d'Elijah...]

Elijah fit une pause... Il regarda au loin l'air pensif. Avant de reprendre son visage jovial habituel.

Elijah: "Ne parlons plus de ces horribles chose, j'ai un jeu pour vous, si vous réussissez à trouver quel est mon âge je vous donnerait un cadeau!"


Dernière édition par Aodan le Mar 20 Mai - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Tessen
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 25/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
1110/1110  (1110/1110)
Points de Mana:
63/63  (63/63)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.9
For.1414
Int.55
Con.1212
Dex.1515
ATQ.50129
MATQ.
DEF.30
MDEf12
Endu.
Vit.
AM

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mar 20 Mai - 17:24

Genyphir avait de plus en plus de mal à garder son masque. La soirée se déroulait bien, tout compte fait, mais il avait sous estimé l’effet qu’une telle fête aurait sur lui. Cela faisait bien longtemps qu’il n’en avait pas vu.

L’abondance de la nourriture l’impressionna. Il y avait de tout, le Compte n’avait pas manqué à ses devoirs d’hôte. Il ne put s’empêcher cependant de se rappeler que les gens dans son pays souffraient encore de la disette créée par la guerre. Avoir accès à tant de lux le faisait rougir de honte.

En ce qui concernait le choix des serveurs, Elijah avait laissé libre court à sa perversion. Genyphir ne s’avait pas de quoi s’offusquer plus : la tenue des femmes, ou celle des hommes. Si les hommes de Dormnuil passaient plus de temps à s’occuper du bien-être de leurs terres plutôt que de s’adonner à de tels excès alors peut être que tout ce fiasco avec Thandruil aurait put être évité.

Le Comte Elijah se leva pour entamer un discours. Cependant un homme du nom de Dronel mit rapidement fin à ses paroles et commença à l’insulter ouvertement.

Cet incident intéressa Genyphir au plus haut point : Ils ne savaient toujours rien à propos du Compte, si ce n’est le peu qu’il avait jugé bon de dévoiler ou insinuer. Mais ce Dronel semblait bien connaitre le noble, et ce qu’il savait le révoltait de toute évidence.

En temps normal Von Tessen aurait vu en Dronel un allié potentiel. Ce qu’il avait dit au sujet du Compte n’était après tout pas loin de la propre vision de Genyphir.

Mais l’Inquisiteur n’aimait pas ses yeux. Il avait déjà vu ce regard arrogant, vicieux, cruel, sur plusieurs personnes. Des personnes qu’aucun être humain ne devrait tenir pour ami : leurs actes auraient tôt fait de salir la réputation de n’importe quelle cause et l’Inquisition n’avait pas besoin de ca.

Cela ne voulait pas dire qu’il ne pouvait pas garnir le maximum d’informations cependant.
La joute verbale entre les deux personnes continuait. Elijah avait réussi à transformer l’embarras général de la salle en hilarité et Dronel lâchait du terrain.

L’Inquisiteur se désintéressa de leur jeu.

Bientôt le Comte les invita à les rejoindre pour leur remettre leur récompense.

Genyphir l’accepta volontiers, il avait un pistolet à remplacer.

Il aurait aimé saisir cette occasion pour mettre en garde tout ce beau monde. Les « héros de Dormnuil », dont un avait déclaré ouvertement dans les égouts que le sort de la ville le laissait de marbre, ne seraient très certainement jamais plus là pour les sauver. Il leur fallait prendre les choses en main, cesser de se voiler le visage et ouvrir leur yeux sur les dangers du monde. Une telle décadence leur serra tôt au tard fatal.

Il se ravisa cependant. Autant essayer de raisonner avec une vache.

Le Compte disparu bientôt.

Genyphir décida qu’il était temps de trouver ce Dronel et de lui poser ses questions. Il chercha la salle pour l’homme quand son regard tomba sur la variété extraordinaire de boissons que le Compte avait mis au service de ses convives.

L’Inquisiteur sentit le sang quitter ses joues. Sa gorge devint sèche et sa bouche pâteuse. Il avait tellement soif…

Seigneur ! Combien de temps s’était écoulé depuis la dernière fois qu’il s’était permis une goutte ?

Bien trop longtemps.

Il avait sans doute le droit de se faire un peu plaisir. Un verre ne ferait de mal à personne…


Nanao : Monsieur Von Tessen.

La voix de la jeune femme eu tôt fait de ramener l’Inquisiteur à la vrais vie. Il la fixa quelques secondes sans comprendre, avec une expression qu’il s’efforcerait plus tard d’oublier.

Nanao : je...je vous trouve tout à fait ravissant dans cette tenue...je...c'est embarrassant...Le comte m'a conseillé de porter cette robe...je ...ah...je dois vous ennuyer avec ces histoires...dites moi, est-ce que vous avez quelques instants à m'accorder ? Je...J'aimerais en savoir un peu plus sur vous...Vous m'avez l'air d'un gentleman et fréquenter un goujat comme le comte n'est pas de tout repos, je vous l'accorde...Alors...euh...d'où est-ce que vous venez comme ça ?"

C’était la troisième fois en moins de deux jours que cette jeune fille lui venait en aide. Les deux premières pour le sauver des griffes de démons bien réels, la troisième pour l’arracher à l’emprise de monstres bien plus perfides.  

L’Inquisiteur regarda à nouveau la table des boisons. Il ne vit qu’un amas de bouteilles comme les autres et une troupe de dégénérés qui se pressait tout autour. L’envie honteuse et irrésistible l’avait quittée. Le sort était brisé.

Il se rendit compte que tout son corps était crispé et qu’il avait retenu sa respiration. Il reprit sa composition et se tourna vers son interlocutrice qui attendait toujours une réponse.

Il se surprit de lui offrir un sourire bien sincère, quelque chose qu’il n’offrait qu’à peu de gens. Mais tout compte fait cette femme le méritait plus qu’aucune autre personne dans la salle.

Il lui offrit son bras comme son tuteur le lui avait enseigné tant d’années auparavant et dit
:

Genyphir : Si vous me promettez de ne pas me laisser seul dans cet endroit je suis prêt à vous dire tout ce que vous désirer apprendre.


Spoiler:
 


Voila qui était prometteur. Passer la soirée en compagnie d’une personne correcte était plus qu’il n’avait espérer en rentrant. Et Nanao pourrait lui donner bien plus d’informations sur le Compte que Dronel. Genyphir n’aimait pas beaucoup cette idée, mais après tout rien ne l’empêcher d’apprendre ce qu’il devait sans exploiter la jeune fille. Blesser une telle personne n’était pas dans ses habitudes.

Il prit bien soin de la fixer dans les jeux, comme un homme se le doit, et d’ignorer le spectacle que sa robe, qu’elle détestait tant, offrait. Pas aussi facile qu’il aurait souhaité.

Genyphir :Je viens de votre voisin si tourmenter et inquiétant : vous devez sans doute recevoir plusieurs nouvelles sur la situation à Psarosoupa ici à Dormnuil. Mon père était un petit aristocrate dans un recoin tranquille de l’empire. La guerre cependant n’a pas épargné ses possessions et le peu qui restait revient de droit à mon frère. Cela importe peu cependant. Je ne crois pas que même la promesse d’un fief riche aurait pu me garder à Psarosoupa. J’avais besoin de quitter cette atmosphère. J’avais besoin de laisser tout ca derrière, ne serait-ce que pour un bref moment.

Il marqua une pause.


Je vous souhaite de tout cœur de ne jamais connaitre une guerre civile. Meme le pire des conflits ne peut se comparer à une telle chose. On ne se tue jamais mieux que lorsque l’on s’aimait avant.

Bravo... il avait encore détruit l’atmosphère. Genyphir s’en voulait mais il ne faisait pas exprès !

Genyphir (sur un ton plus léger) : Ainsi vous pouvez dire que je suis ici en vacances...

Il avait entamé cette phrase en faisant mine de s’avancer dans la salle, la fille à ses cotés. Il aurait bien voulu continuer cette conversation loin des autres, il n’aimait pas leurs regards, qu’ils soient portés sur lui ou sur la chaire nu de Nanao. Il avait aussi hâte d’en apprendre plus sur Elijah et, oui, sur elle aussi.

Mais alors qu’ils allaient quitter le groupe Dronel se jeta sur eux.


Dronel : Les héros de Dormnuill ! Quel titre pompeux...Alors quel effet ça fait d'être des héros? Des héros qui ont visiblement lutté pour arrêter des bandits de seconde zone...Les institutions doivent être vraiment désespérées pour faire appel à des amateurs...A moins que vous ne soyez les choses de ce pervers dégénéré, tout s'expliquerait alors..."

