Partagez | 
 

 l'hôtel Palazzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 30

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: l'hôtel Palazzo   Mar 6 Mai - 23:14



L'hôtel Palazzo, est l'un des plus beau hôtel de la ville, son design, sa qualité de service, et sa vue imprenable sur la vallée de Dormnuill lui valent ces 5 étoiles dans le guide du Meechelun, une agence de tourisme nationnale. Bien sur, une telle renommée en fait un hotel peu abordable et réservé à ceux qui ont les moyens, ici tout transpire la richesse, des meubles en or, des tissus en tapis précieux. Du marbre poli...des chandeliers de cristal...

Les employés sont dévoué et se plient à vos 4 caprices pour vous faire passer les meilleurs moments possibles

L'hôtel possède une cinquantaine de chambre, une salle de fête, une salle des eaux, avec SPA, Masseurs(euses), Sanatorium, Sauna, Vaporarium, un casino, une salle de spectacle ou sont donnés régulièrement des représentations...

On a pu y voir de nombreuses personnalités, des rois, des ministres, des nobles, et des patrons d'entrepise comme la Gebs ou les frères Abram et Kadabram !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Tessen
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 25/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
1110/1110  (1110/1110)
Points de Mana:
63/63  (63/63)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.9
For.1414
Int.55
Con.1212
Dex.1515
ATQ.50129
MATQ.
DEF.30
MDEf12
Endu.
Vit.
AM

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Dim 11 Mai - 23:09

[Venant du quartier commercant]

L’hotel Pallazo était gigantesque. Un immense bâtiment de luxe dédié à l’école du paraitre et du mensonge pour satisfaire les gouts démesurés des vicieux...

Tant de richesses auraient bien servis des causes plus nobles que le bon plaisir des puissants. Dolmadaki ne se serrait jamais permis de se pavaner au milieu d’un tel gâchis.

Mais il s’agissait de ravaler ses opinions et de jouer le jeu. Qui sait ? Peut être serait-ce même amusant ?

S’il pouvait se donner un faux visage devant un suspect il pouvait faire de même devant le Comte et tout ce qu’il avait pu inviter.

Un personnage bien étrange ce Comte... Toujours au courant et à l’affut de tout. Ses apparitions étaient toujours très fortuites. S’il n’était pas accompagné de son garde du corps Genyphir n’aurait pas hésité longtemps avant de le poursuivre. Mais malgré ses airs ridicules et son apparence inoffensive il y avait quelque chose de plus. Sa ressemblance avec Aodan mise a part, il semblait lui-même être un personnage dangereux. Von Tessen avait déjà croisé des homems semblables à lui. Des aristocrates profitant de l’image ridicule que le monde semble avoir de la noblesse : à savoir qu’ils sont tous soit des brutes soit des hommes efféminés et incompétent. Mais la vérité était tout autre. Le monde d’un aristocrate n’a rien à voir avec celui du roturier. Pour y survivre il faut jouer serré, et pour y prospérer, comme le Comte, il faut être un trésor de ressources, d’astuces, et d’immoralité.
Le Comte faisait sans doute parti de ces gens là : ceux qui cachent leur vrai pouvoir sous les poudres, les perruques et les gloussements.
L’Inquisiteur avait déjà surpris son regard. Pas celui qu’il réservait pour la Rousse ou une quelconque créature, non. Son véritable regard. Et il était percent. Intelligent.
Il fallait se méfier de lui.
Ou se le rallier ? Un individu tel que lui, avec ses connaissances, ses fonds et ses réseaux ferait un allié précieux...

Genyphir semblait être le premier venu. Cela n’était pas trop surprenant, il s’était précipité peut être un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryner
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 32

Feuille de personnage
Points de Vie:
763/1077  (763/1077)
Points de Mana:
217/260  (217/260)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.55
Int.3333
Con.1010
Dex.1010
ATQ./
MATQ.50196
DEF.26
MDEf82
Endu.425
Vit.5
AM2

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Lun 12 Mai - 22:43

[Venant du quartier commerçant]

Ryner arriva comme une fleur ou plutot comme un gros touriste dans cette batisse très riche. L'hôtel était d'un tout autres standing que les auberges de voyageurs qu'il avait l'habitude d'emprunter lors de ses nombreux voyages et missions sur le continent.
yner ne se sentait pas à l'aise dans ce milieu si fortuné. Tout transpiré la fortune et comprenait vite qu'il ne pourrait jamais ou du moins maintenant, se payer une chambre dans ce genre d'établissement.
Après avoir admiré le luxueux hall, il se dirigea vers une salle et trouva Tessen tous seul. Il semblait, comme Ryner indifférent par ce tape à l'oeil et au contraire il se méfiait un peu de tous cette mise en scène.

Ryner n'aimait pas trop les signes de haute bourgeoisie. Voila pourquoi il a quitté l'escadron d'assassin du Roi. Il devait assister à certaines cérémonie dans ce genre. Il préférait de loin l'ambiance et la chaleur de sa guilde.
Ils étaient peut être un peu festif mais au moins, il n'y avait pas tous ce chichi...


Ryner: Faire tous ça pour nous remettre une récompense.... Sa te change pas mal Tessen ce costume.... J'avais un peu de mal à te reconnaitre déguisé de la sorte....
J'espère que cette réception durera pas trop longtemps... J'ai envie d'aller me reposer dans ma guilde....




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofhaerii.forumactif.fr
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Mar 13 Mai - 13:07

[De Dormnuill: Quartier commerçant]

La nuit commençait a peine son cycle. Les lanternes étaient allumées depuis peu et de la lumière émanait des fenêtres. Pourtant, malgré l'absence du soleil, le ciel n'était pas encore complètement sombre.

