Partagez | 
 

 La forêt de Teralumis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 276
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: La forêt de Teralumis   Dim 25 Jan - 18:22

Ambiance:
 

Ryner: ... Possédé dis tu...? Sa me dérange pas plus que ça.... Je suis en quelque sorte un peu maudit moi-même... Je pense que je pourrais bien m'entendre avec lui....

Apollo ne comprenait pas ce que Ryner voulait dire. Peut-être avait-ce quelque chose à voir avec son oeil si particulier? Mais Apollo ne releva pas. Ils procédèrent à l'échange, et Apollo tendit volontiers Albhatgal pour prendre à la place un bâton qui lui serait plus utile, et moins malsain...

Kayné: " Notre formation a fait ses preuves une fois de plus, je ne vois donc pas de raison de changer quoi que ce soit. En ce qui concerne la fille, je pense qu'il vaut mieux que ce soit Apollo ou Genyphir qui s'en occupe vu que moi j'ouvre la marche et que Phoenix la ferme. Ah, et si vous laissez le comte s'approcher à plus d'un mètre d'elle, je vous tuerai tous les trois. Compris monsieur le comte? "

Ryner: "... Oui, oui .... Ne t'inquiète pas Kayné.... Notre chère Comte ne s'en approchera pas aussi facilement... Kayné, je te laisses ouvrir la marche... Faudra faire attention sur les derniers kilomètre qui nous sépare de la ville...."

Genyphir: “Je suis tout à fait d’accords avec la… euh Kayné. Je resterais près de la fille avec Ryner oh yeah in fucking deed !!!! et je ferait en sorte que le Comte ne lévite pas près d’elle"

Apollo observa la scène avec a la fois de l'amusement et de l'inquiétude. Le groupe s'était dores et déjà ligué contre Elijah, qui était malgré tout leur bienfaiteur, et qui les avait amené jusqu'ici...

Apollo: *Pauvre gars.* "Hm, ouais. On va s'occuper de la fille, pas de problème." lâcha-t-il.

Apollo récupéra les 3000 Dormns qui lui étaient dus, à lui et à Kayné. La troupe finit de récupérer tout ce qu'il y avait à prendre. Mais avant que le groupe ne se remette en marche, Genyphir, d'ordinaire discret, s'adressa à Apollo.

Ambiance:
 

Genyphir : "Cette lampe est un outil de Nécromancie Apollo. Lorsque vous parler de l’utiliser « à pleine capacité » je ne peux que penser le pire. Ce monstre a utilisé cette horreur pour emprisonner des âmes. Des âmes ! Et vous parler de l’utiliser à votre tour? Comment pouvez-vous considérer une telle chose? Tout comme je ne vous crois pas capable d’accepter de l’argent de sang je ne vous croyais pas capable d’utiliser les outils d’un démon. Je vous en prie faite preuve de raison et détruisez cette chose. Rien de bon ne peut en venir. Je vous respecte en tant que personne, vous nous avez tous soigné et protégé, et je respecte aussi l’ordre auquel vous appartenez. Aussi est-ce pour cela que j’ose faire appel à votre morale et à votre profession. Cette…chose… n’a pas lieu d’être. Moins il y aura d’objets de ce genre sur terre et mieux le monde se portera. Vous avez vus de quoi elle est capable : J’ai vus ce que vous avez fait pour ces âmes, vous les avez libérées. Il s’agit maintenant de finir le travail : faites en sorte qu’aucune autre personne n’ait à souffrir comme eux…"

Apollo fût surpris. L'homme qu'il avait prit pour un simple vétéran psarosoupien avait une morale rare, et de la spiritualité. Personne ne semblait choqué par sa prise de possession de la lanterne, mais le vieux guerrier avait pensé au delà du gain personnel et au delà de l'intérêt du groupe...

Apollo: "Genyphir... Je comprends votre réserve... Non, je suis agréablement surpris par votre réserve. Vous l'avez dit vous-même, je suis un Warden, et cet objet a une histoire bien noire... Mais je me dois de le garder.

Voyez-vous, l'objectif des Wardens n'est pas seulement de sauver des âmes. Nous combattons les prêtres de Vekel et la nécromancie par nos propres moyens. A Psarosoupa, vous avez du combattre des prêtres noirs et des nécromants, n'est-ce pas? Est-ce qu'à un moment, vous avez utilisé l'art obscur pour les combattre? Non, n'est-ce pas...?

Ils le savent. Ils savent qu'ils n'ont pas besoin d'avoir peur qu'on utilise leurs armes contre eux. Pendant longtemps, ils ont étés seuls maîtres de la nécromancie, et rares sont les forces qui peuvent combattre les armées de Vekel à armes égales...

C'est notre rôle. S'il l'on devait résumer le rôle des Guides en une expression, ça serait "le feu par le feu". Aucun autre groupe n'est prêt, ou n'est apte à utiliser les arts sombres sans risquer de sombrer dedans.

Alors oui, nous guidons les âmes. Et oui, nous utilisons les armes que personne d'autre n'ose utiliser contre notre Némésis. Alors je vais garder cette lanterne... Je peux vous promettre que je n'emprisonnerais pas d'âmes innocentes. Mais auriez-vous protesté si j'avais pu emprisonner une âme aussi noire que celle de Jack-O-Lantern dans sa propre lanterne? C'aurait été une agréable ironie..."


Genyphir : « …Et laissez aussi cette enfant, que vous semblez avoir oublié, rejoindre les autres. »

Ambiance:
 

Emilia: "Et bien! C'est qu'il est patate notre Apo!" intervint Emilia, qui tapait la discute avec Kayné. "Ce que mon frère veut dire, c'est que vous n'avez pas à vous inquiéter, monsieur Genyphir! La lanterne est entre de bonnes mains, et j'ai visité son intérieur, croyez-moi, je serais le premier à vouloir m'en débarrasser! C'est notre rôle de sécuriser d'utiliser ces objets douteux et de les utiliser à des fins autres que personnelles, comme ces idiots de nécromants! Vous n'iriez pas jeter vos jolis pistolets dans le feu juste parce qu'un méchant les à touché, si? Vous avez l'air plus malin que ça, monsieur Genyphir!" enchaina-t-elle avec son air joueur et son sourire apaisant. Elle leva ensuite le ton pour que tous les membres du groupe puisse l'entendre. "Bon, les coupaings! Bonjour! Je vous dois des explications! Je vous connais tous depuis environ deux semaines, alors je n'ai pas besoin de présentation, je vous épie tapis dans l'ombre depuis votre rencontre avec Apollo!" lança-t-elle, espiègle, pendant qu'Apollo dessinait les Alpes sur son front à grand coups de violents facepalms. "Plus sérieusement, je m'appelle Emilia Anansi, ce qui fait de moi... bravo! La soeur d'Apollo! Donnez une médaille à Kayné, elle est la première a avoir trouvé la réponse..."

Un silence gênant s'installa, interrompu par le martèlement constant de la paume d'Apollo contre son front.

Emilia: "Et, heuh, ouais. Normalement, vu que je suis pas vraiment vivante, vous ne me voyez pas. Mais tant que le sort de Lanterne Spirituelle d'Apollo est activé, vous pourrez me voir! Et vu que ce sort à plusieurs utilités, et bien... voilà! Vous aurez à me supporter dorénavant!"




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 30

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: La forêt de Teralumis   Dim 25 Jan - 22:12

Chacun avait à nouveau discuté de la position dans laquelle se placerait les membres du groupe. Vu que la précédente disposition avait fait ses preuves, il était plutôt naturel pour tout le monde de garder la même position. Elijah se contenta de sourire et d'hocher la tête en signe d'approbation.  


C'était sans compter sur les remarques acerbes et accusatrices de certains des aventuriers. 

Kayné: " Notre formation a fait ses preuves une fois de plus, je ne vois donc pas de raison de changer quoi que ce soit. En ce qui concerne la fille, je pense qu'il vaut mieux que ce soit Apollo ou Genyphir qui s'en occupe ooooh yeeeaaah vu que moi j'ouvre la marche et que Phoenix la ferme. Ah, et si vous laissez le comte s'approcher à plus d'un mètre d'elle, je vous tuerai tous les trois. Compris monsieur le comte? "

Ryner: ... Oui, oui .... Ne t'inquiete pas Kayné.... Notre chère Comte ne s'en approchera pas aussi facilement...
Kayné, je te laisses ouvrir la marche... Faudra faire attention sur les derniers kilomètre qui nous sépare de la ville....

Genyphir: “Je suis tout à fait d’accords avec la… euh Kayné. Je resterais près de la fille avec Ryner oh yeah in fucking deed !!!! et je ferait en sorte que le Comte ne lévite pas près d’elle’

Le comte ne put s'empêcher d'éclater de rire, il fallait dire qu'il ne prenait pas vraiment leur paroles au sérieux, il ria de bon coeur mais finit toute de même par répondre aux inquiétude de ses compagnons. 

Elijah:"Hahahaha ! A vous entendre on pourrait croire que je suis une sorte de prédateur ou un détraqué sexuel, c'est une enfant voyons ! Si ça peux vous rassurer, je n'ai de rapport qu'avec les personnes majeures et consentantes, tout de même, l'idée ne m'a même pas traversé l'esprit ! Vous n'avez pas honte d'envisager de telles horreurs..."

Il rit à nouveau. 

Elijah:"Ah moins que...ce ne soit qu'un acte désintéressé pour attirer mon attention ? On peut faire un truc à plusieurs si vous voulez..." L'air coquin. "Je plaisante bien sûr j'ai bien compris que vous n'êtes pas intéressé par un vieux bonhomme comme moi...tant pis je me débrouillerais tout seul héhéhé..."

L'ambiance semblait être revenue au beau fixe si les aventurier pouvait se permettre de faire des blagues (douteuses) sur la libido active du comte. Mais l'ambiance se figea lorsque Genyphyr fit ses remarques.

Genyphir : Cette lampe est un outil de Necromancie Apollo. Lorsque vous parler de l’utiliser « à pleine capacité » je ne peux que penser le pire. Ce monstre a utilisé cette horreur pour emprisonner des ames. Des ames ! Et vous parler de l’utiliser à votre tour? Comment pouvez-vous considérer une telle chose? Tout comme je ne vous crois pas capable d’accepter de l’argent de sang je ne vous croyais pas capable d’utiliser les outils d’un démon. Je vous en prie faite preuve de raison et détruisez cette chose. Rien de bon ne peut en venir.

Elijah:*Oh ? ça devient intéressant !* fit-il en mettant la main devant sa bouche, l'air interdit.

Genyphir : "Je vous respecte en tant que personne, vous nous avez tous soigné et protégé, et je respecte aussi l’ordre auquel vous appartenez. Aussi est-ce pour cela que j’ose faire appel à votre morale et à votre profession. Cette…chose… n’a pas lieu d’être. Moins il y aura d’objets de ce genre sur terre et mieux le monde se portera. Vous avez vus de quoi elle est capable : J’ai vus ce que vous avez fait pour ces âmes, vous les avez libérées. Il s’agit maintenant de finir le travail : faites en sorte qu’aucune autre personne n’ait à souffrir comme eux…"

Elijah:"Ce n'est pas faux ce que vous dîtes mon cher."

Comme pour surenchérir, curieux de savoir comment Apollon allait réagir. Visiblement diverti par cette intervention. 

Apollo: "Genyphir... Je comprends votre réserve... Non, je suis agréablement surpris par votre réserve. Vous l'avez dit vous-même, je suis un Warden, et cet objet a une histoire bien noire... Mais je me dois de le garder. 


Voyez-vous, l'objectif des Wardens n'est pas seulement de sauver des âmes. Nous combattons les prêtres de Vekel et la nécromancie par nos propres moyens. A Psarosoupa, vous avez du combattre des prêtres noirs et des nécromants, n'est-ce pas? Est-ce qu'à un moment, vous avez utilisé l'art obscur pour les combattre? Non, n'est-ce pas...? 


Ils le savent. Ils savent qu'ils n'ont pas besoin d'avoir peur qu'on utilise leurs armes contre eux. Pendant longtemps, ils ont étés seuls maîtres de la nécromancie, et rares sont les forces qui peuvent combattre les armées de Vekel à armes égales... 


C'est notre rôle. S'il l'on devait résumer le rôle des Guides en une expression, ça serait "le feu par le feu". Aucun autre groupe n'est prêt, ou n'est apte à utiliser les arts sombres sans risquer de sombrer dedans. 


Alors oui, nous guidons les âmes. Et oui, nous utilisons les armes que personne d'autre n'ose utiliser contre notre Némésis. Alors je vais garder cette lanterne... Je peux vous promettre que je n'emprisonnerais pas d'âmes innocentes. Mais auriez-vous protesté si j'avais pu emprisonner une âme aussi noire que celle de Jack-O-Lantern dans sa propre lanterne? C'aurait été une agréable ironie..."


Elijah:"Je dois admettre que c'est un bon argument" ajouta le comte l'air malicieux, curieux de  savoir comment tout ceci allait finir.

Genyphir : « …Et laissez aussi cette enfant, que vous semblez avoir oublié, rejoindre les autres. »

Elijah:"Touché." Pensa-t-l à haute voix

Emilia intervint pour défendre (ou enfoncer son frère ?) 

Emilia: "Et bien! C'est qu'il est patate notre Apo!" 
intervint Emilia, qui tapait la discute avec Kayné. 
"Ce que mon frère veut dire, c'est que vous n'avez pas à vous inquiéter, monsieur Genyphir! La lanterne est entre de bonnes mains, et j'ai visité son intérieur, croyez-moi, je serais le premier à vouloir m'en débarrasser! C'est notre rôle de sécuriser d'utiliser ces objets douteux et de les utiliser à des fins autres que personnelles, comme ces idiots de nécromants! Vous n'iriez pas jeter vos jolis pistolets dans le feu juste parce qu'un méchant les à touché, si? Vous avez l'air plus malin que ça, monsieur Genyphir!"

Elijah:"Brillant", surpris par la malice du fantôme.

Emilia:"Bon, les coupaings! Bonjour! Je vous dois des explications! Je vous connais tous depuis environ deux semaines, alors je n'ai pas besoin de présentation, je vous épie tapis dans l'ombre depuis votre rencontre avec Apollo!"

