Partagez | 
 

 Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Von Tessen
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 25/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
1110/1110  (1110/1110)
Points de Mana:
63/63  (63/63)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.9
For.1414
Int.55
Con.1212
Dex.1515
ATQ.50129
MATQ.
DEF.30
MDEf12
Endu.
Vit.
AM

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Lun 11 Mai - 15:49

Natalia:"Arrêtez vos sarcasmes...cet homme a de toute évidence une mission divine à mener...Nous n'avons pas vocation à retenir les gens par la force, j'ai les moyens de vous envoyer à Psarosoupa, mais...ne devriez vous pas d'abord avertir vos compagnons de votre départ ?

Heureusement pour Genyphir, les anesthésiants ne le poussèrent pas à révéler à la mère supérieure combien il n’avait pas envie de voir le reste du groupe…

...sales hérétiques…


Après tout ils ont fait des pieds et des mains pour vous transporter...ils étaient très inquiets pour votre vie...En plus, vous n'êtes pas encore en état...si vraiment c'est urgent, nommez votre destination et nous vous y expédieront...prenez le temps de vous reposer et revenez me voir quand vous serez prêts et que vous aurez pris votre décision."

Genyphir senti ses yeux s’emplir de larmes. Ses compagnons avaient risqué leur vie pour le sauver !

Spoiler:
 

Peut-être les avait-il jugés trop rapidement ? Peut-être avait-il laissé ses préjugés l’aveugler ? Peut-être était-il temps de ne plus vivre dans la haine et l’obscurantisme et d’accepter le monde avec un esprit ouvert ?

Il avait tant à faire ! Tant de fautes à rattraper !

Par où pouvait-il bien commencer ?

Il devait d’abords s’excuser auprès de ses amis pour toutes les affreuses pensées qu’il avait eu, ainsi que ses innombrables mensonges.

Tout d’abords Apollo et Emilia. Ces deux charmants jeunes gens avaient besoin de support et d’encouragements, pas de critique de la part d’un vieux crouton.

Ryner, ensuite, qui les avait tant aidés durant leur voyage, pour perdre son œil durant son heure de triomphe.

Neuro aussi. Tous deux n’avaient pas eu l’occasion de beaucoup parler, mais c’était un guerrier digne de respect.

Et Kayne !!!!

Euh… Kayne….

Kayne était… elle était … ? Peut-être devait-il… ? S’excuser… ?






NON !!!

Il n’y avait RIEN… ni PERSONNE… au MONDE d’Haerii… aucune drogue… aucune puissance, divine ou infernale… qui puisse pousser Genyphir Von FUCKING Tessen à pardonner la Rousse.

L’inquisiteur senti la haine familière monter. Cette douce, delicieuse haine qui le nourrissait depuis des années. Il senti le sang remonter à sa tête. Ses pensées se firent plus lucides. Sa respiration se stabilisa. Sa vue se clarifiât. L’hideuse image des affreux cheveux orange de cette catin dissipèrent les dernières traces des anesthésiants.


Genyphir regarda la fiole vide a côté de son lit avec dégout. Ces horreurs dévoilaient vraiment le pire dans chaque homme.

L’Inquisiteur entera profondément les pensées folles qu’il venait d’avoir dans un moment de faiblesse.

Il jeta les couvertures de son lit et se leva lentement, craquant chaque articulation de son corps avec délice.


Il tendit une main vers son chapeau, posé sur sa table de chevet, et avec un sourire couvrit lentement sa tête et ses yeux.

Genyphir : « Allons voire ces anges, votre Sainteté… »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Ven 15 Mai - 14:34

Retournons un peu dans le passé pour clarifier certaines choses, lors du bref échange entre la sainte et le vil Neuro.

Neuro : "Vous aimez les revues orientales? C'est bon à savoir. Ah AH AH!! J'ai entendu dire qu'ils ont des illustrations surprenantes, mais je n'ai jamais eu l'occasion d'en lire."

Natalia:"Je ne peux pas vraiment dire que j'aime cela non, les auteurs de ce livre sont quand même très pervers...Dieu me destituerait de ma mission si j'était corrompue par ces pratiques étranges...Notre religion est néanmoins, amour, pardon et miséricorde, nous devons accepter nos prochains, quelque soit leur...goûts et différences...


Il semblerait que vous soyez intéressé par ces images ?"

Neuro:"Surtout n'hésitez pas à me montrer vos livres orientaux... nous pourrions partager nos points de vues sur les illustrations si vous le désirez..."

Natalia:"Vous n'y pensez pas voyons, vous ne voulez certainement pas souiller votre vertu avec ces images des plus outrageuses! Pour ma part je suis tombé sur l'un de ces ouvrage lors de la dernière visite du comte Elijah...étant donné ....l'excentricité d'Eli, je ne me suis pas posé plus de questions  Néanmoins si vous désirez vraiment en savoir plus, vous devriez voir l'individu concerné."

Elijah:"Heu...je suis là, vous savez, vous voulez voir mes magazines rares c'est ça ? Neuro, vous m'aviez caché votre passion pour ces choses là...nous allons bien nous entendre tous les deux..."

Se frotte les mains. La sainte profite pour s’éclipser et laisser les deux hommes parler de leur passion des plus louches. Le général arriva et dit son discours.


Neuro attendit son RDV pour midi.





L'instructrice Angelina.

L'heure du déjeuner était enfin là. Quiconque levait les yeux au ciel pouvait constater une différence de luminosité, le ciel s'était embrasé d'une teinte bleuté voir violacée assez similaire à ce qui se produisait au point du jour. C'était comme si le soleil était au seuil de son ascension. La limite entre jour et nuit.  

Quiconque pouvais comptempler l'horizon, par exemple depuis le toit de la cathédrale, pouvait apercevoir, au delà des structures sombres et métalliques qui dessinait la ligne du ciel torturée de Gigarylis. Une fine bande de lumière délimitant le ciel et la terre.




C'était le moment le plus lumineux de la journée. baignée dans la pénombre d'un contre jour, Angélina se trouvait là comme promis. Un halo de lumière semblait émaner d'elle. sans doute n'était-ce que le reflet diffracté de la lueur de l'aube sur son armure...


Un léger vent, chaud s'était levé, faisant vibrer la chevelure de la brune.
Elle s'illumina d'un sourire à l'arrivée de Neuro.

Neuro : "Dame Angelina."
-sourire-

Le gentilhomme était plutôt content pour une fois. Avoir une belle instructrice à qui poser ses questions plutôt qu'un homme en armure était plaisant.

Neuro : "Vous vouliez me montrer quelque chose?"

Angélina:"Ah Neuro, vous voilà enfin, inutile de m'appeler ainsi, vous n'êtes pas obligé de m'appeler Dame...Je ne suis pas une Dame au sens noble du terme, je suis une guerrière...ne vous embêtez pas avec cette étiquette."

Elle sortit sa magnifique flamberge, une épée droite à la lame ondulée comme une flamme. Et pris un air des plus sérieux.


Angelina:"Vous savez utiliser la magie n'est-ce pas ?"


Elle le fixa d'un regard perçant qui donnait l'impression de pouvoir voir l'âme de quiconque le croisait.


Angélina:"Inutile de le lier, j'ai bien observé ce que vous avez fait contre ce gamin, Hélios, ce n'est pas très honorable...Je sais reconnaître la magie quand je la voit, rien à voir avec les miracles de la sainte..."

Elle fit une pause et pris un air des plus sévères et froids, avant que celui ci ne fonde et n'affiche plus que son sourire radieux.

Anglina:"...mais ne vous en faites pas. Je ne vous ai pas fait venir pour vous blâmer...Même si l'église nie son statut, la magie fait partie intégrante des loi physiques de ce monde... Il parait que vous allez dans la grotte de Cryptocéna tout à l'heure...Il reste très peu de temps alors je vais essayer de vous montrer une technique qui vous sera utile contre les monstres des environs. Ouvrez grand vos yeux."

La jolie paladine désigna un pantin d'entrainement de la pointe de sa lame. D'amples, fluides et gracieux mouvements d'épée, une grande croix de lumière se dessina dans l'air. Angélina envoya les deux lames de lumières en direction du pantin qui fut découpé comme du beurre. 



Angélina rangea son arme. 

Angélina:"Holy cross, l'une des attaques de bases du paladin. je sais que vous ête plutôt une sorte de Mage Knight, mais je suis certain que vous pourrez l'apprendre...après tout vous pouvez réaliser toute sorte d'effets avec votre magie, non ?" 


Angélina expliqua donc ainsi le fonctionnement de sa technique tout au long de l'entrainement spécial.


Neuro apprends les bases de Holy Cross. Mais ne le maîtrise pas du premier coup.  Il a besoin de Photolithe dans un premier temps pour pouvoir lancer une attaque.
Il aura besoin d'une bonne semaine pour maîtriser cette technique.

Effet: Lance deux lames d'énergie lumineuse qui viennent découper une cible à distance. L'attaque inflige 125% dmg contre les ennemis régulier. et 200% dmg contre les démons et morts vivants.
Nécessaire: un temps de cast de 15s
Cout: 50PE


Une fois l'entrainement finit, Angélina invita Neuro à prendre le thé ou le café dans sa chambre.


Les quartiers de la guerrière étaient des plus modestes, elle en comportait pas beaucoup de biens. Des meubles en bois posés sur un tapis de velours. Il y avait une fenêtre, dont les rideaux translucides ondulaient faiblement au gré du vent. 

Au fond de la pièce un grand lit paré de draps blancs et à la couverture brune. Angélina le fit asseoir et lui servit le thé de son choix, il y avait de tout, malgré la situation précaire de l'Eglise. 


Angélina:"L'entraînement a été intensif, mais il en vaut la peine, que vouliez vous me demander, Neuro ?"

Fit-elle, l'air complètement subjuguée par le visage du gentilhomme. Ses yeux pétillaient d'une étrange lueur...qui fixaient ceux de Neuro avec la flamme du désir.

Pendant ce temps, l'inquisiteur de Psarosoupa se réveillait de sa torpeur. Quelques temps après qu'il ait retrouvé ses esprits, il tomba nez à nez avec Elijah et Natalia. 


Natalia:"Bonjour, je suis ravie que vous alliez mieux..."
Elijah:"Moi aussi, je m'en voulais pour ce qui vous est arrivé,  c'est de ma faute...venir dans ce pays était une mauvaise idée."
Natalia:"au fait, j'ai remarqué que vous aviez été maudit par un esprit du vent, non ? J'ai pris la liberté de l'extraire et de l'enfermer dans un récipient, peut importe la malédiction que la créature vous a jetée, vous en êtes maintenant libéré. Vous avez pris votre décisions  ?"
Elijah:"Qu'elle décision ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Ven 15 Mai - 16:18

~Flashback concernant L'histoire des livres~

Neuro : "Vous aimez les revues orientales? C'est bon à savoir. Ah AH AH!! J'ai entendu dire qu'ils ont des illustrations surprenantes, mais je n'ai jamais eu l'occasion d'en lire."

Natalia:"Je ne peux pas vraiment dire que j'aime cela non, les auteurs de ce livre sont quand même très pervers...Dieu me destituerait de ma mission si j'était corrompue par ces pratiques étranges...Notre religion est néanmoins, amour, pardon et miséricorde, nous devons accepter nos prochains, quelque soit leur...goûts et différences...


Il semblerait que vous soyez intéressé par ces images ?"

Neuro: "Surtout n'hésitez pas à me montrer vos livres orientaux... nous pourrions partager nos points de vues sur les illustrations si vous le désirez..."

Natalia:"Vous n'y pensez pas voyons, vous ne voulez certainement pas souiller votre vertu avec ces images des plus outrageuses! Pour ma part je suis tombé sur l'un de ces ouvrage lors de la dernière visite du comte Elijah...étant donné ....l'excentricité d'Eli, je ne me suis pas posé plus de questions  Néanmoins si vous désirez vraiment en savoir plus, vous devriez voir l'individu concerné."

Elijah:"Heu...je suis là, vous savez, vous voulez voir mes magazines rares c'est ça ? Neuro, vous m'aviez caché votre passion pour ces choses là...nous allons bien nous entendre tous les deux..."

Le taquin Neuro rassura le Comte.

Neuro: "Ah Ah. D'un point de vue artistique, assurément. Il parait que les revues orientales sont très ingénieuses concernant leur illustration et la censure. Enfin, c'est ce que j'ai entendu dire. Mr le Comte, n'hésitez pas à me montrer votre collection de revues exotiques plus tard, lorsque nous aurons le temps."

Lorsque tout les préparatifs seraient bouclés et de retour au Simurgh, avoir quelques ouvrages rafraîchissants à lire pour la route n'était jamais de refus. Après tout, le trajet vers Nabu serait sans doute long.






Une fois l'heure du rendez-vous arrivée, le ciel se teintait d'un profond bleu sombre et toujours aussi crépusculaire. Mais ici, c'était nul doute en ces contrées l'apogée du jour.


Dans la cour, la belle instructrice était présente, attendant l'aventurier comme convenu.
Une aura scintillante la démarquait habilement de l’atmosphère tamisée, telle une perle de nacre au firmament d'un éclat de lumière rayonnant sur elle-même.

Le souffle du vent venait soulever habilement la crinière de la belle de temps à autre.

Angélina:"Ah Neuro, vous voilà enfin, inutile de m'appeler ainsi, vous n'êtes pas obligé de m'appeler Dame...Je ne suis pas une Dame au sens noble du terme, je suis une guerrière...ne vous embêtez pas avec cette étiquette."

Elle sortit sa magnifique flamberge, une épée droite à la lame ondulée comme une flamme. Et pris un air des plus sérieux.

La Dame guerrière sortit avec grâce incomparable sa lame. Une flamberge, rehaussant parfaitement le gout raffiné dont elle faisait preuve.  

Angelina:"Vous savez utiliser la magie n'est-ce pas ?"

Affichant un air perspicace et transperçant.

Neuro : "Plait-il?"
-affichant une poker-face non des moindres-

Neuro n'aimait pas vraiment montrer ses cartes à autrui. Garder ses talents cachés était une force en soi. Prétendre être un simple forgeron maniant un peu l'épée était une de ses habitudes. Cependant, vu le Soleil fou qu'il du affronter, recourir à quelques uns de ses talents magiques avait été chose indispensable pour ne pas finir rotit tel un vulgaire poulet.

Angélina:"Inutile de le lier, j'ai bien observé ce que vous avez fait contre ce gamin, Hélios, ce n'est pas très honorable...Je sais reconnaître la magie quand je la voit, rien à voir avec les miracles de la sainte..."

Son regard de glace d'un sérieux à tout épreuve fixait le gentilhomme.

Neuro : "Et bien, je crois que vous m'avez prit la main dans le sac."
-Faisant mine de prendre ça de tacon comique-

Cet instructrice était elle aussi une fanatique semblait t'il.
La Sainte avait beau faire des miracles comme la Cathédrale le proclamait si bien, cela n'était il pas pour autant de la magie qu'elle même utilisait pour rendre l'impossible possible?
Neuro ne voulait pas entrer en conflit avec la charmante instructrice sur une question de sémantique. Finir sur le bûcher était plutôt dissuasif.

Anglina:"...mais ne vous en faites pas. Je ne vous ai pas fait venir pour vous blâmer...Même si l'église nie son statut, la magie fait partie intégrante des loi physiques de ce monde... Il parait que vous allez dans la grotte de Cryptocéna tout à l'heure...Il reste très peu de temps alors je vais essayer de vous montrer une technique qui vous sera utile contre les monstres des environs. Ouvrez grand vos yeux."

Heureusement, cette paladine semblait plus ouverte et censée que ce que les ragots et oui-dire sur les fanatiques amateur de barbecue d'hérétiques laissaient supposer.

Neuro regarda attentivement.

La belle utilisa une technique de toute beauté, créant des lames luminescentes s'envolant dans les airs et fauchant mortellement le pauvre pantin d'entrainement. Elle venait de lancer une crois de lumière.

Neuro apprécia apparemment, la technique employait étant dotée d'une classe certaine.

La belle et mortelle Angelina rangea ensuite son arme.

Angélina:"Holy crossl'une des attaques de bases du paladin. je sais que vous ête plutôt une sorte de Mage Knight, mais je suis certain que vous pourrez l'apprendre...après tout vous pouvez réaliser toute sorte d'effets avec votre magie, non ?" 

Neuro écouta attentivement, pour une fois plus intéressé par ce que la paladine avait à dire que par son physique aguicheur.

Neuro : "Vous êtes trop bonne. Je pense qu'en effet je pourrais apprendre cette attaque."

S'ensuivit un entrainement spécial où Angelina expliqua en détail le fonctionnement de la technique de paladin, Holy Cross. Neuro fut très réceptif et étudia consciencieusement sous la tutelle de la belle guerrière.

Cependant, le gentilhomme bien que connaissant les bases ne parvient pas à maîtriser et à utiliser tout de suite la technique en question. Un peu plus d'entrainement pourra certainement y remédier.

Après l'entrainement, la renarde convia le phénix dans ses quartiers personnels, en prenant l'excuse d'offrir une tasse de café ou encore de thé. Le chaud rafraîchissement proposé menait sans nul doute à une opportunité dont personne n'aurait été dupe...