Après une courte marche à travers les boutiques, Apollo et Emilia arrivèrent finalement devant le Palazzo avec un peu d'avance pour la soirée. Apollo ne savait plus vraiment s'il s'agissait d'un bal, d'une réception, d'une fête plus contemporaine, ou encore d'autre chose. Qu'importe! Il était confortable dans ses habits neufs, il ne saignait pas, et il n'avait pas d'odeur nauséabonde. Bref, tout allait bien. Apollo n'avait pas emporté d'armement, mais pour la première fois depuis trop longtemps, il n'en aurait pas besoin.
Il porta la main à son cou. Le pendentif Anansi était toujours là. Il n'était donc pas désarmé, non...

Diverses personnalités entraient et sortaient de l'hôtel. Bourgeois, nobles, personnel, gardes... Apollo ne tarda pas à entrer non plus, malgré son envie de profiter de la douce brise nocturne, tant qu'il était encore frais et en forme. Dans le hall, il reconnut deux de ses coéquipiers, malgré leurs tenues d'apparat. Le guerrier psarosoupan, Geniphyr, et le Riskbreaker, Ryner. Les deux ne semblaient pas très emballés à l'idée de passer la soirée en costumes, et qui ne pouvait pas les comprendre? Quand on perds plusieurs litres de sang dans une même journée, le réflexe le plus naturel et de vouloir se reposer, pas d'assister à une soirée trop élitiste pour baisser sa garde!
Apollo n'avait pas ce problème, cependant. Il avait vite appris à s'intégrer à tout environnement. Et il voulait réellement avoir une discussion sérieuse avec le Comte Elijah...


Ryner: "...J'espère que cette réception durera pas trop longtemps... J'ai envie d'aller me reposer dans ma guilde..."

Apollo: "Geniphyr, Ryner!" fit-il, en s'approchant. "Je vois que je ne suis pas le seul qui suis venu avec de l'avance. Avez-vous une idée d'où ce déroulera la...réception?"




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Ven 16 Mai - 9:20

[Depuis le quartier du commerce de Dormnuill]

Neuro trouva assez rapidement l'emplacement de l’hôtel Palazzo malgré le voile de la nuit qui commençait à faire son oeuvre, l'obscurité recouvrant peu à peu les rues de la cité.
Comme il s'y attendait, la battisse était des plus luxueuses et des plus impressionnantes.
Neuro était sur son 31, et bien qu'il n'y paraisse pas connaissait un peu l'étiquette de ce genre d'endroit.
Il n'avait tout de même pas consentit à se séparer de son précieux arsenal.
Neuro suivait ce principe avec rigueur.


Neuro s’avança vers l'entrée et montra le carton d'invitation au personnel qui était à l’accueil.
Celui-ci l'invita à le suivre ce qui amena à une salle, où il retrouva Apollo, Ryner et Tessen qui discutaient.
Il les rejoignit donc.

Neuro : "Je craignais de ne pas vous retrouver dans cet immense Hotel."




Les invités se dispersèrent dans la sale pour danser et se diriger vers les buffets.  

Elijah s'approcha du groupe.


Elijah: "Ouf...quel emmerdeur...J'espère que ce n'était pas trop long...Profitez bien de la fête, si vous me cherchez je suis dans les jaccusi au premier étages, la journée a été exténuante pour tout le monde..."

Il regarda Apollo et ...Emilia en souriant avant de disparaître, une coupe de champagne à la main.

Nanao s'approcha de Genyphyr, rougissante.  


Nanao :"Monsieur Von Tessen, je...je vous trouve tout à fait ravissant dans cette tenue...je...c'est embarrassant...Le comte m'a conseillé de porter cette robe...je ...ah...je dois vous ennuyer avec ces histoires...dites moi, est-ce que vous avez quelques instants à m'accorder ? Je...J'aimerais en savoir un peu plus sur vous...Vous m'avez l'air d'un gentleman et fréquenter un goujat comme le comte n'est pas de tout repos, je vous l'accorde...Alors...euh...d'où est-ce que vous venez comme ça ?"

Tandis que Nanao tentait une approche, plus ou moins subtile, mais surtout un peu maladroite.

Le comte s'était installé au deuxième étage, sur une terrasse donnant sur la vallée du Mont Dormnuill.  Il contemplait le soleil se coucher dans le lit de la montagne et le ciel se scinder de rouge et de bleu dans les lueurs du crepuscule. Laissant bientôt apparaître les étoiles et l'astre du soir.

La terrasse comportait aussi des sièges confortables, des transats et autres mobiliers d'eau...


Pendant ce temps le sénateur s'approchait des aventuriers.

Dronel:"Les héros de Dormnuill ! Quel titre pompeux...Alors quel effet ça fait d'être des héros? Des héros qui ont visiblement lutté pour arrêter des bandits de seconde zone...Les institutions doivent être vraiment désespérées pour faire appel à des amateurs...A moins que vous ne soyez les choses de ce pervers dégénéré, tout s'expliquerait alors..."

D'une manière ou d'une autre le sénateur laissait échapper sa mauvaise humeur et son hostilité envers Elijah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Dim 18 Mai - 4:25

Finalement les employés de l'établissement invitèrent les convives à venir prendre part aux festivités dans une immense salle pharaonique.
D'un coté un buffet gargantuesque arborant tous les mets les plus raffinés et délicieux auquel on pouvait rêver, même un titan ne saurait trouver assez de place pour tout engloutir, de l'autre, un bar égalant une immense mer de boissons diverses et variées, allant des alcools les plus forts aux jus de fruits les plus sucrés et doux.
Des serveuses angéliques aux formes tentatrices représentant la marque de biscuits bien connus se tenaient non loin des desserts.
Le paradis n'était peu être pas loin, si on ne comptait pas les serveurs déguisés en diablotin.
Neuro ne put s’empêcher de remarquer les serveuses et de mater brièvement, avant de porter son regard du coté du bar où il allait certainement passer la majeure partie de la soirée.


Les employés de l’hôtel prièrent les invités à prendre place au sièges qui leur étaient réservés.
Il y avait du beau monde, cela était indéniable.


Peu de temps après, le Comte Elijah Galahad de Goncourt fit son apparition, accompagné de sa fidèle et dévouée assistante Nanao Ise.
Tout deux était majestueusement habillés.
Ils s’approchèrent des aventuriers en ne manquant pas d'examiner les tenues qu'ils avaient choisis d'arborer.