Elijah:"Je ne peux pas m'empêcher de penser qu'être un fantôme puisse n'avoir que des désavantages, quand vous le dîtes ma chère, je pense à toutes ces personnes que je pourrait observer..." l'air lubrique.

Elijah:"Je ne suis pas le plus coquin ici, il semblerait" 

Emilia:"Plus sérieusement, je m'appelle Emilia Anansi, ce qui fait de moi..."

Elijah:"Moi ! Moi ! Vous êtes sa conscience ?" L'air complètement ironique.
Elijah:"Si ce n'est pas ça, c'est moins probable, peut être sa soeur..."

"...bravo! La soeur d'Apollo! Donnez une médaille à Kayné, elle est la première a avoir trouvé la réponse..."

Le comte semblait s'amuser comme un fou. 


Emilia: "Et, heuh, ouais. Normalement, vu que je suis pas vraiment vivante, vous ne me voyez pas. Mais tant que le sort de Lanterne Spirituelle d'Apollo est activé, vous pourrez me voir! Et vu que ce sort à plusieurs utilités, et bien... voilà! Vous aurez à me supporter dorénavant!"

Elijah:"Pour ma part, c'est un plaisir de rencontrer une personne aussi exquise que vous, il se tourna vers tout le monde, exquise dans le sens ou je la trouve vraiment drôle et sympathique, bandes de pervers détraqués!  Un peu d'espièglerie ne fera pas de mal au groupe je pense...Je me demandait quand est-ce que j'aurai l'occasion de discuter avec vous des goûts de votre charmant frère. En tout cas, je peux le voir, vous partagez ses superbes traits." 

Après ses flatteries et ses pitreries des plus douteuses il désigna un sentier, au bout duquel la forêt semblait perdre en densité.

Elijah:"Je pense que nous ne sommes plus très loin la ville, je reconnais un peu ce sentier..." 

fit-il pour changer de sujet. 

"Nous discuterons plus amplement de tout ça quand nous serons à la cathédrale de Nuciféra, les prêtresses sauront peut être quoi faire de cet objet. Nous ne connaissons pas vraiment les répercussions si nous brisons cette lanterne n'importe comment. Peut être que l'Eglise saura trouver une solution" 

Essayant d'arrondir les angles.

[Vous pouvez poster vos réactions vis à vis d'Emilia et du discours d'Appolo, moi je vais préparer la ville]


Kayné: magenta
Ryner: bleu lilas
Genyphyr: Rouge
Apollo: Bleu ciel
Elijah: orange
Emilia: vert fluo
Neuro: Bleu indigo
[Vers Gigarylis]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: La forêt de Teralumis   Lun 26 Jan - 2:19

Le partage du butin continua donc avec joie et entrain.

Kayné: " Vu que personne ne s'intéresse vraiment à l'autre épée et à l'espèce de massue, je dirais qu'elles devraient revenir à Genyphyr pour qu'il puisse les revendre au moins. Sachant qu'il n'a pas tiré d'objet intéressant comme nous autres dans cette affaire. "

Neuro acquiesça, après tout le pauvre Genyphyr en avait sué lors de bataille et s'en était prit plein les dents. Cependant l'aventurier resta quelque peu dubitatif, ce qui pouvait se comprendre.

Genyphir: “Comme vous voulez. Au pire on peut utiliser la massue pour nous faire un bon feu, je vois mal un idiot vouloir acheter un bout de bois : tenez Monsieur, je vous vends cette épée tout à fait fonctionnelle ET un bout de bois”

Une fois l'affaire réglée, Neuro reçu donc un fort bel arc.
Le gentilhomme n'oublia pas de récupérer la sacoche contenant les flèches allant avec de la dépouille du gobelin.

Ensuite le partage de l'argent ce fit.
C'est avec la coquette somme de 1500 dormns que le phénix allait pouvoir repartir vers de nouvelles aventures, il allait en avoir besoin.

S'ensuivit ensuite une rapide discussion, remplie de certains sous entendus, mais sans once de malveillance, détendant même un peu l’atmosphère assez pesante des bois.

Kayné: " Notre formation a fait ses preuves une fois de plus, je ne vois donc pas de raison de changer quoi que ce soit. En ce qui concerne la fille, je pense qu'il vaut mieux que ce soit Apollo ou Genyphir qui s'en occupe ooooh yeeeaaah vu que moi j'ouvre la marche et que Phoenix la ferme. Ah, et si vous laissez le comte s'approcher à plus d'un mètre d'elle, je vous tuerai tous les trois. Compris monsieur le comte? "

Ryner: ... Oui, oui .... Ne t'inquiete pas Kayné.... Notre chère Comte ne s'en approchera pas aussi facilement...
Kayné, je te laisses ouvrir la marche... Faudra faire attention sur les derniers kilomètre qui nous sépare de la ville....

Genyphir: “Je suis tout à fait d’accords avec la… euh Kayné. Je resterais près de la fille avec Ryner oh yeah in fucking deed !!!! et je ferait en sorte que le Comte ne lévite pas près d’elle’

Décidément, le pauvre Comte était soupçonné des pires outrages.
Cela était sans aucun doute due à sa sexualité débridée et assez explicite.
Cependant, en tout bien tout honneur il rassura tout le monde.

Elijah:"Hahahaha ! A vous entendre on pourrait croire que je suis une sorte de prédateur ou un détraqué sexuel, c'est une enfant voyons ! Si ça peux vous rassurer, je n'ai de rapport qu'avec les personnes majeures et consentantes, tout de même, l'idée ne m'a même pas traversé l'esprit ! Vous n'avez pas honte d'envisager de telles horreurs..."

Tout en riant, le Comte était certes parfois louche, autant il n'était apparemment pas si méchant que ça en réalité.

Elijah:"Ah moins que...ce ne soit qu'un acte désintéressé pour attirer mon attention ? On peut faire un truc à plusieurs si vous voulez..." L'air coquin. "Je plaisante bien sûr j'ai bien compris que vous n'êtes pas intéressé par un vieux bonhomme comme moi...tant pis je me débrouillerais tout seul héhéhé..."

Neuro afficha une poker face en entendant tout cela.

L’atmosphère devenait assez détendue en quelque sorte, un peu trop même, vu les propositions indécentes, néanmoins, le butin de la discorde vint chambouler cela.

Genyphyr interpella Apollo sur un fait indéniable.
La lanterne du malotru Jack, que Apollo revendiqua, était un objet assez équivoque.

Genyphir : Cette lampe est un outil de Necromancie Apollo. Lorsque vous parler de l’utiliser « à pleine capacité » je ne peux que penser le pire. Ce monstre a utilisé cette horreur pour emprisonner des ames. Des ames ! Et vous parler de l’utiliser à votre tour? Comment pouvez-vous considérer une telle chose? Tout comme je ne vous crois pas capable d’accepter de l’argent de sang je ne vous croyais pas capable d’utiliser les outils d’un démon. Je vous en prie faite preuve de raison et détruisez cette chose. Rien de bon ne peut en venir.

Neuro avait aussi remarqué que cet étrange objet n'était pas des plus ordinaires, surtout lorsque les cris et hurlements d’âmes éclatèrent de celui-ci, accompagnées d'une débauche de feu follets troubadours.

Voir la tentation d'Apollo envers cet objet assez inquiétant était peu rassurant.
Le mot Nécromancie ne fit que confirmer ce que soupçonnait déjà un peu Neuro.
Tout s'expliquait alors aux yeux du gentilhomme, à tort ou à raison.

Apollo était en fait un nécromant.

Neuro avait entendu parler de ce genre de mage.
Il fallait s'en méfier selon les dires de la populace asgardienne.
Réputés pour être sournois et maléfique, il valait mieux les occire sans once de pitié aucune.

Neuro se dit que peut être, bien que nécromant, Apollo avait encore une once d'humanité.
Après tout, sans son aide, le groupe ne serait sans doute pas allé aussi loin.
Il décida donc de lui laisser le bénéfice du doute pour le moment.

De plus, Kayné semblait assez proche de ce soupçonné mage démoniaque.
Comment une aussi ravissante guerrière pourrait t'elle s'adonner à la luxure avec un nécromant. Cela était impensable.

Quelque chose semblait clocher dans tout ça.

En y repensant, Kayné semblait confier à chaque fois les précieux Dormns gagnés à la sueur de son front à son coéquipier.

EUREKA!!!

Neuro s'imagina alors le pire scénario.

Apollo avait peut être ensorcelé la pauvre Kayné, afin qu'elle lui obéisse et assouvisse ses plus noirs desseins. Le démon lui prenait même son argent... et abusait certainement de son corps, ne lui laissant même pas de quoi s'acheter un morceau de pain.

En tant que gentilhomme, Neuro se devait de faire quelque chose si cela était vrai.
Mais il n'avait aucune preuve malheureusement.
Il décida donc de patienter jusqu'à ce qu'il trouve une preuve irréfutable de culpabilité.


Il fallait la jouer fine.


Si Kayné était vraiment entre les griffes d'un vil nécromant, cela était des plus tragiques.
Si Neuro se trompait, il passerait pour un idiot et les autres aventuriers lui jetteraient certainement des pierres.

"Je vous respecte en tant que personne, vous nous avez tous soigné et protégé, et je respecte aussi l’ordre auquel vous appartenez. Aussi est-ce pour cela que j’ose faire appel à votre morale et à votre profession. Cette…chose… n’a pas lieu d’être. Moins il y aura d’objets de ce genre sur terre et mieux le monde se portera. Vous avez vus de quoi elle est capable : J’ai vus ce que vous avez fait pour ces âmes, vous les avez libérées. Il s’agit maintenant de finir le travail : faites en sorte qu’aucune autre personne n’ait à souffrir comme eux…"

Elijah:"Ce n'est pas faux ce que vous dîtes mon cher."

Un véritable débat s'ouvrit donc.

Apollo: "Genyphir... Je comprends votre réserve... Non, je suis agréablement surpris par votre réserve. Vous l'avez dit vous-même, je suis un Warden, et cet objet a une histoire bien noire... Mais je me dois de le garder. 

Voyez-vous, l'objectif des Wardens n'est pas seulement de sauver des âmes. Nous combattons les prêtres de Vekel et la nécromancie par nos propres moyens. A Psarosoupa, vous avez du combattre des prêtres noirs et des nécromants, n'est-ce pas? Est-ce qu'à un moment, vous avez utilisé l'art obscur pour les combattre? Non, n'est-ce pas...? 

Neuro ne compris rien de ce que racontait Apollo, il n'avais jamais entendu parlé de Warden, Vekel et encore moins d'art obscur.
Le choc culturel était flagrant.
Le gentilhomme devait se rendre à l'évidence qu'il avait encore bien des choses à découvrir sur les autres cultures.

Ils le savent. Ils savent qu'ils n'ont pas besoin d'avoir peur qu'on utilise leurs armes contre eux. Pendant longtemps, ils ont étés seuls maîtres de la nécromancie, et rares sont les forces qui peuvent combattre les armées de Vekel à armes égales... 

C'est notre rôle. S'il l'on devait résumer le rôle des Guides en une expression, ça serait "le feu par le feu". Aucun autre groupe n'est prêt, ou n'est apte à utiliser les arts sombres sans risquer de sombrer dedans. 

Alors oui, nous guidons les âmes. Et oui, nous utilisons les armes que personne d'autre n'ose utiliser contre notre Némésis. Alors je vais garder cette lanterne... Je peux vous promettre que je n'emprisonnerais pas d'âmes innocentes. Mais auriez-vous protesté si j'avais pu emprisonner une âme aussi noire que celle de Jack-O-Lantern dans sa propre lanterne? C'aurait été une agréable ironie..."

Elijah:"Je dois admettre que c'est un bon argument"

Neuro n'avait rien à dire concernant tout ça, il n'avait pas tout compris, il se contenta donc d'arborer une poker face afin de cacher son ignorance indigne d'un gentilhomme.

Genyphir : « …Et laissez aussi cette enfant, que vous semblez avoir oublié, rejoindre les autres. »

Elijah:"Touché."

Effectivement, une autre inconnue était là depuis un moment. Neuro n'y avait pas prêté spécialement attention, trop obnubilé par le partage du butin et n'ayant pas spécialement espionné avec insistance le spectacle de salvation des âmes égarées entrepris auparavant par Apollo.

Emilia: "Et bien! C'est qu'il est patate notre Apo!" 

"Ce que mon frère veut dire, c'est que vous n'avez pas à vous inquiéter, monsieur Genyphir! La lanterne est entre de bonnes mains, et j'ai visité son intérieur, croyez-moi, je serais le premier à vouloir m'en débarrasser! C'est notre rôle de sécuriser d'utiliser ces objets douteux et de les utiliser à des fins autres que personnelles, comme ces idiots de nécromants! Vous n'iriez pas jeter vos jolis pistolets dans le feu juste parce qu'un méchant les à touché, si? Vous avez l'air plus malin que ça, monsieur Genyphir!"

Elijah:"Brillant"

Emilia:"Bon, les coupaings! Bonjour! Je vous dois des explications! Je vous connais tous depuis environ deux semaines, alors je n'ai pas besoin de présentation, je vous épie tapis dans l'ombre depuis votre rencontre avec Apollo!"

Elijah:"Je ne peux pas m'empêcher de penser qu'être un fantôme puisse n'avoir que des désavantages, quand vous le dîtes ma chère, je pense à toutes ces personnes que je pourrait observer..."

Elijah:"Je ne suis pas le plus coquin ici, il semblerait" 

Emilia:"Plus sérieusement, je m'appelle Emilia Anansi, ce qui fait de moi..."

Elijah:"Moi ! Moi ! Vous êtes sa conscience ?"
Elijah:"Si ce n'est pas ça, c'est moins probable, peut être sa soeur..."

"...bravo! La soeur d'Apollo! Donnez une médaille à Kayné, elle est la première a avoir trouvé la réponse..."

Neuro affichait toujours une poker face digne d'une statue de marbre en entendant tout ça.

Le Comte quand à lui semblait s'amuser comme un fou.