Cette iruption était assez fortuite. Il n’avait plus besoin d’aller chercher le lunatique.

Il remarque une nouvelle fois ses yeux.

Non, il ne devait absolument pas s'associer a cet homme.


Neuro : "Monsieur le Sénateur Hildert, si je ne me trompe pas. Permettez moi de me présenter. Neuro Harlock.
Personnellement en ce qui me concerne je ne porte aucun intérêt a ce titre de Héros, je le laisse à qui veux.
Je ne suis qu'un simple voyageur de passage qui a eut une opportunité de participer au mandat sur Thandruill.
Tout ce qui m'importait était la récompense. Le sauvetage de la ville était une condition sine qua none.
Pour mes coéquipiers je ne sais pas leur position la dessus.
De toute manière on parlera des "héros de Dormnuill" comme vous les appelez une semaine ou deux, puis tout le monde oubliera, ainsi est fait le monde."


Genyphir : Bien dit.

Dronel : "Ah! Au moins vous faites preuves de franchise, une qualité que j'apprécie...vous n'avez pas entièrement tort. L'argent est tout en ce monde n'est-ce pas ? Il justifie bien qu'on prenne des risques pour vous...Cette vérité est vraie pour la plupart des endroit de ce monde, mais pas pour Nabû, la ville que j'administre en partie avec l'autre énergumène de comte et d'autres...La capitale du sud sait récompenser les hauts faits. ne dit-ont pas qu'un homme vaut par ce qu'il fait et pas non pas parce qu'il a ? Ce n'est pas comme cet idiot qui pense qu'il peut tout se payer avec sa fortune absurde..."

Neuro : "Je ne sais pas ce que vous entendez par "choses de ce pervers dégénéré", par contre je veux bien être la chose de ces serveuses angéliques si vous voyez ce que je veux dire ..."

Genyphir : *Moins bien dit*.

Dronel lui semblait penser le contraire. Il prit Neuro de coté, loin des oreilles de l’Inquisiteur et de Nanao.
Ils parlerent quelques instants et Neuro s’en alla, laissant son interlocuteur clairement frustré


Ryner: "Personnellement, je suis mage d'une guilde et accomplir des missions en tous genre c'est mon quotidient... Vous savez que "les amateurs" dont vous parlez, ont sauvé la ville ainsi que vos fesses..."

Le politique l'écouta parler calmement et un sourire...dédaigneux se dessina sur son visage. Il laissa échapper un rictus et finit par répondre.

Hildert: "Ah...vous devez être...hmm Ryner, Ryner Lute des Riskbreaker n'est-ce pas ? Une guilde trop coûteuse à mon goût, avouez que vous aimez casser le mobilier urbain n'est-ce pas ? Des professionnels évitent les dommages collatéraux, rappelez-moi à combien sont estimés les dégâts causés par votre guilde ? J'admets que vous avez évité le pire à cette ville, néanmoins je ne crois pas avoir bénéficié de votre ...altruisme...je viens d'arriver en ville..."

Ryner:"Bref, tous ça ma bien fatigué... Si j'étais vous Sénateur, j'éviterais de mal me parler ou a mes amis.
Si vous avez besoin de parler avec moi de façon plus correcte, faite le maintenant. Autrement je vais me diriger à l'étage pour me reposer un peu."


Hildert:"Hum...? Serait-ce des menaces ? Aurai-je vexé le héros de Dormnuill ? Je tremble d'avance en pensant à la dangereuse sieste avec laquelle vous tentez de me nuire..."

Ryner s'étira en baillant devant le sénateur, acte que ce dernier commenta.


Hildert: "Ah, c'est charmant, j'ai entendu dire que votre fainéantise légendaire n'avait d'égale que la puissance de vous capacités...dommage de la gâcher pour ce noble."

L’homme se mit a parler à chaque membre du groupe, l’un après l’autre. Heureusement que Kayne n’était pas là car son attitude l’aurait sans doute énervée, gâchant cette occasion.

Nanao ne semblait pas à l’aise et Genyphir avait hâte de lui épargner la compagnie de l’homme qui detestait son maitre, aussi indigne soit-il, à tel point. Mais il devait rester encore un peu.  


Genyphir : Vous avez proféré beaucoup d’insultes Monsieur, mais peu d’arguments. Vous semblez connaitre le Comte plus que la plupart des personnes ici. Je dois avouer que nous autres sommes plutôt dans le noir quant à son caractère. Que diriez-vous de nous expliquer clairement les raisons qui vous poussent à haire l’homme qui nous a tant aidés ? Excluant ses tendances amoureuses évidemment.

Il avait besoin d’armes contre le Comte. Et cet homme pouvait les lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryner
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Points de Vie:
763/1077  (763/1077)
Points de Mana:
217/260  (217/260)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.55
Int.3333
Con.1010
Dex.1010
ATQ./
MATQ.50196
DEF.26
MDEf82
Endu.425
Vit.5
AM2

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mar 20 Mai - 18:58

Ryner avait surpris le comte dans son jacuzzi. Il n'avait pas entendu le mage venir à l'étage et s'installer sur un des banc de la terrasse.

Elijah: "Ah ! Ryner-kun. Je ne vous ait pas entendu arrivé...vous n'avez pas perdu vos habitudes d'assassin, si vous en étiez toujours je serais mort à l'heure actuelle...hahaha...Mais venez me rejoindre dans le jacuzzi ! C'est vraiment relaxant ! Si je pouvais je pense que je passerais mon temps à dormir dedans...Vous aimez les siestes non ? Vous avez raison...travailler c'est tellement chiant...et parler avec des inconnus l'es encore plus, ces gens ne m'aiment pas vraiment, par contre ils aiment les cadeaux que leur offre..."

Ryner: Vous savez que j'ai rejoins le clan des assassins mais je n'ai pas commis le moindre assassinat.... Je n'ai prit part à cette escouade uniquement pour trouver des réponses...

Ryner accepta l'offre du Comte et commença par enlever ses nouveaux habits et finit en caleçon.

Ryner: Je suis d'accord avec vous... Bosser et si contraignant pour mes siestes.... Laisser parler ses gens. Notre guilde est également sous le joug des racontars et d'autre jalousie...

Ryner entra dans le jacuzzi et une fois installé, son visage changea d'aspect

 
Visage de Ryner:
 

Le Comte réveilla Ryner par une autre conversation.

Elijah: "Je vois que vous avez pu discuter avec ce cher Hiledert ? Ne lui en voulez pas pour son amertume. Il n'était pas comme ça avant. Pour être honnête lui et moi sommes beaux-frères...j'ai ...épousé sa sœur...Bien que lui même soit plutôt un bel homme je dois l'admettre...et aussi étrange que ça puisse y paraître, nous étions de très bons amis à une époque, je me demande si j'ai fait le bon choix en épousant sa soeur..."

Ryner: Je vois... Si vous aimé cette femme, le choix est tous fait...

Ryner bu une gorgée de son excellent thé aux cinq herbes.

Elijah:"Je plaisante...Mon beau frère ne partage pas mon point de vue sur les pratiques sexuelles...Mais je ne veux pas vous ennuyer avec ces histoires lubriques...la vérité c'est qu'il me déteste, il me tient responsable pour l'assassinat de sa famille, Ma femme, Maya, ma sœur, Elizabeth, et mon autre soeur Maria qui est aussi la femme de Hiledert, ainsi que notre père, ont tous étés mystérieusement assassinés il y quelques années. Son fils devait avoir l'age d'Apollo-kun, quand il est mort, lui aussi, c'était il n'y a pas si longtemps que ça...quelle tragédie...Son fils, mon neveu avait dédié sa vie à retrouver les meurtriers...je lui ait proposé mon aide à plusieurs reprises, mais Hiledert ne me faisait plus confiance...j'ai hérité de l'immense fortune de mon père, mon beau frère pense que j'ai fait tuer tout le monde pour l'héritage...c'est un peu triste, vous ne trouvez pas ?"

Ryner: Vu comme ça il y a de quoi cher Comte. Mais c'est vrai que c'est triste de vous croire responsable de tels actes. Laisser les gens parler... Si il ne vous aime pas faites avec et continuez de vivre ainsi...
Ce jacuzzi est si relaxant....


Après ce petit discours, le Comte avait l'air vague et pensif. Il regardait au loin comme si il se souvenait d'un événement. Puis d'un coup, il regarda Ryner avec un air de défis.

Elijah: "Ne parlons plus de ces horribles chose, j'ai un jeu pour vous, si vous réussissez à trouver quel est mon âge je vous donnerait un cadeau!"

Ryner: Trop chiant votre jeu. De plus même si je suis Archéologue ou historien, je ne vous connais pas depuis longtemps pour estimer votre age.... De plus c'est trop chiant votre jeu...

