Partagez | 
 

 Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Saï Hakuryu
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 17/03/2015

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1015
Int.1010
Con.1010
Dex.1010
ATQ.1086
MATQ.3434
DEF.562
MDEf2222
Endu.675675
Vit.66
AM22

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Mar 9 Fév - 13:37

Dwilir: “Recrue, t’es à l’heure, c’est bien. Donne un coup de main quelque part, on a du pain sur la planche avant le départ! Quant à qui y avait accès, n’importe qui de la compagnie à accès à l’entrepôt. Vu que l’entrepôt est ouvert sur l’extérieur, par contre, n’importe quel malin aurait pu entrer par la grande porte de l’entrepôt, utilisée pour le fret, pendant que quelqu’un l’utilisait. Quelqu’un s’est probablement introduit dans l’entrepôt en empruntant la grande porte pendant qu’on nous livrait des marchandises pendant la journée…”

Saï : * Wow… Sérieux là? *

Saï ne savait pas s’il était en train de subir un choc culturel ou pas, mais de son point de vue, c’était presque comme si Dwilir DEMANDAIT à être volé!
Peut-être que les vols étaient rares en ville. Peut-être personne n’était assez fou pour contrarier le nain business man. Peut-être que les poissons volaient dans ce pays!

La porte était littéralement ouverte putain! Ils n’ont même pas eu à en faire un inside job!

Ces gens ont réussi à se faire voler leur marchandise en journée, en heure de pointe, sous leurs yeux!

Soit ils étaient outrageusement incompétents soit quelqu’un avait réalisé un magnifique tour de prestidigitation! Dans tous les cas, Saï allait devoir repenser sa relation avec cette entreprise!

Mais en attendant qu’il ait la chance et le besoin de faire cela, il avait un contrat à remplir et du pain sur la planche comme disait le nain.

Saï : * S’amuser à charger paquets après paquets de cargaison? Avec la douleur que j’ai aux muscles là? La bonne blague! Je préfère encore me joindre aux gens du fond qui essaye d’élucider l’histoire du vol pour ne pas travailler! *

Chose peut-être pas si surprenante que çà, Saï n’était pas tout seul dans son raisonnement.

Un des autres hommes fraîchement recrutés par le nain semblait avoir la même idée que lui, Saï en profita donc pour taper la discute pendant qu’il rangeait ses maigres affaires.

Dismas: “Ah, collègue. Bonsoir. Tu cherches à comprendre ce qui s’est passé avec les marchandises, je présume? En effet, il y a deux ou trois points qui méritent considération. Ce qui m’étonne le plus, ce sont les marchandises. On a perdu une livraison de nourriture et une livraison de métal. Ce ne sont pas des quantités négligeables. Je ne suis pas sûr des quantités, mais on parle quand même de 100 kilos de marchandises disparues, au moins. Une seule personne ne peut pas embarquer autant de matériel par lui-même, en un seul trajet. Ce n’est pas un bête larcin.” 

Dismas semblait lui-même plus d’humeur à discuter que quand l’izashien l’avait rencontré lors du recrutement, ou peut-être c’était là sa véritable nature et il n’était qu’un peu fatigué tout à l’heure!

Le futur le révélerait bien assez tôt! Ils allaient faire un bout de chemin ensemble grâce à la caravane après tout!

Saï : « Du métal et de la nourriture? En grandes quantités? C’est une combinaison plutôt étrange! »

Dismas: “Je ne suis pas sûr d’avoir saisi ton nom, tu es d’Izashi, c’est bien ça? Je suis Dismas, je bossais pour Encre-Blanche jusqu’à récemment. Enchanté.” 

Saï venait de finir avec son rangement, il se redressa et serra fermement la main que lui tendait Dismas.

Saï : « Pareillement! Oui, je suis bien d’Izashi. Je suis… »

Avant que le guerrier aux cheveux blancs puisse rappeler son nom à son coéquipier, une jeune demoiselle se démarqua de la foule des employés de Dwilir et se rua vers la direction de Saï et Dismas, leur adressant la parole en criant presque vu qu’elle était encore assez loin.

Musique:
 

Inconnue : « Le roi argenté, sixième des rois et maître de l’espace, Saï K. Hakuryu ! »

Le temps sembla se figer pour Saï.

Au départ, il crut mal entendre. Après tout il n’y avait pas moyen qu’une fille qu’il n’avait jamais vue de sa vie connaisse son nom, rang et pouvoirs de roi!
 
Toutes des informations classifiées les unes plus haut que les autres! 

Pourtant, vu la tronche que tirait Dismas, ainsi que bon nombre des autres travailleurs de la salle qui avait entendu cette proclamation aussi insensée qu’elle en devenait hilarante, il semblerait que la demoiselle venait effectivement de dire ce qu’il avait cru entendre.

L’izashien resta sous le choc, il regardait la demoiselle se diriger vers lui d’un pas hâtif, les yeux écarquillés, essayant de comprendre d’où elle sortait, pourquoi elle savait les choses qu’elle savait et surtout, pourquoi diable elle les criait en traversant une salle pleine de monde!!!
L'inconnue.

Cette dernière ne semblait pas partager le moins du monde sa gêne ou son désir de discrétion. Elle continuait sa route vers eux sans se soucier des réactions des spectateurs, comme si dire des choses pareilles à haute voix était tout à fait normale! Il n’y avait pas la moindre honte sur son visage, ni sur sa fière allure!

Après que Saï se soit pincé pour vérifier qu’il n’était pas en train de rêver, allongé sur le lit de la chambre qu’on lui avait attribué tout à l’heure après l’entrainement, il se tourna vers Dismas et préféra agir comme s’il ne s’était rien passé.