Emilia: "Et, heuh, ouais. Normalement, vu que je suis pas vraiment vivante, vous ne me voyez pas. Mais tant que le sort de Lanterne Spirituelle d'Apollo est activé, vous pourrez me voir! Et vu que ce sort à plusieurs utilités, et bien... voilà! Vous aurez à me supporter dorénavant!"

Elijah:"Pour ma part, c'est un plaisir de rencontrer une personne aussi exquise que vous exquise dans le sens ou je la trouve vraiment drôle et sympathique, bandes de pervers détraqués!  Un peu d'espièglerie ne fera pas de mal au groupe je pense...Je me demandait quand est-ce que j'aurai l'occasion de discuter avec vous des goûts de votre charmant frère. En tout cas, je peux le voir, vous partagez ses superbes traits." 

Décidément, Elijah était un sacré bout-en-train.
Il fini par montrer la direction d'un sentier.

Elijah:"Je pense que nous ne sommes plus très loin la ville, je reconnais un peu ce sentier..." 

"Nous discuterons plus amplement de tout ça quand nous serons à la cathédrale de Nuciféra, les prêtresses sauront peut être quoi faire de cet objet. Nous ne connaissons pas vraiment les répercussions si nous brisons cette lanterne n'importe comment. Peut être que l'Eglise saura trouver une solution" 

Le gentilhomme se demanda en premier lieu, en tout bien tout honneur, si les prêtresses de cette fameuse cathédrale s'avéreraient accueillantes. Il faut avouer que le destin de la lanterne n'occupait pas les pensées du phénix. Du moment que cet objet damné reste assez loin de lui pour ne pas lui causer d'ennuis, cela lui allait.
Si Apollo était réellement un nécromant, il saurait quoi faire pour que la lanterne n'explose pas à la tête de ses coéquipiers.

Mais il n'oublia pas son hypothèse concernant la pauvre et innocente Kayné.
Le gentilhomme allait donc garder son noeil ouvert afin de faire lumière sur cette inquiétante affaire.

Le phénix ferma donc la marche des aventuriers, qui reprirent la route en direction de la ville.





Kayné n'était visiblement pas la seule à s'inquiéter au sujet des pulsions du comte! 

Ryner: "... Oui, oui .... Ne t'inquiète pas Kayné.... Notre chère Comte ne s'en approchera pas aussi facilement... Kayné, je te laisses ouvrir la marche... Faudra faire attention sur les derniers kilomètre qui nous sépare de la ville...."

Genyphir: “Je suis tout à fait d’accords avec la… euh Kayné. Je resterais près de la fille avec Ryner oh yeah in fucking deed !!!! et je ferait en sorte que le Comte ne lévite pas près d’elle"

Apollo: "Hm, ouais. On va s'occuper de la fille, pas de problème."

Kayné: " Merci les gars! Ça fait plaisir de voir que l'on peut compter sur vous! "

Elijah:"Hahahaha ! A vous entendre on pourrait croire que je suis une sorte de prédateur ou un détraqué sexuel, c'est une enfant voyons ! Si ça peux vous rassurer, je n'ai de rapport qu'avec les personnes majeures et consentantes, tout de même, l'idée ne m'a même pas traversé l'esprit ! Vous n'avez pas honte d'envisager de telles horreurs..."

Kayné: " C'est çà, c'est ce qu'ils disent tous! "

La chasseuse semblait peut être un peu dure avec le comte mais au fond, elle était contente de voir que lui aussi riait de la situation. Après tout, elle ne lui voulait aucun mal (tant qu'il se tenait correctement)! 

Elijah:"Ah moins que...ce ne soit qu'un acte désintéressé pour attirer mon attention ? On peut faire un truc à plusieurs si vous voulez..." L'air coquin. "Je plaisante bien sûr j'ai bien compris que vous n'êtes pas intéressé par un vieux bonhomme comme moi...tant pis je me débrouillerais tout seul héhéhé..."

Kayné eut un petit pincement au cœur lors du passage sur l'histoire du "vieux bonhomme" mais l'effet lui passa bien assez vite grâce à la fin de la phrase du comte qui la ramena brusquement à la triste réalité. 

Kayné: " Oui, faites çà... En plus vous êtes même pas si vieux que çà... "

Alors que tout le monde semblait avoir retrouver enfin un semblant de bonne humeur suite à ce petit combat dans la forêt, une nouvelle crise vint ennuyer le groupe. Tessen, le Genyphir Von Tessen, cet homme si poli, réservé et respectueux, avait quelques plaintes qu'il voulait faire connaitre à Apollo. Kayné qui tenait le vieux Psarosoupien en grande estime, s'étonna de ce comportement qui ne lui ressemblait pas, mais au final il fallait reconnaître que le vétéran avait surement ses raisons pour cette intervention. 

La guerrière se rappela que les autres avaient mentionné que Tessen était probablement croyant. Si c'était vraiment le cas, alors ce n'était pas si étonnant que çà qu'il se sente froissé par les dernières actions d'Apollo. 

Ambiance:
 

Kayné lâcha un long soupir. Finalement, n'avoir aucune réaction de la part du groupe lors d'une révélation pareille aurait été trop beau. De plus, elle se sentait mal de rien pouvoir faire pour défendre son bff ami.  

Le pire dans tout çà était que Genyphir avait de bons arguments! En y repensant, même Kayné n'était pas si enchantée que çà par l'idée de voir Apollo utiliser cette lanterne maléfique! Elle était un danger autant pour le guide lui même que pour le reste du groupe. Ceci sans même prendre en compte que le gobelin à la con allait surement revenir la chercher un jour (Kayné estima que ce jour viendrait vers Halloween 2015)

Heureusement, Apollo connaissait bien son boulot et fit un petit speech sur mesure pour répondre au Psarosoupien. Fallait croire aussi qu'i avait dût s'expliquer de la sorte plusieurs fois dans sa carrière! Il donna les explications derrières ses actes dans un discours qui se tenait à merveille. Cependant, bien que ses arguments sembleraient sans doutes corrects à une personne normale, Kayné n'était vraiment pas convaincue que c'était le genre de choses qu'il fallait dire à un croyant... Loin de là même! 

Alors que le doute planait encore sur la réaction de Genyphir, Emilia décida que le moment était venu pour elle d'intervenir. Elle atterrit dans le débat comme un cheveu dans la soupe, laissant tout le monde bouche bée, à l'exception du comte qui se délecta de la situation et qui profita du fait que l'attention ne soit plus sur lui pour lâcher quelques commentaires piquants. 

Histoire de renforcer le plaidoyer de son frère, Emilia joua la carte de l'innocence, dans le but d'adoucir le vieux Psarosoupien, ou du moins de le convaincre qu'elle n'était pas un spectre maléfique. Le résultat premier de ceci fut que la situation fut désamorcée de tout sérieux, avec en option une migraine pour Apollo qui était certainement en train de prier de disparate dans Le Chemin à l'instant même. Emilia était certes mignonne, bien qu'un peu ironique, mais la question restait de si tout cela suffirait à amadouer Genyphir. Vu que les arguments du guerrier étaient quand même fondés sur de solides bases d'éthique et vraisemblablement de religion, Kayné n'était pas très sûre une fois de plus que le blabla des Anansis suffirait à le convaincre. Ceci dit, ce n'était pas non plus comme si les arguments d'Apollo n'avaient aucune valeur! Comment le vieil homme allait il réagir face à tout çà? 

Peut être par peur de découvrir cela, Kayné intervenu à son tour.

Kayné: " Si ça peut vous rassurer monsieur Genyphir, je peux me porter garante des bonnes attentions et des capacités d'Apollo en ce qui concerne tout çà. Je le connais depuis un moment maintenant et il a toujours agit avec efficacité et de manière exemplaire! "

Emilia:"Plus sérieusement, je m'appelle Emilia Anansi, ce qui fait de moi..."

Elijah:"Moi ! Moi ! Vous êtes sa conscience ?" 

Kayné pouffa de rires, déjà qu'un à la fois ils étaient pas mauvais mais alors les deux ensembles, ils étaient vraiment trop forts! 

Kayné: " Ah mais oui au fait! Vu que c'est le moment des grandes révélations... Je n'est pas été élevée par des bandits en fait! La majorité de ce que vous savez sur moi est probablement un mensonge! Je sais plus si je l'ai déjà dis à quelqu'un ou pas mais c'est la famille Zelpher qui s'est occupée de moi ces dernières années. Du coup, je suppose qu'on pourrait dire que mon nom est vraiment Kayné Zelpher! Voici voilà! "

Dit elle avec un énorme sourire, presque moqueur, comme si de rien n'était. 

Avec un peu de chance, ce nouveau scandale allait faire oublier à Tessen le cas d'Apollo pour l'instant! 

Elijah:"Je pense que nous ne sommes plus très loin la ville, je reconnais un peu ce sentier..."

Ce fut au tour d'Elijah de prendre la relève et de changer le sujet, probablement pour le mieux de tous!

Kayné: " Faudrait se remettre en route oui. On a assez traîné ici comme çà! "

Avant de reprendre la marche, Kayné sentit un regard persistant peser sur elle. Cherchant la source de cette sensation, elle vit le gentilhomme Neuro la fixer d'un air dubitatif. Curieuse quant à ce qui aurait put engendrer cette réaction, elle s'approcha de lui pour l’interroger à l'écart des autres.

Kayné: " Eh bien? J'ai un truc sur la figure ou bien c'est la révélation de tout à l'heure qui te laisse perplexe? Si ça peut te rassurer, ça ne change absolument rien entre nous! " 

Lui dit elle en terminant sur un magnifique clin d’œil libre à interprétation. 

Kayné reprit ensuite sa position et le groupe put enfin reprendre son chemin. 

Ambiance:
 

Par chance, le restant du trajet fut tranquille. La chasseuse commençait à s'habituer un peu à l'endroit ce qui lui permettait d'être un peu plus laxiste dans sa surveillance des alentours. Scruter la pénombre autour du groupe à la recherche de dangers potentiels lui était devenu plus facile maintenant que ces yeux s'habituaient peu à peu à cet environnement. 

Si seulement cet endroit n'était pas si dangereux que çà, il aurait vraiment été d'une beauté incomparable et la chasseuse aurait volontiers passé quelques années à explorer le moindre recoin de ces bois perdus entre le jour et la nuit! Si seulement elle pouvait tout plaquer et vivre ici pendant un moment... Peut être que ce ne serait pas si mal!

En tout cas, Kayné qui au final aimait autant ce genre d'excursions que la magnifique forêt dans laquelle ils se promenaient, ne vit pas le temps passé et fut presque surprise de voir la lisière de la forêt se dessiner à quelques mètres d'elle au bout d'un moment. Après avoir fait quelque mètres supplémentaires pour vérifier qu'il s'agissait vraiment du bout des bois, elle fit signe au groupe d'avancer. 

Kayné: " Il semblerait que nous sommes enfin arrivés au bout de la forêt! C'est tout droit vers là-bas! Maintenant, si vous voulez bien m'excusez, j'ai un petit dernier truc à faire ici avant de partir! J'en ai pour 5 minutes à tout casser! Si vous voulez bien m'attendre par là-bas... Allez à tout de suite! "

Kayné quitta le groupe furtivement pour retourner un peu plus profondément dans la forêt du crépuscule. Elle était consciente qu'agir de la sorte n'était probablement pas ce qu'elle avait fait de plus sage mais elle avait une affaire qui lui tenait à cœur et qu'elle souhaitait tirer au clair avant de quitter cette endroit. Après tout, qui sait combien de temps allait s'écoulait avant qu'elle n'est à nouveau une occasion pareille! 

Prenant garde de ne pas trop s'éloigner de la lisière mais toutefois suffisamment, de manière à être à l'abri de regards indiscrets, elle chercha frénétiquement une agglomération de poussières de fées. Heureusement pour la jeune fille, ce n'était pas vraiment çà qui manquait dans le coin et du coup elle put en trouver une assez rapidement. 

Elle s'approcha doucement des êtres féeriques et tenta de les utiliser à la manière du comte Elijah. Prenant soin de se calmer, elle laissa les petites lumières s'approcher d'elle avant de faire le vide dans son esprit à fin de mieux se concentrer sur l'endroit où elle voulait aller. Une petite boule de lumière vint se poser entre ses mains, gardant sa couleur blanche, signe de neutralité d'après le comte. Kayné renferma doucement les mains autour de la créature et pria de toutes ses forces. 

Pendant ce temps, à la lisière de la forêt, une petite surprise attendait le groupe d'aventuriers qui avaient continué leur chemin! 

A peine à quelques mètres de leur point de sortie, ils virent une scène défiant toute raison. Une paire de demoiselles se trouvait là, au beau milieu de nul part, en train de s'amuser avec un piano à queue. L'une d'elle était assise sur un tabouret et faisait vibrer l'instrument entreposer sur l'herbe sauvage, tandis que l'autre chantait à cœur joie!

Les demoiselles:
 

Tania (gauche), qui était debout en train de tournoyer autour de sa sœur en chantant et en faisant moult gestes théâtreux, fut la première à remarquer l'émergence des aventuriers. Elle coupa net son chant et fit un petit grognement pour avertir sa sœur jumelle qui estompa rapidement le morceau qu'elle était en train de jouer.

Leia, se leva ensuite pour aller se poser à coté de sa sœur, tout en en regardant les hommes sortis des bois avec un visage bienveillant qui contrastait pas mal avec le léger énervement présent sur celui de sa jumelle. Bien qu'il n'est plus personne pour y jouer, les touches du piano entamèrent un nouveau morceau en bougeant de leur propre gré. 

Ambiance:
 

Une fois que le comte et compagnie furent à porté, Tania fut la première à les "accueillir". 

Tania: " Putain, ce n'est pas trop tôt! Vous en avez mit du temps pour arriver jusqu'ici! "

Leia: " Monsieur DeGoncourt, messieurs... " en penchant légèrement la tête en signe de salut et de respect.