Ryner fulminait un peu en croisant ses bras. Malgré tous, il aimé ce genre de jeu.

Ryner: Rrrhhhaa.... Vous avez gagné... A en voire par votre apparence juvénile, votre trait de visage peu marqué.... De plus vous ressemblez à Aodan mais en plus agé.... De plus vous êtes mariés mais je ne sais pas depuis quand....
Vous semblez étrangement jeune....?!


La chaleur du jacuzzi n'aidait absolument en rien ce pauvre Ryner. Il fouilla dans ses propres conclusions et fait qu'il pouvait voir de cet homme.

Ryner: Si je fais de bonne conclusion, je dirais que vous avez au moins la trentaine passé... Voir trente cinq ans. Mais en tous cas vous faites beaucoup plus jeune que votre apparence...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofhaerii.forumactif.fr
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mer 21 Mai - 0:32

Ryner: Trop chiant votre jeu. De plus même si je suis Archéologue ou historien, je ne vous connais pas depuis longtemps pour estimer votre age.... De plus c'est trop chiant votre jeu...

Elijah: Justement, je croyais que c'était votre boulot d'estimer l'age des trucs...

Ryner fulminait un peu en croisant ses bras. Malgré tous, il aimé ce genre de jeu.

Ryner: Rrrhhhaa.... Vous avez gagné... A en voire par votre apparence juvénile, votre trait de visage peu marqué.... De plus vous ressemblez à Aodan mais en plus agé.... De plus vous êtes mariés mais je ne sais pas depuis quand....
Vous semblez étrangement jeune....?!

Elijah: Oui, je pense que les sports de chambres me maintiennent en forme...

La chaleur du jacuzzi n'aidait absolument en rien ce pauvre Ryner. Il fouilla dans ses propres conclusions et fait qu'il pouvait voir de cet homme.

Ryner: Si je fais de bonne conclusion, je dirais que vous avez au moins la trentaine passé... Voir trente cinq ans. Mais en tous cas vous faites beaucoup plus jeune que votre apparence...

Elijah: Dommage, j'ai en réalité 42 ans, je suis plus vieux que Von Tessen-san, vous y étiez presque...j'avoue que c'était difficile...le temps passe vite n'est-ce pas ? Je vous ai raconté mon passé mais je réalise que je ne sais rien de vous...qu'est-ce qui vous a amené à cette guilde, quel est votre but, votre objectif?

Le comte sorti du jacuzzi et enfila un peignoir en attendant de sécher, il se posa sur un transat et se servit un verre de champagne. Attendant la réponse de Ryner, si celui-ci ne s'était pas endormi avant bien sur...


Loin de toutes ces tensions, le couple, Nanao-Genyphyr semblait s'épanouir, ces deux là était quelques peu offusqués par le comportement des convives, la tenue des serveurs et l'excès que représentait une telle fête. Nanao avait un côté prude, surtout parce qu'elle était une haute prêtresse, elle était ravie de constater qu'elle et son cavalier étaient à peu près sur la même longueur d'onde.

Genyphir : Si vous me promettez de ne pas me laisser seul dans cet endroit je suis prêt à vous dire tout ce que vous désirer apprendre.

Nanao: C'est très aimable de votre part, j'apprécie également votre compagnie.

Ce que pense Nanao:
 

Genyphir :"Je viens de votre voisin si tourmenter et inquiétant : vous devez sans doute recevoir plusieurs nouvelles sur la situation à Psarosoupa ici à Dormnuil. Mon père était un petit aristocrate dans un recoin tranquille de l’empire. La guerre cependant n’a pas épargné ses possessions et le peu qui restait revient de droit à mon frère. Cela importe peu cependant. Je ne crois pas que même la promesse d’un fief riche aurait pu me garder à Psarosoupa. J’avais besoin de quitter cette atmosphère. J’avais besoin de laisser tout ca derrière, ne serait-ce que pour un bref moment."

Il marqua une pause.

Genyphir: "Je vous souhaite de tout cœur de ne jamais connaitre une guerre civile. Meme le pire des conflits ne peut se comparer à une telle chose. On ne se tue jamais mieux que lorsque l’on s’aimait avant."

Nanao:"je suis désolé, de l'entendre, vraiment, si il y a quelque chose que je peux faire pour vous aider, je serai ravie de me rendre utile. Je pensais vraiment pouvoir faire disparaître la misère de ce monde en devenant guérisseuse, mais les choses sont plus compliquées que ça..."

Genyphir (sur un ton plus léger) : Ainsi vous pouvez dire que je suis ici en vacances...

Nanao: "vous avez une manière assez positive dire les choses...Je suis sure que l'élue de votre coeur a de la chance..."

Nanao avait bien sûr glissé cette remarque pour se renseigner sur ses chances de séduire...Le tout avec un air bon enfant...


Pendant ce temps La discussion avec Hiledert Battait son plein.  Genyphyr venait de rejoindr Apollo en compagnie de Nanao. A la vue du beau frère du comte, Nanao fronça les sourcils en même temps que sa prise sur le bras de l'inquisiteur. Elle s'était retenue de tout commentaire jusqu'à présent mais on sentait qu'elle n'allait pas tarder à faire une démonstration de son talent pour mettre des gifles.

Genyphir : "Vous avez proféré beaucoup d’insultes Monsieur, mais peu d’arguments. Vous semblez connaitre le Comte plus que la plupart des personnes ici. Je dois avouer que nous autres sommes plutôt dans le noir quant à son caractère. Que diriez-vous de nous expliquer clairement les raisons qui vous poussent à haire l’homme qui nous a tant aidés ? Excluant ses tendances amoureuses évidemment."

Hiledert: "Pourquoi je le hais ? Cet homme est un meurtrier ! Il n'a pas hésité à tuer sa famille pour toucher l'héritage, il n'a pas hésité à tuer Ma femme, Maria, sa propre soeur ! Je ..."

*SBAF*

Nanao venait de lui asséner une baffe monumentale, beaucoup plus violente que celle qu'elle avait l'habitude de distribuer. Elle avait les larmes aux yeux et le visage plissé par la colère.  

Nanao: "Retirez tout de suite ce que vous venez de dire ! Le comte est peut être un pervers, il est peut être irresponsable, irrespecteux, paresseux, gourmand, vulgaire, stupide, prétentieux ou narcissique; le comte est bien des choses...Mais ce n'est pas un meurtrier ! Il ne peux...pas...il est incapable de faire le moindre mal à qui que ce soit ! Je le connais !"

Le sénateur se redressa, caressant sa joue meurtrie. Il lança un regard noir à Nanao, qui le lui rendis, malgré la musique de fond festive, il commençait à y avoir une vieille ambiance.

Hiledert: "Vous pouvez bien le défendre...Vous ne le connaissez pas ! Je l'ai vu au milieux des corps de sa famille, couvert de leur sang, je n'oublierai jamais son rire diabolique...cette homme est dangereux."

Nanao:"Je ne peux pas y croire ! Le comte est si gentil...il a toujours cherché à aider les personnes dans le besoin, toujours ! Si il ne m'avait pas aidée, j'aurait surement été tuée, violée ou vendue comme esclave, c'est lui qui m'a inspiré à suivre ma voie de guérisseuse ! Vous mentez ! Vous voulez juste le discréditer aux yeux des gens !"

Hiledert: "Humpf...foutaises, ce n'est pas parce qu'il fait semblant d'être bon que ses crimes vont disparaître, à moins qu'il ne se comporte ainsi à cause de ses remords...Ne vous laissez pas berner !"

Nanao lui asséna cette fois un coup de poing qui le fit tomber au sol.

Nanao:"Taisez-vous ! Arrêtez de proférer ces horribles mensonges ! Combien de fois a t-il tenter de vous aider ? Combien de fois avez vous refusé son aide ? Vous n'avez pas de preuves de ce que vous avancez ! Je ne veux plus vous entendre"

Le sénateur essuya le sang qui coulait de son nez, regarda Nanao avec le plus profond mépris et s'écarta du groupe pour sortir de l'hôtel.  Nanao une fois la colère passée se mit à pleurer...dans les bras de Genyphyr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mer 21 Mai - 12:05

La discussion intéressante qu'il était en train d'avoir avec le sénateur fut coupé court par l'intervention de Genyphir et de l'assistante Nanao...

Apollo: *Et bien... merde.*

A vrai dire, Apollo n'avait aucune intention de se rapprocher du sénateur, juste de le mettre en confiance pour qu'il lui livre quelque chose sur Elijah... Ou qu'il fasse l'erreur de lui confier le phonolyte, qu'Apollo aurait ensuite remis à Elijah!
Mais avant de prendre une baffe monumentale et de quitter les lieux, le sénateur lui avait donné sa carte de visite. Un bon point de marqué!