Neuro bien entendu en tant que parfait gentilhomme, accepta. Après tout, refuser l'invitation d'une dame était incorrecte. La politesse avait ses principes.

La chambre d'Angelina était assez modeste. Cependant cela était toujours mieux que cette horrible dortoir sordide. Neuro pu apprécier la décoration, assez épurée. Au moins, l'instructrice avait un endroit bien à elle.

Angelina fit s'asseoir son invité et lui proposa du thé ou du café.
Neuro en tant que parfait gentilhomme savait que le thé été réservé à une heure plus tardive, en fin d'après-midi. Il aurait dû donc demander un café. Mais savoir être judicieux était impératif. Il dit donc qu'il prendrait la même chose que la belle, que ce soit Thé ou Café.

Angélina:"L'entraînement a été intensif, mais il en vaut la peine, que vouliez vous me demander, Neuro ?"

L'instructrice semblait captivée par Neuro et ouverte à tout...

Neuro : "Eh bien, je voulais vous demander si vous aviez quelques conseils concernant la fameuse grotte où mes coéquipiers et moi devons aller..."

Le regard troublant de la belle ne faisait qu'empirer l'ambiance lubrique pesante d'un homme et d'une femme seuls dans la même pièce.

Neuro : "Mais cela n'est pas vraiment important à vrai dire, je préfère profiter de votre invitation et vous faire plaisir en parlant de ce que vous souhaitez vous. Je tiens à vous remercier d'ailleurs comme il se doit pour votre entrainement spécial."

Neuro est un parfait gentilhomme, mais un homme avant tout.

Des choses dignes de la revue orientale de la Sainte et que la morale réprouve allaient très certainement se produire non loin de la Cathédrale de Nuciféra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Tessen
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 25/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
1110/1110  (1110/1110)
Points de Mana:
63/63  (63/63)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.9
For.1414
Int.55
Con.1212
Dex.1515
ATQ.50129
MATQ.
DEF.30
MDEf12
Endu.
Vit.
AM

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Sam 16 Mai - 16:36

Natalia:"Bonjour, je suis ravie que vous alliez mieux..."

Elijah:"Moi aussi, je m'en voulais pour ce qui vous est arrivé,  c'est de ma faute...venir dans ce pays était une mauvaise idée."

Genyphir: “Il semblerait en effet qu’à chaque détour se trouve un gobelin ou un fou furieux. Je crois que vous m’avez porté sur une plus grande distance que j’ai marché. Mais soyons honnêtes, pour les deux cas, c’était ma faute".

Natalia:"au fait, j'ai remarqué que vous aviez été maudit par un esprit du vent, non ? J'ai pris la liberté de l'extraire et de l'enfermer dans un récipient, peut importe la malédiction que la créature vous a jetée, vous en êtes maintenant libéré.


Genyphir: “Merci. Cette horreur n’hésitait pas à posséder des enfants. Je n’avais pas hâte de retourner à Psarosoupa avec un tel fardeau. Leurs méthodes sont moins délicates que les votre.

Natalia : « Vous avez pris votre décision ?"

Genyphir : « En effet. Je suis prêt »

Elijah:"Qu'elle décision ?"

Genyphir se tourna vers le comte.

Genyphir : « Je dois retourner à Psarosoupa de toute urgence. Cela fait trop longtemps que je me suis absenté. Quelque chose se passe là-bas, Comte. Et quoi que ce soit, ça ne peut être rien de bon. L’Empire oscille au bord du précipice, mais nous commençons enfin après tant d’années à retrouver un semblant d’ordre. Il est hors de question de mettre tout cela en danger. Lors de mon 48eme coma à un rêve m’est venu. Un très…TRES… mauvais rêve. Quelque chose que j’avais réussi à oublier. Je ne sais pas pourquoi un tel souvenir m’est venu tout d’un coup, mais ça doit être l’influence de cet endroit.

Von Tessen s’inclina légèrement devant le Comte.

Genyphir : « Ainsi je dois vous dire adieu, Comte. Je tiens aussi à vous remercier pour votre aide. Il est vrai que je n’étais pas particulièrement chaleureux envers vous, après tout la première fois que je vous ai vus vous vouliez violer une Kayne inconsciente, et franchement j’ai toujours du mal à enlever cette image de mon esprit, mais vous avez toujours été bon envers nous. Je suis sincèrement désolé de ne pas pouvoir vous aider à retrouver votre neveu pour lui tanner la peau des fesses. Mais par-dessus tout, je regrette de ne pas pouvoir dire adieu à Nanao, ou même avoir de ses nouvelles. Je ne serais pas ici sans elle. Aussi je vous serez reconnaissant si vous voudriez bien lui remettre une lettre lorsque vous la reverrez.

Tessen pris quelques minutes pour rédiger son message.


Lettre : Cette lettre contient des mots doux et charmants parce que Genyphir est un gros nounours <3 (il y a aussi un dickbutt)

Genyphir : « Voilà, c’est fait. » Dit-il amèrement «C’est bien moins que je ne lui dois, et bien moins qu’elle ne mérite, mais c’est tout ce que je peux faire en ce moment. Maintenant veuillez m’excuser, je dois dire adieu aux autres et profiter de cette église autant que possible. Mère, j’espère que nous pourrions prier ensemble avant mon départ»

L’Inquisiteur partit, donc, à la recherche de chaque membre de leur étrange compagnie. Il parcourut les couloirs blancs et les jardins splendides de l’église, si différents dans leur beauté à l’austérité de Psarosoupa. Un jour, peut-être l’Empire pourra-t-il se permettre ce genre de chose, mais pas encore.

Il trouva d’abords Ryner dans la bibliothèque de l’église et lui fit ses adieux. Tessen n’était pas certains que le mage comprenait tout ce qui se passait. Il semblait profondément investi dans sa lecture, et son aire léthargique habituelle n’aidait pas la situation. Le tout donna une scène assez embarrassante pour Genyphir qui devait chuchoter des paroles déjà à moitiés comprises et présenter ses excuses à la personne qui avait subi le pire coup de sort de toute l’équipe.

Il tomba ensuite sur Apollo, la personne la plus digne de respect dans ce groupe d’inadaptés.

L’Inquisiteur prit le Guide à l’écart.


Genyphir : « Apollo je viens vous dire adieu, à vous et à votre sœur. Je dois retourner chez moi aussi vite que possible. Je regrette de ne pas avoir d’explications à vous donner, mais depuis que je me suis réveillé j’ai le pire des pressentiments. Avant de m’en aller cependant je tiens à m’excuser, à vous et à Emilia, pour mes paroles. Vous êtes un homme digne de confiance Apollo, et vous avez payez chère pour vos actions contre cet esclavagiste. Je suis désolé pour votre perte. » Genyphir sorti sa chaine qui ne lui sert absolument à rien mais qui dans les mains d’un mage pourrait peut-être se montrer plus utile qu’une simple ceinture de son manteau « Prenez ceci. Cette chaine est absolument inutile m’a bien servi, mais je n’ai jamais pu utiliser tout son potentiel. Peut-être s’avèrera-t-elle plus utile dans vos mains. »

Genyphir fit mine de partir, mais ce retourna une dernière foi.

Genyphir : « Une dernière chose : quoi que vous fassiez, ne venez jamais à Psarosoupa. Les gens n’y sont pas aussi compréhensibles que moi, et c’est dire quelque chose. Le sort qu’il réserve à des hommes comme vous n’est pas enviable. Quand à Emilia… vous ne voulez pas savoir ce qu’ils feront à Emilia. L’Inquisition n’est pas aussi douce que vous lorsqu’elle traite avec les morts. »

Il ne restait maintenant plus que Neuro et Kayne.

Genyphir avait déjà pris la décision d’éviter la Rousse à tout prix. L’idée qu’il allait devoir laisser une telle hérétique sans supervision était la seule chose qui pouvait le retenir de rentrer à Psarosoupa.  

Mais Les voies du Seigneur sont impénétrables, car le pauvre Inquisiteur tomba nez à nez avec la catin.

La rousse commença à le bombarder de questions sur sa santé, entrainée par son habituelle bonne humeur qui ne manquait jamais d’irriter Genyphir au plus hautpoint.

Au prix d’un effort colossale Tessemse rappela qu’il était dans une église, et que perdre son sang-froid et cassez le nez de la Rousse ne serait pas juste. Il se contenta donc de répondre poliment à chacune de ses questions : Non il n’avait pas besoin de béquilles pour marcher. Oui il ferait plus attention à lui au futur. Non son dos ne lui faisait pas mal, il n’était pas si vieux que ça après tout madame. Oui il s’était remis de son choc, et non il n’avait pas besoin d’en parler...

Genyphir décida de mettre fin au déluge et lui fit savoir qu’il quittait le groupe. Impatient de ne plus jamais revoir la catin il tenta de s’éclipser immédiatement après, mais Kayne lui sauta au cou et le serra très fort.
 
La vision de Genyphir vira au rouge. Il aurait préféré milles fois  embrasser un démon androgyne que de toucher la Rousse.

Eglise ou pas cet affront devait être lavé dans le sang!!!


Genyphir : *Maintenant tu vas déguster sale pu…*

Les mains de Genyphir partirent à la recherche de ses grenades.

C’était un beau jour pour mourir. Et tant pis pour Psarosoupa.


ALLAHU AKBA… ah… ?

Il n’avait plus de grenades…


Genyphir : * MEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERDE *

Toute émue, Kayne parti de son chemin, laissant Genyphir rager dans son coin.

Genyphir : *Le Seigneur me met à l’épreuve…le Seigneur me met à l’épreuve… *

Il ne restait, donc, plus que Neuro, et ce martyre serait fini.

Von Tessen demanda à quelques moines s’il avait vus le guerrier quelque part. Ils lui firent savoir qu’il s’entretenait avec Angelina, la chef des paladins, et lui indiquèrent la direction à prendre.


Genyphir grogna.


Il n’avait pas beaucoup de respect pour les paladins. Celons son expérience ils semblaient plus enclins à paraitre beaux dans leurs armures, ou fabulus, comme certains d'eux disaient, que de faire leur travail. La gloire et l’adulation leur étaient plus importantes que l’efficacité et la rigueur. De plus, l’Inquisiteur avait la nette impression qu’ils étaient bien trop enclins à tolérer toute sorte de magie,  surtout lorsqu’elles leur permettaient de vaincre un adversaire dans une explosion de pailletes et de fabulus qui laissait leur spectateurs bouche bée et élevait leur egos surdimensionnés au septième ciel.

Mais, non content de laisser les choses ainsi, il fallait aussi compter sur les rumeurs des activités nocturnes des paladins…

Seigneur, pourquoi porter ces armures ridicules si c’était pour les enlever chaque fois qu’une paire de jambe se présentait devant vous ?


Enfin bon. Genyphir ne devait pas laisser se préjugés l’aveugler. Apres tout, il était dans un lieu de culte, et Natalia avait tout d’une personne digne et sérieuse qui ne tolèrerait pas ce genre de chose DANS LES CONFINS SACRES D’UNE EGLISE.

Confient de cette conclusion logique et sensée Genyphir frappa à la porte d’Angelina et entra…

Busted...:
 

Genyphir soupira longuement.

Il n’avait pas voulu faire la remarque à Natalia…mais voilà ce qui arrivait lorsqu’un lieu saint contenait des nones ET des moines.

L’Inquisiteur jugea qu’il serait judicieux de s’en aller discrètement…mais il se ravisa tout d’un coup.

Un enooooooorme sourire se dessina sur son visage.

Devant lui se trouvait une des personnes qui avaient ruinés sa soirée  innocente et charmante avec Nanao.

Il ne pouvait pas abandonner une telle occasion de se venger. Se serait un affront à la bonté du Seigneur qui avait bien voulu lui présenter cette occasion rêvée, un peu comme refuser une invitation a boire du the par une damoiselle...


Neuro : « Je tiens à vous remercier d'ailleurs comme il se doit pour votre entrainement spécial. »

Genyhpir: « NEURO. Quel plaisir de vous trouver ici !!! »

Von Tessen vint s’asseoir près des deux gens et fit mine de manquer la chaise.

Genyphir : « Oops. Je craints que les medicaments qu’ils m’ont donné agissent toujours. J’espère que je ne vous interromps pas ? Vous aviez l’aire de vous concentrer beaucoup tout deux. Ainsi donc, madame, vous entrainer notre cher Neuro ? En tout cas je peux vous assurer que vous n’avez pas besoin de lui apprendre quoi que ce soit au niveau de la défense, n’est-ce pas Neuro ? »  

Genyphir se servit une tasse de thé.


Genyphir : « Il a surement dus vous raconter l’histoire ? Il y a à peine deux jours (ou peut être trois ? J’oublie. Peut importe) nous étions tous en train de fêter une mission bien accomplie lorsque un de nos membres se mit à attaquer le groupe. C’était horrible. Des morts partout. Mais Neuro…pfffff hi hi hi…oh ce Neuro…. Il n’allait pas se laisser abattre… » Genyphir fut secouer par une quinte de rire qui le fit renverser une bonne portion de café sur l’armure immaculé de la paladine. «A ce moment le traitre ce mit à lancer des poignards sans discrimination dans toute la salle, faisant des ravages à chaque lancés. Une poignée de couteaux filèrent vers notre pauvre ami, et pour un moment il semblait que sa fin était proche. Mais c’était sans compter sur son instinct martial hors pair. Car, voyez-vous, une seconde avant que les lames ne le transpercent, notre brave héro empoigna l’homme le plus proche et BOUM » Genyphir ponctua son exclamation d’un grand coup de poing sur la petite table qui renversa encore plus de liquide *mieux vaut renverser du café qu’autre chose...* sur la table « Il utilisa le pauvre bougre comme un bouclier humain !!!! Oh vous auriez dus voire le sang madame. Ce gars fut absolument DETRUIT » Genyphir rit de plein cœur une nouvelle fois, il avait les larmes aux yeux «Il y avait plus de sang sur sa chemise que de café sur cette table… cet homme avait sans doute une famille, et des ENFANTS ( Very Happy )… HAHAHAHAHAHA… oh Neuro…nous avons bien rit cette soirée. Un spectateur quelconque aurait sans doute dit que c’était un acte des plus méprisables, mais ce serait sans connaitre le caractère impeccable de notre bon ami. »

Genyphir but ce qui restait de café dans sa tasse.


Genyphir : « D’ailleurs je suis certains qu’il compte vous apprendre cette fabuleuse et honorable technique, après tout c’est ce que vous entendiez par « la remercier comme il se doit » ? Un bon geste mérite un autre. » Genyphir se leva et tendit son verre d’un aire solennel et théâtral «  Cependant je ne sais pas si une personne telle que vous, chef d’un ordre aussi illustre et honorable que les Paladins souhaiterait avoir une telle chose dans son repertoire. Après tout, en tant que chef, vous devez sans doute être un modèle d’intégrité, d’honneur, et de discipline, et incarner toute la perfection spirituelle et morale de nos braves chevaliers blancs, surtout s’il vous a été fait l’honneur de vous trouver dans les confins de la maison de notre seigneur qui voit TOUT et nous juge TOUS. Oui, une personne telle que vous ne s’abaisserait JAMAIS à n’importe quel acte odieux, peu importe sa sévérité, dans un endroit tel que ceci, l’endroit PRINCIPAL ou des personnes tel que vous doivent montrer leur droiture. Mais laissez-moi me porter garant de notre ami Neuro. Il n’y a rien qu’il puisse faire qui soit déshonorable, après tout il sait se comporter en gentilhomme et je suis certain qu’il saura respecter la sainteté de ce lieu et respecter vos obligations lorsque vous vous trouver dans cet endroit. Ah ! Madame, quelle abnégation ! Quel sacrifice ! Je vous admire. Je vous en supplie, madame, accordez moi la même grâce que vous avez accordé à Neuro. Je dois partir bientôt, et l’idée de ne pas passer quelques moments auprès d’une telle incarnation de pureté m’est insupportable : me feriez-vous l’honneur de prier avec moi ?

Sans attendre de réponse, Genyphir se mit à genou et entama une prière.

Genyphir : « Oh Seigneur, protégé nous, et gardes nous des tentations NEFASTES de l’esprit et du CORPS. Permet-nous de te vénérer avec un cœur PUR et une conscience PROPRE. Eloigne de nous les SOUILLURES et les SCANDALES et… Vous savez quoi ? Je pense que nous pouvons faire mieux. Pourquoi ne pas demander à mère Natalia de se joindre à nous? Apres tout, à quatre, c’est bien mieux, je suis certains que vous êtes d’accords…

L’Inquisiteur ne s’était pas autant amusé depuis que lui et les autres novices de l'Inquisition avaient réussi à cacher une bouteille d’alcool à leur abbé-sergent.

Genyphir courut chercher Natalia et la pria de le rejoindre dans les quartiers de la paladine.

Au passage, il invita chaque moine et chaque none qu’il rencontra de le suivre pour une prière collective.

Ils retournèrent tous dans la chambre.

Genyphir : « Ah mère Natalia ! Vous êtes vraiment bénites d’avoir de telles gens de mœurs dans votre église. Jamais ils ne feraient rien pour trahir votre confiance ou souiller la pureté de ce lieu que vous tenez tant à cœur »

Il reprit sa prière. Il prit bien soin de choisir le psaume le plus long qu’il connaissait…et il en connaissait beaucoup.