Saï : « On disait? Ah, oui ! Saï, enchanté, je ne connais pas la tarée, si on n’y prête pas attention elle va peut-être partir! »

Essayant de son mieux d’ignorer autant la fille que les regards pesants de la salle, chuchotant la fin de sa phrase dans l’espoir que Dismas allait jouer le jeu, ce qu’il sembla faire.

 “Si tu cherches à résoudre ce mystère de vol, count me in. Je n’ai pas envie d’aider au chargement, et je suis plutôt curieux.” 

Saï: « Tout pareil! On ne peut pas laisser ces voleurs agir impunis de la sorte! »

Essayant de donner une tournure de bravoure à leur fainéantise, maintenant que probablement une bonne partie de la salle les regardaient.

 “Tu permets?” 

Saï : « Oui bien-sûr! »

Répondit Saï, duquel le front commençait à se recouvrir de nombreuses petites gouttes de sueur maintenant qu’il voyait du coin de l’œil que la source de toute cette commotion s’était dangereusement rapprochée. Tellement qu’elle finit par sauter dynamiquement sur le wagon sur lequel ils se trouvaient. Cependant, cette proximité ne sembla pas l’empêcher de parler super fort, comme si elle était une actrice de théâtre dont la voix devait porter pour atteindre les spectateurs à la dernière rangée de sièges.

Inconnue : « Je ne suis pas une tarée! Je suis Nicole Leinheart! Je suis venue ici pour vous guider, vous, le roi d’argent, à fin que vous puissiez accomplir votre destinée! »

En temps normal, Saï aurait volontiers jouer au jeu. Il aurait inventé une histoire aussi fantastique et farfelue qu’improbable et aurait fait passer la demoiselle pour une tarée, se ridiculisant lui-même probablement au passage. Cependant, elle parlait là d’un sujet qui était largement au dehors de la zone de confort de l’izashien, ainsi qu’une des derrière chose qu’il voulait révélées au grand publique. Son linge sale en quelque sorte. 

Du coup il se mit à chuchoter dans un état de panique, essayant d’inviter la fille à en faire de même, mais elle n’en avait rien à battre visiblement puisque elle continua sur le même ton.

Saï : « Eeeeehhh ojousan, je ne sais pas de quoi tu parles et je ne sais pas si TU sais de quoi tu parles, mais par pitié baisse ta voix! »

C’était limite s’il n’avait pas désormais des ruisseaux de sueur coulants sur son visage.

Nicole: « Pas la peine d’essayer de se cacher ! Je sais très bien qui vous êtes roi d’argent! »

Saï : « Okkkkk. Mais encore? Comment sais-tu tout çà? »

A ce moment l’izashien vit un sourire mesquin se dessiner sur les lèvres de la fille, comme si elle attendait cette question avec impatience.

Nicole: « Hehehe.

Hehehehehehe.

HEHEHEHEHEHE!

Je le sais car je suis venue du futur! »

Saï: * But of course! She’s from the future! Silly me! And there I was expecting something that made sense! *

Après cette déclaration, il était difficile de dire que la situation n’avait pas viré complètement au ridicule. Peu importe si la fille disait vrai ou pas à ce stade, Saï était trop exaspéré et paniqué pour se prendre la tête avec çà. Au moins désormais le reste de la salle allait probablement retourner à ses occupations, leur laissant champ libre pour discuter un peu plus calmement.

Saï: « Non mais sérieux! C’est quoi ces histoires? Qui es-tu à la fin? Comment connais-tu mon nom? »

La fille le regarda un peu étonnée, lui, puis Dismas, puis leur alentours.
Son sourire disparu.

Quelque chose dans le paysage ne convenait pas avec l’idée qu’elle s’était faite. Elle accepta finalement de baisser la voix à un volume plus normal.

Nicole: « Je vous ai dit, clairement pourtant, je me nomme Nicole Leinheart et je viens du futur! Il n’y a rien de plus naturel que je sache qui vous êtes car vous assister à remplir votre destinée est ma mission et la raison de ma venue dans le passé! »

Saï n’était pas prêt à être convaincu de cette histoire, malgré la véracité que lui accordait l’air honnête de la demoiselle. Il en conclu que cette dernière ne voulait pas révéler ses véritables sources. Cependant, vu qu’il ne pouvait pas vraiment se débarrasser d’elle sur le champ, il ne pouvait du coup que rester sur ses gardes, le temps qu’il découvre ce qu’elle voulait vraiment.

Saï : « Ok cool parfait, tu ne veux pas dire, génial. Alors? C’est quoi ma destinée? Pourquoi j’ai besoin d’y être guidé par toi déjà? Ça ne me plait pas! »

Nicole: « Je ne comprends pas… Prenons les choses une à la fois. Je peux comprendre que ce que je vous dis ne soit pas si facile que çà à croire, mais vous devez me croire tout de même car c’est la seule et unique vérité! Ensuite pour ce qui concerne votre destinée. Bein, en fait je suis là par ce que vous avez échoué! Du moins c’est ce qu’on m’a dit. Du coup je suppose que je suis là pour m’assurer que ce ne soit pas le cas cette fois! »  

Saï: « Non non non, là tu deviens de moins en moins crédible ma jolie! L’histoire du futur on s’en fout à la rigueur mais, moi, échouer? Tu connais peut être mon nom mais visiblement tu ne sais pas ce qu’il signifie! Saï Hakuryu n’échoue pas poupée! »

Elle le regarda dubitative.