Apollo rangea la carte et leva les yeux pour trouver Nanao dans les bras de Genyphir...


Emilia: "Il a tellement une touche! Mais dis-moi, Apollo, je ne me rappelle plus si les prêtresses ont coutume de faire vœu d'abstinence, à Daena?"

Oh putain, heureusement que personne ne l'entendait!
Genyphir n'avait pas encore réagi, avait-il seulement conscience qu'ils faisaient un magnifique couple que Nanao était dans ses bras? Mais cette dernière était en larmes, et la scène avait attiré des regards... Des regards d'hommes puissants ou riches, qui n'attendaient qu'une occasion pour regarder les aventuriers de haut. Déjà, on entendait des chuchotements et commentaires désagréables envers les aventuriers et Nanao...


Apollo: "Nanao, Genyphir, il vaudrait mieux que nous passions dans une autre salle, je ne suis plus d'humeur festive...!"

Il les invita à les suivre à la hâte hors de la pièce de la réception. Apollo ouvra quelques portes, explora quelques salles jusqu'à ce qu'ils trouvent un salon vide. Une de ces salles inutiles mais toujours présentes dans les chateaux luxueux, avec un piano, une cheminée et plusieurs fauteuils et canapés disposés autour de l'âtre. La pièce était luxueuse, et surtout, bien plus silencieuse que la salle où se déroulait la réception...

Apollo savoura le silence. Juste quelques secondes.

Et invita ensuite Nanao et Genyphir à s'installer. La prêtresse avait besoin de se calmer. Ce lieu était parfait.


Apollo: "Personne ne viendra vous déranger ici, je pense. Au pire, Genyphir, vous êtes maintenant un "Héros de Dormnuill", alors vous pouvez bien réquisitionner un salon. Sur ce, je vous laisse. J'ai besoin de prendre l'air. A plus tard!"

Et Apollo sortit de la pièce en refermant doucement la porte.

Achievement unlocked!:
 

Apollo: "Voilà qui est fait...!"

Emilia: "Bon, c'est quoi le plan maintenant? On voulait pas parler avec Elijah?"

Apollo: "Hm, j'ai une idée plus simple: Tu vas le voir sans moi, s'il te détecte, on pourrait apprendre quelque chose. Sinon, on s'est juste alarmés pour rien. Moi, j'ai besoin de sortir un peu. Je vais probablement aller chercher Kayné, elle a bien une heure de retard, maintenant. Juste au cas où."

Emilia: "Oki! A plus tard, alors!"

Apollo retourna dans la salle de réception. La fête battait maintenant de son plein, tout le monde avait de l'alcool dans le sang (Ou du sang dans l'alcool, selon le cas). Apollo ne voyait plus aucun aventurier dans la salle... Comme quoi, la haute société Dormn n'attendait qu'une occasion pour faire la fête... Alors qu'ils avaient échappé de si peu à la destruction.

Apollo: "Quelle bande de pitres..."

Apollo retourna à sa place. Il remplit son assiette de divers mets, et prit une bouteille de liqueur qui traînait sur la table. Personne ne remarquerait sa disparition...
Et sortit de l'hôtel pour se poser sur un banc. Il n'avait pas eu le temps de bien manger. Au moins, là où il était, il remarquerait l'arrivée de Kayné. Il se promit d'aller la chercher si elle ne faisait pas son apparition après qu'il ait fini son assiette.


Pendant ce temps, Emilia explorait l'immense hôtel.


Emilia: "TRAAAALALAALA JE SUIS PERDUUUUUUUUUEUUUUUUUUH! J'AURAIS DU DEMANDER UN PLAN A QUELQU'UUUUUUUUUN, MAIIIIIIS JE SUIS F*CKING INVISIIIIIIBLEUUUUH!" chantait Emilia en courant dans les couloirs.

Spectre: "Bonsoir, je peux vous aider?"

Un spectre décapité fit son apparition, sortant du mur. Il tenait sa tête par les cheveux. Emilia s'approcha du spectre comme si de rien n'était, avec un large sourire. Le plus glauque, c'est que la tête décapitée lui rendait son sourire.

Emilia: "Salut! Je cherche le comte Elijah, ça vous dit quelque chose?"

Spectre: "Bien sûr, troisième étage, couloir nord, salle 318! Je l'ai vu plus tôt dans le jacuzzi!"

Emilia: "Merciii! Bonne nuit!"

Spectre: "Mais je vous en prie! Tout le plaisir est pour moi! Au revoir!"

Et le spectre continua son chemin avant de disparaître dans le mur du fond.

Emilia: *Et bien. Heureusement que personne ne sait qu'il y a de tels habitants dans l'hôtel. Ça serait pas bon pour le business...*

Suivant les instructions du spectre décapité, Emilia finit par trouver la salle 318. Elle entra en passant la tête la première dans le mur. Ryner et Elijah étaient bien présents, et discutaient de l'âge d'Elijah.

Elijah: "Dommage, j'ai en réalité 42 ans, je suis plus vieux que Von Tessen-san, vous y étiez presque...j'avoue que c'était difficile...le temps passe vite n'est-ce pas ? Je vous ai raconté mon passé mais je réalise que je ne sais rien de vous...qu'est-ce qui vous a amené à cette guilde, quel est votre but, votre objectif?"

Emilia: "ALLOOOO? Vous me voyez?! Aloooooo? Comment est-ce que vous savez l'âge de Mr Von Tessen?"

Mais le comte était en train de sortir du jacuzzi, et Emilia se retourna avant de voir les parties intimes du comte.

Emilia: "Mais vous êtes dégueu! Prévenez, quand vous faites des moves pareils!"

Emilia s'approcha du jacuzzi, et reprit son exercice consistant à essayer de faire de remous dans l'eau.
A sa grande surprise, elle y arriva cette fois-ci sans problèmes.


Emilia: "Whow! Je touche l'eau! Je commence à pouvoir affecter le monde physique! Si Apollo était là pour le voir!"




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryner
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Points de Vie:
763/1077  (763/1077)
Points de Mana:
217/260  (217/260)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.55
Int.3333
Con.1010
Dex.1010
ATQ./
MATQ.50196
DEF.26
MDEf82
Endu.425
Vit.5
AM2

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mer 21 Mai - 15:58

Elijah: Dommage, j'ai en réalité 42 ans, je suis plus vieux que Von Tessen-san, vous y étiez presque...j'avoue que c'était difficile...le temps passe vite n'est-ce pas ? Je vous ai raconté mon passé mais je réalise que je ne sais rien de vous...qu'est-ce qui vous a amené à cette guilde, quel est votre but, votre objectif?

Ryner était en train de bouillir dans cette eau chaude, mais cela le reposer grandement. La bataille avait été bien fatiguante et son aventure depuis le début de trac avait été bien long et pénible.

Ryner: Vous ne faites vraiment pas votre age...
Mon passé....

Pour vous résumer cela, je suis à la recherche de personne qui ont détruit ma ville natale... Enfin plutot ma ville d'hébergement. Après avoir grandit, je me suis fait quelque peu embarqué de force dans l'armée de Dormnuills. J'ai appris énormément sur la magie et autre stratégie qui ne m'intéressait pas du tous ... "Trop chiant"... Je suis aussi rentré dans l'escouade d'assassin pour me rapprocher un peu plus de ma vengeance. Mais les hommes que je cherche ont l'air d'avoir quelque peu disparu.
Puis j'ai découvert une vrai famille aux seins des Riskbreakers.


Pendant un moment, Ryner sentit un air glaciale... Pourtant il se trouvait dans un jacuzzi. L'air froid lui glaçait les os. Il avait une sensation bizarre parcourir tous son corps.
APrès cette instant, il décida de sortir du Jacuzzi en enfillant un peignoir. Même si la nuit était un peu fraiche, il se mit au balcon. Son regard se perdit au loin.


Ryner: Mon passé....!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofhaerii.forumactif.fr
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Jeu 22 Mai - 1:55

Alors que Ryner et le comte faisaient plus ample connaissance, le fantôme d'Emilia fit son apparition.

Emilia: "ALLOOOO? Vous me voyez?! Aloooooo? Comment est-ce que vous savez l'âge de Mr Von Tessen?"

Mais le comte était en train de sortir du jacuzzi, et Emilia se retourna avant de voir les parties intimes du comte.

Le comte fit mine de regarder dans le vide avec son air mystérieux habituel, bien que cette mise en scène fut mise à mal quand on réalisait qu'il était nu sous son peignoir. Son regard croisa clairement celui d'Emilia à qui il fit un sourire avant de s'adresser à Ryner.