Tania: " Sérieux les mecs, faut se bouger! A ce rythme on est pas prêts d'en finir! Mais... Elle est où la rousse encore?! "

Leia: " Si elle n'est pas là c'est qu'elle ne devait pas être là c'est tout. On peut faire sans. "

Tania: " C'est pas faux, ce ne serait pas la première fois après tout, bon après on peut faire avec aussi hein! Tiens, d'ailleurs, on dirait que le mec au fantôme a réussit à se débarrasser de la crasse des égouts! "

Leia: " Ah oui t'as raison... OH désolée! Milles pardon monsieur Anansi! "

Tania: " Hahaha! "

Leia: " Ahem! On s'est dit qu'on allait vous souhaiter la bienvenue! "

Tania: " Bref, c'est reparti pour un tour... "

Leia: " Maintenant que vous êtes là... "

Pendant les quelques phrases qui suivirent, les jumelles entamèrent une petite danse parfaitement symétrique et synchronisée, dont la chorégraphie consistait à mimer le sens de leurs paroles. 

Leia & Tania
" APPROCHEZ, posez vous et écoutez, la véritable nature!
GOÛTEZ, aux souffrances des citoyens.
SENTEZ, la pourriture du crépuscule.
ENTENDEZ, les innocents qui partent dans la nuit.
VOYEZ, son cœur mourant.
VIVEZ: Gigarylis! "

Après avoir mimé tous les sens évoqués, les jumelles se turent pendant quelques secondes avant de conclure sur leurs adieux aux aventuriers.

Leia: " Voilà, ce sera tout. Veuillez reprendre votre chemin s'il vous plait. Bonne chance messieurs. " Leurs fit elle avec un nouveau hochement de tête. 

Tania: " Oui oui, may the odds be ever in your favor motherfuckers! Ciao! " 

Puis, comme si c'était la chose la plus naturelle au monde, toutes les deux grimpèrent dans la partie arrière du piano et refermèrent le couvercle sur elles, disparaissant de la vision des aventuriers. 

Ambiance:
 

C'est à ce moment que Kayné refit surface de la forêt. Elle s'approcha du groupe en se demandant ce qu'ils étaient tous en train de regarder comme-çà.

Kayné: " Me revoilà! J'ai raté quelque chose? D'où il sort ce truc? " pointant du doigt le piano à queue.

Contrairement à il y a quelques minutes auparavant, les poings de la chasseuse étaient désormais couverts de bandeaux fait à l'arrache. Réalisant sa bourde, elle se pressa de retirer ses mains et de les cacher derrière elle, tout en affichant son sourire habituel à la populace qui avec un peu de chance n'avait rien remarqué. Par contre, ce qu'elle ne risquait pas de cacher, c'était qu'une partie de son maquillage s'était fait la malle autour de ses yeux! 

Kayné: " Bon! Sans importance! La ville et juste là-bas! Allons-y! Tiens d'ailleurs... Elles vont en voir de toutes les couleurs les nones de la cathédrales dis-donc! On se ramène avec un bâton possédé, un mage avec une malédiction et demie, un nécromancien, un fantôme, un guerrier possédé par un truc de vent, une fille arc-en-ciel et un pervers! Etes vous sûrs qu'elles accepteront de ne serait-ce que de nous voir? Qu'en est il de toi Neuro? Tu ne serais pas un vampire par hasard? "

[ Vers Gigarylis ]




Voici le mot du directeur:

Meh.


                                                                                                            - Le Directeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Tessen
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 25/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
1110/1110  (1110/1110)
Points de Mana:
63/63  (63/63)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.9
For.1414
Int.55
Con.1212
Dex.1515
ATQ.50129
MATQ.
DEF.30
MDEf12
Endu.
Vit.
AM

MessageSujet: Re: La forêt de Teralumis   Jeu 29 Jan - 21:47

Genyphir écouta le plaidoyer d’Apollo et du fantôme avec une patience forcée.
Tout ce qu’il retenait de cela était que le guide refusait de détruire un artefact maléfique.
Il réussit au prix d’un grand effort de garder son masque et de calmer ses nerfs. Il prit trois inspirations discrètes pour s’éclaircir les idées.


Spoiler:
 

Kayné:" Si ça peut vous rassurer monsieur Genyphir, je peux me porter garante des bonnes attentions et des capacités d'Apollo en ce qui concerne tout çà. Je le connais depuis un moment maintenant et il a toujours agit avec efficacité et de manière exemplaire!

Spoiler:
 

Genyphir prit 10 nouvelles inspirations en entendant cela.

Genyphir : « Me voilà rassuré Madame » dit-il avec un sourire courtois, et plus faut que jamais.

Il décida de ne pas insister. Il afficha le même visage calme qu’il adoptait lors qu’il mettait une personne la Question.

Mais il était très loin d’être calme. Cet objet était un outil de Nécromancie. Point barre. La fin peut justifier les moyens, le Seigneur sait que l’Inquisition ne rechignait pas à des actes plus que regrettable, mais quand il s’agissait de Nécromancie rien ne peut être pardonné.
Ils auraient cependant tout le temps de s’expliquer dans un coin plus tranquille et normal. Il pouvait se montrer patient.

Pendant Kanye faisait une declaration qu’il n’entendit même pas, Il inclina la tête légèrement et s’écarta du chemin d’Apollo.

Il y avait juste une chose qu’il ne pouvait laisser.


Genyphir : Contrairement à cette lampe, jeune fille, mes pistolets ne peuvent que tuer (c’est faux ! ils sont aussi très utiles pour me péter à la gueule). Qui sait ? Un jour viendra où nous serons si avancés qu’une seule grenade pourra détruire une ville entière, et ce jour-là je prie que quelqu’un ait le bon sens de faire les même objections que moi. Mais en attendant, toute les armes ne se valent pas petite. Je peux au mieux prendre la vie de deux personnes avec ces pétoires avant de prendre un couteau dans la gorge pour ma peine, mais avec cette lampe je peux détruire des villages entiers. Et oui Apollo, j’aurais protesté même pour l’âme de ce monstre. Les âmes n’appartiennent pas à nous.

Genyphir: Aucune d’elles. Rajoutat-il en regardant Emilia.

Il empocha ses 1500 dorns. « Dormns » quel nom bizarre. Il rangea tant bien que mal le cimeterre du gobelin.

Ces armes le répugnaient. Les gens qui les utilisaient n’étaient jamais de qualités, que ce soit ces abominations, des bandits de grands chemins, ou les infidèles dont il avait entendu parler à Psarosoupa. Quant à la massue il l’a mis sur son dos, callée sur sa nuque, et passa ses bras par-dessus.

Une fois prêt, il n’avait plus de taches pour s’occuper l’esprit. Il ne put donc s’empêcher de penser que pas un seul des membres du groupe n’avait protesté en découvrant qu’Apollo emmenait une enfant dans les pires endroits du monde. Faire subir à une jeune fille tout ce que le quotidien d’un mercenaire, car ils étaient tous des mercenaires bien qu’ils préfèrent entre eux se nommer « aventuriers », était loin d’être responsable et honnête. Elle avait bon être morte, elle restait consciente.

Genyphir frissonna (ça lui arrive beaucoup on dirait), s’il avait eu une sœur, il ne l’aurait jamais laissé voire ce que lui-même avait vus. Il n’imposerait pas ces horreurs sur une âme qui devrait reposer en paix.

Elijah:"Je pense que nous ne sommes plus très loin la ville, je reconnais un peu ce sentier..."
"Nous discuterons plus amplement de tout ça quand nous serons à la cathédrale de Nuciféra, les prêtresses sauront peut être quoi faire de cet objet. Nous ne connaissons pas vraiment les répercussions si nous brisons cette lanterne n'importe comment. Peut être que l'Eglise saura trouver une solution"


Genyphir était curieux de voir cette cathédrale. Au départ il avait reçu la nouvelle d’un tel lieu avec joie. Mais plus il en apprenait sur ce lieu et plus son optimisme mourait. Peut-être que les chanoines pourraient le seconder dans son désir de détruire la lanterne. Mais il était tout aussi possible qu’ils se rangent avec Apollo. Apres tout, ils étaient en guerre civil, et Genyphir savait très bien avec quelle rapidité les idéaux s’effacent que le père massacre le fils, et le frère tue le frère.

Le groupe reprit son chemin. Bientôt ils avaient atteint la lisière de la forêt. Genyphir en était ravi. Mais la rousse détruisit son bonheur aussitôt.


Kayné: " Il semblerait que nous sommes enfin arrivés au bout de la forêt! C'est tout droit vers là-bas! Maintenant, si vous voulez bien m'excusez, j'ai un petit dernier truc à faire ici avant de partir! J'en ai pour 5 minutes à tout casser! Si vous voulez bien m'attendre par là-bas... Allez à tout de suite!

Que pouvait-elle bien vouloir faire? Genyphir aurait bien voulu la suivre pour en savoir plus, mais la dernière fois s’était terminée en catastrophe.

Mais il n’eut pas le temps de se poser des questions car des voix se firent entendre au loin.


Tania: " Putain, ce n'est pas trop tôt! Vous en avez mit du temps pour arriver jusqu'ici! "

Leia: " Monsieur DeGoncourt, messieurs... "

Deux femmes. A en juger par leur tenu et leur langage, sans parler de leur affiliation avec le comte, Genyphir ne pouvait que deviner leur profession…


Tania: " Sérieux les mecs, faut se bouger! A ce rythme on est pas prêts d'en finir! Mais... Elle est où la rousse encore?! "

Par contre que personne n’ose dire que les catins ne sont pas de bonnes juges de caractères.

Leia: " Si elle n'est pas là c'est qu'elle ne devait pas être là c'est tout. On peut faire sans. "

Décidément il fallait simplement leur donner une chance.


Tania: " C'est pas faux, ce ne serait pas la première fois après tout, bon après on peut faire avec aussi hein! Tiens, d'ailleurs, on dirait que le mec au fantôme a réussit à se débarrasser de la crasse des égouts! "

Leia: " Ah oui t'as raison... OH désolée! Milles pardon monsieur Anansi! "

Tania: " Hahaha! "

Leia: " Ahem! On s'est dit qu'on allait vous souhaiter la bienvenue! "

Tania: " Bref, c'est reparti pour un tour... "

Leia: " Maintenant que vous êtes là... "

Elles se mirent a chanter une chanson de bienvenue avec une chorégraphie qui rapela à Genyphir les gestes etranges d’un groupe d’acteurs ambulants à la peau rouge qu'il avait vu une fois a Psarosoupa. Le public leurs avait jete des pierres. Genyphir sourit, le regard perdu.

Leia: " Voilà, ce sera tout. Veuillez reprendre votre chemin s'il vous plait. Bonne chance messieurs. " Leurs fit elle avec un nouveau hochement de tête.

Tania: " Oui oui, may the odds be ever in your favor motherfuckers! Ciao! "

Puis, comme si c'était la chose la plus naturelle au monde, toutes les deux grimpèrent dans la partie arrière du piano et refermèrent le couvercle sur elles, disparaissant de la vision des aventuriers.


Genyphir n’en etait meme plus surprise. Il était fatigué. Si fatigué…

Kayné: " Me revoilà! J'ai raté quelque chose? D'où il sort ce truc? "
Genyphir ne manqua pas de remarquer ses bandages malgré ses tentatives de les cacher.
Kayné: " Bon! Sans importance! La ville et juste là-bas! Allons-y! Tiens d'ailleurs... Elles vont en voir de toutes les couleurs les nones de la cathédrales dis-donc! On se ramène avec un bâton possédé, un mage avec une malédiction et demie, un nécromancien, un fantôme, un guerrier possédé par un truc de vent, une fille arc-en-ciel et un pervers! Etes vous sûrs qu'elles accepteront de ne serait-ce que de nous voir? Qu'en est il de toi Neuro? Tu ne serais pas un vampire par hasard?
"

Genyphir ne pouvait qu’admettre qu’elle avait absolument, 10000%, tout-a-fait raison.

[ Vers Gigarylis ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 276
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: La forêt de Teralumis   Ven 30 Jan - 4:44

Elijah:"Pour ma part, c'est un plaisir de rencontrer une personne aussi exquise que vous exquise dans le sens ou je la trouve vraiment drôle et sympathique, bandes de pervers détraqués! Un peu d'espièglerie ne fera pas de mal au groupe je pense...Je me demandait quand est-ce que j'aurai l'occasion de discuter avec vous des goûts de votre charmant frère. En tout cas, je peux le voir, vous partagez ses superbes traits."

Les réactions furent assez variées parmi les aventuriers lors de la révélation. Elijah, pourtant, ne vit en Emilia que de la bonne compagnie, ce qui attira son attention.

Emilia: "Monsieur le conte, c'est un plaisir de vous rencontrer! Quoique je suis partagé entre la satisfaction de la flatterie que vous me faites, et l'outrage que vous ne soyez pas attiré par mon immense beauté digne de la plus somptueuse des nymphes! Haha! Quand aux goûts de mon frère, je pense que nous avons matière à discuter, monsieur!" fit-elle avec un clin d'oeil.

Apollo: "EMILIA!" s'exclama Apollo, fâché de servir bouffon.

Emilia: "Booh, okay, okay...plus tard...!"

La discussion avait perdu toute dimension sérieuse, mais Apollo devinait à la mine figée de Genyphir qu'il avait malgré tout un problème avec la lanterne.

Tant pis pour lui, personne n'empêcherait Apollo de faire son travail.


Bref, ils continuèrent le chemin, non sans que Genyphir laisse un dernier commentaire.

Genyphir : Contrairement à cette lampe, jeune fille, mes pistolets ne peuvent que tuer (c’est faux ! ils sont aussi très utiles pour me péter à la gueule). Qui sait ? Un jour viendra où nous serons si avancés qu’une seule grenade pourra détruire une ville entière, et ce jour-là je prie que quelqu’un ait le bon sens de faire les même objections que moi. Mais en attendant, toute les armes ne se valent pas petite. Je peux au mieux prendre la vie de deux personnes avec ces pétoires avant de prendre un couteau dans la gorge pour ma peine, mais avec cette lampe je peux détruire des villages entiers. Et oui Apollo, j’aurais protesté même pour l’âme de ce monstre. Les âmes n’appartiennent pas à nous. Aucune d’elles.