Nicole: « Pardonnez-moi mais là pour l’instant, tout prouve le contraire! En l’occurrence, j’ai cru comprendre en m’inscrivant à cette expédition pour vous rencontrer, que tous ces hommes ne sont pas les vôtres. Je me trompe? »

Saï: « Bon ils ne travaillent pas pour moi non… Pas pour l’instant. Mais il le feront surement quand ils réaliseront ma splendeur! »

Nicole: « Ok, pourquoi pas. Où est alors votre armée? »

Saï: « J’en ai pas. »

Nicole: « What? »

Saï: « Et je ne vois pas d’où sort cette question non plus ! Vous accostez souvent des gens dans la rue pour leur demander où est leur armée? »
Musique:
 

Nicole, commençant à se douter qu’on ne lui avait pas tout dit lors du briefing de sa mission: « Mais… Mais vous avez des terres au moins! Un royaume et des fidèles n’est-ce-pas? »

Saï: « Non, pas du tout. J’ai pas un lopin de terre à mon nom et les seuls fidèles que j’ai sont mes nombreuses adoratrices qui attendent mon retour auprès d’elles! D’ailleurs… »

Saï rapprocha son visage de celui de Nicole pour mieux l’examiner, cherchant à se rappeler d’un incident, celle-ci se retira instinctivement de quelques pas.

Saï: « J’ai pas essayé de te draguer il y a environ un mois ou deux? Tu me semble fort familière! »

Nicole: « Heu, non, je pense qu’il y a erreur sur la personne. On ne s’est jamais rencontrés avant aujourd’hui! Je peux vous le garantir car j’ai bien galéré pour vous trouver! »

Saï: « Si si on s’est déjà rencontrés! Je m’en souvient maintenant! A Nabû! T’étais super froide et désagréable d’ailleurs! »

Nicole: « Ah? »

Nicole: * Je suppose qu’il a dut rencontrer un autre numéro… Je me demande si ça ne serait pas #23 d’après la description… »

Saï : « C’était quoi déjà? "Je préférerai mourir lacérée par une meute de boomas plutôt que de souffrir un instant de plus votre présence monsieur!" »

Nicole: * Ouaip! Çà c’est Anna, pas de doutes! *

La fille du futur eut un profond soupir. Aaaaaah, cette bonne vieille Melifel… Comment elle les avait fait souffrir!

Saï: « Alors comme-çà tu as regretté tes mots et t’es venue me supplier de te prendre en concubine en me comptant des histoires de rois, d’armées et de destinées!? Je crains que ça ne sera pas aussi facile ma jolie! Sache que ton attitude l’autre fois m’a beaucoup vexé ! Ce sera difficile de rentrer dans mes bonnes grâces à présent! »  

Nicole: « Minute! Pause! Stop! On arêtes tout! Alors, déjà, je ne suis pas la personne que t’as rencontré ok? Disons que c’est ma sœur jumelle ou une personne qui me ressemble beaucoup physiquement ok? Mais nous ne sommes pas la même personne compris? Pour référence, si tu dois absolument savoir ou si ça t’aide d’avantage à faire la distinction, je suis #38 et elle est #23 capish? »

Saï: « Non, pas vraiment non. »

Nicole: « Ensuite! Pardonnez-moi mon cher mais, vous n’avez pas d’armée, vous n’avez pas de terres, est-ce-que tu peux déployer ton Sanctum au moins ou merde? »

Saï: « Pas vraiment non. Mais je m’entraine… »

Nicole: « Mais quel roi de merde putain! J’arrive pas à y croire! Ils m’ont filé le plus gros noob de la planète putain c’est pas possible! Je me demande si les autres aussi sont tombées sur des rois aussi inutiles! »

Saï: « Hey! »

Nicole: « Saï-sama mon cul ouais, baka-sama plutôt! Est-ce-que t’as au moins l’intention de vaincre ton frère où je perds vraiment mon temps là? »

Saï: « Qui çà? »

Nicole: « Ton, frère, ton grand frère, le Premier Roi, hellooooo! »

Saï fut victime alors d’une très violente crise de rire qui dura trois bonnes minutes au bout desquelles il était à court de souffle et à même le sol de wagon sur lequel ils étaient.

Saï: « Nooooooooope! »

Nicole resta bouche bée.

Nicole: « Haerii est foutue… »

Sans rien ajouter de plus, elle s’assit sur le bord du wagon et commença à fait des cercles au sol avec son index, grognant des choses incompréhensibles à voix basse.

Il semblerait que cela concluait son intervention. Tant mieux, c’était assez de folie pour l’instant et les détectives Saï et Dismas avaient encore un mystérieux vol à élucider!

Saï: « Heu… Désolé pour tout çà Dismas, je comprend pas trop d’où ça sort… »

Nicole: « De ton cul! Roi de merde… »

Saï: « Mais oui je compte effectivement essayer d’attraper les gens responsables pour ce larcin et j’apprécierai grandement ton aide! Si t’as travaillé pour Encre-Blanche dans le passé, tu dois être bien meilleur que moi pour ce genre d’affaires. La seule chose qui me viens à l’esprit vu le peu de choses qu’on sait sur cette affaire est… Les pauvres. Il y a t’il beaucoup de gens pauvres ici? Et si oui, seraient ils susceptibles de recourir au vol? Je pense aux pauvres car à part eux, j’ai du mal à penser à un autre groupe qui aurait besoin de métal et de nourriture. Le besoin de nourriture me semble évident, quant au métal, ce serait pour bâtir des refuges je suppose? Qu’est-ce-que t’en pense? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Mar 16 Fév - 12:12

Il faut avouer que l’apparition de la fille sema une dose de commotion dans une partie de l’entrepôt. Certains s’arrêtèrent pour écouter le magnifique récit de science-fiction de la fille pendant que Saï essayait de la faire taire. Heureusement pour Saï, Dwilir et le personnel en charge semblaient trop occupés pour venir les réprimander pour leur commotion.