Tenue de Neuro:
 



Elijah: "Bonsoir messieurs, merci d'être tous venus ce soir ! Vous êtes tous très élégants, je suis sûr que vous aller faire des jaloux ce soir! Surtout vous Genyphyr, je ne m'attendait pas à vous voir ainsi..."

Neuro : "Bonsoir Monsieur le Comte de Goncourt, Mademoiselle Ise."
faisant un léger signe de tête en guise de révérence.

Nanao: "Cette petite cérémonie est organisée en votre honneur, de nombreuses personnes voudrons surement vous parler..."

Elijah: "Allons, Nanao, ne pensons pas à ces choses là. Ces formalités sont d'un ennui...faîtes moi confiance...Assez parler, je suis conscient que vous voulez vous reposer après de telles aventures, je m'arrangerais pour qu'on ne vous dérange pas après la cérémonie...Au fait où est Mlle Zelpher ? J'espère qu'elle pourra venir...Ah...Assez parlé, la cérémonie va bientôt commencer. Si vous voulez bien vous donner la peine de me suivre, je vais vous conduire à vos sièges..."

Il manquait Kayné, ce qui était plutôt bizarre, Neuro s'attendant à ce qu'elle soit là avec son énergie habituelle.
Après tout elle devait surement comme toutes les femmes passer des heures à se préparer pour ce genre d’événements et à se faire belle.
Elle avait beau être une guerrière des plus dangereuse, elle était avant tout une femme.

Neuro : "Je ne doute pas que Mademoiselle Zelpher arrivera d'une minute à l'autre Monsieur le Comte."

Neuro prit place à son siège, en s'affalant comme à son habitude, sous le regard un peu outré de la bourgeoisie.
Cependant Neuro gardait une certaine élégance.
Qui plus est les places des aventuriers étaient juste devant la scène.
Le Comte monta sur la scène et prit la parole sous l'oreille attentive de tous.

Elijah: "Mesdames, Mes demoiselles, messieurs, c'est un immense honneur pour moi de tous vous recevoir ici, à l'hotel Palazzo dont je remercie bien sur les propriétaires." 

Elijah:"Seigneurs, Dames, commerçants, artistes, citoyens, aventuriers, je vous ai réuni ce soir pour célébrer la victoire des héros qui ont réussi à déjouer les plans d'un maléfique criminel, et par la même occasion tenté de détruire cette magnifique cité ! Le rodeur avait rassemblé une bande de gredins que ni la garde du roi, ni même..." en prenant un ton un peu sarcastique "La brigade magique, ni même les soldats de la ville n'ont su arrêter...Je veux bien sûr parler de la légion de Crown et de Thendruill le rôdeur ! Mais ces héros n'étaient pas les seuls à avoir oeuvré pour le bien de la ville, je tiens également à remercier tous les volontaires et les soldats de la ville qui ont participé à lopération d'évacuation de la ville..."

Un énergumène assit lui aussi au premier rang coupa la parole au Comte Elijah. 

???: "Monsieur le comte, si je puis me permettre, que faites vous à Dormnuill ? Votre place n'est-elle pas à Nabû, vous savez dans ce bordel que vous avez semble t-il l'habitude de fréquenter...Je ne doute pas de votre bienveillance, mais quelles sont vos véritables intentions ? " 

Ce personnage ne semblait pas apprécier le Comte.

Elijah:"Sénateur Dronel Hiledert ! Vous êtes toujours aussi aimables !"

La foule se mit à rire. Le Comte avait du talent pour les discours et un sens de la répartie aiguisée, comme il avait sut le montrer a l'arrogant officier de la brgade magique.

Elijah:"Et bien, et bien, vu que nous sommes compatriotes, vous n'êtes pas sans savoir mes goûts pour l'aventure...Aussi, je ne peux pas fermer les yeux quand une tragédie potentielle est sur le point de ce produire, vous comprenez ? Parfois il faut savoir se battre pour ce que vous croyez...Je crois savoir que vos amis de l'escouade magique ne sont pas de cet avis, je me demande si ils auraient fait si les criminels avaient pu arriver à leur fin...pas vous? Je trouve vos accusations assez curieuses...je n'ai jamais eu besoin d'aller dans des bordel, très peu résistent à mes charmes voyez vous...Par contre je suis surpris d'apprendre qu'il y a des maison closes dans la ville de l'écriture ! Si j'avais su que vous étiez un si bon connaisseur je vous aurait consulté depuis longtemps. D'ailleurs je vous retourne la question, que faites vous ici ? Je n'ai pas le souvenir de vous avoir invité"

Dronel: "...Je vois que vous continuez à vous cacher derrière vos pitreries, c'est comme ça que vous dépensez l'argent des citoyens de Nabû, en donnant des banquets ridicules et hors de prix ?"

Elijah: "Vous vous méprenez, ici je ne suis pas sénateur de Nabû, je suis venu en tant que mandataire d'une requête à la guilde des aventuriers, et quand au banquet et bien, je suis simplement extrêmement riche, tout est payé de ma poche. Je ne pense pas être obligé de vous justifier chacune de mes dépenses, Sénateur Hiledert ! Tout comme je ne vous juge pas de l'utiliser pour fréquenter des maison closes ! "

Elijah:" Ne vous en faites pas, mon ami, je vous invite à vous joindre à nous, nous aurons toute la soirée pour s'échanger des courtoisies ! Sans plus attendre veuillez applaudir les héros de Dormnuill !" 

Elijah:" La prime de Thendruill s'élevait à 250.000 Dorms, Ces 5 Aventuriers ont répondu à l'appel, chacun d'entre eux se verra donc récompensé de 50 000 Dorms ! Félicitations, venez chercher votre enveloppe !"

Les aventuriers sous la lumière des projecteurs étaient acclamés et applaudis par toute la salle.
Neuro se leva et monta sur l'estrade afin de récupérer la coquette somme, qui allait lui permettre de renflouer sa bourse qui avait atteint un seuil critique. Il remercia brièvement le Comte et l'auditoire avant de retourner à sa place en plaçant la lourde enveloppe bien garnie dans l’intérieur de sa veste.