Apres cette magnifique séance, et pendant que les moines et les nones continuaient de psalmodier, il se dirigea vers Angelina.

Genyphir : « Merci Madame, vous êtes vraiment un exemple pour nous, pauvres pécheurs. Je souhaite que le seigneur fasse en sorte que cette pièce soit baignée dans le son de la prière, jour et nuit. »

Il se tourna ensuite vers  Natalia.

Genyphir : « Je suis prêt, Mère. Pourieuz vous m'envoyer a Araka ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Dim 17 Mai - 1:35


Le comte fixa Geniphyr le regard interrogateur. Il n'avait aucune idée de ce que l'inquisiteur allait bien pouvoir lui sortir. A priori l'homme de Psarosoupa avait discuté avec la Sainte à propos de quelque chose assez important, il se tourna vers Nathalia, le regard interrogateur. Celle-ci lui répondis simplement d'un sourire et haussa les épaules. 

Genyphir : « Je dois retourner à Psarosoupa de toute urgence. Cela fait trop longtemps que je me suis absenté. Quelque chose se passe là-bas, Comte. Et quoi que ce soit, ça ne peut être rien de bon. L’Empire oscille au bord du précipice, mais nous commençons enfin après tant d’années à retrouver un semblant d’ordre. Il est hors de question de mettre tout cela en danger. Lors de mon 48eme coma à un rêve m’est venu. Un très…TRES… mauvais rêve. Quelque chose que j’avais réussi à oublier. Je ne sais pas pourquoi un tel souvenir m’est venu tout d’un coup, mais ça doit être l’influence de cet endroit.

Elijah fut un peu surpris, mais resta très compréhensif de la décision de quitter le groupe. 

Elijah:"Et bien...je n'ai ni le droit de vous empêcher de rejoindre votre pays, ni aucune raison de vous en vouloir pour ça, après tout ce serait plutôt égoïste de ma part de vous retenir, vous n'avez pas à payer en sang et en larmes pour les erreurs de mon neveu. Ainsi je souhaiterais tout de même vous remercier de nous avoir suivi jusqu'à présent, vous avez pris des risques pour nous accompagner. D'autant que je sais bien que nos comportements et nos affinités à la magie puisse vous être insupportables."

Elijah prit un air sérieux, et son ton mielleux habituel pris un son plus ferme. 

Genyphir : " Ainsi je dois vous dire adieu, Comte. Je tiens aussi à vous remercier pour votre aide. Il est vrai que je n’étais pas particulièrement chaleureux envers vous, après tout la première fois que je vous ai vus vous vouliez violer une Kayne inconsciente, et franchement j’ai toujours du mal à enlever cette image de mon esprit, mais vous avez toujours été bon envers nous. Je suis sincèrement désolé de ne pas pouvoir vous aider à retrouver votre neveu pour lui tanner la peau des fesses. Mais par-dessus tout, je regrette de ne pas pouvoir dire adieu à Nanao, ou même avoir de ses nouvelles. Je ne serais pas ici sans elle. Aussi je vous serez reconnaissant si vous voudriez bien lui remettre une lettre lorsque vous la reverrez."

Elijah:"Violer...Kayné ? Ah ah ah...vous êtes assez drôle...je n'aurai jamais cherché à lui faire le moindre mal, vous le savez bien, je sais que vous considérez Kayné comme votre fille et que vous tenez à elle énormément, bien qu'elle soit rousse, ce qui chez vous, à Psarosoupa est un très mauvais présage, si je me trompe pas ? Vous voir vous inquiéter pour elle, malgré les croyances de la plupart de vos concitoyen, c'est tellement touchant, un amour paternel inconditionnel...vous avez du vivre des choses très fortes tous les deux..."

Le comte semblait assez enclin à l'humour caustique, après tout il venait tout juste être accusé de tentative de viol.

Elijah:"...Si nous retrouvons mon neveu, je le châtierais pour vous...mais je craint que les lois de Nabû ne prévoient pas le bûcher pour les mystiques..." ajoutant une couche... "En ce qui concerne Nanao, j'aimerais bien savoir ce qui lui est arrivé d'ailleurs...je pense qu'elle va bien, c'est quand même l'assistante d'un des sénateur de Nabû, je ne crois pas qu'ils lui ferons du mal, déclencher un incident diplomatique avec Nabû est la dernier chose que Dormnuill veux je pense..."

Elijah récupéra la lettre écrite par Genyphyr. 

Elijah:"Je ne manquerais pas de lui transmettre dès que je la verrais, elle m'a dis beaucoup de bien de votre personne...je pense que ça lui fera très plaisir."

Genyphir : « Voilà, c’est fait. » Dit-il amèrement «C’est bien moins que je ne lui dois, et bien moins qu’elle ne mérite, mais c’est tout ce que je peux faire en ce moment. Maintenant veuillez m’excuser, je dois dire adieu aux autres et profiter de cette église autant que possible. Mère, j’espère que nous pourrions prier ensemble avant mon départ»

Nathalia:"Bien sûr...Mais...je ne suis pas votre Mère...Je vos accompagnerais dans mes prières, puisse le seigneur être avec vous pour votre quête. Je prierai pour votre salut et celui de Psarosoupa." 

L'inquisiteur alla faire ses adieux au reste de l'équipe. Même à Kayné, même si il trahissait une certaine aversion à son égard.
Puis ce fut au tour de Neuro.




Le gentilhomme et la belle paladine avaient désormais les yeux plongés l'un dans l'autre. 

Neuro : « Je tiens à vous remercier d'ailleurs comme il se doit pour votre entrainement spécial. » 

Mais L'inquisiteur hargneux et jaloux ne l'entendait pas de cette oreille !


Genyhpir: « NEURO. Quel plaisir de vous trouver ici !!! »

Angelina, surprise:" Co...comment ? Que faites vous ici ? Qui êtes vous ?"

Dégainant sa flamberge sur ses gardes. Elle examina le vieux Psarosoupien et compris qu'il s'agissait d'un des compagnons de Neuro. 

Angélina:"Vous m'avez surprise...revenez plus tard si vous souhaitez parler avec Neuro, nous sommes en plein entretien...."

Jetant un regard noir au malheureux garde qui avait fait entrer l'inquisiteur. Von Tessen vint s’asseoir près des deux gens et fit mine de manquer la chaise, ignorant royalement l'instructrice.

Genyphir : « Oops. Je craints que les médicaments qu’ils m’ont donné agissent toujours. J’espère que je ne vous interromps pas ? Vous aviez l’aire de vous concentrer beaucoup tout deux. Ainsi donc, madame, vous entraîner notre cher Neuro ? En tout cas je peux vous assurer que vous n’avez pas besoin de lui apprendre quoi que ce soit au niveau de la défense, n’est-ce pas Neuro ? » 

Angélina, soupirant: "Oui, Nous avons fini l'entrainement il y a une petite heure...il est plutôt prometteur et progresse assez vite.." 


Réalisant qu'il n'y aurait pas moyen de faire partir le vieil hargneux. Ce dernier était bien décidé à pourrir l'ambiance.

Genyphir : « Il a surement dus vous raconter l’histoire ? Il y a à peine deux jours (ou peut être trois ? J’oublie. Peut importe) nous étions tous en train de fêter une mission bien accomplie lorsque un de nos membres se mit à attaquer le groupe. C’était horrible. Des morts partout. Mais Neuro…pfffff hi hi hi…oh ce Neuro…. Il n’allait pas se laisser abattre… » 

Genyphir fut secoué par une quinte de rire qui le fit renverser une bonne portion de café sur l’armure immaculé de la paladine. 

Angélina:"Faites attention...vous en mettez partout..." l'air dépitée et débordée par la personnalité du Psarosoupien.

Genyphir: «A ce moment le traître ce mit à lancer des poignards sans discrimination dans toute la salle, faisant des ravages à chaque lancés. Une poignée de couteaux filèrent vers notre pauvre ami, et pour un moment il semblait que sa fin était proche. Mais c’était sans compter sur son instinct martial hors pair. Car, voyez-vous, une seconde avant que les lames ne le transpercent, notre brave héro empoigna l’homme le plus proche et BOUM » 


Genyphir ponctua son exclamation d’un grand coup de poing sur la petite table qui renversa encore plus de liquide *mieux vaut renverser du café qu’autre chose...* sur la table 

Angélina se leva, en ignorant les boissons qui se répandais désormais au sol.  Et se tourna vers Neuro l'air furieuse, le regard noir et un peu déçu. 

Angélina:" Neuro ! Est-ce que ce que dis cet homme est vrai ?" Ses yeux perçants n'exprimait maintenant plus que de la colère.


Gényphyr qui se délecta surement de la situation continua son récit avec bon humeur

« Il utilisa le pauvre bougre comme un bouclier humain !!!! Oh vous auriez dus voire le sang madame. Ce gars fut absolument DETRUIT » 

Genyphir rit de plein cœur une nouvelle fois, il avait les larmes aux yeux «Il y avait plus de sang sur sa chemise que de café sur cette table… cet homme avait sans doute une famille, et des ENFANTS Very Happy … HAHAHAHAHAHA… oh Neuro…nous avons bien rit cette soirée. Un spectateur quelconque aurait sans doute dit que c’était un acte des plus méprisables, mais ce serait sans connaitre le caractère impeccable de notre bon ami. » 

Angélina gardait son calme et écoutait le récit avec l'air impassible de la guerrière implacable qu'elle était.  

Genyphir : « D’ailleurs je suis certains qu’il compte vous apprendre cette fabuleuse et honorable technique, après tout c’est ce que vous entendiez par « la remercier comme il se doit » ? Un bon geste mérite un autre. » 

Genyphir se leva et tendit son verre d’un aire solennel et théâtral 

Genyphir:«  Cependant je ne sais pas si une personne telle que vous, chef d’un ordre aussi illustre et honorable que les Paladins souhaiterait avoir une telle chose dans son répertoire. Après tout, en tant que chef, vous devez sans doute être un modèle d’intégrité, d’honneur, et de discipline, et incarner toute la perfection spirituelle et morale de nos braves chevaliers blancs, surtout s’il vous a été fait l’honneur de vous trouver dans les confins de la maison de notre seigneur qui voit TOUT et nous juge TOUS. Oui, une personne telle que vous ne s’abaisserait JAMAIS à n’importe quel acte odieux, peu importe sa sévérité, dans un endroit tel que ceci, l’endroit PRINCIPAL ou des personnes tel que vous doivent montrer leur droiture. Mais laissez-moi me porter garant de notre ami Neuro. Il n’y a rien qu’il puisse faire qui soit déshonorable, après tout il sait se comporter en gentilhomme et je suis certain qu’il saura respecter la sainteté de ce lieu et respecter vos obligations lorsque vous vous trouver dans cet endroit. Ah ! Madame, quelle abnégation ! Quel sacrifice ! Je vous admire. Je vous en supplie, madame, accordez moi la même grâce que vous avez accordé à Neuro. Je dois partir bientôt, et l’idée de ne pas passer quelques moments auprès d’une telle incarnation de pureté m’est insupportable : me feriez-vous l’honneur de prier avec moi ?"

Sans attendre de réponse, Genyphir se mit à genou et entama une prière.

Genyphir : « Oh Seigneur, protégé nous, et gardes nous des tentations NEFASTES de l’esprit et du CORPS. Permet-nous de te vénérer avec un cœur PUR et une conscience PROPRE. Eloigne de nous les SOUILLURES et les SCANDALES et… Vous savez quoi ? Je pense que nous pouvons faire mieux. Pourquoi ne pas demander à mère Natalia de se joindre à nous? Apres tout, à quatre, c’est bien mieux, je suis certains que vous êtes d’accords…"

Mais tout ce que Genyphir obtint ne fut qu'une giffle. 



Angélina:"...Vous n'êtes qu'un être abject ! Je ne vous permet pas de venir dans mes quartiers, interrompre mon entretien,  proférer des ignominies et insulter Nuciféra et  mon ordre ! Vous n'avez pas la moindre idée des horreurs que mes hommes et que chacun des habitants de Gigarylis avons subi. Je ne sais pas qu'elle image vous avez des paladins, mais sachez monsieur que chacun d'entre nous est prêt à mourir pour défendre la nation. Sachez monsieur que la mort peu frapper à tout moment ici bas, vous pensez peut être que nous vivons en sécurité dans nos murs ? Ce que vous avez dis sur Neuro est peut être vrai, mais cela ne justifie pas le sarcasme dont vous faites preuve quand vous parlez de la souffrance de cet homme derrière lequel il se serait réfugié, et vous que faisiez vous pendant que l'assassin tuait et massacrais les innocents ? Vous riiez ? Cela ne vous rend il pas coupable du même mépris, de la couardise et du comportement impardonnable de Neuro ? Vos mots puissent être vrai, vous devriez être reconnaissant qu'il ai daigné porter votre carcasse jusqu'à la cathédrale. "

Angélina était franchement terrifiante, et chacune de ses paroles étaient aussi affûtées que son épée.  

Angélina:"Vous osez me dire comment je dois me comporter ? Vous me reprochez d'être animée par le désir ? Ne suis je pas humaine ?  N'ai-je pas le droit d'aimer ? N'est-ce pas ce qui nous rends différent des monstres que nous combattons ? Vous n'avez pas le droit de me juger, seul dieu décidera pour moi, si le seigneur estime que mon acte est impardonnable, j'accepterais son courroux avec honneur. Vous parlez de souillure et de scandales, de prier avec honnêteté. N'êtes vous pas celui qui profère ces ignobles paroles qui souillent la tranquillité et la sainteté de ces lieux ? N'êtes vous pas celui qui proférez des propos scandaleux ? Ne suis-je pas honnête avec mon propre coeur ? Et vous ? Quelle est la véritable raison de votre venue en ces lieux dans ma chambre ? Vous n'avez pas fait tout ce chemin juste pour m'avertir de la malveillance de cet homme et de vos compagnons ?


Vous...Vous avez l'éloquence et l'arrogance d'un inquisiteur ! Toujours prêts à utiliser le nom sacré du seigneur pour opprimer les innocents et justifier l'effusion inutile de sang pour je ne sais quelle superstition. "


[You know nothing John Snow]    


Elle fit Volte face et se tourna vers Neuro pour lui mettre une raclée à son tour. La giffle frappa le beau visage du gentilhomme dans un éclat sonore.

Angélina:"Vous ! Je n'aurais jamais dû vous faire confiance...vos aptitudes de lâches, comme le sort que vous avez utilisé sur ce pauvre Hélios...Peut être que le récit de cet insolent est vérifié...vous...me dégoûtez...partez ! Et dire que...je commençait à vous apprécier...j'ai été aveugle...Puisse le seigneur vous pardonner."

Pendant qu'Angélina déchargeait sa colère Geniphyr s'était arrangé pour rameuter tous les moines et même Nathalia.  

Cette dernière était suivie de Elijah qui trouvait les allocutions de Geniphyr étrange, s'inquiétant aussi sur ce qu'il voulait de sa vieille amie. 

Genyphir : « Ah mère Natalia ! Vous êtes vraiment bénites d’avoir de telles gens de mœurs dans votre église. Jamais ils ne feraient rien pour trahir votre confiance ou souiller la pureté de ce lieu que vous tenez tant à cœur »

Nathalia:"Encore une fois...je ne suis pas votre mère...mais je dois dire que les hommes et les femmes qui vivent dans cette église sont surtout une bénédiction pour les habitants de ce pays, car ils sont les derniers rempart contre les forces du mal qui nous menacent, oui. Chacune des personne est je pense mue par des intentions les plus pures...je pense, après tout chacun risque sa vie tout les jours pour protéger ce côté de la ville pas seulement cette église...je n'ai pas la prétention de lire dans leur cœur, mais je sais que peu importe leur vices et leur imperfections, le seigneur saura leur apporter le salut et la miséricorde...Maintenant pouvez vous me dire pourquoi vous m'avez fait déplacé ici, ainsi que ces moines, vous n'êtes pas sensé ignorer qu'ils doivent se préparer à l'assaut d'Orchidius de ce soir ?" 

Mais Genyphyr insista dans sa hargne. 

Genyphir : « Merci Madame, vous êtes vraiment un exemple pour nous, pauvres pécheurs. Je souhaite que le seigneur fasse en sorte que cette pièce soit baignée dans le son de la prière, jour et nuit. » 

Nathalia:"Dîtes moi d'abord ce qu'il se passe...ce n'est pas encore l'heure de la grande messe..."

Angélina qui mettait un savon à Neuro s'agenouilla devant sa sainteté. 

Angélina:"Vo..Votre sainteté ! Pardonnez-moi car j'ai pêché."

Nathalia:"Hum...allons relevez vous, si vous m'expliquiez ce qu'il se passe...?"

Angélina:"J'ai...éprouvé du désir pour cet homme, je l'avoue, j'ai été tenté par les plaisirs charnels...dans notre temple sacré."

Nathalia, un peu surprise: "Je vois...il ressemble à Natanaël n'est-ce pas ?"*c'est tout ?*

Angélina tressailli à l'énonciation de ce prénom. Et ses yeux s'humidifièrent. 

Nathalia:"Je comprends, vous avez perdu votre aimé il y a tout juste un an, à la guerre...je comprends que la blessure ne soit pas encore totalement fermée...cependant, vous devez vous ressaisir, je ne vais pas vous punir, mais simplement vous rappeler vos devoirs et vos obligations. Ne laissez pas un souvenir vous éloigeré de votre mission."