Ce coup-ci, le regard d'Emilia se durcit. Son sourire éclatant se changea en sourire ironique de "celui qui veut jouer au plus con".

Emilia: "Voyons, Genyphir, vous êtes incapables de faire quoi que ce soit avec cette lampe. Seul un bon nécromant ne saurait l'utiliser. Vous n'en êtes pas un. Et Apollo non plus n'est pas en mesure de détruire un village entier avec. Et si vous jugiez plutôt les gens sur leurs actions bénéfiques plutôt que sur leur potentiel de destruction? Parce que les religieux aussi, par exemple, on tendance à tout faire péter, et beaucoup ont fait moins de bien que Apollo dans leurs vies. Y'a qu'a voir l'exorcisme qu'il a fait pendant que vous étiez en train de piller les cadavres...

Quand aux âmes qui n'appartiennent à personne, je doute que toutes les vies que vous avez ôté vous appartenaient, non? C'est tout aussi irresponsable, si l'on suit votre logique... Et pourtant vous puez bien la mort, Genyphir... C'est la première chose que j'ai remarqué avec vous.

Un dernier point. Je suis ici parce que je le veux. Alors soyez un amour, et ne m'évoquez plus, ou ne faites plus le moindre sous-entendu douteux à mon égard quand vous avez un problème avec les nécromants que NOUS combattons. hm? Brave garçon..."


Satisfaite de sa répartie, Emilia s'éloigna pour rejoindre Kayné en tête de groupe. Apollo, resté silencieux, lâcha quelques mots à l'intention de Genyphir.

Apollo: "On peut en reparler quand vous voulez, Genyphir. Mais si je dois ré-aborder un tel sujet, ça sera avec quelqu'un qui a l'esprit ouvert."

Et Apollo s'éloigna, gardant toujours sa propre lanterne magique levée. Le reste du trajet se déroula sans encombres, et ils finirent par sortir de la forêt au bout de quelques heures.

Kayné: " Il semblerait que nous sommes enfin arrivés au bout de la forêt! C'est tout droit vers là-bas! Maintenant, si vous voulez bien m'excusez, j'ai un petit dernier truc à faire ici avant de partir! J'en ai pour 5 minutes à tout casser! Si vous voulez bien m'attendre par là-bas... Allez à tout de suite! "

Et elle disparut sans attendre plus longtemps. Mais non loin, la mélodie d'un piano se fit entendre, attirant les aventuriers qui étaient restés à la lisière de la forêt.

Deux filles étaient en train de faire un duet de chant et de piano, avec assez de brio, notta Apollo. Mais son expression changea quand il constata qui étaient les filles.


Apollo: *Les Harbingers...*

Tania: " Putain, ce n'est pas trop tôt! Vous en avez mit du temps pour arriver jusqu'ici! "

Elijah: *Elles...nous surveillent ? De la divination ? Pour le compte de qui ?*

Leia: " Monsieur DeGoncourt, messieurs... "

Elijah:" Ma chère..." lui rendant sa révérence, "pardonnez moi, mais je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà vu une enfant telle que vous..."

Tania: " Sérieux les mecs, faut se bouger! A ce rythme on est pas prêts d'en finir! Mais... Elle est où la rousse encore?! "

Leia: " Si elle n'est pas là c'est qu'elle ne devait pas être là c'est tout. On peut faire sans. "

Tania: " C'est pas faux, ce ne serait pas la première fois après tout, bon après on peut faire avec aussi hein! Tiens, d'ailleurs, on dirait que le mec au fantôme a réussit à se débarrasser de la crasse des égouts! "

Leia: " Ah oui t'as raison... OH désolée! Milles pardon monsieur Anansi! "

Il fallut beaucoup de maîtrise de soi pour qu'Apollo ne bronche pas. Ces deux filles lui avaient de Ci'Eth, le mangeur de rêves. Enfin, du moins, il y croyait.

Tania: " Hahaha! "

Leia: " Ahem! On s'est dit qu'on allait vous souhaiter la bienvenue! "

Tania: " Bref, c'est reparti pour un tour... "

Leia: " Maintenant que vous êtes là... "

Elijah:"Mais enfin, qui êtes vous à la fin ? Comment connaissez vous Mr Anansi et moi même ? Vous pouvez voir les esprits ?*

Mais les filles ne faisaient qu'un dialogues entre elles, et ignoraient royalement les interrogations du comte. Apollo se demandait si ils auraient une réponse à toutes ces questions un jour, alors que des milliers d'explications plus ou moins probables se succédaient dans sa tête.

Leia & Tania: "APPROCHEZ, posez vous et écoutez, la véritable nature!
GOÛTEZ, aux souffrances des citoyens.
SENTEZ, la pourriture du crépuscule.
ENTENDEZ, les innocents qui partent dans la nuit.
VOYEZ, son cœur mourant.
VIVEZ: Gigarylis! "


Ces paroles s'inscrivirent dans la mémoire d'Apollo. Chaque bout de pain que pouvaient donner ces deux gamines si familières et si étrangères devait être mémorisé s'il voulait comprendre qu'est-ce qu'elles étaient.

Leia: " Voilà, ce sera tout. Veuillez reprendre votre chemin s'il vous plait. Bonne chance messieurs. "

Tania: " Oui oui, may the odds be ever in your favor motherfuckers! Ciao! "

Apollo: *Moi aussi, je t'emmerde...*

Les filles disparurent dans le piano. Le hic, c'est que dès qu'elles refermèrent le couvercle du piano, Apollo tenta de voir si la lanterne arrivait à les détecter. Et non, aucune forme de vie ne semblait émaner du piano. Apollo s'empressa d'aller relever le couvercle, mais elles avaient disparues.
Normal.

Kayné: " Me revoilà! J'ai raté quelque chose? D'où il sort ce truc? "

Elijah:"Un bel euphémisme ma chère, une paire de jumelles prestidigitatrices vient de nous souhaiter la bienvenue, vous les connaissez ? Je dirais qu'elles ont disparu comme par magie mais je n'ai pas détecté d'afflux de mana...Je vous conseille de faire preuve de la plus grande prudence...on ne sais jamais sur quoi on tombe ici..."

Apollo: "On est d'accord. J'ai pourtant la curieuse impression que ces deux filles étaient étrangères à Nanonephar... Elles semblaient être... étrangères à toute logique." dit-il, en tapotant le piano.

C'est alors qu'il remarqua que le maquillage de Kayné avait coulé. Aurait-elle versé des larmes dans la forêt? Voyant qu'elle était plutôt grillée, elle dissimula aussi ses mains, qui étaient maintenant couvertes de bandages...
Apollo s'approcha.


Apollo: "Et bien, ma vieille, je t'ai dit de ne pas combattre les ours avec tes poings... Allez, montre tes mains."

Kayné voulut se faire oublier, prétendant que ce n'était rien, mais Apollo insista, et soigna finalement ses mains avec un sort de Paume Ouverte d'Ariel (12 PM).

Apollo: "Tu feras aussi gaffe a ton maquillage... Il s'est enfui, ma vieille."

Kayné, prise de court, se réarrangea en vitesse, et le groupe se mit en direction de Gigarylis.

[Vers Nanonephar: Gigarylis - Centre ville]




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: La forêt de Teralumis   Ven 30 Jan - 11:56

~Ambiance~


Ce qui devait arriver arriva.
Une violente dispute éclata entre le clan Anansi et la personne de Genyphir.
L’ambiance était pesante, palpable, à couper au couteau.
Néanmoins, elle resta plus ou moins amicale, en apparence.
D'un coté, prônant l'utilité de la maudite lanterne de Jack, Apollo et sa sœur, nécromant présupposé et fantôme de l’extrême.
De l'autre, clamant haut et fort les dangers de la sorcellerie nécromante, le sieur Genyphir, prêchant pour la raison et la sécurité.

Neuro entendit quelques bribes de cette confrontation au sommet.

Cela était peu rassurant, la cohésion faisait clairement défaut en ce groupe.
Chacun avait pour lui un caractère bien trempé et des idéaux assez prononcés.
Mettez le tout ensemble, secouez un peu, laissez mariner deux ou trois heures à feu doux, cela donnerait un cocktail sacrément explosif.

Genyphir : Contrairement à cette lampe, jeune fille, mes pistolets ne peuvent que tuer (c’est faux ! ils sont aussi très utiles pour me péter à la gueule). Qui sait ? Un jour viendra où nous serons si avancés qu’une seule grenade pourra détruire une ville entière, et ce jour-là je prie que quelqu’un ait le bon sens de faire les même objections que moi. Mais en attendant, toute les armes ne se valent pas petite. Je peux au mieux prendre la vie de deux personnes avec ces pétoires avant de prendre un couteau dans la gorge pour ma peine, mais avec cette lampe je peux détruire des villages entiers. Et oui Apollo, j’aurais protesté même pour l’âme de ce monstre. Les âmes n’appartiennent pas à nous. Aucune d’elles.

Emilia: "Voyons, Genyphir, vous êtes incapables de faire quoi que ce soit avec cette lampe. Seul un bon nécromant ne saurait l'utiliser. Vous n'en êtes pas un. Et Apollo non plus n'est pas en mesure de détruire un village entier avec. Et si vous jugiez plutôt les gens sur leurs actions bénéfiques plutôt que sur leur potentiel de destruction? Parce que les religieux aussi, par exemple, on tendance à tout faire péter, et beaucoup ont fait moins de bien que Apollo dans leurs vies. Y'a qu'a voir l'exorcisme qu'il a fait pendant que vous étiez en train de piller les cadavres...

Quand aux âmes qui n'appartiennent à personne, je doute que toutes les vies que vous avez ôté vous appartenaient, non? C'est tout aussi irresponsable, si l'on suit votre logique... Et pourtant vous puez bien la mort, Genyphir... C'est la première chose que j'ai remarqué avec vous.

Un dernier point. Je suis ici parce que je le veux. Alors soyez un amour, et ne m'évoquez plus, ou ne faites plus le moindre sous-entendu douteux à mon égard quand vous avez un problème avec les nécromants que NOUS combattons. hm? Brave garçon..." 


Apollo: "On peut en reparler quand vous voulez, Genyphir. Mais si je dois ré-aborder un tel sujet, ça sera avec quelqu'un qui a l'esprit ouvert."


~Ambiance~


Le phénix continuait de regarder la pauvre Kayné, imaginant le pire la concernant
Il prêtait à peine attention au débat qui se déroulait autour de lui.
Ce qui le préoccupait après tout était le bien être d'une demoiselle en détresse.
Chose bien plus importante qu'un débat d’idéaux sans fin sur le bien ou le mal.

Le regard quelque peu insistant du phénix, empli d’inquiétude, cela à juste titre vu ses craintes concernant la relation ambiguë entre un despotique nécromant et l'innocente guerrière à la chevelure de feu, fut remarqué par la belle.

Insouciante, elle vint demander en cachette la raison derrière noeils si observateurs.

Kayné: " Eh bien? J'ai un truc sur la figure ou bien c'est la révélation de tout à l'heure qui te laisse perplexe? Si ça peut te rassurer, ça ne change absolument rien entre nous! " 

Le gentilhomme se rappela qu'elle avait menti sur ses origines et déclarée être une Zelpher. Cela n'avait pas vraiment outragé Neuro, loin de là. Donner son vrai nom ou pas à la base ne regardait qu'elle. De plus, le métier d'aventurier impliquait de prendre quelques précautions. Cela aurait au pire mérité une bonne fessée pensa t'il. Car mentir à des coéquipiers était tout de même répréhensible et peu fédérateur. Imaginant la scène de punition un bref instant, la situation ne lui aurait pas déplus, au contraire. Cependant, en tant que parfait gentilhomme, défenseur de la bienséance, parfait gentleman, ce fantasme était de trop. Il aurait put sortir un "je vais te donner une bonne fessée pour la peine, petite renarde. Hi Hi..." sur un ton de plaisanterie graveleuse, laissant un soupçon équivoque et ambiguë se glisser, afin que la belle rougisse à ces paroles. Peut être même, serait-elle assez coquine pour être intéressée par la proposition indécente. Le clin d’œil malicieux évocateur laissant libre à interprétation les fantasmes les plus fous, eut un certain effet, il était après tout la cause de pareilles pensées lubriques de la part du phénix.
En plus, la dernière phrase "Si ça peut te rassurer, ça ne change rien entre nous!" laissait entendre que la belle considérait peut être le gentilhomme d'une façon particulière.
Après tout, il avait un charme masculin et viril indéniable, un bel étalon, que bien des cavalières auraient volontiers chevauché, cela sans retenue aucune.

Non. Il ne céda pas.
Il avait conscience qu'il y avait de grandes chances pour que la belle aventurière éclate de colère à ces paroles, voir même lui mette son poing directement dans la figure en guise de réponse.

Kayné était certes une plantureuse jeune femme, en pleine santé, dont les charmes auraient pu réveiller un volcan éteint, provoquant son éruption, en un battement de cil, mais elle était avant tout une coéquipière.

Comme l''aurait si bien dit la sœur adorée de notre gentilhomme, le business avant tout. "Business is Business".

Et le point de départ était travailler en équipe, de manière sérieuse en ne mêlant pas boulot et plaisir, pour atteindre son but, à savoir la fameuse cathédrale, trouver de l'aide pour Ryner, faire le plein de victuailles, trouver des magilithes pour l'aéronef et pour finir repartir à la poursuite d'un vilain voleur de précieux, traître de surcroît, afin de récupérer ce qu'il avait dérobé de façon ignoble et immorale.

La cohésion du groupe était déjà en fort piteux état.
Rajouter de l’huile sur le feu n'arrangerait en rien cet état de fait.
Notamment, Genyphir et Apollo étaient à deux doigts, ou presque, de se sauter mutuellement à la gorge pour s'étrangler dans la joie et la bonne humeur.
La trahison d'Aodan laissait encore un arrière gout amer sur la confiance mutuelle partagée (ou pas) au sein du groupe, hantant toujours les esprits.