Elijah:"Vous vous demandez surement comment j'ai fais pour estimer l'âge de ce brave Von Tessen ? Disons que je suis comme vous Ryner, je possèdes certaines capacités qui me permettent d'entrevoir les choses. En vérité, ne le répétez pas, mais...j'ai parfois des prémonitions, je vois des choses du passé, ou de l'avenir, il m'arrive de voir des choses qui se déroulent à l'instant même, mais à des endroits différents...c'est peut être lié à ma longévité d'une manière ou d'une autre, je ne sais pas..."

Emilia: "Mais vous êtes dégueu! Prévenez, quand vous faites des moves pareils!"

Emilia s'approcha du jacuzzi, et reprit son exercice consistant à essayer de faire de remous dans l'eau.
A sa grande surprise, elle y arriva cette fois-ci sans problèmes.


Emilia: "Whow! Je touche l'eau! Je commence à pouvoir affecter le monde physique! Si Apollo était là pour le voir!"

Ryner: Vous ne faites vraiment pas votre age...
Mon passé....

Pour vous résumer cela, je suis à la recherche de personne qui ont détruit ma ville natale... Enfin plutôt ma ville d'hébergement. Après avoir grandit, je me suis fait quelque peu embarqué de force dans l'armée de Dormnuills. J'ai appris énormément sur la magie et autre stratégie qui ne m'intéressait pas du tous ... "Trop chiant"... Je suis aussi rentré dans l'escouade d'assassin pour me rapprocher un peu plus de ma vengeance. Mais les hommes que je cherche ont l'air d'avoir quelque peu disparu.
Puis j'ai découvert une vrai famille aux seins des Riskbreakers."


Elijah: "Je vois que nous avons des points communs, nous sommes tous les deux en quête de vérité, j'espère que vous trouverez un jour les responsables, Ryner. Vous avez eut de la chance de tomber sur des gens qui vous ont accueillis, beaucoup d'autres tombe dans le désespoir et la haine, et finissent par devenir des criminels ou entrer dans des guildes noire..."

Elijah regardait Emilia s'amuser dans l'eau et ne pu s'empêcher d'émettre un léger rire. Il se tourna vers Ryner pour justifier son éclat.

Elijah:"Ce n'est rien, je viens de penser à quelque chose d'amusant...héhéhé...Quoi qu'il en soit soyez prudent quand vous utilisez votre capacité, si vous me demandez comment je le sais, je vous répondrait que je l'ai vu dans une vision...nombreux sont ceux qui désirent un tel pouvoir. Je ne dévoilerais pas votre secret si vous promettez de ne pas dévoiler le mien...à vrai dire j'ai un peu menti...j'ai émis ce mandat suite à une vision où je voyait Lasstarot détruire Dormnuill..."

Il fit une pause pour fumer un peu.

Elijah:"Et bien, Ryner, je vais vous laisser, vous êtes libre de prendre une chambre de l'hôtel si vous souhaitez vous reposer, je vous conseille vivement la suite royale..."

Le comte s'habilla rapidement, c'était un homme assez bien conservé malgré son age, son corps était relativement mince et dénotait une constitution tout à fait banale, il n'était certainement pas un combattant...

Elijah:"Ce fut intéressant, si vous me cherchez je serais surement dans la salle de fête, il y a surement de bons coups à tirer héhéhé...."

Elijah salua Ryner de manière assez polie et entra à l’intérieur. Il descendit dans le grand Hall de réception et aperçut Apollo, seul sur un banc dehors, à travers les baies vitrées. Il alla à sa rencontre, intrigué.

Elijah:"Apollo-kun, que faites vous dehors ? La fête ne vous plait pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayné
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Points de Vie:
1277/1277  (1277/1277)
Points de Mana:
113/113  (113/113)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.14
For.2020
Int.1010
Con.1212
Dex.2424
ATQ.085
MATQ.3450
DEF.890
MDEf2460
Endu.880880
Vit.1212
AM44

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Ven 23 Mai - 2:15

Musique:
 

Les festivités avaient depuis longtemps commencées dans les salles luxueuses de l'hôtel Palazzo, toutes les figures importantes de Dormnuill s'y étaient d'ailleurs rendues pour admirer de près la bande de clodos les valeureux aventuriers qui avaient sauvé la capitale ce jour même!

Ces derniers étaient d'ailleurs tous arrivés quasiment en avance et implacablement habillés, prêts à éblouir la noblesse Dormn!
Tous? Non! Car une certaine rousse, aussi connue sous le nom de fille tornade ou fesses de feu, brillait une fois de plus par son absence!  

Mais quelle était donc la cause de ce comportement inacceptable? Il y avait un peu du fait qu'elle avait traîné dans la boutique de vêtements un poil trop longtemps, un peu du fait qu'elle n'avait pas l'adresse de l'hôtel et qu'elle s'était complètement perdue en le cherchant, puis finalement suivre ce chat dans les ruelles de la ville n'a probablement pas arrangé sa cause non plus. Bref, Kayné avait accumulé une série de "choses" qui faisaient qu'elle avait maintenant un retard assez conséquent!

Heureusement personne risquait de remarquer son absence, si ce n'est ses compagnons mais eux devraient s'y attendre plus ou moins. En effet, la populace de Dormnuill ne savait trop rien de leur petite bande, à moins que le comte ne dresse la liste des héros, personne ne remarquerait qu'elle manque à l'appel faute d'ignorer carrément son existence. Ce qui l'arrangeait un peu au final... La fille  à la race ancienne ne tenait aucunement à ce que des gens s'intéressent à elle et commencent à rechercher ses origines! Si elle pouvait éviter les feux de la scène ce serait pour le mieux!

Quand la rousse finit par trouver l'hôtel, elle avait déjà une bonne heure de retard. Mais beaucoup vous diront que çà en valait largement la peine! Son entrée gracieuse dans la salle fit tourner plus d'une tête! Kayné, pour son compte, resta éblouie par le spectacle qui se déroulait devait elle! Abasourdie par tout le luxe qui s'étalait sous ses yeux! Il y avait des serveurs, il y avait des musiciens, il y avait des danseuses! Un buffet garni de mille et une merveille culinaire et un bar auquel il ne semblait manquer que le nectar des dieux! Et tout çà sans parler de la pièce elle même qui pourtant mériterait amplement que l'on s'y attarde!


Musique:
 

La chasseuse se frotta les mains avec joie et sa vigueur habituelle. Là, il y avait moyen de faire une sacré fête! Cependant, après une inspection rapide des lieux elle ne vit aucun de ses compagnons... Elle ne se serait pas trompée d'hôtel quand même??? Merde alors! Non, ce n'était pas possible, on avait bien vérifié son invitation à l'entrée!
Il fallait à tout prit qu'elle s'informe un peu sur le déroulement de la soirée! Cela lui en dirait peut être quelque chose sur la position de ses potes...

Elle apprit en demandant vite fait à une des nombreuses personnes présentes, ce qu'elle avait raté jusque là, à savoir la remise de la récompense et apparemment une "bagarre" entre les aventuriers et un personnage important dont elle oublia le nom l'instant même où il quitta les lèvres de son interlocuteur. Ouaip, la troupe était bien là! Il n'y avait qu'eux pour tabasser un noble dans une salle pleine de gens de la haute société! Pas que la chasseuse en ait quoi que ce soit à foutre ceci dit! Si ils avaient jugé bon de le remettre à sa place c'est qu'il devait le mérité! Affaire résolue, bâclée, envoyée!  

Le moment était venu de passer aux choses sérieuses! Le buffet, le bar, les serveurs! Rien de tel pour passer un peu de bon temps après une semaine aussi éprouvante!

C'est donc sans le moindre souci au monde qu'elle se dirigea vers la table sur laquelle était entreposés les meilleurs plats que Dormnuill avait à offrir... pour s'empiffrer allègrement de Heaven's Cookies! Faut dire que ces biscuits avaient une place spéciale dans son cœur! Probablement entre Emilia et Apollo, Emilia étant en première place! En tout cas, ce n'était pas pour autant qu'elle allait ignorer le reste de la nourriture, oh que non! Pour une fois que tout était gratuit et qui plus est d'une qualité extraordinaire, elle allait s'en donner à cœur joie! En plus, qui sait combien de temps allait s'écouler avant son prochain repas correcte? La vie d'aventurier est pleine de surprises! Vaut mieux profiter du présent et ne pas avoir de regrets plus tard!