Elijah:"Je ne leur imposerais pas le supplice d'un discours ! Passons plutôt à la fête ! Que la fête commence !"

A ces mots, un orchestre apparu comme par magie derrière la levée du rideau de la scène. Les festivités allaient pouvoir réellement commencer après la remise des récompenses. Les invités se dirigèrent donc vers le buffet ou le bar, voir même sur la piste pour danser sous la musique festive de l'orchestre.


Le Comte revint voir le groupe d'aventurier.

Elijah: "Ouf...quel emmerdeur...J'espère que ce n'était pas trop long...Profitez bien de la fête, si vous me cherchez je suis dans les jaccusi au premier étages, la journée a été exténuante pour tout le monde..."

Puis il disparut en compagnie d'une coupe de champagne aux bulles clinquantes et pétillantes.
Nanao en profita pour tenter une approche avec Von Tessen.

Le sénateur sembla profiter de l’absence du Comte pour venir discuter avec les aventuriers et déverser sa haine.

Dronel:"Les héros de Dormnuill ! Quel titre pompeux...Alors quel effet ça fait d'être des héros? Des héros qui ont visiblement lutté pour arrêter des bandits de seconde zone...Les institutions doivent être vraiment désespérées pour faire appel à des amateurs...A moins que vous ne soyez les choses de ce pervers dégénéré, tout s'expliquerait alors..."

Neuro pensa que de dénommé Dronel devait certainement avoir eu des querelles avec le Comte par le passé, ce qui expliquerait une telle animosité.

Neuro : "Monsieur le Sénateur Hildert, si je ne me trompe pas. Permettez moi de me présenter. Neuro Harlock."

Après une courte pose, Neuro rebondit sur le vif du sujet.

"Personnellement en ce qui me concerne je ne porte aucun intérêt a ce titre de Héros, je le laisse à qui veux. 
Je ne suis qu'un simple voyageur de passage qui a eut une opportunité de participer au mandat sur Thandruill.
Tout ce qui m'importait était la récompense. Le sauvetage de la ville était une condition sine qua none.
Pour mes coéquipiers je ne sais pas leur position la dessus.
De toute manière on parlera des "héros de Dormnuill" comme vous les appelez une semaine ou deux, puis tout le monde oubliera, ainsi est fait le monde."

Neuro n'était pas vraiment intéressé par le fait d'être un héros et d'être apprécié, ce qui l’intéressait était l'argent.
Avoir sauvé la ville était aussi important pour lui, mais il ne comptait pas le montrer particulièrement et n'avait que faire des critiques que cela pourrait occasionner à son encontre.

"Je ne sais pas ce que vous entendez par "choses de ce pervers dégénéré", par contre je veux bien être la chose de ces serveuses angéliques si vous voyez ce que je veux dire ..."
désignant les serveuses d'un regard lubrique et obscène, attrapant une coupe de champagne sur l'une des tables

Neuro but d'une traite afin de se rafraîchir le palais sous les petites bulles de la gouleyante boisson.





Les festivités avaient depuis longtemps commencées dans les salles luxueuses de l'hôtel Palazzo, toutes les figures importantes de Dormnuill s'y étaient d'ailleurs rendues pour admirer de près la bande de clodos les valeureux aventuriers qui avaient sauvé la capitale ce jour même!

Ces derniers étaient d'ailleurs tous arrivés quasiment en avance et implacablement habillés, prêts à éblouir la noblesse Dormn!
Tous? Non! Car une certaine rousse, aussi connue sous le nom de fille tornade ou fesses de feu, brillait une fois de plus par son absence!  

Mais quelle était donc la cause de ce comportement inacceptable? Il y avait un peu du fait qu'elle avait traîné dans la boutique de vêtements un poil trop longtemps, un peu du fait qu'elle n'avait pas l'adresse de l'hôtel et qu'elle s'était complètement perdue en le cherchant, puis finalement suivre ce chat dans les ruelles de la ville n'a probablement pas arrangé sa cause non plus. Bref, Kayné avait accumulé une série de "choses" qui faisaient qu'elle avait maintenant un retard assez conséquent!

Heureusement personne risquait de remarquer son absence, si ce n'est ses compagnons mais eux devraient s'y attendre plus ou moins. En effet, la populace de Dormnuill ne savait trop rien de leur petite bande, à moins que le comte ne dresse la liste des héros, personne ne remarquerait qu'elle manque à l'appel faute d'ignorer carrément son existence. Ce qui l'arrangeait un peu au final... La fille  à la race ancienne ne tenait aucunement à ce que des gens s'intéressent à elle et commencent à rechercher ses origines! Si elle pouvait éviter les feux de la scène ce serait pour le mieux!

Quand la rousse finit par trouver l'hôtel, elle avait déjà une bonne heure de retard. Mais beaucoup vous diront que çà en valait largement la peine! Son entrée gracieuse dans la salle fit tourner plus d'une tête! Kayné, pour son compte, resta éblouie par le spectacle qui se déroulait devait elle! Abasourdie par tout le luxe qui s'étalait sous ses yeux! Il y avait des serveurs, il y avait des musiciens, il y avait des danseuses! Un buffet garni de mille et une merveille culinaire et un bar auquel il ne semblait manquer que le nectar des dieux! Et tout çà sans parler de la pièce elle même qui pourtant mériterait amplement que l'on s'y attarde!


Musique:
 

La chasseuse se frotta les mains avec joie et sa vigueur habituelle. Là, il y avait moyen de faire une sacré fête! Cependant, après une inspection rapide des lieux elle ne vit aucun de ses compagnons... Elle ne se serait pas trompée d'hôtel quand même??? Merde alors! Non, ce n'était pas possible, on avait bien vérifié son invitation à l'entrée!
Il fallait à tout prit qu'elle s'informe un peu sur le déroulement de la soirée! Cela lui en dirait peut être quelque chose sur la position de ses potes...