En outre, Kayné était certainement déjà en train d'occuper ses nuits de désirs inavouables et de luxure effrénée en la compagnie d'Apollo.
Basant son hypothèse sur le peu de sommeil que la belle avait eut avant d'embarquer sur le Simurgh, alors qu'elle avait passé la nuit en compagnie d'Apollo.
Toucher la femme d'un autre homme n'est pas dans l'esprit gentilhomme, ce que Neuro respectait. Cela dit, il restait un certain doute sur cette relation, mais il ne fallait pas uniquement se baser sur des suppositions. Tant qu'il n'aurait pas une preuve irréfutable sur les potentiels méfaits de maltraitance de la part d'apollo sur la jolie rousse, il était présumé innocent.
La justice était donc pieds et poings liés sur cette triste affaire, encore une fois.
C'était bien souvent monnaie courante malheureusement.

Ne voulant pas attiser l'étincelle de la flamme du soupçon, le phénix répondit stoïquement à la question posée.

Neuro : "J'ai du être captivé l'espace d'un instant, par la beauté du visage que peut offir une ravissante jeune femme telle que toi. Excuse moi si mon regard t'as semblé déplacé, il est bien innocent je te l'assure."
-en mode poker-face gentilhomme poète raté-

"Je suis un homme après tout, avoir le regard attiré par les charmes qui émanent d'une femme est un réflexe inconscient bien difficile à refréner."

Une fois l'explication ayant été faite, Kayné fut certainement rassurée.
La réponse était assez flatteuse, quelle femme n'aimait pas qu'on lui vante les mérites de sa beauté, aucune. C'était la réponse parfaite, de plus elle était vrai.

Kayné repartit donc prendre sa position, afin que le groupe puisse reprendre la route qu'il restait à arpenter afin de gagner la ville.

Neuro resta tout de même dubitatif.
Apparemment Kayné se portait comme un charme.
Difficile de croire que la sirène du groupe était maltraitée et triste.
De plus cela n'allait pas du tout avec son comportement de nature assez enjouée, semblant croquer la vie à pleine dents et avec ivresse.

Plus que bizarre...


~Ambiance~


Le trajet put donc continuer.
La ville se rapprochait à pas de géant.

Neuro profita du court trajet pour révoquer le harnais renfermant ses lames adorées.
Se trimbaler avec pareil dispositif était peu discret, surtout en ville.
Elles se dématérialisèrent donc, sous les lueurs du crépuscule des cieux, non sans un petit regret de quitter l'agréable compagnie de leur maître, même momentanément. Quel lien magnifique les unissait après tout, une symbiose parfaite.
MAGNIFICO!!!!!!!!!!!!

Neuro plus léger, continua la route, fermant toujours la marche des fiers aventuriers en quête d'adrénaline, ou plutôt, d'un abris pour le moment.
Ne manquant pas avec rigueur et opiniâtreté, de surveiller les arrières  de la formation, de potentiels dangers.

Il tenait son nouvel arc en bandoulière, la sacoche de flèches attachée à la ceinture, un peu en arrière. Le gentilhomme avait évité d'amener des armes à la base, par soucis de discrétion en ville, il les avait laissés dans sa cabine du Simurgh, hormis ses précieuses chéries, qu'il pouvait convoquer ou révoquer à ses cotés à loisir. Un avantage certain.
L'arc cependant, ne disposait pas de ce genre davantage assez pratique.
Retourner le déposer au Simurgh était hors de question et aurait été ridicule.
La plupart de ses coéquipiers trimbalaient leurs armes avec eux, armés jusqu'aux dents qu'ils étaient. Cela était donc inutile qu'il prenne la peine de cacher l'arc. Si problème il devait y avoir, nul doute que par un déroulement d’événements rocambolesques, le phénix se retrouve impliqué dans un échauffourée, ayant du mal pour le coup à passer pour un simple civil inoffensif.

Kayné: " Il semblerait que nous sommes enfin arrivés au bout de la forêt! C'est tout droit vers là-bas! Maintenant, si vous voulez bien m'excusez, j'ai un petit dernier truc à faire ici avant de partir! J'en ai pour 5 minutes à tout casser! Si vous voulez bien m'attendre par là-bas... Allez à tout de suite! "

La troupe s’arrêta, Kayné faisant une surprenante déclaration.
Le phénix se demanda le pourquoi de cette halte soudaine et de l'escapade de la rousse.
Après tous les femmes avaient leurs petits secrets, Neuro ne chercha pas à en savoir davantage.
Néanmoins, sortir de cette maudite forêt était un soulagement.

Ou pas.

Une surprise inattendue, d'abord sonore puis visuelle, apparue sur le chemin des braves défenseur de la justice.

A quelques mètres à peine, en direction de l'entrée menant à la ville nocturne, de drôles de notes de musiques, accompagnées d'une voix de sirène tentatrice, attirèrent l'attention des voyageurs.

Neuro remarqua la présence d'un invraisemblable piano à queue en compagnie de deux ingénues, s'amusant autour de cet objet, qui n'avait rien à faire là en pleine nature.


~Ambiance~


Le nœil aiguisé du gentilhomme reconnu immédiatement les deux demoiselles qu'il avait déjà aperçu à la cérémonie du Palazzo, alors qu'il reluquait sans une once de culpabilité les angéliques serveuses qui y officiaient.
Exactement, un gentilhomme qui se respecte à une mémoire infaillible et parfaite de tous les visages exquis (ainsi que des courbes des délicieux corps allant de pair avec. Mais cela reste quelque chose dont un gentilhomme ne se vante point, car c'est l'un des secrets les mieux gardés dans la confrérie des gentilhomme) des femmes qu'il a pu croiser de son intense regard. 

Aucun doute possible, il s'agissait bien de ces deux personnes, tout à fait charmantes d'ailleurs, ayant fait frétiller le tentacule à l'idée d'une nuit de folie passée en leur compagnie. Jumelles aux corps si aguicheurs, que fantasme était facilement permis.

La coïncidence de recroiser ici les deux jeunes femmes était loin d'être le fruit du hasard, le phénix le compris instantanément. L'envie de croquer ces deux beautés à pleines dents était néanmoins toujours présent, sans aucun doute le charme unique émanant de jumelles.
Neuro n'était pas aussi con qu'il en avait l'air (tout est relatif), ces deux jeunes femmes, sous leurs charmes dignes d'une succube prédatrice, étaient plus louches qu'un pingouin se baignant naturellement dans de la lave en fusion ou encore jouant à chat en toute camaraderie avec des ours sur la banquise.

Il les regarda en gardant un air sérieux, se méfiant d'elles comme de potentielles ennemies.
Les belles femmes sont après tout bien souvent dangereuses.
La rose à des épine après tout.

Le groupe se rapprocha petit à petit de cette étonnante scène irréelle, qui pourtant était on ne peut plus réelle.

Tania: " Putain, ce n'est pas trop tôt! Vous en avez mit du temps pour arriver jusqu'ici! "

Leia: " Monsieur DeGoncourt, messieurs... "

C'était donc vrai, ces satanées mais néanmoins plantureuses jumelles n’étaient pas là par hasard. Étaient-elles des connaissances de Goncourt, apparemment non.
Le Comte était apparemment surpris lui même ou bien alors jouait vraiment bien la comédie, méritant un prinny d'or catégorie meilleur acteur et sa place sur les marches du Festival annuel de Costa del Parasol.

Tania: " Sérieux les mecs, faut se bouger! A ce rythme on est pas prêts d'en finir! Mais... Elle est où la rousse encore?! "

Leia: " Si elle n'est pas là c'est qu'elle ne devait pas être là c'est tout. On peut faire sans. "

Tania: " C'est pas faux, ce ne serait pas la première fois après tout, bon après on peut faire avec aussi hein! Tiens, d'ailleurs, on dirait que le mec au fantôme a réussit à se débarrasser de la crasse des égouts! "

Leia: " Ah oui t'as raison... OH désolée! Milles pardon monsieur Anansi! "

Tania: " Hahaha! "

Leia: " Ahem! On s'est dit qu'on allait vous souhaiter la bienvenue! "

Tania: " Bref, c'est reparti pour un tour... "

Leia: " Maintenant que vous êtes là... "

Quelle audace, soliloquer avec pareille impudence.
Cela était presque un monologue alors qu'elles semblaient pourtant par moments se parler entre elles. Incroyable.
Si il n'était pas gentilhomme, sachant se contenir quand il s'agit du respect envers les demoiselles, il est certain que le phénix serait sorti de ses gonds. Bondissant tel un prédateur assoiffé par la faim sur une appétissante proie bien juteuse, puis profondément enfourné un bon gros tentacule dans chacune de leurs petites bouches si bavardes et énervantes afin qu'elles se taisent, puis ne se serait sans doute pas arrêté dans la foulée, un tentacule en entraînant inexorablement un autre, puis implacablement un autre, puis de fil en aiguille. Le tout dans une débauche si bestiale et primordiale que le big bang lui même aurait fait impression de n'être qu'un simple pétard mouillé en comparaison.

Non. (bien que cela aurait été MAGNIFICO!!!!)

Neuro en parfait gentilhomme gardait un air sérieux, une poker face digne devant l'adversité qui se présentait face à lui. 
Les jumelles déblatéreraient des choses sans queues ni tête, sans aucune logique apparente, cela avec dédain.

Neuro avait bien compris que ces deux pestes n'étaient pas d'innocentes jumelles échappées de l’hôpital psychiatrique du coin. Ces langues de vipères arboraient des paroles qui laissées supposer que leur véritable identité avait quand même un intérêt à être découvert, bien qu'infime. La chose certaine, elles espionnaient les agissements du groupe d'aventurier depuis un moment. Cela était l'évidence même. Ou alors, pire, elles savaient des choses à l'avance, étant dotées du rarissime pouvoir des anciens oracles. Le don de divination possédé par de telles chipies, improbable.

Leia & Tania
" APPROCHEZ, posez vous et écoutez, la véritable nature!
GOÛTEZ, aux souffrances des citoyens.
SENTEZ, la pourriture du crépuscule.
ENTENDEZ, les innocents qui partent dans la nuit.
VOYEZ, son cœur mourant.
VIVEZ: Gigarylis! "

Leia: " Voilà, ce sera tout. Veuillez reprendre votre chemin s'il vous plait. Bonne chance messieurs. " 

Tania: " Oui oui, may the odds be ever in your favor motherfuckers! Ciao! " 

Puis, les muses de la musique, du chant et de la poésie firent leurs adieux avant de grimper dans le piano et d'y disparaître, en refermant le couvercle. 

Apollo déboussolé par cette scène de prestidigitation, couru vérifier l'intérieur de l'instrument en ouvrant le couvercle, mais les deux petites démones avaient bel et bien disparues comme par magie, mangées toutes crues par un piano à queue, du moins en apparence. 

Le genre de farce que Pierrot Bolneze, le clown de renommée internationale aurait pu faire lui même, vu ses clowneries légendaires.
Cette pensée fit admettre à Neuro que ces demoiselles avaient peut être, après tout, un peu de talent hormis le fait d'être de vraies pipelettes.


~Ambiance~


Intéressant, pensa Neuro.
Ces deux petites renardes étaient donc potentiellement bel et bien dangereuses.
Quel secret entourait ces jumelles? Il était du devoir du gentilhomme de le découvrir.
Autant de mystères venant progressivement se poser lourdement sur les épaules du phénix.
D'abord la trahison d'Aodan, ensuite la pauvre Kayné qui était peut être martyrisée par un nécromant. Maintenant comme si tout cela ne suffisait pas, deux mystérieuses muses se la jouant artistes de cabaret sur un ton moqueur font leur apparition.
Il fallait avouer que leur arrogance et leur mégalomanie auraient facilement pu laisser mini Kina elle-même estomaquée et bouche-bée.

Apparemment personne ne connaissait ces deux personnes, ou du moins, tous firent mine de ne les connaitre ni d’Ève ni d’Adam.

Il y avait peut être un traître parmi les aventuriers qui renseignait ces deux foldingues.

Une chose était certaine.
Si elles avaient l'audace et le toupet de revenir croiser le chemin du divin phénix, sa colère serait alors telle qu'il les inviteraient sans aucune hésitation à prendre un rafraîchissement au café le plus proche, afin de faire plus ample connaissance, voir même, si affinité, laisser libre cours aux plaisirs sulfureux de l'amour, en offrant une nuit torride et inoubliable à ces deux demoiselles.


~Les femmes peuvent tomber amoureuses et le rester toute leur vie.~
~Le phénix, lui, ne peut l'être que de temps en temps.~


La ville se présentait enfin à nos héros.
Les jumelles avaient données une représentation, puis elles avaient disparues sans provoquer l'apocalypse, tout allait donc pour le mieux dans le meilleur des monde.

C'est à ce moment que Kayné revint de son escapade champêtre.

Kayné: " Me revoilà! J'ai raté quelque chose? D'où il sort ce truc? "

On pouvait dire cela, en effet, elle avait raté quelque chose de peu commun et qu'on ne voyait pas partout.

Elijah:"Un bel euphémisme ma chère, une paire de jumelles prestidigitatrices vient de nous souhaiter la bienvenue, vous les connaissez ? Je dirais qu'elles ont disparu comme par magie mais je n'ai pas détecté d'afflux de mana...Je vous conseille de faire preuve de la plus grande prudence...on ne sais jamais sur quoi on tombe ici..."

Neuro remarqua rapidement que Kayné avait les mains dans un triste état, tentant de les cacher rapidement derrière elle, mais trop tard pour le regard infaillible de gentilhomme.
De surcroît, le maquillage de la belle était dans un triste état.
Neuro comprit tout de suite que cela était le fait des larmes qu'elle avait certainement versées en secret.
C'était par honte qu'elle s'était éclipsée, la honte ou même par désespoir, de ne plus pouvoir retenir ses larmes de souffrance et de peine.

Le phénix fut stupéfait.

Outré même.

Kayné s’efforça d'afficher un sourire, mais il ne trompait malheureusement personne.