Malgré sa joie face à tous ces mets délicieux, elle s'efforçait quand même à maintenir un certain niveau de classe et d'élégance, elle n'avait pas passé les dernières heures à se préparée pour s'empiffrer comme un porc en public... Mais c'était tellement boooonnnn!!!!


Tenue:
 

Son appétit rassasié, rousse powah décida qu'il était grand temps de se rafraîchir le gosier! Direction Valhalla le bar!

Étrangement, ou peut être était ce encore une fois prédéterminé par le destin, c'est là qu'elle rencontra la première tronche familière de la soirée, j'ai nommée la dernière recrue du groupe: le chevalier bourré Phoenix! Kayné s'approcha de lui les bras grand ouverts avec un énorme sourire sur les lèvres, comme si elle venait de tomber sur un vieil ami!


Kayné: " OOoooooh! Mais qui voilà! Phoenix Phoenix Phoenix! Je vois que tu n'as pas perdu de temps pour passer aux choses sérieuses! Tu tiens le coup? Je vais me joindre à toi tiens, ça fait un sacré bout de temps que j'attend ce moment! "

La chasseuse se mit à coté de lui et demanda à l'un des barman un cocktail "pleurs de la nuit", un mélange de jus de cassis, de cerises, d'alcool et de bave de licorne. Le liquide dans le verre à cocktail avait une couleur mauve parfaitement assortie à sa magnifique robe qui elle même allait plutôt bien avec ses cheveux couleur de feu. Autant dire que cette fille aime le rouge!

Kayné: " Alors qu'est ce que t'en penses de tout çà? C'est plutôt animé dans le coin! Rien à avoir avec le marché tout à l'heure! Tu t'amuses? Ils sont où les autres? "

Fille de feu enfila rapidement un second puis un troisième verre pour "se mettre dans le bain" avant de passer à des mélanges un peu plus forts. Comme à son habitude, elle résista aux effets de l'alcool d'une manière exemplaire, ainsi tout ce qu'elle eut comme répercutions après une douzaine de verres fut une mine encore plus réjouie que d'habitude et des joues un peu plus roses. Elle pourrait continuer comme çà toute la nuit! La chasseuse bénissait souvent la déesse pour lui avoir accorder une telle résistance à la boisson qui lui permettait de bien s'amuser les soirs de fêtes comme celui ci sans avoir trop de répercutions  le lendemain! Puis il faut dire aussi que Kayné fait suffisamment de bêtises quand elle est sobre donc au final c'est une sacrée chance pour Haerii qu'elle soit pratiquement imbourrable!

Contrairement à la majorité des aventuriers, la jeune fille était on ne peut plus heureuse au milieu de tout ce beau monde! L'ambiance festive la motivait et faisait ressortir de plus belle son caractère joyeux et amicale. Si ils étaient là, s'était bien pour s'amuser!

Dans un élan de fiesta o'clock, elle arracha Phoenix du bar et le traîna sur la piste de dance pour un tour. Le pauvre homme pouvait bien sur résister, mais que faire face à un si beau visage, surtout quand son propriétaire passe petit à petit en mode coquine et qu'elle demande très gentille-ment?

L'objectif était clair et net dans la tête de la rousse: s'amuser! Si elle pouvait prendre autant de monde que possible dans son délire, tant mieux! C'était là une très bonne occasion de tirer un peu ce mystérieux chevalier de son coin et d'en faire un peu la connaissance. Après tout elle ne savait littéralement rien de lui!

L’atmosphère si festive et détendu de la pièce offrait une excellente opportunité de devenir plus proches...

Affichant son éternel sourire, Kayné posa petit à petit ses questions tout en dansant. Son ton et son visage ne cachaient aucune intention malveillante, contrairement à la plupart des personnes dans cette pièce elle n'était pas là pour jouer au jeux des trônes mais bel et bien pour se faire des amis, pour de vrai! S'était donc par pure curiosité qu'elle posait ces questions, sans insister sur aucune d'elles si elles semblaient fâcher son chevalier.  


Kayné: " Tu sais, c'est dingue mais je viens de réaliser que je ne connais même pas ton vrai nom! Je veux dire, Phoenix c'est bien un pseudonyme n'est ce pas? J'aimerais connaitre ton vrai nom... T'es beau garçon et d'après ce que j'ai vu jusque là tu portes des fringues vachement cool aussi! Je suis sure que le nom doit être à la hauteur également! Après si tu veux garder ton anonymat je le comprend hein! Après on ne s'est rencontrés qu'il y a quelques heures haha! Puis dans notre métier, l'anonymat est quelque chose d’extrêmement utile voir précieux parfois! Dans nos histoires aussi, on a tous nos secrets après tout... Enfin bref! Je suis vraiment contente que je soit tombée sur toi tout à l'heure au marché! Tu nous a été d'une grande aide! Je ne sais pas ce qu'on aurait fait sans toi! Franchement, c'est cool de tomber sur des gens qui savent se battre de temps en temps! "

RIP mamie warrior...

Pendant ce temps, à l'autre bout de la salle, une petite paire d'invités étranges squattait la table des fruits qui longeait un des coins de la pièce.


Tania & Leia

Deux jeunes filles, pratiquement identiques, discutaient tranquillement entre elles, critiquant du haut de leur dix huit ans les divers invités du comte. Bien qu'elles portent l'uniforme des serveuses de l'hôtel, elle ne répondirent à aucune requête des invités, voir elle ne répondirent à que dalle tout court, trop absorbées par leur discussion.

Discussion :
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Ven 23 Mai - 12:05

La fête était à la hauteur. Les alcools les plus rares et les plus onéreux étaient présent.
Neuro en était déjà a son troisième verre, demandant à chaque fois un des alcools différent, sans glace bien entendu.
Dégustant chacun tranquillement, tout en profitant pour observer les divers invités de cette place stratégique.
Il remarqua la violente dispute entre Nanao et le sénateur, et diverses autres choses, comme les vas et viens des autres aventuriers présents.

C'est la où il remarqua l'arrivée de la rousse, dans une magnifique robe de soirée. Son retard s'expliquait aisément, elle avait due passé un temps fou à se préparer, choisir sa robe, se maquiller, se coiffer.
Son entrée fut plus que remarquée par les invités masculins, qui se retournèrent sur le passage élégant et gracieux de Kayné, qui se dirigeait vers les Heaven's Cookies semble t'il.

Neuro termina son verre et commanda au barman un quatrième.

C'est là qu'il entendit que Kayné l'avait repéré et s'approchait de lui les bras grands ouverts et sourire au lèvres.

Kayné: " OOoooooh! Mais qui voilà! Phoenix Phoenix Phoenix! Je vois que tu n'as pas perdu de temps pour passer aux choses sérieuses! Tu tiens le coup? Je vais me joindre à toi tiens, ça fait un sacré bout de temps que j'attend ce moment! "

Neuro : "Tout le monde s’inquiétait de ne pas te voir."

"Cette tenue te va à ravir."
-la complimentant, car il est un parfait gentleman... ou pas-

"Le Comte a du gout concernant les spiritueux, il n'a pas lésiné."

Kayné prit une place à coté de lui, et commanda un cocktail du nom de "pleurs de la nuit" au barman.
Celui-ci versa les différents liquides dans un verre, qui finalement prirent la couleur d'un mauve assortit à la tenue que portait la belle enjouée.
Neuro faillit sursauté en voyant écrit sur l'une des bouteilles "bave de licorne".
C'était pour le moins... spécial, mais heureusement Neuro se contentait d'alcool pur ou de cocktails lambda.

Kayné: " Alors qu'est ce que t'en penses de tout çà? C'est plutôt animé dans le coin! Rien à avoir avec le marché tout à l'heure! Tu t'amuses? Ils sont où les autres? "

Neuro pris une gorgée avant de répondre.

Neuro : "J'en pense qu'il faut profiter de la soirée au mieux."
-faisant signe au barman de remettre un autre verre-

"Tous les autres étaient inquiets de ne pas te voir il me semble, surtout Apollo. 
Apollo et le Comte sont en train de discuter dehors tandis que les autres sont dans des pièces vers les étages il me semble."

Neuro fut surpris par l'incroyable résistance de Kayné, s'enfilant verres sur verres les uns après les autres, montant crescendo.
IL était à son huitième verre et commençait déjà à bien ressentir les effets de l'alcool dans le sang.
Elle était à plus d'une douzaine de verres si il avait bien compté.

*Incroyable... cette femme... a une meilleure descente que moi... je suis battu...*

Sentant qu'il devait ralentir, Neuro s'était fait battre sur le champ de bataille éternel qui était arbitré par le barman.
D'ailleurs l'homme au shaker eu un petit rictus en voyant que Kayné avait largement gagné ce duel implicite.
Neuro ne prit pas le risque de continuer à bouaireuh car un de plus et il allait régurgiter sur le comptoir et le barman tous les verres tantôt pris.
Le mélange de différents alcools était bien trop dur à supporter.