Elle apprit en demandant vite fait à une des nombreuses personnes présentes, ce qu'elle avait raté jusque là, à savoir la remise de la récompense et apparemment une "bagarre" entre les aventuriers et un personnage important dont elle oublia le nom l'instant même où il quitta les lèvres de son interlocuteur. Ouaip, la troupe était bien là! Il n'y avait qu'eux pour tabasser un noble dans une salle pleine de gens de la haute société! Pas que la chasseuse en ait quoi que ce soit à foutre ceci dit! Si ils avaient jugé bon de le remettre à sa place c'est qu'il devait le mérité! Affaire résolue, bâclée, envoyée!  

Le moment était venu de passer aux choses sérieuses! Le buffet, le bar, les serveurs! Rien de tel pour passer un peu de bon temps après une semaine aussi éprouvante!

C'est donc sans le moindre souci au monde qu'elle se dirigea vers la table sur laquelle était entreposés les meilleurs plats que Dormnuill avait à offrir... pour s'empiffrer allègrement de Heaven's Cookies! Faut dire que ces biscuits avaient une place spéciale dans son cœur! Probablement entre Emilia et Apollo, Emilia étant en première place! En tout cas, ce n'était pas pour autant qu'elle allait ignorer le reste de la nourriture, oh que non! Pour une fois que tout était gratuit et qui plus est d'une qualité extraordinaire, elle allait s'en donner à cœur joie! En plus, qui sait combien de temps allait s'écouler avant son prochain repas correcte? La vie d'aventurier est pleine de surprises! Vaut mieux profiter du présent et ne pas avoir de regrets plus tard!

Malgré sa joie face à tous ces mets délicieux, elle s'efforçait quand même à maintenir un certain niveau de classe et d'élégance, elle n'avait pas passé les dernières heures à se préparée pour s'empiffrer comme un porc en public... Mais c'était tellement boooonnnn!!!!


Tenue:
 

Son appétit rassasié, rousse powah décida qu'il était grand temps de se rafraîchir le gosier! Direction Valhalla le bar!

Étrangement, ou peut être était ce encore une fois prédéterminé par le destin, c'est là qu'elle rencontra la première tronche familière de la soirée, j'ai nommée la dernière recrue du groupe: le chevalier bourré Phoenix! Kayné s'approcha de lui les bras grand ouverts avec un énorme sourire sur les lèvres, comme si elle venait de tomber sur un vieil ami!


Kayné: " OOoooooh! Mais qui voilà! Phoenix Phoenix Phoenix! Je vois que tu n'as pas perdu de temps pour passer aux choses sérieuses! Tu tiens le coup? Je vais me joindre à toi tiens, ça fait un sacré bout de temps que j'attend ce moment! "

La chasseuse se mit à coté de lui et demanda à l'un des barman un cocktail "pleurs de la nuit", un mélange de jus de cassis, de cerises, d'alcool et de bave de licorne. Le liquide dans le verre à cocktail avait une couleur mauve parfaitement assortie à sa magnifique robe qui elle même allait plutôt bien avec ses cheveux couleur de feu. Autant dire que cette fille aime le rouge!

Kayné: " Alors qu'est ce que t'en penses de tout çà? C'est plutôt animé dans le coin! Rien à avoir avec le marché tout à l'heure! Tu t'amuses? Ils sont où les autres? "

Fille de feu enfila rapidement un second puis un troisième verre pour "se mettre dans le bain" avant de passer à des mélanges un peu plus forts. Comme à son habitude, elle résista aux effets de l'alcool d'une manière exemplaire, ainsi tout ce qu'elle eut comme répercutions après une douzaine de verres fut une mine encore plus réjouie que d'habitude et des joues un peu plus roses. Elle pourrait continuer comme çà toute la nuit! La chasseuse bénissait souvent la déesse pour lui avoir accorder une telle résistance à la boisson qui lui permettait de bien s'amuser les soirs de fêtes comme celui ci sans avoir trop de répercutions  le lendemain! Puis il faut dire aussi que Kayné fait suffisamment de bêtises quand elle est sobre donc au final c'est une sacrée chance pour Haerii qu'elle soit pratiquement imbourrable!

Contrairement à la majorité des aventuriers, la jeune fille était on ne peut plus heureuse au milieu de tout ce beau monde! L'ambiance festive la motivait et faisait ressortir de plus belle son caractère joyeux et amicale. Si ils étaient là, s'était bien pour s'amuser!

Dans un élan de fiesta o'clock, elle arracha Phoenix du bar et le traîna sur la piste de dance pour un tour. Le pauvre homme pouvait bien sur résister, mais que faire face à un si beau visage, surtout quand son propriétaire passe petit à petit en mode coquine et qu'elle demande très gentille-ment?

L'objectif était clair et net dans la tête de la rousse: s'amuser! Si elle pouvait prendre autant de monde que possible dans son délire, tant mieux! C'était là une très bonne occasion de tirer un peu ce mystérieux chevalier de son coin et d'en faire un peu la connaissance. Après tout elle ne savait littéralement rien de lui!

L’atmosphère si festive et détendu de la pièce offrait une excellente opportunité de devenir plus proches...

Affichant son éternel sourire, Kayné posa petit à petit ses questions tout en dansant. Son ton et son visage ne cachaient aucune intention malveillante, contrairement à la plupart des personnes dans cette pièce elle n'était pas là pour jouer au jeux des trônes mais bel et bien pour se faire des amis, pour de vrai! S'était donc par pure curiosité qu'elle posait ces questions, sans insister sur aucune d'elles si elles semblaient fâcher son chevalier.  