Dismas sembla à première vue plutôt interloqué par l’apparition de la fille. Mais il tenta de jouer le jeu à la demande de Saï, faisant preuve de tact. Mais cela ne dura que jusqu’à ce que Saï lui autorise à allumer sa clope, ce que Dismas sembla apprécier.
(+)

Personne, y compris Dismas, n’osa interrompre le flot de paroles entre Saï et la dénommée Nicole Leinheart. Cependant, Dismas était toujours présent quand Nicole commença à parler du futur et du devoir de roi. Il venait de se mettre d’accord avec Saï pour flemmardiser chercher les coupables ensemble, après tout…

Finalement, quand Saï mit Nicole K.O. par son dédain pour ses responsabilités de la destinée de la finalité ultime, Dismas et Saï s’éloignèrent, laissant Nicole seule dans ses visions d’un futur plutôt obscur.


Saï: « Heu… Désolé pour tout çà Dismas, je comprend pas trop d’où ça sort… »

Nicole: « De ton cul! Roi de merde… »

Dismas: “Pas de souci, ça ne me regarde pas. Je compatis en fait, c’est pas facile d’être impliqué dans une telle scène au premier jour de boulot.” Il se rapprocha cependant un peu de Saï afin que d’autres ne l’entendent pas. “Par contre, en tant que collègue pour l’instant inconnu, laisse moi te donner un conseil. J’ai bossé pour Encre-Blanche, je sais lire les gens, un peu comme un Courtier. Et je ne crois pas que Nicole te mentait. Et je crois aussi que tu sais très bien de quoi elle parle, ce qui exclut l’hypothèse qu’elle se soit faite laver le cerveau… Bref, a ta place je l’écouterais d’au moins une oreille, à l’avenir. J’ai la sensation que tu… que NOUS allons la voir plus souvent que ça.”

Mais ils changèrent rapidement de sujet, vu qu’il n’était pas idéal pour tout le monde.

Saï: « Mais oui je compte effectivement essayer d’attraper les gens responsables pour ce larcin et j’apprécierai grandement ton aide! Si t’as travaillé pour Encre-Blanche dans le passé, tu dois être bien meilleur que moi pour ce genre d’affaires. La seule chose qui me viens à l’esprit vu le peu de choses qu’on sait sur cette affaire est… Les pauvres. Il y a t’il beaucoup de gens pauvres ici? Et si oui, seraient ils susceptibles de recourir au vol? Je pense aux pauvres car à part eux, j’ai du mal à penser à un autre groupe qui aurait besoin de métal et de nourriture. Le besoin de nourriture me semble évident, quant au métal, ce serait pour bâtir des refuges je suppose? Qu’est-ce-que t’en pense? »

Dismas afficha un sourire. Il semblait particulièrement s’amuser dans cette situation d’enquête.

Dismas: “Hm, c’est un peu bizarre. Pour répondre à ta question, il y a effectivement des pauvres à Blue Day, comme un peu partout. J’ai envie de dire moins, vu que c’est facile de trouver un travail, ici. Quand à est-ce qu’ils seraient susceptibles de voler? La réponse est oui. Le vol n’est pas sévèrement puni en Anauroch, par rapport au reste du monde. Le crime est presque vu comme un moyen de subsistance comme un autre par les anaurites en général, donc non, on est très loin d’une impossibilité du vol de nourriture pour la subsistance. Cependant… Du métal? Si nos coupables étaient de “simples pauvres”, ils auraient opté pour une plus grande quantité de nourriture, pas pour une cargaison de métal. C’est bien plus lourd et encombrant.

Et… Tu voudrais te bâtir une maison avec des lingots de métal, toi? Désolé, mais ça ne tient pas la route. Et puis quelques centaines de kilos de métal, même si c’est du mithril, ne seraient pas suffisant à construire quatre murs. Le vol du métal sert une autre fonction… La vente? Ça dépend de sa valeur, donc son utilisation? Mais pour quoi faire…?

Le problème, c’est qu’on n’a pas la moindre idée de quel métal on parle. On ne sait pas à quoi il sert, et dans une mégapole industrielle comme Blue Day, des centaines de variétés de métaux et d’alliages aux différentes utilisations circulent chaque jour…”


En plus des autres personnes qui étaient déjà présents dans l’entrepôt, viennent s’ajouter un homme de la milice anaurite et ce qui semble être un cadre de Dwilir Caravans. Le cadre semble expliquer les détails de l’incident au policier.




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Hakuryu
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 17/03/2015

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1015
Int.1010
Con.1010
Dex.1010
ATQ.1086
MATQ.3434
DEF.562
MDEf2222
Endu.675675
Vit.66
AM22

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Mer 23 Mar - 12:33

Saï avait eu une once de répit dans sa malchance dans le silence final de Nicole. Elle avait déjà causé assez de dégâts comme-ça et ses dires, aussi improbables soient ils, avaient suffisamment de détails vrais pour mettre en garde, même quelqu'un comme Saï. 

Se battre contre son grand frère? Ha! Elle était bonne!

Le dernier employé de Dwilir Caravans aurait volontiers laisser jusqu'au souvenir même de cette rencontre dernier lui, mais Dismass avait quelque chose à ajouter une fois qu'ils s'étaient éloignés un peu de Nicole.

Dismas: “Pas de souci, ça ne me regarde pas. Je compatis en fait, c’est pas facile d’être impliqué dans une telle scène au premier jour de boulot. Par contre, en tant que collègue pour l’instant inconnu, laisse moi te donner un conseil. J’ai bossé pour Encre-Blanche, je sais lire les gens, un peu comme un Courtier. Et je ne crois pas que Nicole te mentait. Et je crois aussi que tu sais très bien de quoi elle parle, ce qui exclut l’hypothèse qu’elle se soit faite laver le cerveau… Bref, a ta place je l’écouterais d’au moins une oreille, à l’avenir. J’ai la sensation que tu… que NOUS allons la voir plus souvent que ça.” 