~Ambiance~


*AAAPPPOOOOOOLLLLLOOOOO !!!!*
-version seiyu japonais quand un personnage interpelle lors d'un combat sa mortelle némésis pensa le phénix en mode poker face-


Apollo avait sans doute profité que le phénix ferme la marche, surveillant les arrières, pour aller faire du mal à la douce et innocente jeune femme. Il avait très certainement infligé des châtiments corporels sur les petites mimines, pour on ne sait quelle raison.
Peut être avait t'il remarqué le clin d’œil complice que la belle offrit langoureusement au beau phénix.
Il avait certainement mal compris ce geste innocent (ou pas).
Le nécromant fou de jalousie se vengea donc en conséquence.

Kayné , soufrant de ces horribles sévices, ne réussit pas à se contenir et partit donc se cacher, son petit cœur meurtri par les tortures infâmes le taraudant, pour pleurer de son triste sort.

C'était la supposition qui vint directement à l'esprit de Neuro.
Il n'en revenait pas. Avait-il raté quelque chose de fondamental dans cette histoire.
Si l’hypothèse était exacte, le phénix avait manqué l'occasion de prendre le nécromant la main dans le sac et commettant l’impensable, l'inexcusable même.
La justice était donc pieds et poings liés encore une fois à son grand désarroi.


~Ambiance~


Apollo: "On est d'accord. J'ai pourtant la curieuse impression que ces deux filles étaient étrangères à Nanonephar... Elles semblaient être... étrangères à toute logique." 
Apollo: "Et bien, ma vieille, je t'ai dit de ne pas combattre les ours avec tes poings... Allez, montre tes mains." 


Étrange, cet Apollo était-il sincère ou bien jouait-il la comédie à la perfection. L'Anansi semblait étonné de l'état de la belle et la soigna même...

Apollo: "Tu feras aussi gaffe a ton maquillage... Il s'est enfui, ma vieille." 

Interloquée, l'aventurière se refit rapidement une beauté en improvisant avec les moyens du bord. Neuro ne savait plus vraiment trop quoi penser.
Kayné était triste, cela demeurait certain, mais quelle en était la cause.
Il envisagea une autre piste que le nécromant pervers, sans l'écarter pour autant.
Peut être que Kayné s'infligeait des mutilations à elle même, ce qui aurait pu expliquer ses mains recouvertes de bandages.
Neuro ne vit pas vraiment le type de blessure car il était positionné dans un fort mauvais angle de vue. De plus, Apollo eut le toupet de se mettre carrément devant, lui cachant la vue.
De toute manière il avait sans doute appliqué son soin à travers les mystérieux bandages.
Les indices étaient trop maigres pour un mystère trop gros.


Kayné: " Bon! Sans importance! La ville et juste là-bas! Allons-y! Tiens d'ailleurs... Elles vont en voir de toutes les couleurs les nones de la cathédrales dis-donc! On se ramène avec un bâton possédé, un mage avec une malédiction et demie, un nécromancien, un fantôme, un guerrier possédé par un truc de vent, une fille arc-en-ciel et un pervers! Etes vous sûrs qu'elles accepteront de ne serait-ce que de nous voir? Qu'en est il de toi Neuro? Tu ne serais pas un vampire par hasard? "

Neuro : "J'ai bien peur que non, le groupe est déjà assez diversifié. Si probabilité qu'il existe un vampire dans notre petit comité, ce n'est pas moi. Quelqu'un plaide coupable? AH AH AH"
-tentant de rétorquer par une blague, un peu surpris par la question et l'engouement qui pouvait émaner de la jeune femme, mais qui sans aucun doute n'était qu'un masque cachant sa grande détresse-

C'est ainsi que les aventuriers arrivèrent enfin en ville, à la fin de quelques pas en sa direction.






~ Survive ~


Kina : "Mon nom est Kina."

Kina : "Mon monde est à Moe et à sang."


Voix inconnu A : "Pourquoi vous faites du mal aux gens?!"

Voix inconnu B : "C'est le Moe imbécile. La guerre du Moe."

Voix inconnu C : "On tue pour du Moe."

Voix inconnu D : "Le monde vient à manquer de Moe."

Voix inconnu E : "Aujourd'hui, il y a la guerre du Moe."


Kina : "Avant, j'étais une Moe innocente."

"Une Moe en quête de justice."


Voix inconnu F : "Le Moe s'est dévoyé, se terrorisant lui même."

Voix inconnu J : "Bataille terMOEnucléaire."

"La terre est devenu acide."

Voix inconnu H : "Notre Moe a été empoisonné."

"Nous sommes devenus à moitié Moe."


Kina : "Quand le Moe s'est effondré..."


"Chacun de nous à sa manière fut brisé."


"C'était difficile de savoir qui était le plus fou."


Kina entouré d'un paysage sans fin.


Kina : "Moi..."


"...Ou les autres."


~Voix dans la tête semblant irréelles~


"Les revoilà. Qui se frayent un passage jusqu’à la matière Moe de mon cerveau."


Un écureuil magique à deux tête passe prêt de Kina.

Celle-ci l'écrabouille d'un coup de talon, puis le fit voltiger et l’attrape dans sa main.


Kina : "Je me le répète... Ils ne peuvent pas m'atteindre. Il y a longtemps qu'ils ne sont plus Moe."


Commençant à sortir ses ustensiles pour empailler le pauvre écureuil magique à deux tête et cela sans une once de pitié.

Sentant un danger planer, Kina ramasse son matériel à toute vitesse, la dépouille de l'écureuil magique à deux tête, puis se met à courir à travers la foret.

Quelques secondes ensuite, des véhicules vrombissants apparaissent et la prenne en chasse. Manœuvrés par des écureuils humanoïdes semblant peu commode.

La dizaine de véhicules infernaux étaient trop rapides. Ils encerclèrent leur proie et finirent par la capturer. L'un des écureuils humanoïdes lance une sorte de lance doté  à son extrémité d'une noisette magique qui explosa une fois lancé au contact du sol en direction des pieds de la proie.

Propulsée par l'explosion Kina perdit l'équilibre et se vaudra. Mettant fin à sa course effrénée.

Elle peine à se relever.


Kina : "Je suis celle... qui fuit autant les Moe que les non Moe. Traquée par les charognards. Hantée par ceux que je n'ai pas su protégé."


~Vision atroce et insoutenable d'innocents Moe se faisant torturés vivants et éviscérés~


"Alors je subsiste dans cette désolation..."


Rampant à terre, se faisant encerclé par les monstres écureuils humanoïdes.
L'un des bandit pose son pied et la braque avec un fusil à pompe...


"Une Moe, réduite à un seul instinct :


Survivre."


Les véhicules vrombissant repartent à l'horizon avec leur butin.

La pauvre Kina est attachée derrière le convoi via une corde et doit suivre à pied la cadence.

Une marche impitoyable sur la Route des Écureuils commencent alors.


Voici l'histoire de MAD MOE, Fury Squirrelroad...





Suite pour bientôt ~





Les renégats de Dormnuill se regroupèrent bientôt à la lisière de la forêt de Teralumis, en compagnie de Hélios et Lucy, qui étaient apparemment d'une lignée déchue, comme Apollo l'apprit.

Encore une fois, malgré leurs adversaires démentiels, les aventuriers s'en étaient encore une fois sorti de justesse. Cela semblait affecter positivement le groupe qui se lançaient des petites blagues à droite à gauche. Apollo en profita pour soigner le Phénix qui malgré sa volonté de paraître cool devant Lucy avec une [Paume Ouverte d'Ariel] (rang D: 12 PM). Voyant que Ryner vivait mal l'utilisation intense de magie qu'il avait dû faire, il lui tendit une de ses Essences de Sitara - Rang D.


Récapitulons...:
 

Kayné: " Putain t'as eu trop de chance! Moi aussi je veux voler comme çà! C'était bien? "

Neuro : "C'était... super si on oublie les circonstances..."

Elijah:"Hé hé hé ! Si vous le souhaitez ma déesse, je pourrais combler votre désir insatiable vous envoler en l'air avec moi ! Vous allez voir c'est très agréable. Sinon avec un peu de papier je peux vous faire un parchemin..."

La remarque fit câbler Apollo, qui ne manqua pas de répondre en posant une main sur l'épaule du comte, l'air faussement irrité... mais quand même.

Apollo: "Monsieur le comte, avant que vous vous "envoliez" avec Kayné, il faudra que vous me passiez sur le corps..."

Apollo prit quelques secondes avant de réaliser que n'importe qui pouvait prendre sa phrase dans deux sens très différents, et s'empourpra.

Apollo: "C'est, heuh. Pas ce que je voulais dire...? Heuh..."

Mais aucun son ne sortit plus de la bouche d'Apollo. Qu'importe ce qu'il essayait d'articuler, RIEN NE SORTAIT.
Un instant, Apollo crût qu'ils étaient attaqués par un adversaire qui lui avait jeté un sort de mutisme. Car il était bel et bien victime d'un tel sort. Mais Apollo comprit soudain ce qui lui arrivait.


???: "Monsieur le comte, bravo! Vous venez de planter le premier flag pour conquérir le cœur de mon frère!"

Apollo: *EEEEEMIIIIIILIIIIAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!*

La jeune spectre s'était matérialisée par elle-même entre le comte et Apollo. Pire encore, elle avait jeté un sort de [Mutisme d'Al-Rasheed] de rang D sur son propre frère.

La jeune spectre, bombant le torse, se planta devant le comte.


Emilia: "Il est temps que nous ayons une discussion, monsieur Elijah. Si vous voulez faire de mon frère l'une de vos conquêtes, vous avez mon approbation..."

Apollo, incapable de produire le moindre son, claqua très fort des dents pour capter l'attention d'Emilia et l'interrompre. En effet, il ne pouvait ni parler plus fort qu'elle, ni poser ses mains devant la bouche de la spectre.

Apollo ne s'était jamais senti aussi impuissant.


Emilia: "Sachez tout d'abord que les préférences intimes d'Apollo sont très variables quand l'alcool coule à flot. Il me semble que vous pouvez utiliser cela à votre avantage..."

Voilà, de nouveau, Emilia s'amusait à faire tourner son frère en bourrique. Si Apollo avait été différent, il n'aurait pas hésité à enfermer Emilia dans la Lanterne du Crépuscule...!




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayné
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 26

Feuille de personnage
Points de Vie:
1277/1277  (1277/1277)
Points de Mana:
113/113  (113/113)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.14
For.2020
Int.1010
Con.1212
Dex.2424
ATQ.085
MATQ.3450
DEF.890
MDEf2460
Endu.880880
Vit.1212
AM44

MessageSujet: Re: La forêt de Teralumis   Dim 6 Sep - 21:08

[ Venant de Gigarylis - Centre ville.]

Prenant toutes choses en considération, l’échappatoire de la ville s'était déroulée comme prévue pour le petit groupe d'aventuriers. Certes, les hommes d'orchidius s'étaient dressés quasi involontairement sur leur chemin mais c'était là quelque chose que tout le monde attendait.

Les pertes subies par les partisans de la justice était également dans les normes.

Heureusement aucun des compagnons de la chasseuse rousse ne figurait dans ce chiffre, même si un certain gentilhomme avait frôler la frontière entre être vivant et donnée statistique. Comme à son habitude diraient certainement les mauvaises langues.

Pour ce qui était des forces du général Alexander, Kayné ne ressentait que peu de choses envers ces hommes et femmes qui se battaient pourtant si ardemment pour la lumière. Elle n'était pas attristé par la mort de l'enseignante ni par celle du pauvre homme qui leur avait amené leurs provisions. La mort est quelque chose qui arrive. Surtout sur un champ de bataille. Surtout en tant de guerre.

De plus, tous ceux qui mourraient aujourd'hui sur la place sous les ordres du général, étaient des militaires, des soldats et ils le faisaient de leur plein gré. C'était un honneur pour un guerrier!

Si Kayné éprouvait quoi que ce soit envers les morts de ces personnes qu'elle connaissait à peine, c'était de la fierté de s'être retrouvée ne serait-ce que brièvement à leur coté!

Que Tensei'La les garde!

Avec la prise de distance, les bruits du combat s'estompaient petit à petit bien que demeurant perceptibles. Malgré leur persistance, une fois que le groupe eu quitter les grises rues de la ville pour s'enfoncer à nouveau dans la merveilleuse forêt de Terralumis, Kayné ne put s'empêcher de sentir qu'ils laissaient derrière eux ce qui au final pouvait être décrit comme la folie de Gigarilis. La haine, les conflits, les débats religieux, mais aussi une partie d'eux même vu que Von Tessen les avait désormais quittés pour rentrer à sa terre natale. Ils y avait aussi laissé une partie de leur espoir à Gigarilis. Les gens de la cathédrale n'avaient pas été capables de soigner Ryner, forçant la troupe à entreprendre de nouveaux périples qui allaient les détourner encore plus de leur objectif principal, arrêter Aodan.

Le tout sans oublier qu'on leur avait rappeler une énième fois qu'ils étaient loin d'être bien placés sur la chaîne alimentaire. Entre ce qu'ils avaient perdu et ce qu'ils devaient accomplir, il leur restait du chemin à faire!

Du chemin qui en ce qui concernait Kayné allait être bel et bien traversé, en temps et en heure, pour peu qu'ils survivent aux épreuves qui les attendaient sans nul doute dans la grotte de Cryptocéna.

La journée allait être très longue...

Au moins ils avaient eu l'occasion de bien se reposer à la cathédrale la veille. Si ça n'avait pas été le cas, leurs chances de survie en auraient certainement prit un coup.

Maintenant qu'ils étaient hors de danger immédiat, les aventuriers purent se concerter pour enfin convenir qu'ils allaient faire une pause chez l’organisation des chasseurs locaux.

Ironiquement, la chasseuse ne voyait pas beaucoup de mérite dans ce plan qui risquait de les retarder considérablement pour au mieux ne leur offrir qu'un piètre repos et quelques informations négligeables en échange.

Cependant, il était vrai que le jadis flamboyant phœnix avait perdu en vivacité et en couleur ce qui les obligerait tôt ou tard à prendre un peu de repos. Autant que ce soit dans un endroit sécurisé.

Kayné: " Je passe à l'avant comme tout à l'heure, faites bien attention qu'on ne soit pas suivis par ces trucs noirs ou une quelconque bête sauvage. Ou encore une citrouille ambulante... "

Chose dite chose faite, la rousse suivit la luciole gps lâchée par le comte, prenant garde toutefois de conserver ses forces, sachant qu'ils avaient uniquement changer un enfer pour un autre.