Kayné: " Tu sais, c'est dingue mais je viens de réaliser que je ne connais même pas ton vrai nom! Je veux dire, Phoenix c'est bien un pseudonyme n'est ce pas? J'aimerais connaitre ton vrai nom... T'es beau garçon et d'après ce que j'ai vu jusque là tu portes des fringues vachement cool aussi! Je suis sure que le nom doit être à la hauteur également! Après si tu veux garder ton anonymat je le comprend hein! Après on ne s'est rencontrés qu'il y a quelques heures haha! Puis dans notre métier, l'anonymat est quelque chose d’extrêmement utile voir précieux parfois! Dans nos histoires aussi, on a tous nos secrets après tout... Enfin bref! Je suis vraiment contente que je soit tombée sur toi tout à l'heure au marché! Tu nous a été d'une grande aide! Je ne sais pas ce qu'on aurait fait sans toi! Franchement, c'est cool de tomber sur des gens qui savent se battre de temps en temps! "

RIP mamie warrior...

Pendant ce temps, à l'autre bout de la salle, une petite paire d'invités étranges squattait la table des fruits qui longeait un des coins de la pièce.


Tania & Leia

Deux jeunes filles, pratiquement identiques, discutaient tranquillement entre elles, critiquant du haut de leur dix huit ans les divers invités du comte. Bien qu'elles portent l'uniforme des serveuses de l'hôtel, elle ne répondirent à aucune requête des invités, voir elle ne répondirent à que dalle tout court, trop absorbées par leur discussion.

Discussion :
 




Voici le mot du directeur:

Meh.


                                                                                                            - Le Directeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   Ven 23 Mai - 12:05

La fête était à la hauteur. Les alcools les plus rares et les plus onéreux étaient présent.
Neuro en était déjà a son troisième verre, demandant à chaque fois un des alcools différent, sans glace bien entendu.
Dégustant chacun tranquillement, tout en profitant pour observer les divers invités de cette place stratégique.
Il remarqua la violente dispute entre Nanao et le sénateur, et diverses autres choses, comme les vas et viens des autres aventuriers présents.

C'est la où il remarqua l'arrivée de la rousse, dans une magnifique robe de soirée. Son retard s'expliquait aisément, elle avait due passé un temps fou à se préparer, choisir sa robe, se maquiller, se coiffer.
Son entrée fut plus que remarquée par les invités masculins, qui se retournèrent sur le passage élégant et gracieux de Kayné, qui se dirigeait vers les Heaven's Cookies semble t'il.

Neuro termina son verre et commanda au barman un quatrième.

C'est là qu'il entendit que Kayné l'avait repéré et s'approchait de lui les bras grands ouverts et sourire au lèvres.

Kayné: " OOoooooh! Mais qui voilà! Phoenix Phoenix Phoenix! Je vois que tu n'as pas perdu de temps pour passer aux choses sérieuses! Tu tiens le coup? Je vais me joindre à toi tiens, ça fait un sacré bout de temps que j'attend ce moment! "

Neuro : "Tout le monde s’inquiétait de ne pas te voir."

"Cette tenue te va à ravir."
-la complimentant, car il est un parfait gentleman... ou pas-

"Le Comte a du gout concernant les spiritueux, il n'a pas lésiné."

Kayné prit une place à coté de lui, et commanda un cocktail du nom de "pleurs de la nuit" au barman.
Celui-ci versa les différents liquides dans un verre, qui finalement prirent la couleur d'un mauve assortit à la tenue que portait la belle enjouée.
Neuro faillit sursauté en voyant écrit sur l'une des bouteilles "bave de licorne".
C'était pour le moins... spécial, mais heureusement Neuro se contentait d'alcool pur ou de cocktails lambda.

Kayné: " Alors qu'est ce que t'en penses de tout çà? C'est plutôt animé dans le coin! Rien à avoir avec le marché tout à l'heure! Tu t'amuses? Ils sont où les autres? "

Neuro pris une gorgée avant de répondre.

Neuro : "J'en pense qu'il faut profiter de la soirée au mieux."
-faisant signe au barman de remettre un autre verre-

"Tous les autres étaient inquiets de ne pas te voir il me semble, surtout Apollo. 
Apollo et le Comte sont en train de discuter dehors tandis que les autres sont dans des pièces vers les étages il me semble."

Neuro fut surpris par l'incroyable résistance de Kayné, s'enfilant verres sur verres les uns après les autres, montant crescendo.
IL était à son huitième verre et commençait déjà à bien ressentir les effets de l'alcool dans le sang.
Elle était à plus d'une douzaine de verres si il avait bien compté.

*Incroyable... cette femme... a une meilleure descente que moi... je suis battu...*

Sentant qu'il devait ralentir, Neuro s'était fait battre sur le champ de bataille éternel qui était arbitré par le barman.
D'ailleurs l'homme au shaker eu un petit rictus en voyant que Kayné avait largement gagné ce duel implicite.
Neuro ne prit pas le risque de continuer à bouaireuh car un de plus et il allait régurgiter sur le comptoir et le barman tous les verres tantôt pris.
Le mélange de différents alcools était bien trop dur à supporter.

Kayné quand à elle semblait s'amuser sur un petit nuage.
Elle en profita pour tirer Phoenix, qui était un complètement explosé, de son siège et l'emmener sur la piste de danse.
Impossible de refuser à la belle.
Neuro dansa du mieux qu'il pu, de manière plutôt bizarre par moment mais sans être grotesque.
Heureusement il avait su s’arrêter de bouaireuh à temps, sinon le spectacle aurait pu être catastrophique.

Kayné: " Tu sais, c'est dingue mais je viens de réaliser que je ne connais même pas ton vrai nom! Je veux dire, Phoenix c'est bien un pseudonyme n'est ce pas? J'aimerais connaitre ton vrai nom... T'es beau garçon et d'après ce que j'ai vu jusque là tu portes des fringues vachement cool aussi! Je suis sure que le nom doit être à la hauteur également! Après si tu veux garder ton anonymat je le comprend hein! Après on ne s'est rencontrés qu'il y a quelques heures haha! Puis dans notre métier, l'anonymat est quelque chose d’extrêmement utile voir précieux parfois! Dans nos histoires aussi, on a tous nos secrets après tout... Enfin bref! Je suis vraiment contente que je soit tombée sur toi tout à l'heure au marché! Tu nous a été d'une grande aide! Je ne sais pas ce qu'on aurait fait sans toi! Franchement, c'est cool de tomber sur des gens qui savent se battre de temps en temps! "

Neuro fut un peu surpris par toutes ces questions, mais y répondit posément malgré la situation.