Saï lui répondit, lui aussi à voix basse.

Saï: " Tu penses? Merde... Bon. J'essayerai de lui parler plus tard je suppose. "

En vérité il espérait surtout qu'elle se casse après cette première déception. Ou qu'elle se fasse bouffer par un monstre! Peu importe! Du moment qu'il n'allait pas avoir à lui reparler, tout lui allait! 

Ainsi c'est avec plaisir que Saï changea le sujet pour revenir à l'histoire du vol. Dissmas réfuta assez habilement les théories de son collègue au cheveux blancs. Ce dernier ne semblait pas vexé le moins du monde d'ailleurs. Il était vrai qu'il n'avait pas vraiment la moindre idée de la nature des biens ou du contexte de Blue Day. Il acquiesça d'hochements de tête approbateurs tout le long du discours de Dismass.

Saï: " Tu as tout a fait raison. Ça ne fait qu'un jour que je suis sur Blue Day et à vrai dire je connais quasiment rien de la ville, ni du reste d'Aneuroch en fait. J'avoue que je pensai qu'on parlait de plaques de métal, pas de lingots. Sa deviens plus délicat dans ce cas. "

Il s'arrêta, penseur. Puis il vit ce qui devait être une sorte de gérant parler à un homme de la police qui venait d'arriver.

Saï: " On va écouter? Peut être ça nous donnera quelques pistes supplémentaires! Sans quoi je dois m'avouer personnellement vaincu. "

Il s'approcha des deux hommes parlant du vol, en prenant soin de pas déranger pour une fois, puis il tendit l'oreille.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Sam 26 Mar - 2:35

Sans plus tarder, les deux collègues se rapprochèrent du gérant et du membre de la milice sans se révéler, se cachant derrière une étagère et faisant mine de travailler (comme ils étaient supposés le faire).
Ils surprirent des bribes de conversation du gérant, qui détaillait la situation au milicien.


Gérant : « Aucun de nos ouvriers n’a vu de personne extérieure entrer dans l’entrepôt avant que nous constations le vol. La porte était ouverte, certes, mais subtiliser plusieurs caisses sans se faire remarquer n’aurait pas été possible pour un inconnu ! »

Milicien : « Vous êtes en train de me dire que c’est quelqu’un de la maison qui a commis le vol ? »

Gérant : « Je suis en train de vous dire que j’en ai foutrement aucune idée. Et puis ils devraient être plusieurs pour porter une boîte remplie de lingots aussi lourde, je doute qu’on ait une équipe entière de traîtres dans l’entrepôt ! »

Milicien : « A part si vous avez un golemiste. Un seul homme-horloge pourrait facilement gérer la tâche. Vous avez probablement au moins un spécialiste dans la boîte, je me trompe ? »

Gérant : « Non, en effet, mais Mr. Cotter est à Academy City aujourd’hui, il assiste à une conférence professionnelle. Il est parti avec son apprenti, il me semble. »

Milicien : « D’accord… » Le milicien semblait contrarié. Il aurait sans doute préféré avoir une liste claire de suspects à interroger proprement. « Et qu’il y avait-il donc dans cette caisse de métal ? »

Le ton du gérant se fit plus bas, et il s’approcha du milicien avant de lui annoncer :

Gérant : « De la mendarite. Cent kilos. »

Le milicien sembla interloqué.

Milicien : « Cent kilos… !? C’est assez pour équiper un bataillon, pourquoi… »

Gérant : « Le forgeron de camp de la Gibbs Company n’a plus de mendarite pour équiper ses clients. Afin de limiter les risques, nous n’envoyons qu’une cargaison annuelle de mendarite. Il s’avère que c’est ce qui a disparu. Pour limiter les fuites, nous déguisons la mendarite dans des plaquages d’acier, c’est aussi de l’acier qui apparaît dans nos registres. »

Sur cette dernière phrase, le gérant et le milicien s’éloignèrent pour retourner vers les bureaux, ignorants que deux individus les épiaient.

Dismas : « Intéressant… Pour ton information, un golemiste est un pulsemage ou un ingénieur spécialisé dans l’utilisation de drones, golems, ou hommes-horloges. Ils sont souvent employés par les compagnies pour contrôler leurs automates de fret. Certains clans ou corps d’armée les utilisent aussi dans un contexte plus guerrier.
Mais surtout, on vient d’obtenir deux informations de taille : Personne ne s’est introduit comme Dwilir le supposait, et le métal volé est en fait de la mendarite.
La mendarite est un alliage très particulier qu’on ne fabrique qu’en Anauroch, du moins en grande quantités. C’est un métal mat très solide, rigide, et extrêmement léger, deux à trois fois plus léger que l’acier, en fait. A cause de ses propriétés particulières, la mendarite ne sert que pour la fabrication d’objets spécifiques, notamment des armes de mêlée ultralégères, très prisées des Monster Hunters et des Vanguards qui bourlinguent en général. C’est un métal plutôt cher, en particulier par rapport à son poids. Cent kilos d’un tel métal permettrait de fabriquer beaucoup d’armes, de quoi armer sa petite armée personnelle. Le voleur était soit intéressé par le pactole qu’allait lui apporter la revente de la cargaison, soit il se préparait à monter une armée. »

Les points alignés commencent à apparaître dans cette enquête. D’autres personnes continuent à s’affairer dans l’entrepôt, parlant de diverses choses qui se passent aujourd’hui à Dwilir Caravans.
Dismas semble avoir une idée de la marche à suivre, mais il semble attendre la réaction de Saï. Que fait ce dernier ?