Angélina:"Oui, je comprends, votre sainteté, je ne vous faillirais plus. Cet homme ici présent m'as raconté comment Neuro s'est comporté lors des événement qui les ont conduit ici. Il s'agit d'un être abject et couard, je n'aurais jamais du espérer qu'il puisse être comme mon défunt fiancé, seulement en me basant sur son apparence..."

Nathalia, s'adressant au reste des moines agglutinés dans la pièces:"Mes frères, nous prierons lors de la grande messe de ce soir, nous prierons pour l'apaisement des âmes et le salut de Psarosoupa et Gigarylis. Retournez donc à la préparation de l'opération de ce soir" Les dispersant d'un geste de la main. 

Genyphir : « Je suis prêt, Mère. Pouriez vous m'envoyer a Araka ? »

Elijah:"Attends Nathalia, je veux d'abord savoir comment Mr Von Tessen a pu assister à l'action au moment où Aodan a pété les plombs alors qu'il était encore avec Nanao ? Comment savez vous ce qu'il s'est passé ? y a t-il des choses que vous nous cachez ?"

Intervint le comte l'air plutôt averti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Dim 17 Mai - 6:30


~ Romantic Theme I ~


Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Enfin presque, si on faisait abstraction d'un certain fait. Il y avait quelque chose de pourri au royaume des adorateurs de bûchers. Mais cela, le divin Phénix ne le savait point encore et était loin de s'attendre à la situation qui allait se produire d'ici peu.

En effet, Neuro était dans une situation dès plus plaisantes pour le moment. Il avait finement joué ses cartes jusqu'à présent et s’apprêtait à cueillir les fruits amplement mérités de son dur labeur. Après avoir évincé à la loyale son rival lors d'une rude joute au nom de l'amour au péril de sa propre vie et avoir été un parfait gentilhomme jusqu'à la fin avec la charmante instructrice, il allait pouvoir savourer un moment d'intimité avec la belle. Cela en tout bien tout honneur, bien entendu. Du moins, cela semblait la suite logique des événements.

Une scène de luxure et de décadence effrénée allait enfin pouvoir prendre place. Une scène vraiment outrageante et que la morale réprouve. Mais la nature est la nature. Un homme et une femme ne pouvait aboutir qu'à un scénario imaginable. La Bête ne ferait qu'une bouchée de la Belle, cela ne serait pas beau à voir. Neuro était du genre sauvage après tout et à être très très vilain... Hélas, un trouble fête fit irruption afin de semer la pomme de la discorde. Un Judas se révélait en coup de théâtre magistral, entraînant zizanie et calamité dans son sillage. La douce Angelina était sur le point de céder à ses pulsions libidineuses et inavouables en s'offrant au bel étalon sauvage. Combler les désir d'une demoiselle était le devoir d'un gentilhomme. Cela ne pouvait être aidé. Mais soudain, le fantasmagorique futur miroir de la luxure se brisa dans un fracas tel, que l’ambiance n'allait plus se prêter à tels desseins.

Angelina et Neuro se regardaient, assis, désirant trouver réconfort l'un l'autre... quand soudain! Un inquisiteur cornu et diablotin fit irruption pour tout foutre en l'air avec entrain et espièglerie.

Genyhpir: « NEURO. Quel plaisir de vous trouver ici !!! »

Le gentilhomme captivé par la créature de rêve en face de lui fut surpris et se retourna avec l’œil alerte et vif.
Il reconnu le visage et la voix de son coéquipier.


AMBIANCE:
 



~ Disaster Theme I ~


Angelina, surprise:" Co...comment ? Que faites vous ici ? Qui êtes vous ?"

Neuro : "Tessen!?! Heureux de vous voir remis de vos blessures. Mais que se passe t'il?"
-assez surpris sur le coup et se demandant ce qui lui arrivait pour bondir ainsi de cette facon-

Étrange que ce vieux Psarossoupien soit si familier d'un coup. Lui si froid et distant d'habitude.
Neuro se demandait bien ce qui lui passait par la tête.

Angélina:"Vous m'avez surprise...revenez plus tard si vous souhaitez parler avec Neuro, nous sommes en plein entretien...."

Le diablotin redoubla de familiarité et vint carrément s’asseoir à coté d'eux de façon étrange et irréelle. Neuro commençait à se demander si Tessen n'était pas tombé dans une cuve d’absinthe pour avoir un comportement si illogique. Était-il bourré ou bien faisait-il exprès?

Genyphir : « Oops. Je craints que les médicaments qu’ils m’ont donné agissent toujours. J’espère que je ne vous interromps pas ? Vous aviez l’aire de vous concentrer beaucoup tout deux. Ainsi donc, madame, vous entraîner notre cher Neuro ? En tout cas je peux vous assurer que vous n’avez pas besoin de lui apprendre quoi que ce soit au niveau de la défense, n’est-ce pas Neuro ? » 

Apparemment, ce n'était pas l'alcool la réponse mais les substances illicites... Tessen avouait lui même être totalement défoncé et en train de planer. Ou du moins, c'est ce qu'il prétendait. Cela restait difficile à dire vu son visage d'habitude si sérieux. Mais là, c'était bel et bien les yeux pétillants de quelqu'un semblant divaguer, mais en réalité déformés par le malin lui même et le désir maléfique de nuire au pauvre phénix qui n'avait rien fait de mal. Enfin, pas encore...

Angélina, soupirant"Oui, Nous avons fini l'entrainement il y a une petite heure...il est plutôt prometteur et progresse assez vite.." 

Neuro : "Vous êtes trop bonne."

Genyphir : « Il a surement dus vous raconter l’histoire ? Il y a à peine deux jours (ou peut être trois ? J’oublie. Peut importe) nous étions tous en train de fêter une mission bien accomplie lorsque un de nos membres se mit à attaquer le groupe. C’était horrible. Des morts partout. Mais Neuro…pfffff hi hi hi…oh ce Neuro…. Il n’allait pas se laisser abattre… » 

Le Phénix sembla dubitatif. Se demandant de quoi parlait l'aventurier. Des morts? parlait t'il bien du Palazzo? personne n'avait succombé. 

Le délirant et incontrôlable Tessen explosa de rire et renversa son café sur la tenue de l'instructrice. Autant vous dire que le café et le blanc paladin sacré ne font pas bon ménage du tout. Le bougre venait de ruiner la belle armure et les vetements de la dame.

Neuro : "Mais enfin!!! Vous n'êtes pas dans votre état normal ou quoi? Vous auriez pu l'ébouillanter!!!"
-tenant à préserver le sublime corps de la belle intacte pour une probable activité lubrique-

Angélina:"Faites attention...vous en mettez partout..."

Ah cette délicieuse Angélina faisait montre d'une patience à toute épreuve. Du moins... en apparence...

Genyphir: «A ce moment le traître ce mit à lancer des poignards sans discrimination dans toute la salle, faisant des ravages à chaque lancés. Une poignée de couteaux filèrent vers notre pauvre ami, et pour un moment il semblait que sa fin était proche. Mais c’était sans compter sur son instinct martial hors pair. Car, voyez-vous, une seconde avant que les lames ne le transpercent, notre brave héro empoigna l’homme le plus proche et BOUM » 

Neuro faisait une poker face digne des plus grands. Il n'avait rien à se reprocher après tout et faire taire Tessen était indubitablement improbable. Le Phénix se doutait bien qu'il allait foutre en l'air son coup avec l'instructrice. Ou du moins, c'était bel et bien partit pour et il le sentait venir au loin.

Angélina se redressa et se retourna vers le divin Phénix, l'air furieuse et accusatrice.

Angélina:" Neuro ! Est-ce que ce que dis cet homme est vrai ?

Neuro : "...En partie."
-n'ayant rien à cacher-

« Il utilisa le pauvre bougre comme un bouclier humain !!!! Oh vous auriez dus voire le sang madame. Ce gars fut absolument DETRUIT » 

Neuro afficha un air des plus stoïques mais dubitatifs.
Il se demandait comment Tessen était au courant vu qu'il n'était pas là.
Le plus probable était que quelqu'un lui avait sans doute raconté en exagérant le récit...

«Il y avait plus de sang sur sa chemise que de café sur cette table… cet homme avait sans doute une famille, et des ENFANTS  … HAHAHAHAHAHA… oh Neuro…nous avons bien rit cette soirée. Un spectateur quelconque aurait sans doute dit que c’était un acte des plus méprisables, mais ce serait sans connaitre le caractère impeccable de notre bon ami. » 

Angelina buvait les paroles de Tessen comme du petit lait. Entre fanatique on se comprenait apparemment. L'instructrice semblait assez cruche pour tout gober, pour le plus grand plaisir de l'inquisiteur hilare.

Le phénix commençait à se poser des questions sur Tessen. Il n'était pas là lors des faits mais parlait comme si il était aux premières loges.
Sa disparition inexpliquée et la mystérieuse réapparition directement à bord du Simurgh ne faisaient que corroborer les faits.
Tessen était un traître tout comme Aodan. Ils étaient peut être tout deux de mèche. Neuro ne supportait pas la traîtrise et garda cela à l'esprit. Tessen était t'il en vérité un vil félon? Un traître? Le groupe d'aventurier était décidément un nid de traîtres... Et comme on dit, jamais deux sans trois, ce qui ne présageait rien de bon pour l'avenir... 

Neuro était dépité par la situation rocambolesque. Il passait pour le méchant de l'histoire. Histoire qui ne concernait en rien l'instructrice, ni l'inquisiteur qui aurait pu se mêler de ses oignons. Les amateurs de bûchers immolant les innocents par milliers sans une once de pitié allaient être outrés par une petite technique digne de prestidigitation un peu sournoise et de la plaisanterie que seuls les plus grands artistes de cirques pouvaient comprendre? En temps de guerres, les dommages collatéraux sont inévitables. Neuro n'était pas un Saint et privilégiait l'efficacité après tout. Utiliser un serveur rondelet et couard pour parer quelques couteaux à jambons inoffensifs (ou pas) était t'il un si grand crime? 

Tessen commençait à sortir par les yeux par son comportement incorrect et ses divagations diffamatoires.
Mais Neuro avait un certain ego et amour-propre. Il ne s'abaissa pas à réfuter ou à empêcher le cornu de déverser sa bile.
Esperant tout de même qu'il se noie dedans afin qu'il se taise, mais en vain.

Le feu de l'inquisiteur n'atteint pas le divin Phénix après tout.

Genyphir : « D’ailleurs je suis certains qu’il compte vous apprendre cette fabuleuse et honorable technique, après tout c’est ce que vous entendiez par « la remercier comme il se doit » ? Un bon geste mérite un autre. » 

Neuro soupira. Ces accusation et paroles fourbes allaient allumer les bûchers des enfers eux même.
Ce Tessen était décidément un faux frère et un vrai judas. Le laisser se vider de son sang sur les paves froids et sales grouillants de microbes de la place aux esclaves aurait sans doute mieux valu.

Genyphir:«  Cependant je ne sais pas si une personne telle que vous, chef d’un ordre aussi illustre et honorable que les Paladins souhaiterait avoir une telle chose dans son répertoire. Après tout, en tant que chef, vous devez sans doute être un modèle d’intégrité, d’honneur, et de discipline, et incarner toute la perfection spirituelle et morale de nos braves chevaliers blancs, surtout s’il vous a été fait l’honneur de vous trouver dans les confins de la maison de notre seigneur qui voit TOUT et nous juge TOUS. Oui, une personne telle que vous ne s’abaisserait JAMAIS à n’importe quel acte odieux, peu importe sa sévérité, dans un endroit tel que ceci, l’endroit PRINCIPAL ou des personnes tel que vous doivent montrer leur droiture. Mais laissez-moi me porter garant de notre ami Neuro. Il n’y a rien qu’il puisse faire qui soit déshonorable, après tout il sait se comporter en gentilhomme et je suis certain qu’il saura respecter la sainteté de ce lieu et respecter vos obligations lorsque vous vous trouver dans cet endroit. Ah ! Madame, quelle abnégation ! Quel sacrifice ! Je vous admire. Je vous en supplie, madame, accordez moi la même grâce que vous avez accordé à Neuro. Je dois partir bientôt, et l’idée de ne pas passer quelques moments auprès d’une telle incarnation de pureté m’est insupportable : me feriez-vous l’honneur de prier avec moi ?"

Après avoir prit le pauvre et INNOCENT Neuro à parti, l'inquisiteur s'attaqua à l'instructrice. A défaut de prendre cher au pieu avec un étalon Asgardien, elle avait pris cher en sermons Psarossoupiens. Tessen avait atteint le point de non retour.
Sous entendant sa frivolité digne d'une fille de peu de vertu en chaleur et s'adonnant à des actes immoraux au sein d'un lieu Saint immaculé. Angelina allait-elle se laisser traiter de telle sorte par un malotru?

Le fou se mit à genoux et commença à prier tel un fanatique.

Sa blessure lors de la rencontre avec le majordome l'avait t'il rendu complément aliéné? Du moins, c'est ce qu'il semblait.

Genyphir : « Oh Seigneur, protégé nous, et gardes nous des tentations NEFASTES de l’esprit et du CORPS. Permet-nous de te vénérer avec un cœur PUR et une conscience PROPRE. Eloigne de nous les SOUILLURES et les SCANDALES et… Vous savez quoi ? Je pense que nous pouvons faire mieux. Pourquoi ne pas demander à mère Natalia de se joindre à nous? Apres tout, à quatre, c’est bien mieux, je suis certains que vous êtes d’accords…"

L'instructrice gifla le blasphémateur. Trop en était trop. Enfin.

Angélina:"...Vous n'êtes qu'un être abject ! Je ne vous permet pas de venir dans mes quartiers, interrompre mon entretien,  proférer des ignominies et insulter Nuciféra et  mon ordre ! Vous n'avez pas la moindre idée des horreurs que mes hommes et que chacun des habitants de Gigarylis avons subi. Je ne sais pas qu'elle image vous avez des paladins, mais sachez monsieur que chacun d'entre nous est prêt à mourir pour défendre la nation. Sachez monsieur que la mort peu frapper à tout moment ici bas, vous pensez peut être que nous vivons en sécurité dans nos murs ? Ce que vous avez dis sur Neuro est peut être vrai, mais cela ne justifie pas le sarcasme dont vous faites preuve quand vous parlez de la souffrance de cet homme derrière lequel il se serait réfugié, et vous que faisiez vous pendant que l'assassin tuait et massacrais les innocents ? Vous riiez ? Cela ne vous rend il pas coupable du même mépris, de la couardise et du comportement impardonnable de Neuro ? Vos mots puissent être vrai, vous devriez être reconnaissant qu'il ai daigné porter votre carcasse jusqu'à la cathédrale. "

L'instructrice marqua sa contre attaque avec puissance et éloquence.

Angélina:"Vous osez me dire comment je dois me comporter ? Vous me reprochez d'être animée par le désir ? Ne suis je pas humaine ?  N'ai-je pas le droit d'aimer ? N'est-ce pas ce qui nous rends différent des monstres que nous combattons ? Vous n'avez pas le droit de me juger, seul dieu décidera pour moi, si le seigneur estime que mon acte est impardonnable, j'accepterais son courroux avec honneur. Vous parlez de souillure et de scandales, de prier avec honnêteté. N'êtes vous pas celui qui profère ces ignobles paroles qui souillent la tranquillité et la sainteté de ces lieux ? N'êtes vous pas celui qui proférez des propos scandaleux ? Ne suis-je pas honnête avec mon propre coeur ? Et vous ? Quelle est la véritable raison de votre venue en ces lieux dans ma chambre ? Vous n'avez pas fait tout ce chemin juste pour m'avertir de la malveillance de cet homme et de vos compagnons ?

Vous...Vous avez l'éloquence et l'arrogance d'un inquisiteur ! Toujours prêts à utiliser le nom sacré du seigneur pour opprimer les innocents et justifier l'effusion inutile de sang pour je ne sais quelle superstition. "


Angelina avait plus ou moins raison. Enfin, si on omettait le fanatisme de ses propos.

Elle se retourna et gifla à son tour Neuro, qui s'était pourtant comporté en parfait gentilhomme envers elle...
Le phénix encaissa avec vaillance le courroux de la furie sans rétorquer.

Angélina:"Vous ! Je n'aurais jamais dû vous faire confiance...vos aptitudes de lâches, comme le sort que vous avez utilisé sur ce pauvre Hélios...Peut être que le récit de cet insolent est vérifié...vous...me dégoûtez...partez ! Et dire que...je commençait à vous apprécier...j'ai été aveugle...Puisse le seigneur vous pardonner."

Neuro était déçu par Tessen, mais encore plus par Angelina.