Neuro : "Et bien, Phoenix est en effet un surnom. Il m'a été attribué lorsque je faisait partie d'une sorte d'armée de ma contrée d'origine. Beaucoup avaient un surnom de ce genre, faisant référence à un animal ayant la capacité de voler. Pas étonnant vu que c'était une armée aérienne composée d'aéronefs. Cela remonte à loin. Comme tu peux le voir -montrant sa main de métal- j'ai eu un accident qui a fait que j'ai été exclue pour inaptitude.
Ça rigolait pas niveau règlement."
-un peu mélancolique-
"Je donne ce nom en général car il est plutôt cool. On s'attend à ce que je puisse me transformer en monstre enflammé et a cracher des boules de feu ou des trucs du genre ah ah ah."
-rigolant légèrement-

"Je me nomme Neuro C. Harlock, ce n'est pas un secret.  Désolé de ne pas m'être présenté avant."
"Je participe de temps en temps à des missions réservées au aventuriers histoire de me faire de l'argent pour continuer à voyager à travers le monde, mais je ne suis pas vraiment un aventurier, je dirais plus un opportuniste."
-sourire malicieux-

"Tu es aussi une femme bien mystérieuse."
-attendant quelques réponses peut être en retour-

Une fois le tour de piste terminé Neuro sortit du dancefloor. L'épreuve était rude mais il s'en était sortit avec brio.

"Je pense que je vais voir du coté des desserts, je ne m'y suis pas encore attardé."
-encore un peu vaporeux-

"Oh, tu devrais aller voir Apollo, il avait l'air de vraiment s’inquiéter de ton retard."
-petit coup de coude qui sous-entends des choses que la morale réprouve-

C'est ainsi que Neuro partit du coté des desserts.





C’était une sensation agréable,  une sensation de douceur, de volupté soyeuse et légère, c’était comme s’éteindre sur un nuage. Tout rappelait la tendresse d’une étreinte maternelle. Aodan se réveilla doucement, d’un sommeil sans rêves, dans un grand lit. Bien que foule de questions lui traversait l’esprit, il ne bougea pas tout de suite, prenant le temps de repasser un revue tout ce qu’il s’était passé et d’analyser sa nouvelle situation.  Tout ce dont il se souvenait c’était  qu’il se trouvait avec ses compagnons sur un champ de bataille. A cette pensée il fut pris d’une violente douleur au crâne.  Sa respiration s’accéléra, il scruta frénétiquement son corps à la recherche de blessures disparues.  Qui avait pu le guérir ? Apollo ? Peut-être,  peu importe le guérisseur il avait fait du beau travail.  Il fit le désagréable constat désagréable qu’il était nu après quelques secondes de questions.  Néanmoins quelqu’un s’était occupé de panser ses plaies, et de laver son corps Sali par le sang et la boue.

Il scruta la pièce, sans bouger de ses draps. Il s’agissait d’une chambre aux murs blancs et neutres, le plafond était délimité par des plinthes aux motifs de plantes sculptées et élaborées. Un  lustre en cristal dominait la pièce, baignée dans une pénombre feutrée. Les murs étaient constitués de boiseries et de tapisserie dans un style victorien. Quelques meubles raffinés étaient éparpillés aux coins et aux limites de la pièce. Il y avait aussi une cheminée. Une chose était sure, il n’était pas dans l’auberge rouge et son ambiance rustique !

Non loin de lui se trouvait une commode sur laquelle ses vêtements était pliés.  Il se leva pour sortir du lit et fut quelques peu surpris par la froideur du sol et de la voix familière qui sonna derrière lui.


Cierra : « Alors, on a bien dormi boucle d’or ? »

La sorcière était apparu d’on ne sait où, elle portait une tenue moulante et son habituel chapeau pointue, ses yeux dorés semblaient percer dans l’obscurité, un peu comme ceux d’un chat, ou plutôt d’une panthère.

Aodan :  « Cierra ? Qu’est-ce que tu fais là … »

Fit Aodan d’une voix grave et un peu sèche, avant de se rappeler qu’il était poil. Il attrapa ses vêtements et commença à s’habiller à la hâte. Cierra émis un petit rictus et se jeta sur lui avant qu’il ne puisse mettre son pantalon. Elle avait attrapé ses deux bras et l’avait plaqué sur le dos, se tenant de tout son corps sur celui du ninja. Elle s’approcha de son visage et lui lécha le cou.

Aodan : « C..Cierra qu’est-ce que tu fous ?! L..laisses-moi ! »

Cierra :  « Hmm, petit héros de Dormnuill, tu es aussi craquant que ton père, avec la jeunesse en plus je suppose,  n’aies pas peur , n’as-tu jamais connue de vraies femmes, comme moi ? Laisses-moi faire… hmm »

Cierra bougeait d’une manière assez érotique  au-dessus du corps d’Aodan. Aodan émis un petit gémissement signe qu’il commençait à craquer. Cierra  porta ses lèvres jusqu’à son oreille.

Cierra :  « C’est le moment, petit héros…ta cible est dans la salle de fête, tu as pu lire le parchemin ? »

Aodan, attrapa Cierra, la renversa et la plaque dos contre le lit, il était à présent sur elle, bloquant ses bras, le souffle haletant et court.  La tension sexuelle en était à son paroxysme. Pourtant Aodan avait d’autres intentions :

Aodan :  « Arrêtes un peu tes conneries ! J’ai lu ton parchemin,  si j’utilise ça, ça va le tuer ! »

Cierra : « Et alors ? La vie de ton père est-elle moins importante que la sienne ? Fais-le, peu importe ta méthode, ou je ne donne pas cher de la vie de ce cher Chanz… Si ses amis ou quelqu’un d’autre s’interpose, fais le nécessaire …»

La sorcière disparut de dessous Aodan dans une explosion de fumée rose, laissant le ninja seul avec sa conscience. Il se rhabilla et examina le parchemin que la sorcière perverse lui avait apporté. Il se mit à trembler et son visage s’humidifia. Il eut un pincement au cœur.