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Hakuryu
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 17/03/2015

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1015
Int.1010
Con.1010
Dex.1010
ATQ.1086
MATQ.3434
DEF.562
MDEf2222
Endu.675675
Vit.66
AM22

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Jeu 7 Avr - 21:02

Saï se mit en position avec son nouveau compagnon de route, cachés derrière une étagère de marchandises. Si ils comptaient trouver la personne responsable pour ce crime qui gagnait en ampleur à la minute, ils allaient certainement devoir récupérer plus d'informations. D'où le but de cette petite manœuvre qui aurait pu leur coûter cher si ils avaient été pris sur le fait! 

L'homme gamin d'Izashi écouta le bref échange entre le gérant de l'entrepôt et l'agent de la milice, sans vraiment y comprendre grand chose. Du moins rien de neuf que qu'ils connaissaient déjà. 

Il faut dire que la culture générale de Saï avait atteint un nouveau bas depuis qu'il avait décidé qu'il se foutait de tout ce qui ne l'amusait pas. Cette décision avait été prise quand il avait cinq ans.

Heureusement, Dismas était là pour diriger l'inculte et lui traduire ce qu'ils venaient d'entendre! Une sacrée chance sans quoi Saï n'aurait eu qu'à bosser pour de vrai en déplacent le cargo. 

Quand l'ex homme d'encre blanche eut finit de parler, Saï ne voyait que deux questions à poser.

Saï: " Eh bien vieux, tu en connais des choses dis-donc! Je me demande si la personne qui a volé la cargaison savait ce qu'il volait ou si il a juste eu le bol de sa vie... Bien qu'à vrai dire ça me parait improbable vu la valeur du machin volé. Du coup ça nous aide un peu à rétrécir la liste des suspects. Vu que même sur les registres il était question d'acier, il doit y avoir très peu de personnes à l’intérieur de l'entreprise qui savent que c'était de la mandarine en vérité. Quand à l'histoire de golemiste... Serait il possible de donner un ordre à temps différé à une structure? Ou alors peut être que l'apprenti du type n'est pas vraiment partit avec lui? "  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Jeu 14 Avr - 12:26

Le regard de Dismas s’illumina après que Saï eût énoncé ses idées. Il semblait agréablement surpris par la vivacité d’esprit de Saï, qui jusque-là n’avait pas réellement fait preuve de génie (+).

Dismas: “Très juste. A l’intérieur de l’entreprise, les suspects ne sont plus très nombreux à ce stade. Il ne reste, en gros, que quelques personnes du management qui sont au courant. Peut-être qu’on devrait prévenir Dwilir?...”

Dismas baissa son regard quelques instants, songeur.

Dismas: “Non, je pense que nous ferions mieux de ne faire notre rapport qu’une fois que nous aurons quelque chose de concret. Je n’ai pas envie de tomber sur un cul-de-sac lors mon premier premier jour ici. Continuons, si tu veux bien!

Par rapport au golemiste… Très bien vu, l’histoire de l’ordre en différé. Je ne suis pas sûr. Il faudrait demander à un ingénieur ou un pulsemage. Dommage, ce sont nos suspects pour l’instant! Et oui, je suppose que le gérant ne surveille pas exactement les agissements de chaque apprenti, c’est possible qu’il ne soit pas parti avec son maître pour Academy City. Déjà, on pourrait peut-être demander aux travailleurs s’ils ont vu les hommes-horloges en marche aujourd’hui, histoire de confirmer que ce sont les automates -et donc les manieurs- sont suspects.”
dit Dismas, en désignant du bout du nez les différents groupes de travailleurs, gardes, et surveillants qui travaillaient actuellement dans l’entrepôt.




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Hakuryu
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 17/03/2015

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1015
Int.1010
Con.1010
Dex.1010
ATQ.1086
MATQ.3434
DEF.562
MDEf2222
Endu.675675
Vit.66
AM22

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Mer 20 Avr - 14:05

Dismas: “Très juste. A l’intérieur de l’entreprise, les suspects ne sont plus très nombreux à ce stade. Il ne reste, en gros, que quelques personnes du management qui sont au courant. Peut-être qu’on devrait prévenir Dwilir?...”

Saï resta pensif, pas très sûr qu'il tenait à rentrer dans la compétition "à qui va faire confiance le patron?". Surtout vu qu'il allait être du côtés "des nouvelles recrues" et non celui des "vétérans auxquels le patron allait probablement faire confiance"!

Dismas: “Non, je pense que nous ferions mieux de ne faire notre rapport qu’une fois que nous aurons quelque chose de concret. Je n’ai pas envie de tomber sur un cul-de-sac lors mon premier premier jour ici. Continuons, si tu veux bien!"

Saï: " Grave, vaut mieux ne pas commencer à balancer des accusations avec zéro preuves. "

Dismas: " Par rapport au golemiste… Très bien vu, l’histoire de l’ordre en différé. Je ne suis pas sûr. Il faudrait demander à un ingénieur ou un pulsemage. Dommage, ce sont nos suspects pour l’instant! Et oui, je suppose que le gérant ne surveille pas exactement les agissements de chaque apprenti, c’est possible qu’il ne soit pas parti avec son maître pour Academy City. Déjà, on pourrait peut-être demander aux travailleurs s’ils ont vu les hommes-horloges en marche aujourd’hui, histoire de confirmer que ce sont les automates -et donc les manieurs- sont suspects.”

Saï: " Je propose qu'on se sépare pour çà, histoire d'aller plus vite. Je te fais signe dès que j'ai quelque chose ok? "

Les nouveaux partenaires en accord sur la démarche à suivre, Saï s’exécuta en essayant d'approcher autant les travailleurs que les gardes de l'entreprise pour leur demander si ils se souvenaient avoir vu les hommes horloges en marche ce jour-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Lun 25 Avr - 22:36

Les deux enquêteurs provisoires (ou plutôt l’enquêteur provisoire et demi) se séparèrent donc pour enquêter chacun de leurs côté. Saï, lui, s’approche des travailleurs et entame progressivement la discussion. Finalement, les travailleurs aiment bien ce nouvel arrivant dans la boîte, et se montrent plutôt ouverts avec Saï.