Neuro : "Vous me traitez de couard malveillant aux pratiques lâches. Vous accordez beaucoup de crédit à tout ce que vous entendez, mais ne vaut-il pas mieux voir la vérité avec ses propres yeux avant de juger? Surtout que tout ce que vous venez d'entendre est totalement exagéré et vous avez bien vue que Mr Tessen n'est pas des plus lucides... Personne n'est mort et encore moins le soit-disant bouclier... Je ne sais ce qui motive Tessen à nuire à ma réputation, je dois l'avouer. Ma façon de combattre est peut être lâche à vos yeux, mais pour moi, elle est ma fierté. Vous n'avez pas l'once d'une idée de combien il m'a fallut de temps et d'efforts pour maîtriser certaines de mes aptitudes, frôlant la mort à de nombreuses reprises, mais me relevant toujours tel un phénix trompe la mort. Je privilégie l'efficacité et mes méthodes ne sont peut être pas celles d'un Saint, mais je ne suis pas tel monstre que vous peignez. Ne me dites pas que le conflit interne que vous vivez jour après jour est un terrain propice aux méthodes loyales. J'ai déjà connu la guerre civile et vu nombre de morts atroces et insoutenables dans mon pays. Si je peux sacrifier un inconnu ou moi même afin de sauver la vie de personnes que je connais et que j'aime et bien je n'hésiterai pas. Traitez moi de lâche ou de couard si le cœur vous en dit, je reste fidèle à mes valeurs.

Je rajoute que je ne suis pas le premier à avoir eu recours à de la magie lors de l'entrainement. Si je n'avais pas utilisé quelques sorts pour me défendre, je me serai fait laminer. En plus, j'avais même par courtoisie annoncé que j'allais utiliser un tour.

Décidément, je crois que je ferai mieux de ne pas placer ma confiance en autrui à l'avenir, cela ne m'apporte qu’amères désillusions."

Et à la fin de l'envoi, Neuro touche. Avec éloquence et raison gardée.
Même l'avocat de M.M. n'aurait mieux plaidé une cause que ce que venait de faire pour lui même le gentilhomme.

Pendant que Neuro et Angelina s'expliquaient, la perfidie en coulisse se parachevait...
L'inquisiteur s'était machiavéliquement arrangé pour rameter toute un cortège jusqu'aux quartiers de la discorde.
Même la Sainte renarde Natalia était là...

Décidément, Tessen devait avoir une dent contre Neuro...
Il souhaitait le détruire socialement au yeux de la Cathédrale entière ou quoi?

Mais à défier le béhémoth, on finit encorné dans tous les cas.
Mais Neuro n'était pas encore monté sur ses grands Béhémoths-chevaux pour l'instant...

Genyphir : « Ah mère Natalia ! Vous êtes vraiment bénites d’avoir de telles gens de mœurs dans votre église. Jamais ils ne feraient rien pour trahir votre confiance ou souiller la pureté de ce lieu que vous tenez tant à cœur »

Nathalia:"Encore une fois...je ne suis pas votre mère...mais je dois dire que les hommes et les femmes qui vivent dans cette église sont surtout une bénédiction pour les habitants de ce pays, car ils sont les derniers rempart contre les forces du mal qui nous menacent, oui. Chacune des personne est je pense mue par des intentions les plus pures...je pense, après tout chacun risque sa vie tout les jours pour protéger ce côté de la ville pas seulement cette église...je n'ai pas la prétention de lire dans leur cœur, mais je sais que peu importe leur vices et leur imperfections, le seigneur saura leur apporter le salut et la miséricorde...Maintenant pouvez vous me dire pourquoi vous m'avez fait déplacé ici, ainsi que ces moines, vous n'êtes pas sensé ignorer qu'ils doivent se préparer à l'assaut d'Orchidius de ce soir ?" 

Genyphir : « Merci Madame, vous êtes vraiment un exemple pour nous, pauvres pécheurs. Je souhaite que le seigneur fasse en sorte que cette pièce soit baignée dans le son de la prière, jour et nuit. » 

Nathalia:"Dîtes moi d'abord ce qu'il se passe...ce n'est pas encore l'heure de la grande messe..."

L'instructrice qui en décousait avec hardiesse avec le pauvre gentilhomme se prosterna dans son éternel fanatisme doré...

Angélina:"Vo..Votre sainteté ! Pardonnez-moi car j'ai pêché."

Nathalia:"Hum...allons relevez vous, si vous m'expliquiez ce qu'il se passe...?"

Angélina:"J'ai...éprouvé du désir pour cet homme, je l'avoue, j'ai été tenté par les plaisirs charnels...dans notre temple sacré."

Nathalia, un peu surprise: "Je vois...il ressemble à Natanaël n'est-ce pas ?"*c'est tout ?*

Angelina commença à pleurer comme une madeleine ou presque...
Neuro supportait mal de passer pour le dindon de la farce... mais garda toute sa superbe en croisant les bras et en affichant une FUCKIN' POPOPOPOKER FACE digne des plus stoïques gargouilles ancestrales. Etre un gentilhomme pouvait se révéler pratique en de maintes occasions après tout.

Nathalia:"Je comprends, vous avez perdu votre aimé il y a tout juste un an, à la guerre...je comprends que la blessure ne soit pas encore totalement fermée...cependant, vous devez vous ressaisir, je ne vais pas vous punir, mais simplement vous rappeler vos devoirs et vos obligations. Ne laissez pas un souvenir vous éloigeré de votre mission."

Angélina:"Oui, je comprends, votre sainteté, je ne vous faillirais plus. Cet homme ici présent m'as raconté comment Neuro s'est comporté lors des événement qui les ont conduit ici. Il s'agit d'un être abject et couard, je n'aurais jamais du espérer qu'il puisse être comme mon défunt fiancé, seulement en me basant sur son apparence..."

Neuro était couard et abject aux yeux d'Angelina, qui commença à répandre les mensonges engendrées par le malin démon inquisiteur possédé par le diable à langue fourchue. Il ne prit même pas la peine de rétorquer quoique ce soit. Il en avait marre. Les fanatiques de cette Cathédrales perdirent tout intérêt à ses yeux vu leur incorrection flagrante et leur mépris facile et gratuit. Lorsque Neuro aura conquis le monde, nul doute que son courroux vengeur s'abattra afin de répandre justice en ces terres  fanatiques méprisables. Un Phénix n'oublie rien après tout. Le peu de confiance qu'il lui restait envers ses coéquipiers s'envola. La félonie régnait sur un trône de fer de manière implacable.

Neuro : "Je crois que l'être couard et lâche que je suis va prendre congé. Si on ne peut prendre un café en tout bien tout honneur sans que cela ne dégénère en mascarade, je crois que je suis de trop par ici."




Lançant un regard déçu à Angelina à cause de la mascarade immonde et ignoble qui avait prit place et où elle joua un rôle non des moindres.
Tessen était le chef d'orchestre semant zizanie et complotant de noirs desseins de main de maestro... Triste monde tragique...

Un gentilhomme sait se retirer avec classe après tout.

Cependant, la foule en quête de ragots rameutée barrait le passage.

Nathalia:"Mes frères, nous prierons lors de la grande messe de ce soir, nous prierons pour l'apaisement des âmes et le salut de Psarosoupa et Gigarylis. Retournez donc à la préparation de l'opération de ce soir" 

Genyphir : « Je suis prêt, Mère. Pouriez vous m'envoyer a Araka ? »

Elijah:"Attends Nathalia, je veux d'abord savoir comment Mr Von Tessen a pu assister à l'action au moment où Aodan a pété les plombs alors qu'il était encore avec Nanao ? Comment savez vous ce qu'il s'est passé ? y a t-il des choses que vous nous cachez ?"

Peut être que le perfide Tessen allait enfin être prit la torche dans le bûcher.
Ce diabolique inquisiteur allait t'il s'en tirer aussi facilement après avoir semer l'étincelle de la flamme de la discorde et de la déchéance d'un pauvre gentilhomme?
Un gentilhomme qui était un parfait allié de la justice malgré quelques pratiques violentes causées à cause d'un complot sordide de la part d'un voleur de précieux cleptomane.

Voler un précieux à un phénix, normal que celui-ci s'enflamme dans une colère et une rage insatiable engendrant folie et violence.

Le couteau de la justice allait trancher dans le lard de la calomnie avec un peu de chance, à défaut d'un ninja joufflu, un inquisiteur à la langue fourchue.

Bien que la probabilité soit mince, il restait peut être encore un espoir, une rédemption pour ce pauvre diable inquisiteur fou semeur de chaos.

La vérité éclaterait donc elle enfin?

Pour de meilleurs lendemains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Mar 19 Mai - 1:50

Apollo finit de se nourrir et de préparer ses affaires. Apollo était impatient de partir, car il se sentait inutile à l'intérieur de cette cathédrale, entourés de ces brutes incassables.
Brutes incassables qui faisaient quoi, au fond? Tout ce matériel, toute cette expérience, utilisée pour quoi? Pour défendre ce lopin de terre empoisonnée, sa population perdue, et ce bétail corrompu.

Un gâchis. Un gâchis monumental, voilà ce qu'était cette forteresse de Nuciféra...

Apollo empoigna son sac à dos, vérifia qu'il ne laissait rien dans ce dortoir.

Emilia restait silencieuse à ses côtés, le regardant s'affairer à ses besoins du monde physique. Sa seule possession à elle, c'était le pendentif qu'elle portait autour du cou. Elle jouait avec le saphir incrusté, le laissant glisser entre ses fins doigts spectraux.


Emilia: "Tu es songeur, Apollo. Qu'est-ce qu'il y a?"

Apollo marqua un temps d'hésitation avant de répondre. Il ne semblait pas sûr lui-même.

Apollo: "Tu penses qu'on est en train de partir dans la mauvaise direction?"

Emilia: "Que veux-tu dire?"

Apollo: "Depuis qu'on est dans cette équipe, je n'ai pas vraiment l'impression de remplir mon devoir en tant que Guide. A part ce travail dans les égouts, on a pas été très performants ces derniers temps. On a même été contre-productifs, en fait."

Emilia: "Tu veux quitter l'équipe?"

Apollo: "Peut-être pas tout de suite. J'aimerais finir le travail avant. Mais je pense que nous avons mieux à faire ailleurs."

Emilia acquiesca. Les Guides étaient déjà rares, et ne pouvaient donc pas se permettre de s'éloigner de leurs fonctions trop longtemps.

Emilia: "Mouais. On verra."

Le duo quittèrent leur chambre, à la recherche des autres membres de l'équipe. La population de l'église semblait s'activer, en préparation à une bataille probablement. Le Guide et la spectre s'activèrent d'autant plus.

Emilia: "Sinon, a ton avis, ce stuff de paladin, ça coûte cher?"

Apollo: "Probablement, pourquoi?"

Emilia: "C'est ironique, non? Même des "serviteurs du bien" dépensent des fortunes en matériel de guerre, laissant ceux qui ont réellement besoin de cet argent dans la pauvreté. Au fond, ils sont juste dans un cercle vicieux de dépenses et de pertes, personne ne tire rien de cette guerre."

Apollo: "Bienvenue sur Haerii!"

Emilia lâcha un petit "Tcheh.", et ils continuèrent. Ils finirent par tomber sur Tessen dans les couloirs. L'homme dégageait un air différent à son égard, à présent. La où Apollo ne voyait que de l'indifférence et de la froideur dans son regard auparavant, il voyait maintenant du... respect. La scène de la place aux esclaves avait révélé les véritables couleurs du Guide et du Psarosoupien, il faut dire...

Genyphir : « Apollo je viens vous dire adieu, à vous et à votre sœur. Je dois retourner chez moi aussi vite que possible. Je regrette de ne pas avoir d’explications à vous donner, mais depuis que je me suis réveillé j’ai le pire des pressentiments. Avant de m’en aller cependant je tiens à m’excuser, à vous et à Emilia, pour mes paroles. Vous êtes un homme digne de confiance Apollo, et vous avez payez chère pour vos actions contre cet esclavagiste. Je suis désolé pour votre perte."

Emilia demanda à Apollo de faire apparaitre sa lanterne, pour qu'elle puisse dire au revoir directement à Genyphir. Apollo s'exécuta.

Emilia: "Coucou monsieur Von Tessen! Bon, et bien c'est dommage que vous partiez si tôt! Mais si vous avez du taf à faire chez vous, n'hésitez plus, rentrez! Je me chargerais d'endosser le rôle de vieux croûton aigri du groupe!" Emilia éclata d'un rire léger. A des moments comme celui-là, Apollo ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle aurait dû vivre, et qu'il n'y avait pas de justice... Mais elle le vivait plutôt bien, alors Apollo sourit à sa plaisanterie.

Apollo: "Au revoir, Genyphir." fit-il en tendant sa main. "Je vous souhaite une bonne continuation, et bonne chance. Nos méthodes sont très différentes, mais malgré tout je sais que votre cœur est -du moins en partie- bien à sa place. Alors veuillez aussi m'excuser d'avoir questionné vos intentions et motivations."

Genyphir: "Prenez ceci. Cette chaine m’a bien servi, mais je n’ai jamais pu utiliser tout son potentiel. Peut-être s’avèrera-t-elle plus utile dans vos mains."

Apollo accepta le cadeau du psarosoupien sans hésiter.

Apollo: "Je tâcherais d'en être digne. Je vous ai aussi laissé un petit cadeau, à vrai dire..." Apollo pointa l'un des psaumes attachés sur l'armure de Genyphir. "Sainte Milopita d'Araka: "Blessed is he who in the name of duty, smites those that are evil; For the bravery needed to bet our Lord's Gift of life is the greatest of gifts one can give to Him." Je trouve la formulation assez... belliqueuse, mais l'idée est là. Le monde a besoin de personnes telles que vous, Genyphir, alors tâchez de survivre assez longtemps pour me raconter vos faits d'armes la prochaine fois que nous nous rencontrerons. Cet enchantement que j'ai laissé sur ce psaume devrait aider. En échange d'un peu des énergies magiques qui parcourent votre corps, cet enchantement vous protégera de ce que vous appelez l'Obscur. L'enchantement à été fait avec de la pure magie de lumière, alors je ne pense pas que cela vous posera problème. Alors allez, Genyphir, et combattez pour la cause, car nous ne sommes pas assez nombreux à le faire."

Genyphir fit mine de partir, mais ce retourna une dernière foi.

Genyphir : "Une dernière chose : quoi que vous fassiez, ne venez jamais à Psarosoupa. Les gens n’y sont pas aussi compréhensibles que moi, et c’est dire quelque chose. Le sort qu’il réserve à des hommes comme vous n’est pas enviable. Quand à Emilia… vous ne voulez pas savoir ce qu’ils feront à Emilia. L’Inquisition n’est pas aussi douce que vous lorsqu’elle traite avec les morts."

Emilia: "Hmpf! Il nous sous-estime, Apo!"

Apollo: "C'est vrai, Emi."

Le duo se décochèrent un sourire complice.

Emilia: "En fait monsieur Von Tessen, on risque de venir à Psarosoupa un de ces jours! Peut-être pas tout de suite, mais c'est clairement possible que l'on vienne, et quoi que vous puissiez dire, notre devoir vient avant!"

Apollo: "Vous savez, Genyphir, je pense que plusieurs Wardens travaillent déjà à plein temps à Psarosoupa. C'est un pays torturé, où notre devoir nous appelle. Désolé Genyphir, espérons juste que si nous avons affaire à des psarosoupiens, vous en ferez partie!"

Ainsi, le psarosoupien et les Guides séparèrent sur la promesse de se revoir, peut-être, un jour. Geniphyr partit dans sa direction avec son chapeau super classe sur la tête, et les deux Guides partirent dans la direction opposée avec une classe très prononcée, eux aussi.

Dem lookz:
 

Bien entendu, Apollo révoqua la lanterne et Emilia disparut, parce que ça le fait pas de se traîner avec des spectres derrière soi partout.

Mais en fait, Apollo et Emilia se perdirent dans la cathédrale alors qu'ils cherchaient leurs coéquipiers, si bien que la seule voix familière qu'ils finirent par entendre était celle de Genyphir.


Genyphir: « Il utilisa le pauvre bougre comme un bouclier humain !!!! Oh vous auriez dus voire le sang madame. Ce gars fut absolument DÉTRUIT!

La voix venait de l'une des chambres devant laquelle passaient Emilia et Apollo. A l'écoute du récit, et surtout du ton de Genyphir, Emilia afficha un sourire qui s'étalait de part d'autres de son visage. Après tout, ils avaient vu Genyphir en parfait état il y a 10 minutes, et maintenant il avait de nouveau l'air défoncé.

Emilia: "Attend, il fait quoi?!"

Tels de vrais gamins, Apollo et Emilia se posèrent contre la porte pour écouter la discussion.

Genyphir: «Il y avait plus de sang sur sa chemise que de café sur cette table… cet homme avait sans doute une famille, et des ENFANTS Very Happy … HAHAHAHAHAHA… oh Neuro…nous avons bien rit cette soirée. Un spectateur quelconque aurait sans doute dit que c’était un acte des plus méprisables, mais ce serait sans connaitre le caractère impeccable de notre bon ami. »

Emilia: "Ouii, je sens l'Intrigue! Le troll! Le sabotage et la rage! Hahaha!"

Apollo entra dans la chambre avec une pokerface.

Apollo: "J'approuve ce que dit cet homme. Il dit la vérité, et uniquement la vérité. J'étais présent lors les faits, et je lui ai raconté. D'ailleurs, il me semble que le servant -un roturier des plus méprisables, bien entendu-, était bel et bien fiancé. La femme de sa vie était d'ailleurs une sorte de gorille qui faisait des cookies."