Kayné quand à elle semblait s'amuser sur un petit nuage.
Elle en profita pour tirer Phoenix, qui était un complètement explosé, de son siège et l'emmener sur la piste de danse.
Impossible de refuser à la belle.
Neuro dansa du mieux qu'il pu, de manière plutôt bizarre par moment mais sans être grotesque.
Heureusement il avait su s’arrêter de bouaireuh à temps, sinon le spectacle aurait pu être catastrophique.

Kayné: " Tu sais, c'est dingue mais je viens de réaliser que je ne connais même pas ton vrai nom! Je veux dire, Phoenix c'est bien un pseudonyme n'est ce pas? J'aimerais connaitre ton vrai nom... T'es beau garçon et d'après ce que j'ai vu jusque là tu portes des fringues vachement cool aussi! Je suis sure que le nom doit être à la hauteur également! Après si tu veux garder ton anonymat je le comprend hein! Après on ne s'est rencontrés qu'il y a quelques heures haha! Puis dans notre métier, l'anonymat est quelque chose d’extrêmement utile voir précieux parfois! Dans nos histoires aussi, on a tous nos secrets après tout... Enfin bref! Je suis vraiment contente que je soit tombée sur toi tout à l'heure au marché! Tu nous a été d'une grande aide! Je ne sais pas ce qu'on aurait fait sans toi! Franchement, c'est cool de tomber sur des gens qui savent se battre de temps en temps! "

Neuro fut un peu surpris par toutes ces questions, mais y répondit posément malgré la situation.

Neuro : "Et bien, Phoenix est en effet un surnom. Il m'a été attribué lorsque je faisait partie d'une sorte d'armée de ma contrée d'origine. Beaucoup avaient un surnom de ce genre, faisant référence à un animal ayant la capacité de voler. Pas étonnant vu que c'était une armée aérienne composée d'aéronefs. Cela remonte à loin. Comme tu peux le voir -montrant sa main de métal- j'ai eu un accident qui a fait que j'ai été exclue pour inaptitude.
Ça rigolait pas niveau règlement."
-un peu mélancolique-
"Je donne ce nom en général car il est plutôt cool. On s'attend à ce que je puisse me transformer en monstre enflammé et a cracher des boules de feu ou des trucs du genre ah ah ah."
-rigolant légèrement-

"Je me nomme Neuro C. Harlock, ce n'est pas un secret.  Désolé de ne pas m'être présenté avant."
"Je participe de temps en temps à des missions réservées au aventuriers histoire de me faire de l'argent pour continuer à voyager à travers le monde, mais je ne suis pas vraiment un aventurier, je dirais plus un opportuniste."
-sourire malicieux-

"Tu es aussi une femme bien mystérieuse."
-attendant quelques réponses peut être en retour-

Une fois le tour de piste terminé Neuro sortit du dancefloor. L'épreuve était rude mais il s'en était sortit avec brio.

"Je pense que je vais voir du coté des desserts, je ne m'y suis pas encore attardé."
-encore un peu vaporeux-

"Oh, tu devrais aller voir Apollo, il avait l'air de vraiment s’inquiéter de ton retard."
-petit coup de coude qui sous-entends des choses que la morale réprouve-

C'est ainsi que Neuro partit du coté des desserts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryner
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 31

Feuille de personnage
Points de Vie:
763/1077  (763/1077)
Points de Mana:
217/260  (217/260)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.55
Int.3333
Con.1010
Dex.1010
ATQ./
MATQ.50196
DEF.26
MDEf82
Endu.425
Vit.5
AM2

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Ven 23 Mai - 17:46

Elijah:"Vous vous demandez surement comment j'ai fais pour estimer l'âge de ce brave Von Tessen ? Disons que je suis comme vous Ryner, je possèdes certaines capacités qui me permettent d'entrevoir les choses. En vérité, ne le répétez pas, mais...j'ai parfois des prémonitions, je vois des choses du passé, ou de l'avenir, il m'arrive de voir des choses qui se déroulent à l'instant même, mais à des endroits différents...c'est peut être lié à ma longévité d'une manière ou d'une autre, je ne sais pas..."

Ryner: ... J'avais entendu parler d'autre magie comme la mienne mais j'ai toujours cru que c'était une sorte de mythe...

Elijah: "Je vois que nous avons des points communs, nous sommes tous les deux en quête de vérité, j'espère que vous trouverez un jour les responsables, Ryner. Vous avez eut de la chance de tomber sur des gens qui vous ont accueillis, beaucoup d'autres tombe dans le désespoir et la haine, et finissent par devenir des criminels ou entrer dans des guildes noire..."

Ryner: ...En effet...
*J'ai bien faillit me retrouver dans le désespoir.*
J'ai longtemps pensé que j'étais responsable de la chute de ma ville natale. Mais j'ai eu des sources me prouvant le contraire et Léa ma montré le chemin à suivre.


Il entendit le Comte ayant un léger rire.

Elijah:"Ce n'est rien, je viens de penser à quelque chose d'amusant...héhéhé...Quoi qu'il en soit soyez prudent quand vous utilisez votre capacité, si vous me demandez comment je le sais, je vous répondrait que je l'ai vu dans une vision...nombreux sont ceux qui désirent un tel pouvoir. Je ne dévoilerais pas votre secret si vous promettez de ne pas dévoiler le mien...à vrai dire j'ai un peu menti...j'ai émis ce mandat suite à une vision où je voyait Lasstarot détruire Dormnuill..."

Ryner: Je comprend mieux... Ne vous en faites pas Monsieur le Comte. Je ne divulguerais pas votre secret. Et je serais également discret sur mes capacités.

Elijah:"Et bien, Ryner, je vais vous laisser, vous êtes libre de prendre une chambre de l'hôtel si vous souhaitez vous reposer, je vous conseille vivement la suite royale..."

Ryner: Merci bien, mais je compte repartir dans peu de temps. D'autres missions m'attendent. Et je pense que ma guilde doive s’inquiéter un peu depuis le temps ou je suis partis.

Ryner eu un léger rire mais qui ne semblait pas très franc sur la situation.
Il resta quelques instant sur le balcon en finissant son thé boostant, il se décida à descendre dans la salle de fête et profiter une dernière fois de ses compagnons.


Une fois en bas, il put voir que la fête battait son plein. Apparemment, certains avait fait une sorte de bagarre. Il semblerait que l'assistante du Comte et mit à mal le Sénateur.
Il vit une jeune femme rousse vêtue de violet. Il eu du mal à reconnaitre Kayné. Il s'approcha d'elle.


Ryner: Quelle changement...! J'ai eu du mal à te reconnaitre.

Il lui tendit une enveloppe.

Ryner: Tiens voici ta part. Le Comte ma donné ta part ainsi que celle de Aodan. J'allais bientôt partir mais je pense que je vais rester un peu et dire au revoir à tous le monde. Par la même occasion, si tu veux venir faire un tour dans ma guilde, tu es la bienvenue.

Ryner s'inclina légèrement en tendant sa main en direction de Kayné.

Ryner: M'accordes tu cette danse?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofhaerii.forumactif.fr
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Ven 23 Mai - 20:26

Ambiance:

C’était une sensation agréable,  une sensation de douceur, de volupté soyeuse et légère, c’était comme s’éteindre sur un nuage. Tout rappelait la tendresse d’une étreinte maternelle. Aodan se réveilla doucement, d’un sommeil sans rêves, dans un grand lit. Bien que foule de questions lui traversait l’esprit, il ne bougea pas tout de suite, prenant le temps de repasser un revue tout ce qu’il s’était passé et d’analyser sa nouvelle situation.  Tout ce dont il se souvenait c’était  qu’il se trouvait avec ses compagnons sur un champ de bataille. A cette pensée il fut pris d’une violente douleur au crâne.  Sa respiration s’accéléra, il scruta frénétiquement son corps à la recherche de blessures disparues.  Qui avait pu le guérir ? Apollo ? Peut-être,  peu importe le guérisseur il avait fait du beau travail.  Il fit le désagréable constat désagréable qu’il était nu après quelques secondes de questions.  Néanmoins quelqu’un s’était occupé de panser ses plaies, et de laver son corps Sali par le sang et la boue.