Aodan :*Il doit y avoir une autre solution…*

Après une relecture du document, il apporta quelques corrections espérant changer l’issue létale qui était réservée à la cible du sort. Il ne trouva pas ses combinaisons intégrales, où le reste de son équipement d’ailleurs, ils devaient être entreposés autre part. Il n’était vêtu que d’un débardeur noir et de son pantalon en toile. Il regarda son tatouage et constata qu’il avait encore gagné du terrain sur son corps. Il s’étendait maintenant sur la moitié de son buste jusqu'au dos de sa main.




Ambiance:


Sa chambre donnait sur un grand couloir blanc, suivit d’un immense escalier tournant en bas duquel une musique festive émanait. Aodan prit soin de regarder à droite et à gauche afin que personne ne le repère. Il descendit de l’escalier en sautant comme une panthère, de rampes en rampes pour éviter le passage des employés de l’autel.  Il arriva au niveau du Hall, et aperçut Apollo qui discutait avec Elijah. Ils les scrutaient d’un endroit caché, en dessous du grand escalier. Aodan s’attarda sur le visage du comte. Bien sûr il fut frappé par la ressemblance, ils avaient exactement la même taille, le même visage, sauf peut-être au niveau des yeux. Dont la forme et la couleur différaient légèrement. Les yeux du comte étaient bleus indigo, tandis que les siens tiraient sur le violet.

Au-delà de la ressemblance, Aodan avait l’impression de l’avoir déjà vu quelque part.  Le ninja décida de l’ignorer pour l’instant, il se dit qu’il n’aurait certainement plus d’autres occasions de faire ce que Cierra lui avait demandé. Après tout la vie de son père, d’après ses dires, était en danger.

Aodan dessina une rune de la terre derrière l’escalier. Il s’assura que personne ne l’avait vu, surtout pas Apollo, et chercha une autre pièce, autour de la salle de réception, il entre-ouvrit la porte sans faire de bruit et trouva Genyphyr avec une femme,  à lunette. Nanao avait fini de sécher ses larmes et réalisa qu’elle pleurait dans les bras de l’inquisiteur. Elle releva son visage larmoyant et ses yeux rencontrèrent ceux du trentenaire,  le temps fut comme suspendu. Les visages des deux tourtereaux se rapprochèrent.  Mais Nanao était hésitante, et si Genyphyr ne répondait pas à ses attentes ? Ces deux-là étaient comme figés dans un rêve.  


Aodan :*Genyphyr, avec une fille ? Ce bonhomme est plein de surprise, mais embrasses-la ! Tu ne vois pas qu’elle n’attend que ça ? … Ah…il va me manquer je suppose…*

Aodan plaça une rune de la terre sur la porte en face de la pièce où se trouvaient les amoureux.  Cette porte était un autre accès à la salle des fêtes.  Le ninja se précipita vers les coulisses de la scène.  C’était le dernier accès à la salle de réception.  Il vérifia que personne de l’avait vu, il monta sur la structure qui soutenait les projecteurs et activa en murmurant son sort de gravité.

Aodan : « Horizon Graviton.»

La force gravitationnelle, ne s’appliquait qu’au plafond. Ce qui lui permettait de marcher sur le plafond. Le champ n’était pas assez puissant pour l’instant pour attirer les gens au sol. Il observa la situation la tête à l’envers, se cachant derrière l’un des rideau de la scène. Une centaine de personne étaient rassemblés ci et là, parmi elle Phénix, Kayné et Enfin Ryner, Bref les DPS du groupe. Avoir les éléments les plus dangereux réunis dans la même pièce était une aubaine.  L’instant où il ne pourrait plus faire machine arrière allait enfin arriver.  Une larme coula du visage d’Aodan, pour s’écraser vers le plafond.  


Ambiance:



Il rassembla toute sa résolution et courut sur le plafond, jusqu’à niveau de Ryner où il fit un bond en inversant la gravité.  Le choc plaqua le membre des Riskbreaker au sol, et le reste des personnes ne tardèrent pas à plier à leur tour sous le poids de la gravité. Aodan était tombé pile poil au moment où Ryner allait donner l’enveloppe à Kayné.  Sans s’attarder sur les détails il plaqua le visage de Ryner  contre le sol, de manière à ce que ses yeux ne puissent pas le voir.
Sans temps mort il déroula le parchemin, avant d’activer le sort. Il regarda Kayné, Phénix et Ryner avec une pointe d’hésitation.


Aodan : « Désolé, je n’ai rien contre vous les gars…Ponction chimérique ! »

Un grand cercle magique se déploya sous Aodan et Ryner, s’était un sceau très élaboré et ancien. Il représentait entre autre un aigle à tête de lion stylisé, auxquels se mêlaient d’autres runes Sémuriennes.  Le cercle brillait d’une lueur rouge écarlate, qui dégageait une impression malsaine et inquiétante.  Les yeux d’Aodan et ceux de Ryner s’illuminèrent de cette étrange lueur. A en juger par leur cri, les deux hommes avaient dû souffrir atrocement.

Quand le sort fut achevé, Ryner fut comme vidé d’une partie de son énergie. Aodan qui s’était courbé sous la douleur, porta la main à son œil gauche qui saignait maintenant abondamment. Il prit le pouls de Ryner et constata qu’il était toujours vivant. Un sourire imperceptible se dessina sur son visage.  En se relevant il constata en regardant son reflet dans le marbre, une lueur pourpre,  celle de l’alpha Stygma bruler dans son œil qui larmoyait du sang. Un mouvement de panique envahi la salle et la gravité s’être estompé, à cause de la ponction chimérique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'hôtel Palazzo   

Revenir en haut Aller en bas
 

l'hôtel Palazzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Kefka Palazzo
» Songe marin et Vérité nue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Haerii :: Le Rôle-Play :: Daena :: Dormnuill-