...:
 

Genyphir: « Cependant je ne sais pas si une personne telle que vous, chef d’un ordre aussi illustre et honorable que les Paladins souhaiterait avoir une telle chose dans son répertoire. Après tout, en tant que chef, vous devez sans doute être un modèle d’intégrité, d’honneur, et de discipline, et incarner toute la perfection spirituelle et morale de nos braves chevaliers blancs, surtout s’il vous a été fait l’honneur de vous trouver dans les confins de la maison de notre seigneur qui voit TOUT et nous juge TOUS. Oui, une personne telle que vous ne s’abaisserait JAMAIS à n’importe quel acte odieux, peu importe sa sévérité, dans un endroit tel que ceci, l’endroit PRINCIPAL ou des personnes tel que vous doivent montrer leur droiture. Mais laissez-moi me porter garant de notre ami Neuro. Il n’y a rien qu’il puisse faire qui soit déshonorable, après tout il sait se comporter en gentilhomme et je suis certain qu’il saura respecter la sainteté de ce lieu et respecter vos obligations lorsque vous vous trouver dans cet endroit. Ah ! Madame, quelle abnégation ! Quel sacrifice ! Je vous admire. Je vous en supplie, madame, accordez moi la même grâce que vous avez accordé à Neuro. Je dois partir bientôt, et l’idée de ne pas passer quelques moments auprès d’une telle incarnation de pureté m’est insupportable : me feriez-vous l’honneur de prier avec moi ?"

Emilia n'en pouvait plus. Il suffisait d'un quart de secondes de réflexion pour comprendre exactement la situation, et la manière dont Genyphir avait tout fait sauter avec son habile subterfuge!

...:
 

Genyphir : « Oh Seigneur, protégé nous, et gardes nous des tentations NEFASTES de l’esprit et du CORPS. Permet-nous de te vénérer avec un cœur PUR et une conscience PROPRE. Eloigne de nous les SOUILLURES et les SCANDALES et… Vous savez quoi ? Je pense que nous pouvons faire mieux. Pourquoi ne pas demander à mère Natalia de se joindre à nous? Apres tout, à quatre, c’est bien mieux, je suis certains que vous êtes d’accords…"

Emilia: "BWAAAAAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAAAAAAA...!"

Paf! Une baffe dans la gueule de Geny!

...:
 

Angélina:"...Vous n'êtes qu'un être abject ! Je ne vous permet pas de venir dans mes quartiers, interrompre mon entretien, proférer des ignominies et insulter Nuciféra et mon ordre ! Vous n'avez pas la moindre idée des horreurs que mes hommes et que chacun des habitants de Gigarylis avons subi. Je ne sais pas qu'elle image vous avez des paladins, mais sachez monsieur que chacun d'entre nous est prêt à mourir pour défendre la nation. Sachez monsieur que la mort peu frapper à tout moment ici bas, vous pensez peut être que nous vivons en sécurité dans nos murs ? Ce que vous avez dis sur Neuro est peut être vrai, mais cela ne justifie pas le sarcasme dont vous faites preuve quand vous parlez de la souffrance de cet homme derrière lequel il se serait réfugié, et vous que faisiez vous pendant que l'assassin tuait et massacrais les innocents ? Vous riiez ? Cela ne vous rend il pas coupable du même mépris, de la couardise et du comportement impardonnable de Neuro ? Vos mots puissent être vrai, vous devriez être reconnaissant qu'il ai daigné porter votre carcasse jusqu'à la cathédrale. "

Apollo: "Bah ça c'est du paladin, tiens. Frapper les gens malades et drogués, la classe ultime. En même temps, il me semble que c'est votre objectif, de nourrir vos égos surdimensionnés, nan? Chai pas, on était un peu seuls, sur cette place de marché d'esclaves, la dernière fois. Vous connaissiez son existence,nan?"

Angélina:"Vous osez me dire comment je dois me comporter ? Vous me reprochez d'être animée par le désir ? Ne suis je pas humaine ? N'ai-je pas le droit d'aimer ? N'est-ce pas ce qui nous rends différent des monstres que nous combattons ? Vous n'avez pas le droit de me juger, seul dieu décidera pour moi, si le seigneur estime que mon acte est impardonnable, j'accepterais son courroux avec honneur. Vous parlez de souillure et de scandales, de prier avec honnêteté. N'êtes vous pas celui qui profère ces ignobles paroles qui souillent la tranquillité et la sainteté de ces lieux ? N'êtes vous pas celui qui proférez des propos scandaleux ? Ne suis-je pas honnête avec mon propre coeur ? Et vous ? Quelle est la véritable raison de votre venue en ces lieux dans ma chambre ? Vous n'avez pas fait tout ce chemin juste pour m'avertir de la malveillance de cet homme et de vos compagnons ? Vous...Vous avez l'éloquence et l'arrogance d'un inquisiteur ! Toujours prêts à utiliser le nom sacré du seigneur pour opprimer les innocents et justifier l'effusion inutile de sang pour je ne sais quelle superstition. "

Apollo: " "Vous n'avez pas ledroit de me juger, seul dieu décidera pour moi..." J'ai entendu beaucoup d'hommes sortir cette punchline avant de commencer un massacre. C'est fou, certaines personnes se servent de la religion pour se protéger de toute culpabilité. C'est tellement plus facile de dire "Dieu me l'a dit" que "c'est ma faute", n'est-ce pas?"

Angélina était pas mauvaise en répartie, mais un Courtier utilise le savoir et les mots avec une efficacité redoutables.

Une seconde giffle atterrit sur le visage immaculé de Neuro, qui maintint sa pokerface royale.

Emilia: "Whow, il réagit super bien au cockblock du siècle!"

Angélina:"Vous ! Je n'aurais jamais dû vous faire confiance...vos aptitudes de lâches, comme le sort que vous avez utilisé sur ce pauvre Hélios...Peut être que le récit de cet insolent est vérifié...vous...me dégoûtez...partez ! Et dire que...je commençait à vous apprécier...j'ai été aveugle...Puisse le seigneur vous pardonner."

Parce que c'est Neuro qui doit se faire pardonner pour s'être fait matraquer la face?
Ah, les filles...

S'en suivit ensuite une attaque de moines sauvages, qui ont spawn tels des sangliers à Durotar un cortège de moines qui s'invitèrent à la fête, mais là, Apollo n'intervint pas, aussi discret qu'un ninja alors qu'il était entouré de tous les côtés par des moines, par des paladines hystériques, des inquisiteurs faussement défoncés, etc.


Elijah:"Attends Nathalia, je veux d'abord savoir comment Mr Von Tessen a pu assister à l'action au moment où Aodan a pété les plombs alors qu'il était encore avec Nanao ? Comment savez vous ce qu'il s'est passé ? y a t-il des choses que vous nous cachez ?"

Apollo: "Je lui ai raconté, vu que j'étais là. J'étais juste derrière lui dans la formation pendant la traversée de la forêt, alors j'en ai profité pour lui expliquer ce qui lui avait échappé, rien de bien spectaculaire."

Pas la peine d'être parano, monsieur le comte, je vous jure, on sauve Dormnuill et on est pris pour des traîtres, tout de suite!




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Jeu 4 Juin - 0:27

Apollo: "Bah ça c'est du paladin, tiens. Frapper les gens malades et drogués, la classe ultime. En même temps, il me semble que c'est votre objectif, de nourrir vos égos surdimensionnés, nan? Chai pas, on était un peu seuls, sur cette place de marché d'esclaves, la dernière fois. Vous connaissiez son existence,nan?"

Angélina entendis la réplique sanglante du guide, mais elle était bien trop occupée avec Genyphyr pour y répondre.

Nathalia, elle, écoutait la dispute l'air dubitatif, pour quelle raison exactement, l'avait-t-on fait venir ici ? Les ébats de l'instructrice nécessitaient t-il vraiment qu'on la fasse déplacer ? La prochaine bataille aurait lieu, dans quelques heures, ce n'était pas le moment de tergiverser pour une histoire de fesses ou de règlement de comptes à la noix. Elle avait des préparatifs à faire...

Nathalia:"Bon, puisqu'on a pas besoin de moi je ..."

Apollo: "Vous n'avez pas ledroit de me juger, seul dieu décidera pour moi..." J'ai entendu beaucoup d'hommes sortir cette punchline avant de commencer un massacre. C'est fou, certaines personnes se servent de la religion pour se protéger de toute culpabilité. C'est tellement plus facile de dire "Dieu me l'a dit" que "c'est ma faute", n'est-ce pas?"

Angélina:"...Je ne comprends plus vraiment ce qu'on me reproche à moi et à mon ordre maintenant, et je commence à perdre patience, Je peux vous jurer que notre ordre n'a jamais massacré d'innocents, les seuls êtres qui déjà goûté le fil de notre lame sont les démons que nous pourchassons ! Nous tolérons même la présence de mages profanes tels que vous. Je ne sais pas ce que j'ai fait pour récolter votre mépris, mais je, non... nous ne nous sommes jamais cachés derrière dieu pour quoi que ce soit. J'ai pêché, c'est de ma faute, vous êtes contents ? Pardonnez moi d'être un peu outrée de voir cet homme débarquer dans mes appartements comme une fleur, proférer des horreurs, découvrir que Neuro est un goujat, être interrogée sur ma foi et mon dévouement avant d'être insultée par un autre inconnu qui a visiblement un ressentiment puissant contre nous"

Elle repris son calme et poursuivit, tout en servant un peu de thé à Genyphyr et Apollo, signe qu'elle ne leur en voulais plus.

"...Je ne suis pas obligée de me justifier, mais...nous sommes au courant des ventes d'esclaves, qui ont lieux un peu partout dans la ville...Pensez vous vraiment que nous pouvons être sur tout les fronts ? Orchidus le sait très bien et nous nargue en organisant ces ventes quelques heures seulement après les conflits...Vous pensez que nous ne sommes pas au courant ? C'est une stratégie pour amenuiser nos forces, de plus....les vendeurs d'esclaves, Vous vous souvenez de Michaelis ? Et bien, même pour nous ils sont incroyablement puissants, il nous faudrait une petite troupe pour en venir à bout...Ou bien le général, mais ce dernier est pratiquement présent sur tous les fronts...je pense que je n'ai pas besoin de vous faire un dessin sur leur capacité tous les deux...Donc nous faisons ce que nous pouvons...ce n'est pas parfait, mais nous donnons notre maximum...et je ne pense pas que se faire tuer soit très utile aux personnes qui ont besoin de nous..."

Nathalia avait renvoyé les moines s'occuper des préparatifs de ce soir.  

Genyphir : « Je suis prêt, Mère. Pouriez vous m'envoyer a Araka ? »

Elijah:"Attends Nathalia, je veux d'abord savoir comment Mr Von Tessen a pu assister à l'action au moment où Aodan a pété les plombs alors qu'il était encore avec Nanao ? Comment savez vous ce qu'il s'est passé ? y a t-il des choses que vous nous cachez ?"

Apollo: "Je lui ai raconté, vu que j'étais là. J'étais juste derrière lui dans la formation pendant la traversée de la forêt, alors j'en ai profité pour lui expliquer ce qui lui avait échappé, rien de bien spectaculaire.

Elijah:"Oh...je vois...Je suis désolé Mr Von Tessen, je crois que je me fais juste un peu trop de soucis pour Nanao finalement, vous êtes la dernière personne à l'avoir vue après tout...c'est normal d'être dubitatif...Je vais vous faire confiance, ainsi qu'à Apollo et vous laisser rentrer chez vous tranquillement...Encore désolé de vous avoir mêlé à toute ces histoires."

Nathalia:"Bon, c'est parti, je vous envoie à Araka. Si vous avez un dernier mot c'est maintenant..."

Une fois les adieux déchirants faits, Nathalia entona un chant polyphonique comme à son habitude, le parterre s'illumina et une magnifique paire d'ange enveloppa Genyphyr avant de se dissiper en une multitude de plumes blanches éthérée.<-blabla descriptif abrégé


[Tessen est téléporté à Araka]

Nathalia:"Pffiou...Quelle histoire...Bon, moi je retourne me préparer pour ce soir, si je manque le rituel, nos troupes ne seront pas bien protégées ce soir..."

Elle salua de manière humble et polie le petit monde et disparut à travers le couloir. Laissant Apollo, Neuro et Elijah avec l'instructrice...

Elijah:"Bon, ben...On dirait que vous n'avez plus de partenaire de Jeu, mademoiselle...si vous le souhaitez je peux amplement remplacer Neuro...Je peux vous toucher à des endroits lesquels aucun homme ne s'est jamais aventuré, je suis un expert, pas besoin de paradis avec moi c'est le 7ième ciel direct...ohohoho"

Angélina:"Vous ? Vous êtes certainement le pire de tous...déguerpissez avant que vous n'embrassiez la paume de ma main."


Le regard noir.

Elijah:"Ouch...Et vous Neuro, si vous avez toujours envie de...tirer votre coup sachez que je ne serait pas très loin, huhuhu...vous avez un corps tout à fait charmant..."

Elijah s'en alla sans demander son reste.  

Elijah:"...Bon ben je crois que je vais m'astiquer le manche moi ...il doit me rester un magazine...peut être que Kayné voudra s'amuser avec moi cette fois..."

L'instructrice plaça quelque chose dans la main de Neuro. avant qu'il ne s'en aille.

Angélina:"Tenez...pour les techniques que je vous ait enseigné...n'allez pas croire que je vous pardonne pour autant..."



Neuro Obtient un Rosaire de 5 Photolythes



Angélina:"Ca sera certainement utile si vous tombez sur des morts vivants...maintenant partez, partez tous, j'ai besoin de calme..."



Je vous laisse poster un dernier poste de préparation avant de passer à la suite,  n'oubliez pas la raison de votre venue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Jeu 4 Juin - 1:26

Ce qui se déroulait était digne des plus grands dramas populaires.
Il ne manquait rien ou presque pour en faire une de ces formidables séries s'étalant sur plusieurs épisodes, épisodes s'achevant sur le fameux "Au prochain épisode d'Amour, Gloire et Cathédrales...".
Un sujet passionnant, la rencontre d'aventuriers blasphémateurs et de fanatiques d'une Cathédrale.
Amours sans lendemain, trahisons, suspenses, complots... la totale!

Même le nécromant du groupe s'était joint à la petite sauterie improvisée dans les quartiers personnels de l'instructrice.
Ne manquant pas de remuer le couteau dans la plaie.

Après moult tergiversations et autres échanges de nom d'oiseaux, le calme revint petit à petit sur bourg Nucifera, au grand dam des spectateurs avides de plus de violence.

Neuro était plus qu'agacé par le tournant des événements. A la base, il ne voulait que poser quelques questions et passer un agréable moment en partageant une boisson. Cela s'était terminé en mascarade ou deux diablotins des enfers avaient fait montre de malice afin de sceller le tentacule au fond du gouffre.

Cependant, le gentilhomme ne perdit aucunement de sa superbe, même accusé par ces serpents siffleurs.

Genyphir : « Je suis prêt, Mère. Pouriez vous m'envoyer a Araka ? »

Elijah:"Attends Nathalia, je veux d'abord savoir comment Mr Von Tessen a pu assister à l'action au moment où Aodan a pété les plombs alors qu'il était encore avec Nanao ? Comment savez vous ce qu'il s'est passé ? y a t-il des choses que vous nous cachez ?"

Apollo: "Je lui ai raconté, vu que j'étais là. J'étais juste derrière lui dans la formation pendant la traversée de la forêt, alors j'en ai profité pour lui expliquer ce qui lui avait échappé, rien de bien spectaculaire.

Elijah:"Oh...je vois...Je suis désolé Mr Von Tessen, je crois que je me fais juste un peu trop de soucis pour Nanao finalement, vous êtes la dernière personne à l'avoir vue après tout...c'est normal d'être dubitatif...Je vais vous faire confiance, ainsi qu'à Apollo et vous laisser rentrer chez vous tranquillement...Encore désolé de vous avoir mêlé à toute ces histoires."

Nathalia:"Bon, c'est parti, je vous envoie à Araka. Si vous avez un dernier mot c'est maintenant..."

Si la Sainte Renarde avait pu par mégarde téléporter ce sacripant farceur sur un des bûchers de Araka en plein feu de joie, cela aurait été parfait.

Nathalia:"Pffiou...Quelle histoire...Bon, moi je retourne me préparer pour ce soir, si je manque le rituel, nos troupes ne seront pas bien protégées ce soir..."

Elijah:"Bon, ben...On dirait que vous n'avez plus de partenaire de Jeu, mademoiselle...si vous le souhaitez je peux amplement remplacer Neuro...Je peux vous toucher à des endroits lesquels aucun homme ne s'est jamais aventuré, je suis un expert, pas besoin de paradis avec moi c'est le 7ième ciel direct...ohohoho"

Angélina:"Vous ? Vous êtes certainement le pire de tous...déguerpissez avant que vous n'embrassiez la paume de ma main."

Elijah:"Ouch...Et vous Neuro, si vous avez toujours envie de...tirer votre coup sachez que je ne serait pas très loin, huhuhu...vous avez un corps tout à fait charmant..."

Neuro en tant que parfait gentilhomme ne releva pas la plaisanterie plus loin. Un coup d'épée castrateur dissuasif était si vite arrivé.

Elijah:"...Bon ben je crois que je vais m'astiquer le manche moi ...il doit me rester un magazine...peut être que Kayné voudra s'amuser avec moi cette fois..."