Travailleur: “Je me rappelle bien avoir vu un homme-horloge de fret en marche aujourd’hui. J’ai pas vu les manieurs, par contre. Généralement ils viennent dire bonjour, et on s’entend bien. Il me semblait pourtant qu’ils avaient mentionnés qu’ils partaient pour Academy City aujourd’hui.”

Manutentionnaire: “J’ai vu au moins deux automates nous donner un coup de main avec la machinerie, alors maître Cotter devait être là.”

Les autres employés inclinèrent la tête. C’était apparemment un argument solide.

Du coin de l’oeil, Saï voit que Dismas à opté pour une discussion avec les gérants qui supervisaient l’entrepôt. Il à l’air d’être encore en pleine discussion avec ces derniers.




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Hakuryu
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 17/03/2015

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1015
Int.1010
Con.1010
Dex.1010
ATQ.1086
MATQ.3434
DEF.562
MDEf2222
Endu.675675
Vit.66
AM22

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Mar 10 Mai - 0:14

A force de tourner autour du pot et à papoter avec les travailleurs qui comme Saï n'avaient pas spécialement envie de bosser ce soir, le gardien de caravanes en herbe obtint la précieuse information que oui, les hommes horloges avaient bien fonctionné aujourd’hui. Il entendit même le nom de Cotter, supposément le big boss des manieurs de ces machines. Le fait qu'il soit présent alors qu'il était carrément sensé mener l'expédition avec ses apprentis et tout le bordel le rendait extrêmement suspect. Il l'était d'autant plus puisqu'il n'avait pas dit bonjour aux autres employés de la boîte comme il en avait l'habitude. Cependant, quelque chose clochait dans cette affaire et Saï n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. 

Entre temps, à force d'accoster des groupes de gens ci et là dans l'entrepôt, il finit par se retrouver devant la folle Nicole, qui depuis leur discussion ne s'était pas vraiment motivée pour charger du cargo. Bien qu'elle n'était plus en sanglots, elle était restée à l'arrière d'un des chariots, lançant occasionnellement des regards noirs à Saï qui avait plus ou moins réduis à néant tous ses espoirs. 

Celui-ci, plus par gêne que par volonté, finit par l'accoster à nouveau. Peut-être qu'elle avait vu ou entendu quelque chose qui pourrait éclaircir d'avantage cette affaire.

Saï: " Folle-chan! "

Nicole (stare of death intensifies): " Pardon?! "

Saï: " Euh... Désolé, dans tout çà j'ai peur que j'ai loupé ton nom. "

La fille lança un facepalm dans un désespoir sans fond. Elle murmura ensuite sans retirer la main du visage.

Nicole: " Nicole, Nicole Leinheart demeuré-kun. Si c'est trop difficile à retenir pour ta cervelle d’insecte alors numéro 38 ok? C'est facile à retenir un chiffre! Je paris que même toi tu peux le faire! "

Même Saï avait du mal à réagir à tant d'abus en une phrase. Il ne semblait pas fâché pour autant. La vérité restait tout de même qu'alors qu'il savait très bien de quoi elle parlait, il avait opté de la traiter comme une folle devant le reste des employés. C'était tout à fait normal qu'elle ait un peu d'animosité envers son égare. 

Saï: " Ok, ok! Doucement poupée! J'ai pas fais exprès de l'oublier! C'est juste que tu m'as choqué avec toutes tes histoires. "

Nicole roula des yeux vers le plafond, elle baissa finalement la main pour regarder l'individu le pitre devant elle.

Nicole: " C'est çà, cause toujours! Tu feras moins le malin le jour où ton frère se pointera à la recherche de ton pouvoir. "

Saï eut un frisson jusqu'au tréfonds de son âme. Cette éventualité, probable ou improbable, était quelque chose qu'il préférait éviter à tout prix. 

Bien qu'hésitant un instant, il reprit la charade assez tôt. 

Saï: " Toujours aucune idée de quoi tu cause poupée! "

Nicole: " Pfffff! "

Saï: " Bref, je suis en train de mener une enquête sur les matériaux volés avec le gars de tout à l'heure. Tu saurais pas ou je pourrai trouvé le manieur d'horloges du nom de Cotter? "

Nicole le regarda longuement, se demandant si il était vraiment si con que çà, se décidant que oui malheureusement pour elle. 

Nicole: " Manieur d'hommes-horloges sombre crétin! "

Saï: " Ouais, n'importe, ce gars quoi! "

Nicole: " Non je n'en ai foutrement aucune idée! Ça ait pas plus d'un jour que je suis dans la boîte! Je n'ai pas la moindre idée de qui est ce type! Vas demander au gars là-bas plutôt! "

Elle pointa vers un employé au pif. Vu que Saï n'avait pas encore parlé à ce gars là, il s’exécuta, se disant que pratiquement n'importe qui ferait meilleure compagnie que cette harpie. 

Saï: " Excuse-moi l'ami! Je cherche un certain Cotter! Normalement il ne devrait pas être là mais d'autres gens m'ont dit l'avoir vu dans les parages, tu saurais pas où je pourrai le trouver? "

Nicole: " Ce que cet imbécile est en train de vous demander sont les directions vers le bureau de monsieur Cotter. "

Boum, la fille du futur venait de venir se taper l'incruste. Peut être curieuse à propos de l'affaire, peut être ayant comme Saï la flemme de bosser. En tous cas elle l'avait suivit.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Mer 18 Mai - 12:15

L’enquête commençait à prendre forme. Saï avait réussi à prélever quelques informations utiles. Mais quand Saï et Nicole s’approchèrent de la énième personne à interroger, l’un avec un sourire trop faux(la présence de Nicole ne l’aidait pas à être naturel et amical) qui lui donnait une tête de bouffon et l’autre qui visiblement avait pleuré récemment et qui maintenant insultait son compère...