Au moins la forêt était jolie.  

PS: Kayné est tout simplement morte de rires quand l'incident avec Emilia a eu lieu! 




Voici le mot du directeur:

Meh.


                                                                                                            - Le Directeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 30

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: La forêt de Teralumis   Dim 20 Sep - 14:57

[Et maintenant la suite]

Le prince du royaume déchu d'Amarylis, tenta donc de soutenir le Phénix après sa chute, éprouvant une sorte de compassion vis à vis de ce qu'il endurait, peut être se trompait-il en pensant que la mort de l'instructrice Angélina avait pu l'affecter. Certes, ils ne se connaissaient que d'un jour, mais d'après ce qui s'était dis à la cathédrale, ces deux là entretenait un début de relation...

Neuro : "Je tacherais de faire plus attention, vieux frère."

Hélios: "...Vieux frère, hum..." suspicieux "Tant que tu n'agis plus de manière irresponsable; je comprends que tu sois en colère ou triste pour la mort d'Angélina, ne fonce plus tête baissé sur des ennemis que tu ne peux pas vaincre ! Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir, alors tâche de rester en vie."

Le guerrier solaire avait tenté d'être le plus compréhensif possible, même si il n'aimait pas trop comment Neuro regardait ou s'approchait de sa soeur...

De son côté Appolo avait du mal à bien réagir face aux allusions sexuelles, à peine dissimulées derrière la blague bien lourde du comte.  

Apollo: "Monsieur le comte, avant que vous vous "envoliez" avec Kayné, il faudra que vous me passiez sur le corps..."

Le comte leva un sourcil et regarda Appolo de la tête au pied, surpris, mais aussi satisfait de la perche monumentale que le guide venait de lui tendre.

Elijah:"Vraiment? en voilà une information juteuse" sur un ton taquin, le regard perçant comme celui du renard qu'il était.

Apollo: "C'est, heuh. Pas ce que je voulais dire...? Heuh..."

Soudain Emilia empêcha son frère de finir son explication avec un habile sort de silence; Ce qui ne manqua pas, de faire sourire, mais aussi de surprendre le comte qui réalisa que le spectre pouvait en fait interagir avec le monde des vivant et même lancer des sorts !

???: "Monsieur le comte, bravo! Vous venez de planter le premier flag pour conquérir le cœur de mon frère!"

Elijah:"Oh ? Vraiment ! C'est bon à savoir ma chère..." l'air d'avoir complètement adhéré à son délire.

Emilia: "Il est temps que nous ayons une discussion, monsieur Elijah. Si vous voulez faire de mon frère l'une de vos conquêtes, vous avez mon approbation..."

Elijah:"C'est vrai, le savoir, réchauffe mon coeur, mon enfant ! J'espère que vous viendrez à notre cérémonie d'union ! Est-ce que les fantômes peuvent changer de vêtement ? Je vous vois bien dans une robe magnifique qui mettra en valeur vos yeux..."

Emilia: "Sachez tout d'abord que les préférences intimes d'Apollo sont très variables quand l'alcool coule à flot. I33me semble que vous pouvez utiliser cela à votre avantage..."

Elijah:"Je vois, je prends note, c'est bien fourbe, n'empêche, même pour moi ! Attendez , dois-je comprendre que votre frère a déjà eu des tendance...disons déviantes ? Dîtes m'en plus, je vous en prie..."

Complètement amusé et ravi d'avoir trouvé une complice pour taquiner le pauvre guide.

Elijah:"Oh, Apollo, je ne veux pas m'immiscer dans votre relation avec Kayné, mais si le coeur vous en dis, nous pouvons essayer un truc à trois un de ces 4..."

Il se mis à rire de bon coeur.  

Elijah:"Blague à part, sachez que je ne ferais jamais rien qui vous mettrait dans des positions inconfortable...si on exclut peut être le fait de vous avoir conduit jusqu'ici..."

S'en suivit d'un début de discussion houleux avec Emilia.

Elijah:"Je serais ravi de discuter avec vous d'avantage ma chère, n'hésitez pas à venir me voir si vous souhaitez une autre compagnie que celle de votre superbe frère ^^ de temps en temps."

L'atmosphère se détendit un peu et les aventurier purent relâcher un peu de pression.

Kayné: " Je passe à l'avant comme tout à l'heure, faites bien attention qu'on ne soit pas suivis par ces trucs noirs ou une quelconque bête sauvage. Ou encore une citrouille ambulante... "

Le groupe se mis donc en route, le comte s'arrangea pour recueillir un peu de "poussière de fée" qui flottait légèrement dans l'air, et la petite lueur vira au vert, avant de se diriger doucement vers la direction désirée par le groupe.

Le voyage se déroula sans encombre, tout était calme, probablement par ce que ce sentier était régulièrement utilisé par les chasseurs pour se rendre à leur guilde. On pouvait d'ailleurs voir des traces de pas et de végétation écartée.

La guilde consistait en un ensemble constructions complètement intégrées à la structure des arbres, faite de petits lotissement suspendus et reliés entre eux par des ponts en bois. A la base d'un arbre au tronc épais, certainement au moins tricentenaire s'élevant assez haut, se trouvait un gros bâtiment qui entourait entourant le séquoia séculaire.

De toute évidence il s'agissait du gros de la structure. Probablement l'accueil et le centre de vente de la guilde. On pouvait voir de temps à autre des chasseurs, pour la majorité, des elfes, mais aussi quelques humains, déambuler sur les ponts suspendu, pourtant du gibier, ou du matériel de tannage..

[Vers la guilde des Chasseur de Teralumis]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: La forêt de Teralumis   Dim 20 Sep - 23:19


Neuro et Ignis étaient donc arrivé à la fin de leur piste. Le pyrokami qui était toujours en train de reniflé s'arrêta comme désorienté et regarda son nouveau maître l'air hébété en parcourant de petits cercles autour du gentilhomme, avant de pousser un faible gémissement signe qu'il avait perdu ce qu'il sembla chercher tout en baissant la tête l'air un peu déçu.

Neuro tenta d'examiner la scène et aperçu des traces de pas récents, vu la taille et la forme des traces à travers les fleurs il put déduire qu'elles appartenaient à une femme certainement la princesse Lucie.  

Seulement il ne semblait pas spécialement y avoir de traces de lutte et d'autres traces de pas, plus imposantes, plus lourde semblait entourer les pas à un certain endroit au milieu de la clairière.

Ignis se mit, certainement par ennui à courir après les petits écureuils porteurs de noisettes avant de s'interrompre et de pousser un petit cri effrayer et de reculer vers son maître. L'écurreil n'attendit pas son reste non plus et décida de déguerpir à son tour.

La forêt se tut soudain dans un silence de mort, un vent glacial se leva sur la clairière et le champ de fleur se recouvris d'un voile de miasme qui arrivait à la moitié des papattes du familier.

Ce dernier se mis à geindre, puis en réaction de défense à montrer les crocs sur la défensive, près de son maître, jappant sur quelque chose qui s'approchait peu à peu à travers la brume.

Le silence fut rompu par des petits bruits métaliques et sonnants similaires à la percussion de claquettes. La chose n'était pas seule. Pas une pas, deux ...non tout un groupe groupe d'ombres s'approchaient maintenant des deux aventuriers imprudents. Ne dit-ont pas qu'il ne se passe jamais rien de bien après  2h du matin.  Bien que 2h ou midi ici n'avait aucune importance.

Le glas de minuit allait bientôt sonner pour nos deux compères qui aperçurent enfin la menace imminente qui plainait sur eux: Une horde guerrier d'outre-tombe les encerclaient désormais. Ils n'étaient plus que l'ombre de ce qu'ils étaient autrefois, il n'en restait qu'un tas d'os, mais ces os étaient bien équipé et ne semblaient pas vouloir prendre le thé.



Squelette à La Hache lvl ??? x 



Squelette à haillons lvl ??? x 2



Squelette à dagues lvl ??? x 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: La forêt de Teralumis   Sam 16 Jan - 23:47

Guacamelee Soundtrack - Boss Theme (World of the Dead)

Round 1

Ca s'annonce mal pour le gentilhomme, il prends Ignis sous le bras, et incante un sort pour entraver la route des squelettes. Le familier sous le bras, l'épéiste ferme son poing libre et le rapproche vers lui, se concentrer pour puiser dans son énergie spirituelle. Son corps irradia d'une étrange énergie, et Ignis qui était au premières loges fut surpris par cet élan ténébreux. Neuro relâcha enfin le poing et déploya sa zone négative d'où jaillirent des tentacules noires et dégoûtants qui s'empressèrent d'empoigner les 4 squelettes à grosses haches qui se dirigeait dangereusement vers lui.



Neuro utilise Void Zone et dépense 25 PM



Les tentacules arrivent à immobiliser les guerriers des enfers efficacement, mais n'absorbent pas leur énergie vitale, car les morts...n'en n'ont pas. Par contre l'absorbsion de PM arrive à les ralentir un peu. Les tentacules comme dotés d'un esprit viciés semblent déçus de ne pas avoir à faire avec des vierges effarouchées, mais à des gaillard costaud en armure lourde.

Neuro profite de ce laps de temps pour appeler à l'aide. Durant les quelques secondes gagnées il se rends compte que nos 4 barbares à la hache réussissent à se défaire de leur entraves perverses.


Il n'agissent pas pour ce round, par contre au suivant...



Les 4 squelettes aux dagues sont aussi pris dans les tentacules et ne parviennent pas à avancer correctement, ils perdrons leur tour à essayer de se libérer.


Ils n'agissent ni à ce tour ni au prochain


Par contre comme l'a soupçonné Neuro, les tas d'os en Haillons sont doté d'une sombre puissance magique, ils commencent à incanter quelque chose dans un murmure fantomatique.


Pendant ce temps, Neuro se concentre pour libérer sa puissance surnaturelle. Une bulle négative l'enveloppe soudain et lui fait pousser des ailes éthérées derrière le dos, dépeignant alors un portrait démoniaque à notre ami. la silhouette du sabreur ondulait de flammes noires et éthérée, une paire de cornes se dressèrent sur son front, une lueur d'outre tombe irradia du démon invoqué, une lueur d'un violet sombre comme le crépuscule maculé de reflets rouges comme le sang.



Neuro utilise Void -super - Awakening et coûte 14PM à Neuro.
Il gagne 10 armure et 10 en MDEF


Mais la transformation permet aux sorciers squelette  d'invoquer leur sombre sort.
Un rayon d’Énergie verdâtre à l'aspect brumeux voir laiteux jaillis des mains des deux mages pour s'abattre sur le démon nouvellement incarné.


Chacun des squelette haillons dépensent 13PM pour leur sort
même malgré la forme de void, Neuro subit 125X2=250dmg dans les dents et perd 40PE !




Bilan du premier round:


L'armée squelette:


Squelette à la hache A:

PV: 833/833
PM : 83
PE: 0/0

For : 40
Dex: 18
Con: 5
Int: 5
AM: 4-50% = 2 à cause de la zone de void

Squelette à la hache B:

PV: 833/833
PM : 83
PE: 0/0

For : 40
Dex: 18
Con: 5
Int: 5
AM: 4-50% = 2 à cause de la zone de void

Squelette à la hache C:

PV: 833/833
PM : 83
PE: 0/0

For : 40
Dex: 18
Con: 5
Int: 5
AM: 4-50% = 2 à cause de la zone de void

Squelette à la hache D:

PV: 833/833
PM : 83
PE: 0/0

For : 40
Dex: 18
Con: 5
Int: 5
AM: 4-50% = 2 à cause de la zone de void

Squelettes à dagues A

PV: 833/833
PM : 83
PE: 0/0

For : 40
Dex: 50
Con: 5
Int: 5

AM: 7-50%= 3
à cause de la zone de void

Squelettes à dagues B

PV: 833/833
PM : 83
PE: 0/0

For : 40
Dex: 50
Con: 5
Int: 5

AM: 7-50%= 3
à cause de la zone de void

Squelettes à dagues B

PV: 833/833
PM : 83
PE: 0/0

For : 40
Dex: 50
Con: 5
Int: 5

AM: 7-50%= 3
à cause de la zone de void


Squelettes à dagues C

PV: 833/833
PM : 83
PE: 0/0

For : 40
Dex: 50
Con: 5
Int: 5

AM: 7-50%= 3
à cause de la zone de void


Squelettes à dagues D

PV: 833/833
PM : 83
PE: 0/0

For : 40
Dex: 50
Con: 5
Int: 5

AM: 7-50%= 3
à cause de la zone de void

Squelette à Haillons A

PV: 833/833
PM: 303/317
PE: 0/0
AM : 2

Squelette à Haillons B
 
PV: 833/833
PM: 303/317
PE: 0/0
AM : 2


Les squelettes à Haillons possèdent le sort frisson d'outre tombe 

Frisson d'outre tombe:
 

Neuro:

PV: 1177/1177
PM 137-14-25=  98/137
PE: 1375-40= 927/1375
For: 40
int: 13
Con: 10
Dex : 10+5= 15
DEF= 104+10 = 114
MDEF) 100+10 = 110
AM: 3+1 -1(il porte Ignis) =3 

Neuro est en mauvaise posture, Les 4 squelettes armés de haches arrivent à portée et ils l'encercles. 
Les 4 squelettes avec des dagues sont toujours dans le caca tentaculaire. et n'en sortirons qu'au prochain tour. à 5 mètres derrières les gros à la hache. 
Les 2 squelettes en haillons continuent à incanter. 10m derrière le groupe de mêlée disposés de part et d'autres (soit à 20m de Neuro, à l'abri de son couroux)


Round 2

Les 4 squelettes à la hache arrivent sur le démon du vide et abattent leur coup de hache dévastateur. 2 coups verticaux et 2 coups de tranche horizontale arrivent sur le pauvre Neuro (qui a aussi Ignis sous le bras). Comment vas t-il se défendre face à ce danger imminent; 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: La forêt de Teralumis   Lun 18 Jan - 17:27