La fanatique donna un étrange objet à Neuro avant que celui-ci ne parte.
Une sorte d'étrange rosaire contenant des sortes de cristaux.

Angélina:"Tenez...pour les techniques que je vous ait enseigné...n'allez pas croire que je vous pardonne pour autant..."

Angélina:"Ca sera certainement utile si vous tombez sur des morts vivants...maintenant partez, partez tous, j'ai besoin de calme..."

Neuro : "Je vous remercie. Adieu."
-poker face-

Les manières définissent le gentleman. Neuro pensait qu'elle était juste une foldingue, mais resta courtois.
Neuro partit donc vers un monde meilleur, il avait besoin d'être seul après les terribles événements qui venaient de se produire.

Au prochain Episode de Amour, Gloire et Cathédrales...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Ven 26 Juin - 14:31

Neuro n'avait encore jamais connu pareille humiliation.

Cette mascarade avait prit des envergures gargantuesques et le phénix n'aimait pas être le dindon de la farce. A ça non!!! Sa vengeance serait terrible.

Il restait encore pas mal de temps apparemment avant le départ pour les grottes démoniaques. Il aurait été sot de ne pas en profiter.
Vu que l'instructrice ne voulait plus avoir affaire au gentilhomme et à son tentacule, il n'y avait plus grand chose à faire d’intéressant durant le quartier libre. 

Neuro décida donc d'aller terminer quelques taches qu'il avait laissé sur le feu au Simurgh.
Entre autre, terminer sa nouvelle arme et voir si sa disciple était toujours vivante.

Heureusement, le gentilhomme avait toujours un coup d'avance et était prévoyant. Il avait un parchemin retour sur place.

Neuro demanda donc au garde paladin qui le suivait partout de l'accompagner à la sortie et que une fois cela fait, ce dernier prévienne Elijah de le contacter par iCristal un peu avant le départ de la Cathédrale.

Neuro avait eu la brillante idée de synchroniser son iCristal avant la traversée de la foret.
Un esprit d'anticipation peu commun, digne des gentilshommes de renommée internationale.

Rester une seconde de plus enfermé dans la Cathédrale de la Sainte Renarde, non merci.

Une fois dehors, Neuro pu humer l'air frais du crépuscule. Il avait avec lui ses affaires et même un cadeau souvenir de l'instructrice, un étrange rosaire.

Neuro : "Merci vieux frère. Et n'oubliez pas de prévenir Mr le Comte Elijah de contacter Neuro, moi même en somme, par iCristal un peu avant son départ de la Cathédrale."
-au paladin escorte de luxe-

Neuro était devant la bâtisse, il fit quelques pas et sortit dans un endroit à l'abris l'un de ses parchemins retour vierges, le dernier hélas.

Il l'activa afin de pouvoir revenir rapidement pour l'expédition à la grotte.

Une fois chose faite, Neuro rangea le parchemin retour vers la cathédrale, puis sortit celui le menant au Simurgh.

Il activa prestement le parchemin magique et disparue vers d'autres cieux...


[Vers Simurgh]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Mer 8 Juil - 7:56

En attendant le début de l'expédition, Apollo n'avait pas vraiment quoi que ce soit à faire. Il s'éclipsa donc jusqu'à la bibliothèque, où il décortiqua les volumes que l'ordre de Nuciféra avait sur les enchantements. Il allait peut-être apprendre quelque chose, ou pas. Cela n'importait pas vraiment, il cherchait juste à faire passer le temps.




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Dim 26 Juil - 14:47

Il était difficile de déterminer si la journée s'était écoulée rapidement ou pas. Il s'était passé pas mal de chose depuis le début de la journée, le spectacle de Neuro et Hélios, lors de l'entrainement des paladins dans la matinée, la rencontre entre Kayné et le général Swartz qui leur permirent de comparer leur lames (et savoir qui a la plus grosse ?). Appolo avait passé un certain temps à la bibliothèque pour en apprendre sur les monstres de la région, ainsi que sur l'histoire de la ville, mais sa recherche n'en fut que peu concluante. Il put bénéficier en revanche d'un petit cours de magie de soutient octroyé par le père Joshua lui même en compagnie de Lucy, ex-esclave, soeur d'Hélios.

Lucy, la soeur de Hélios s'avérait être une princesse, tout le monde put découvrir l'aspect lubrique de Neuro et l'attirance que L'instructrice Angélina avait envers lui. Sans compter sur le zèle et la faible résistance de Genyphyr en ce qui concerne les psychotropes, qui en avait profité pour plomber l'opportunité qu'avait Neuro pour passer du bon temps.

Genyphyr était certainement agacé, de cet endroit qui bafouait certainement ses croyances. Il ne semblait pas vraiment à l'aise avec les paladins en général ou bien le fait qu'ils puissent s'adonner aux plaisirs de la chair.  

Cette aventure mena la représentante de l'ordre, la jeune mais néanmoins mystérieuse Nathalia, dont la pureté - apparente - contrastait avec la pestilence de cette Ville, Gigarylis, à renvoyer l'inquisiteur dans son Psarosoupa natal, à la suite de doux et déchirants adieux Razz .

L'inquisiteur disparu dans une colonne de lumière, équipé d'un cadeau d'adieu: un enchantement d'Apollo, laissant derrière lui une sensation de malaise.

Nathalia un peu dépassée par ces événements qui étaient certainement le dernier de ses soucis, retourna dans le choeur de l'église, s'agenouilla et entama une série de longues prières en compagnie d'une armée de prêtres.

L'atmosphère de l'église devint alors très sérieuse et pesante. Des chants incompréhensibles retentirent à travers tout le sanctuaire, la voix polyphonique de Nathalia pouvait être entendue à travers tout le bâtiment, il y avait quelque chose de beau mais à la fois dérangeant dans ce chant comme si il exprimait une profonde douleur...

Tandis que chacun se préparait au départ tant attendu. Le général Schwartz lui même, vint trouver les aventuriers, du moins Elijah, dans le dortoir qui leur était alloué.  Elijah semblait méditer lorsque le général débarqua, il était en position du lotus, lévitant légèrement et ne sembla pas dérangé par ce qui se passait autour de lui;

Alexander:"Mr Le compte, dîtes à vos compagnons de nous rejoindre à l'entrée de la cathédrale, nous partons, assurez vous que vous avez tout ce qu'il vous faut, car il n'y a pas de retour possible. Nous partons dans 15min."

Elijah, ouvra faiblement une paupière, et atterri faiblement sur ses pieds, pour lui répondre.

Elijah:"Très bien, cher général,  je vais prévenir les autres, j'espère que notre présence...non, ma présence ne vous aura pas trop gêné..."

Alexander:"Arrêtez votre cinéma, Mr le conte, je sais très bien que sans votre aide, La cathédrale de Nuciféra aurait été détruite depuis longtemps, personne n'ose le dire, à cause de votre comportement outrageux, mais nous vous en sommes reconnaissant..."

Elijah:"Tant que vous continuez à veiller sur Nathalia, ça ne me dérange pas d'être traité comme un hérétique...héhéhé..."

Alexandre:"Assez de palabres, partons dès que vous êtes prêts."

Elijah lui répondit par un sourire et un hochement de la tête en signe d'approbation.  Il prépara ses affaires et alla trouver chacun des membres de l'équipe, tout en appelant le Simurgh pour prévenir Neuro de leur départ.  




Après quelques instants de préparation, tout le monde était enfin là, à la porte de la cathédrale. Hélios et Lucy étaient aussi de la partie, après tout, cette excursion dans le grottes de Cryptocena était inutile sans la princesse.  

L'instructrice Angélina avait également revêtu son armure lourde, Elle avait des motifs similaires à ceux de sa flamberge, pareils à des flammes et étincelait d'un feu sacré.


Elijah:"Mlle Angélina, vous venez aussi...?"

Angélina:"Bien sûr, le général sera bien plus utile sur le front qu'à vos côtés, je me suis proposée pour vous accompagner à sa place...Même si certains d'entre vous ne méritent pas son attention."

Elle fixa Neuro avec insistance. Des bruits de pas au rythme pressé interrompit ce qui semblait être un début de conflit.

Nathalia:"Eli !"

La sainte elle-même,  elle se jeta dans les bras du conte. manquant de le reverser

Elijah:"Waw, Doucement Nathalia ..."

Nathalia:"Tu pars déjà, n'est-ce pas ?"

Elijah:"Oui je regrette, je ne peux pas rester plus longtemps ici, j'ai d'autres responsabilité ailleurs"

Nathalia:"Tu reviendras nous voir un jour ?"

Elijah:"Bien sûr que oui ! J'espère que ce sera dans des circonstances plus propices."

Nathalia:"Tu as intérêt ! è_é  Twisted Evil "

Elle se tourna ensuite vers les autres aventuriers.

Nathalia:" Merci encore pour ce que vous avait fait pour la ville, et merci de m'avoir permis de revoir Eli. Je lui dois beaucoup, il compte énormément pour moi...Je sais qu'il est pervers, bizarre et tendancieux..."

Elijah:"C'est sympa, merci..."

Nathalia:"...mais, il a le cœur à la bonne place...Mlle Zelpher, continuez à garder le sourire, vous êtes un véritable phare pour vos amis...Mr Anansi, prenez soin de vous et vos amis, vous êtes le seul à pouvoir les sauver en cas de pépin, quoi que vous cherchiez, vous...et vos proches, " clin d'oeil à Emilia " J'espère que vous le trouverez...Mr Neuro, je vous fait confiance pour veiller sur Lucy et faire honneur à votre réputation de gentilhomme ^^. Quand à vous Mr Lute, je vous souhaite un bon rétablissement, puissiez vous trouver la solution à vos torts."

Elle enlaça chacun d'entre eux, sous le regard un peu dégoûté des paladins et des prêtres, après tout, ils étaient tous des hérétiques ! Un détraqué sexuel, une rousse sans âme, un nécromancien, un chevalier aux arts sombres...un sorcier !

Une fois les adieux réalisés, Le général prit la parole.






Alexander:
"Paladins, prêtres et prêtresses ! Nous allons à nouveau livrer bataille ce soir, tenez-vous prêts et soyez prudents. Bien sûr il y aura des morts, c'est inévitable, malheureusement. Mais n'oubliez pas pourquoi on se bat, nous nous battons pour la liberté, nous nous battons pour que le bien triomphe, nous nous battons, pour nos frères, nos sœurs tombés au combat ! Pour que leur sacrifice ne soit pas vainc. Nous nous battons pour protéger nos proches, notre famille, nos amis. Nous nous battons avec l'espoir d'un lendemain radieux baigné dans la lumière du soleil.

Paladins, prêtres et prêtresse, aujourd'hui infligeons une blessure mortelle à ce chien d'Orchidus ! Bien sûr comme vous tous je suis terrifié ! Mais vous n'avez pas à avoir peur, car notre sainte Nathalia prie pour nous ! Tant qu'elle veillera sur nous nous pouvons repousser ses démons ! Pour Nuciféra ! Pour Gigarylis ! Pour Nanonephar !!"


L'assemblée, galvanisée:" POUR NANONEPHAR !"

Elijah, au groupe et à voix basse: "En vérité, Nathalia joue un rôle très important dans cette guerre, j'ignore comment et pourquoi, on dirait qu'elle a reçu les faveur de Nuciféra, la déesse de l'ordre. Je ne sais pas si vous en avez entendu parler mais, Nathalia est un "Syndesis" vivant, une relique divine ou héroïque si vous préférez, elle a le pouvoir de repousser les forces des ténèbres et autres démons, c'est pour ça que le quartier de la cathédrale est protégé des attaques du roi Orchidus...C'est aussi pour ça que la plupart des gens qui arrivent jusqu'ici lui vouent un culte. C'est aussi pour ça qu'elle ne peux pas quitter la cathédrale."

Alors que la foule s'écriait, comme chargée d'une volonté inébranlable, l'instructrice, s'approcha du groupe.

Angélina:"Bon, nous ne savons pas trop à quoi nous attendre, réfléchissez bien à votre formation de groupe avant d'y aller."

Sur ces paroles, une fois que tout le monde fut décidé, l'armée, ainsi que les aventuriers sortirent enfin de la cathédrale

[Vers le centre ville, je vous laisse poster votre formation]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayné
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Points de Vie:
1277/1277  (1277/1277)
Points de Mana:
113/113  (113/113)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.14
For.2020
Int.1010
Con.1212
Dex.2424
ATQ.085
MATQ.3450
DEF.890
MDEf2460
Endu.880880
Vit.1212
AM44

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Lun 27 Juil - 17:47

Musique:
 


L'entrainement matinal entre le chevalier gentilhomme et le guerrier solaire avait prit une tournure des plus bizarres vers sa fin. Le ténébreux phœnix avait dut se sentir en danger car il a finit par utiliser un tour de passe passe qui aux yeux des spectateurs aurait put passer pour une supercherie impardonnable. De la magie. Décidément, ce bonhomme débordait de surprises! 

Ce petit show avait bien servit l'humeur de la chasseuse qui revenait petit à petit vers son comportement ordinaire. C'est revigorée par la passion des deux guerriers qu'elle s'approcha de la sainte Natalia qui avait proposé de bénir l'une de ses armes.

Suite à la demande de la sainte, Kayné invoqua la lame qui s'était portée volontaire pour cette petite expérience. Une épée des plus normales si ce n'était pas pour le fait qu'elle contenait une partie de la bravoure de la guerrière. Cette arme portait le nom Ber'esi, qui signifiait "lame brave" dans la langue natale de la rousse. C'était un outil qui avait jadis prouvé sa valeur mais qui avait dut faire face à une retraite forcée avec le passage du temps. Si la magie de Natalia allait lui permettre de revenir sur le champ de bataille, c'est avec plaisir que l'arme prendrait n'importe quel risque pour servir à nouveau sa maîtresse. 

Pourtant, ce n'était qu'une parmi des centaines. Malgré cela, chacun des objets avait un sentiment similaire envers la chasseuse. Elle les tenait dans son cœur et les objets, inanimés qu'ils puissent paraître, lui rendaient la pareille. 
 
A cause de cette relation spéciale qu'elle entretenait avec ce qui au final était son équipement, la fal'or n'était jamais seule. Bien au contraire, elle était toujours accompagnée par ces centaines de consciences, toutes ces personnalités, qui en partie n'était rien de plus ni de moins qu'elle même. 

Voilà à quoi ressemblerait une brève description de la magie de Kayné. Le pouvoir de donner la parole à des choses sans voix et à s'en faire des amis, une famille.

Natalia sembla entre-apercevoir la véritable nature de cette magie pendant son rituel de sanctification de la lame. Cela n'était au final qu'une preuve supplémentaire que la demoiselle n'avait pas atterrit là par hasard.  

* Le monde est vraiment rempli de gens exceptionnels. * Pensa la chasseuse. Mais alors qu'elle regardait sa lame léviter au dessus de la frêle Natalia, elle se dit également que cette dernière n'avait vraiment pas de chance. 

Du peu que la fal'or savait d'elle, la sainte ne semblait pas avoir un passé des plus enviables. Comme si cela ne suffisait pas, elle s'était retrouvée au milieu de cette terrible guerre. Elle s'était retrouvée obligée de porter ce lourd manteau qu'était devenir la sainte de cette endroit, la source d'espoir de tous ces gens. La gardienne de tant de destins, malgré son âge si jeune. 

Kayné: * Il n'y a aucune bénédiction ici. Aucune épreuve. Cette fille ne devrait pas être ici. * 

Pour la rousse, il était clair que Nuciféra ne se souciait pas tant que çà de sa fidèle la plus dévouée. Enfin, si ce dieu existait... Pour sa part, Kayné ne croyait toujours qu'à Ten'Sei'La, la déesse de son peuple. Cependant, cette dernière était tout aussi responsable pour le sort de cette jeune fille que le faux dieu vénéré par les paladins de la cathédrale.  

A la quasi extinction des fal'or et toutes les autres misères que la chasseuse avait put témoigner, venait s'ajouter maintenant le destin de cette jeune fille. Il y avait décidément de quoi remettre sa foie en question. Mais l'heure n'était pas au débat religieux, c'était une question que la rousse devrait résoudre plus tard! 

Natalia termina son chant, aussi miraculeux que captivant, la cérémonie touchait à sa fin. La sainte parla avec la rousse usant d'un vocabulaire qui aurait poussé les prêtres de Psarosoupa à se flageller pendant des jours. Une histoire de poutrage de zombies pour faire court. Il fallait aussi donner un nouveau nom à l'arme, probablement pour marquer sa renaissance. Bien que l'idée de rebaptiser de la sorte une de ses armes n'enchantait pas des masses la guerrière, elle finit par se dire pourquoi pas.

Il fut décidé que la lame allait désormais répondre au nom de Ist'lumi, la lueur de l'espoir.

Kayné saisit la lame, qu'elle examina avec attention.

Kayné: * Alors? *

Ist'lumi: * Prêt à butter du zombie! *

Kayné: * Haha, ça marche! Bien venu au front! *

La chasseuse dissipa l'arme et procéda à faire part de ses remerciements à la sainte. Ayant regagné une large partie de son habituel sourire maintenant que la cérémonie s'était terminée sans embrouilles, elle rassura à son tour la sainte. 