Il scruta la pièce, sans bouger de ses draps. Il s’agissait d’une chambre aux murs blancs et neutres, le plafond était délimité par des plinthes aux motifs de plantes sculptées et élaborées. Un  lustre en cristal dominait la pièce, baignée dans une pénombre feutrée. Les murs étaient constitués de boiseries et de tapisserie dans un style victorien. Quelques meubles raffinés étaient éparpillés aux coins et aux limites de la pièce. Il y avait aussi une cheminée. Une chose était sure, il n’était pas dans l’auberge rouge et son ambiance rustique !

Non loin de lui se trouvait une commode sur laquelle ses vêtements était pliés.  Il se leva pour sortir du lit et fut quelques peu surpris par la froideur du sol et de la voix familière qui sonna derrière lui.


Cierra : « Alors, on a bien dormi boucle d’or ? »

La sorcière était apparu d’on ne sait où, elle portait une tenue moulante et son habituel chapeau pointue, ses yeux dorés semblaient percer dans l’obscurité, un peu comme ceux d’un chat, ou plutôt d’une panthère.

Aodan :  « Cierra ? Qu’est-ce que tu fais là … »

Fit Aodan d’une voix grave et un peu sèche, avant de se rappeler qu’il était poil. Il attrapa ses vêtements et commença à s’habiller à la hâte. Cierra émis un petit rictus et se jeta sur lui avant qu’il ne puisse mettre son pantalon. Elle avait attrapé ses deux bras et l’avait plaqué sur le dos, se tenant de tout son corps sur celui du ninja. Elle s’approcha de son visage et lui lécha le cou.

Aodan : « C..Cierra qu’est-ce que tu fous ?! L..laisses-moi ! »

Cierra :  « Hmm, petit héros de Dormnuill, tu es aussi craquant que ton père, avec la jeunesse en plus je suppose,  n’aies pas peur , n’as-tu jamais connue de vraies femmes, comme moi ? Laisses-moi faire… hmm »

Cierra bougeait d’une manière assez érotique  au-dessus du corps d’Aodan. Aodan émis un petit gémissement signe qu’il commençait à craquer. Cierra  porta ses lèvres jusqu’à son oreille.

Cierra :  « C’est le moment, petit héros…ta cible est dans la salle de fête, tu as pu lire le parchemin ? »

Aodan, attrapa Cierra, la renversa et la plaque dos contre le lit, il était à présent sur elle, bloquant ses bras, le souffle haletant et court.  La tension sexuelle en était à son paroxysme. Pourtant Aodan avait d’autres intentions :

Aodan :  « Arrêtes un peu tes conneries ! J’ai lu ton parchemin,  si j’utilise ça, ça va le tuer ! »

Cierra : « Et alors ? La vie de ton père est-elle moins importante que la sienne ? Fais-le, peu importe ta méthode, ou je ne donne pas cher de la vie de ce cher Chanz… Si ses amis ou quelqu’un d’autre s’interpose, fais le nécessaire …»

La sorcière disparut de dessous Aodan dans une explosion de fumée rose, laissant le ninja seul avec sa conscience. Il se rhabilla et examina le parchemin que la sorcière perverse lui avait apporté. Il se mit à trembler et son visage s’humidifia. Il eut un pincement au cœur.

Aodan :*Il doit y avoir une autre solution…*

Après une relecture du document, il apporta quelques corrections espérant changer l’issue létale qui était réservée à la cible du sort. Il ne trouva pas ses combinaisons intégrales, où le reste de son équipement d’ailleurs, ils devaient être entreposés autre part. Il n’était vêtu que d’un débardeur noir et de son pantalon en toile. Il regarda son tatouage et constata qu’il avait encore gagné du terrain sur son corps. Il s’étendait maintenant sur la moitié de son buste jusqu'au dos de sa main.




Ambiance:


Sa chambre donnait sur un grand couloir blanc, suivit d’un immense escalier tournant en bas duquel une musique festive émanait. Aodan prit soin de regarder à droite et à gauche afin que personne ne le repère. Il descendit de l’escalier en sautant comme une panthère, de rampes en rampes pour éviter le passage des employés de l’autel.  Il arriva au niveau du Hall, et aperçut Apollo qui discutait avec Elijah. Ils les scrutaient d’un endroit caché, en dessous du grand escalier. Aodan s’attarda sur le visage du comte. Bien sûr il fut frappé par la ressemblance, ils avaient exactement la même taille, le même visage, sauf peut-être au niveau des yeux. Dont la forme et la couleur différaient légèrement. Les yeux du comte étaient bleus indigo, tandis que les siens tiraient sur le violet.

Au-delà de la ressemblance, Aodan avait l’impression de l’avoir déjà vu quelque part.  Le ninja décida de l’ignorer pour l’instant, il se dit qu’il n’aurait certainement plus d’autres occasions de faire ce que Cierra lui avait demandé. Après tout la vie de son père, d’après ses dires, était en danger.

Aodan dessina une rune de la terre derrière l’escalier. Il s’assura que personne ne l’avait vu, surtout pas Apollo, et chercha une autre pièce, autour de la salle de réception, il entre-ouvrit la porte sans faire de bruit et trouva Genyphyr avec une femme,  à lunette. Nanao avait fini de sécher ses larmes et réalisa qu’elle pleurait dans les bras de l’inquisiteur. Elle releva son visage larmoyant et ses yeux rencontrèrent ceux du trentenaire,  le temps fut comme suspendu. Les visages des deux tourtereaux se rapprochèrent.  Mais Nanao était hésitante, et si Genyphyr ne répondait pas à ses attentes ? Ces deux-là étaient comme figés dans un rêve.  


Aodan :*Genyphyr, avec une fille ? Ce bonhomme est plein de surprise, mais embrasses-la ! Tu ne vois pas qu’elle n’attend que ça ? … Ah…il va me manquer je suppose…*

Aodan plaça une rune de la terre sur la porte en face de la pièce où se trouvaient les amoureux.  Cette porte était un autre accès à la salle des fêtes.  Le ninja se précipita vers les coulisses de la scène.  C’était le dernier accès à la salle de réception.  Il vérifia que personne de l’avait vu, il monta sur la structure qui soutenait les projecteurs et activa en murmurant son sort de gravité.

Aodan : « Horizon Graviton.»

La force gravitationnelle, ne s’appliquait qu’au plafond. Ce qui lui permettait de marcher sur le plafond. Le champ n’était pas assez puissant pour l’instant pour attirer les gens au sol. Il observa la situation la tête à l’envers, se cachant derrière l’un des rideau de la scène. Une centaine de personne étaient rassemblés ci et là, parmi elle Phénix, Kayné et Enfin Ryner, Bref les DPS du groupe. Avoir les éléments les plus dangereux réunis dans la même pièce était une aubaine.  L’instant où il ne pourrait plus faire machine arrière allait enfin arriver.  Une larme coula du visage d’Aodan, pour s’écraser vers le plafond.  


Ambiance:



Il rassembla toute sa résolution et courut sur le plafond, jusqu’à niveau de Ryner où il fit un bond en inversant la gravité.  Le choc plaqua le membre des Riskbreaker au sol, et le reste des personnes ne tardèrent pas à plier à leur tour sous le poids de la gravité. Aodan était tombé pile poil au moment où Ryner allait donner l’enveloppe à Kayné.  Sans s’attarder sur les détails il plaqua le visage de Ryner  contre le sol, de manière à ce que ses yeux ne puissent pas le voir.
Sans temps mort il déroula le parchemin, avant d’activer le sort. Il regarda Kayné, Phénix et Ryner avec une pointe d’hésitation.


Aodan : « Désolé, je n’ai rien contre vous les gars…Ponction chimérique ! »

Un grand cercle magique se déploya sous Aodan et Ryner, s’était un sceau très élaboré et ancien. Il représentait entre autre un aigle à tête de lion stylisé, auxquels se mêlaient d’autres runes Sémuriennes.  Le cercle brillait d’une lueur rouge écarlate, qui dégageait une impression malsaine et inquiétante.  Les yeux d’Aodan et ceux de Ryner s’illuminèrent de cette étrange lueur. A en juger par leur cri, les deux hommes avaient dû souffrir atrocement.

Quand le sort fut achevé, Ryner fut comme vidé d’une partie de son énergie. Aodan qui s’était courbé sous la douleur, porta la main à son œil gauche qui saignait maintenant abondamment. Il prit le pouls de Ryner et constata qu’il était toujours vivant. Un sourire imperceptible se dessina sur son visage.  En se relevant il constata en regardant son reflet dans le marbre, une lueur pourpre,  celle de l’alpha Stygma bruler dans son œil qui larmoyait du sang. Un mouvement de panique envahi la salle et la gravité s’être estompé, à cause de la ponction chimérique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   

Revenir en haut Aller en bas
 

l'hôtel Palazzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Kefka Palazzo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Haerii :: Le Rôle-Play :: Daena :: Dormnuill-