Kayné: " Merci! Je vais m'assurer de "poutrer" assez de zombies pour être digne de ton don! "

Dit elle en riant. 

Vu la personnalité de la sainte, il y avait de bonnes chances pour qu'elles s'entendent bien ces deux là! D'un autre coté, il n'y avait pas beaucoup de gens avec qui Kayné ne pouvait pas s'entendre!

Malheureusement, comme il en était souvent coutume dans la vie d'aventurier, il n'y avait guère un instant pour se réjouir du bon déroulement de la bénédiction. Des hommes de l'église arrivèrent, portant les sinistres nouvelles d'une attaque imminent sur le quartier commerçant. 

Ceci ne manqua pas de lancer la cathédrale entière dans un état de panique. C'était tout simplement comme si l'on venait de sonner l'alarme. Bien qu'en vérité il s'agissait plus d'animation que de panique. Les paladins prirent leurs ordres et partirent les exécuter. 

Il était clair que la petite bande d'aventurier n'allait pas pouvoir rester encore trop longtemps dans leurs pattes. 

Quoi que le groupe en pense, ces hommes avaient une guerre à mener et Kayné était la dernière qui allait barrer le chemin de quelqu'un qui partait se battre pour une cause qui lui semblait juste. 

Alexander:"Ces ordures ne nous laissent pas souffler...Elijah ! Vous et vos compagnons en profiterez pour quitter la ville, c'est le meilleur moment, nous nous assurerons que vous puissiez sortir sains et saufs...Partir plus tôt alors que nos forces sont divisées est risqué, partir plus tard pourrait vous empêcher de vous procurer ce dont vous avez besoin. Je vous suggère de préparer vos affaires et de rassembler vos amis, je ne peux pas me permettre de vous attendre."

Kayné: * Qu'il en soit donc ainsi. *

Aventuriers, princesse de dernière minute et guerrier solaire ex-esclave allaient se rendre à la grotte de Cryptocéna en piétinant les cadavres des défendeurs de la veuve et de l'orphelin. Ce n'était pas plaisant mais chacun avait sa propre mission à accomplir. De plus il leur avait était fait très clair que se battre dans ce conflit n'aurait pour seule issue que de mettre une fin préemptée à leurs jours. 

La chasseuse prit le chemin du dortoir où ils logeaient à fin de vérifier qu'elle n'avait rien oublier. En chemin, elle tomba sur ce magnifique bâtard, Genyphir Von Tessen! Ce dernier semblait s'être remit sacrément (haha) bien du trou qu'il avait dans les poumons il y avait quelques heures. Le bougre déambulait dans les couloirs de la cathédrale tel le diable en personne et se préparait même à les quitter pour partir en vacances à son pays natal!

Bien entendue, Kayné fut triste d'apprendre les nouvelles du départ de son compagnon d'arme, mais elle pouvait comprendre ses raisons. La chance n'avait pas vraiment souri au Psarosoupien depuis qu'il avait rejoins ce groupe. Qu'il se passe vraiment quelque chose dans sa contrée ou que ce soit une excuse fabriquée pour quitter ce groupe infernal, Kayné n'en voulait pas le moins du monde au vieillard.

Elle lui donna ses meilleurs vœux, le serra très fort dans ses bras et lui souhaita un bon voyage, toujours le sourire aux lèvres, bien qu'espérant qu'elle aurait l'occasion de le revoir un jour!

Après ces adieux avec Von Tessen, Kayné rentra au dortoir où elle récupéra les dernières de ses affaires avant d'en sortir à la recherche de ses compagnons éparpillés dans la cathédrale. 

Musique:
 

Par chance, (et en demandant à pas mal de gens en route) elle arriva à tous les retrouver devant le même endroit, la chambre de l'instructrice des paladins. 

Pour une raison ou une autre, beaucoup de monde s'était amassé devant cette petite pièce. Kayné réussit sans peine à distinguer les voix de Tessen, Neuro et Apollo à l'intérieur. Quel dommage, ils avaient presque réussit à passer par un endroit sans créer une scène! En plus cette fois ce n'était même pas la faute de la rousse! Quel culot de la part de ses potes de partir jouer sans elle! 

Curieuse comme jamais, elle tendit l'oreille et se régala de la série espagnole qui se déroulait à quelques mètres d'elle. Comprenant assez rapidement de quoi ressortait la situation, elle eut milles peines à ne pas se plier de rires sur le champ.

Ces mecs étaient vraiment trop forts! 

Dommage pour le sieur Neuro qui allait se retrouvé seul ce soir! Mais au final ce n'était que ce qu'il méritait car il avait effectivement utilisé plus faible que lui comme bouclier humain, chose que la fal'or ne pouvait apprécier! 

Hilare, pliée en deux et la main sur la bouche pour étouffer ses rires, elle se rendit à nouveau dans le dortoir pour y attendre tout le monde. Une fois leur pitreries terminées, c'était probablement l'endroit où ils allaient se rassembler! 

En entrant dans la pièce, la chasseuse vit Elijah en train de flotter dans les airs, probablement en pleine méditation. Quel étrange bonhomme lui aussi! Kayné décida de le laisser à ses projets et d'avancer son propre agenda, à savoir l'ultime vérification de son équipement. 

Pendant que les chants ecclésiastiques de Natalia et des prêtres raisonnaient de manière presque lugubre dans les couloirs de la cathédrale, Kayné vérifia l'état des potions dans son sac, que tous les compartiments étaient bien fermés et les objets à l'intérieur présents et sécurisés pour pas qu'il ne bougent ou souffrent trop en cas de combat.

Ses armes, du moins celles qui n'avaient pas été brisées lors de son affrontement avec Jury, étaient polies et prêtent à servir. 

Musique:
 

Le général des forces de la cathédrale fit irruption à son tour dans le dortoir. Cet homme avait beau être l'équivalent d'un monstre sur le champ de bataille, il n'en avait pas l'air moins inquiet pour autant. Ce qui en disait long sur la puissance de ses adversaires. 

Alexander:"Mr Le compte, dîtes à vos compagnons de nous rejoindre à l'entrée de la cathédrale, nous partons, assurez vous que vous avez tout ce qu'il vous faut, car il n'y a pas de retour possible. Nous partons dans 15min."

Pas de retour possible... En entendant cela, Kayné se demande ce qu'il était advenu des deux paladins qu'elle avait envoyé acheter les magilithes de vent dont avait besoin le Simurgh pour continuer son voyage. Avec un peu de chances ces deux là avaient réussit leur mission avant de devoir revenir à la cathédrale pour se préparer pour le conflit imminent. Si ce n'était pas le cas, le départ risquait d'être difficile...

L'heure venue, Kayné se rendit en silence à l'entrée de la cathédrale. Un nombre non négligeable de guerriers et de mages s'y étaient assemblés.
L’atmosphère était devenu très lourde, électrique presque. Il n'y avait aucun doute possible, ces hommes partaient en guerre et le groupe allait se retrouver encore une fois au milieu de cet enfer.

La sainte Natalia, la douce Natalia, vint saluer les aventuriers, donnant à chacun d'entre eux de douces paroles. Était-ce dans le but de les rassurer? De les apaiser? De les encourager? Sans importance. Il y avait de fortes chances que chaque membre du groupe ait déjà décidé de sa position envers les gens de cette cathédrale et de leur guerre.

En tout cas, Kayné était sincèrement reconnaissante de l'aide que cet endroit (et plus précisément la sainte) leur avait apporté. Elle prit donc cette chance pour la remercier une dernière fois. Elle lui souhaita bon courage. 

Suivit le discours du général aux troupes.

Cette petite scène amena une fois de plus de vieux souvenirs à l'esprit de la rousse. Elle avait assister à plusieurs discours de la sorte dans le passé. Pour la gloire, pour la mission, pour la maison...

Alexander était certainement quelqu'un qui savait motiver les troupes. Ses hommes semblaient dors et déjà prêts à le suivre jusqu'à la tombe.

Evidemment, la chasseuse qui était de toutes façons du genre à chercher la gloire du combat, était elle aussi, prête à en découdre avec quiconque allait barrer leur chemin! 

Après une petite intervention du comte qui avait pour but de démontrer une fois de plus l'utilité déjà indéniable de Natalia, le groupe dut se poser une vieille question. Qui va où? 

Evidemment la chasseuse chaude comme le feu et prête à passer à la bagarre n'avait aucune envie de se prendre la tête avec çà et décida de se plier à ce que les autres décideraient, leur laissant toutefois son avis vite fait bien fait.

Kayné: " Vu qu'on sera probablement entourés de forces alliées, on devrait mettre Neuro et moi même à l'avant, Ryner ensuite et Apollo en dernier pour qu'il soit en sécurité derrière nous. Si on avait encore Monsieur Tessen il aurait put couvrir ses arrières mais malheureusement nous n'avons plus ce luxe. J'espère que vous êtes tous prêts, ce ne sera pas facile. "

Elle n'était pas désagréable envers le groupe, loin de là, mais il était assez clair qu'elle était passée en mode combat et qu'elle prenait tout ceci au sérieux. 

[Vers Gigarylis - Centre ville.]




Voici le mot du directeur:

Meh.


                                                                                                            - Le Directeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Lun 27 Juil - 21:36

[Depuis le Simurgh]


Le divin phénix réapparu dans un flash lumineux digne des plus grands prestidigitateurs devant la fameuse Cathédrale de Nuciféra.
Une telle classe et un tel panache était éblouissant pour la populace traînant dans le coin qui ne pouvait qu'admirer l'apparition du légendaire oiseau flamboyant.

Neuro ne perdit pas une seconde et rejoignis les aventuriers, d'un pas sûr et triomphal.

Une fois tous prêts, la mauvaise surprise arriva.

L'instructrice perverse, allait accompagner nos héros.
D'ailleurs cette dernière commença illico à proclamer certaines paroles acerbes à l'attention de l'un des aventuriers.
Comme vous vous en doutez, le pauvre et INNOCENT Neuro en était la cible.

Mais ce dernier était tellement gentilhomme qu'il ne releva pas l'affront.

La Sainte Renarde fit un câlin à chaque aventurier avant leur départ définitif de la Cathédrale infernale.

Ensuite les choses sérieuses semblaient sur le point de commencer.

Alexander:
"Paladins, prêtres et prêtresses ! Nous allons à nouveau livrer bataille ce soir, tenez-vous prêts et soyez prudents. Bien sûr il y aura des morts, c'est inévitable, malheureusement. Mais n'oubliez pas pourquoi on se bat, nous nous battons pour la liberté, nous nous battons pour que le bien triomphe, nous nous battons, pour nos frères, nos sœurs tombés au combat ! Pour que leur sacrifice ne soit pas vainc. Nous nous battons pour protéger nos proches, notre famille, nos amis. Nous nous battons avec l'espoir d'un lendemain radieux baigné dans la lumière du soleil. 

Paladins, prêtres et prêtresse, aujourd'hui infligeons une blessure mortelle à ce chien d'Orchidus ! Bien sûr comme vous tous je suis terrifié ! Mais vous n'avez pas à avoir peur, car notre sainte Nathalia prie pour nous ! Tant qu'elle veillera sur nous nous pouvons repousser ses démons ! Pour Nuciféra ! Pour Gigarylis ! Pour Nanonephar !!"


L'assemblée, galvanisée:" POUR NANONEPHAR !" 

Elijah, au groupe et à voix basse"En vérité, Nathalia joue un rôle très important dans cette guerre, j'ignore comment et pourquoi, on dirait qu'elle a reçu les faveur de Nuciféra, la déesse de l'ordre. Je ne sais pas si vous en avez entendu parler mais, Nathalia est un "Syndesis" vivant, une relique divine ou héroïque si vous préférez, elle a le pouvoir de repousser les forces des ténèbres et autres démons, c'est pour ça que le quartier de la cathédrale est protégé des attaques du roi Orchidus...C'est aussi pour ça que la plupart des gens qui arrivent jusqu'ici lui vouent un culte. C'est aussi pour ça qu'elle ne peux pas quitter la cathédrale."

Neuro resta perplexe, mais garda sa poker face à toute épreuve.
Il n'était plus le temps aux discussions mais à l'action.
Plus vite ils allaient traverser cette grotte mystérieuse, plus vite ils en auraient finis avec Nanonephar.

Le gentilhomme était armé jusqu'aux dents et prêt à en découdre. Il n'était pas là pour faire dans la dentelle.


Angélina:"Bon, nous ne savons pas trop à quoi nous attendre, réfléchissez bien à votre formation de groupe avant d'y aller."

Neuro tel le parfait gentilhomme qu'il était prit la parole à son tour.

Neuro : "Princesse Lucy m'a demandé auparavant de la protéger et j'ai donné ma parole de gentilhomme. Je vais donc rester à ses cotés et prévenir tout danger la menaçant."
-intransigeant-

Une fois les choses mises au clair, le groupe pu arpenter la direction des enfers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   Mar 28 Juil - 9:37

Apollo, pour sa part, était prêt à partir depuis longtemps.

En tant que courtier, il assista, témoin silencieux, au discours d'Alexander à ses hommes et femmes qui étaient prêts à donner leurs vies pour combattre le mal qui avait envahi leurs terres.

Apollo n'avait que peu de considération pour les paladins, pour tout homme de foi qui se montrait de manière ostentatoire, en fait. Mais Il devait admettre que ceux-ci, au moins, faisaient leurs travail.

Et ce soir, la mort de certains allait leur permettre de soigner Ryner.


Apollo: "Est-ce réellement juste?" s'interrogea Apollo.

Mais l'heure n'était plus au fatalisme. Chacun avait une mission à remplir aujourd'hui.

Et leurs objectifs à long terme s'alignait.

Apollo se mêla à la foule, au milieu des hommes de Nuciféra, et fit ce qui pourrait passer pour un blasphème si l'on le surprenait...


Apollo: "Je demande à l’Intendante de Guerre,
La tempête ravageuse des plaines de Cyril,
Le sang perdu d’Amkera.
Croc métallique illuminant les champs cramoisis,
L’objet de ma requête est la Puissance Noxienne.
KAT-ARH-INA..."


explication:
 

Autour de lui, les spectres de Gigarylis se mêlèrent à la foule des guerriers de Nuciféra, sous les yeux du Warden, de sa soeur, et de la sainte Natalia.

Spectre: "Merci, Guide, de nous permettre de prêter notre force à nos descendants et confrères, pour qu'eux puissent continuer la tâche pour laquelle nous avons donné nos vies."

Les spectres offrirent leurs forces aux paladins, qui, imperceptiblement, sentaient leurs armes moins lourdes, leurs armures moins pesantes... Sans savoir que c'était une bénédiction toute autre que celle de Nuciféra qui les affectait.

Apollo sortit de la foule comme si de rien n'était, alors qu'ils s'exclamaient à l'unisson "pour Nanonéphar!".


Elijah: "En vérité, Nathalia joue un rôle très important dans cette guerre, j'ignore comment et pourquoi, on dirait qu'elle a reçu les faveur de Nuciféra, la déesse de l'ordre. Je ne sais pas si vous en avez entendu parler mais, Nathalia est un "Syndesis" vivant, une relique divine ou héroïque si vous préférez, elle a le pouvoir de repousser les forces des ténèbres et autres démons, c'est pour ça que le quartier de la cathédrale est protégé des attaques du roi Orchidus...C'est aussi pour ça que la plupart des gens qui arrivent jusqu'ici lui vouent un culte. C'est aussi pour ça qu'elle ne peux pas quitter la cathédrale."

Voilà qui expliquait pas mal de choses sur la cathédrale et sur cette guerre... Et cela expliquait aussi pourquoi les forces de Nuciféra n'avaient toujours pas été écrasées, malgré l'avantage certain des forces d'Orchidius, qui se permettaient d'utiliser des tactiques moins honorables que leurs rivaux... Comme la vente d'esclaves.

Angélina:"Bon, nous ne savons pas trop à quoi nous attendre, réfléchissez bien à votre formation de groupe avant d'y aller."

Kayné: " Vu qu'on sera probablement entourés de forces alliées, on devrait mettre Neuro et moi même à l'avant, Ryner ensuite et Apollo en dernier pour qu'il soit en sécurité derrière nous. Si on avait encore Monsieur Tessen il aurait put couvrir ses arrières mais malheureusement nous n'avons plus ce luxe. J'espère que vous êtes tous prêts, ce ne sera pas facile. "

Apollo fût légèrement indigné par la proposition de Kayné.

Apollo: "Je proteste. De part mes enchantements mais aussi mon équipement et ma constitution, je peux amplement tenir ma position au front. Je ne resterais pas complètement à l'arrière de la formation, surtout que Ryner n'est pas en pleine possession de ses moyens. Je reste derrière Neuro et Kayné pour les appuyer, de toute façon si je suis trop loin je ne pourrais pas vous aider."

Quand à Emilia, elle restait à l'avant du groupe de quelques mètres, en observation. Ainsi, elle serait prévenue d'une éventuelle embuscade.

[Vers Gygarylis - Centre ville]




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gigarylis - Cathédrale de Nuciféra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» LA ROSE DE SAINT-JEAN - Cathédrale de Besançon
» cathédrale
» Kapwa reveye soulve pou sove vil Okap kap deperi
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Ici et ailleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Haerii :: Le Rôle-Play :: Daena :: Nanonephar-