Ben, l’employé en question n’avait pas vraiment envie d’assister à une dispute de couple, alors il indiqua du doigt une salle au fond de l’entrepôt, et s’éclipsa sans un mot.
Quand Saï et Nicole s’approchèrent, ils réalisèrent rapidement que la porte était verrouillée, et ils n’avaient pas la clé.
Dismas arriva peu après eux, et marqua un temps de latence en voyant que Nicole accompagnait Saï.


Dismas: “C’est fermé? Dommage. L’un de vous deux serait-il en mesure d’ouvrir cette porte?”

Quand Saï lui expliqua ses trouvailles, Dismas fît part des siennes.

Dismas: “Donc Cotter devait être présent? Ça se tient, il n’avait apparemment qu’un seul apprenti, qui n’est pas encore capable de manier plusieurs automates, d’après les employés que j’ai interrogé. L’apprenti était supposé être à Academy City aussi aujourd’hui, avec Cotter, mais apparemment il à été vu ce matin au boulot. Je voulais examiner son bureau à la recherche d’indices supplémentaires, mais on entre comment?”




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Hakuryu
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 17/03/2015

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1015
Int.1010
Con.1010
Dex.1010
ATQ.1086
MATQ.3434
DEF.562
MDEf2222
Endu.675675
Vit.66
AM22

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Sam 21 Mai - 1:11

Arrivés devant la porte du bureau du maître manieur d'automates, le duo impromptu de détectives n'eut pas vraiment le temps de décider sur un plan d'action avant l'arrivé de Dismas.

Constatant sa surprise par rapport à la présence de Nicole, Saï haussa les épaules à son co-équipier. Nicole elle même ne semblait pas décidée à y ajouter un commentaire.

Dismas: “C’est fermé? Dommage. L’un de vous deux serait-il en mesure d’ouvrir cette porte?”

Saï: " Y a peut être moyen, mais raconte ce que t'as entendu déjà. "

Le groupe fit la mise au point sur les informations obtenues. 

Dismas: “Donc Cotter devait être présent? Ça se tient, il n’avait apparemment qu’un seul apprenti, qui n’est pas encore capable de manier plusieurs automates, d’après les employés que j’ai interrogé. L’apprenti était supposé être à Academy City aussi aujourd’hui, avec Cotter, mais apparemment il à été vu ce matin au boulot. Je voulais examiner son bureau à la recherche d’indices supplémentaires, mais on entre comment?”

Saï: " Les golemistes de l'entreprise sont définitivement trop louches. "

Nicole: " Ça me semble un peu gros comme histoire quand même. Pourquoi trahir cette entreprise et perdre leur travail ici? Est-ce-que l'argent pour la vente de ces matériaux pourrait leur suffire à vivre une vie entière dans le luxe? Même si c'est le cas, la vérité sur l'affaire ne devrait pas tarder à faire surface, après quoi ils seront tous les deux recherchés. Ils seraient obligés de quitter le pays et ça ne serait que le minimum nécessaire! Il est également possible que l'apprenti soit complètement innocent dans l'affaire ou qu'il ne soit pas conscient de ce qu'il fait. Avec un peu de chances on trouvera de quoi éclaircir tout çà sous peu. "

Pendant que Leinheart poursuivait son raisonnement en jaugeant l’opinion de Dismas sur chaque point, Saï était partit à perpette chercher de quoi ouvrir la porte. Il revint une fois qu'il eu trouver deux longues épingles (des clous peut être?). 

Saï: " Je tante ma chance! Mettez vous derrière moi pour me cacher. "

Leinheart, lâcha un soupire, manifestement pas plus heureuse que tout à l'heure des faits et gestes de ce qui aurait dû être son roi. Elle obéit tout de même, quitte à l'avoir suivit, elle était curieuse de voir où cette affaire allait aboutir. 

Saï, lui, s'agenouilla devant la serrure et commença à la tripoter avec ses outils de fortune. Bien que très très loin d'être un expert, il s'y connaissait un peu en serrures. Notamment à cause de toutes les conneries qu'il avait fait durant son enfance. Il lui était parfois arrivé d'être enfermé quelque part en guise de punition. Evidemment comme cela était trop chiant il avait finit par trouver divers moyens de s'échapper de divers genre de captivité. A l'inverse il avait aussi réussit à ouvrir des portes menant à des endroits où il n'était pas censé être, tel le bureau de son père par exemple. 

Toutefois, la plupart du temps il s'agissait de serrure de troisième catégorie. Du matos domestique et originaire du lointain Izashi. Qu'en était il des serrures d'Anauroch à présent?   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Mer 25 Mai - 11:28

Saï: " Les golemistes de l'entreprise sont définitivement trop louches. "

Nicole: " Ça me semble un peu gros comme histoire quand même. Pourquoi trahir cette entreprise et perdre leur travail ici? Est-ce-que l'argent pour la vente de ces matériaux pourrait leur suffire à vivre une vie entière dans le luxe? Même si c'est le cas, la vérité sur l'affaire ne devrait pas tarder à faire surface, après quoi ils seront tous les deux recherchés. Ils seraient obligés de quitter le pays et ça ne serait que le minimum nécessaire! Il est également possible que l'apprenti soit complètement innocent dans l'affaire ou qu'il ne soit pas conscient de ce qu'il fait. Avec un peu de chances on trouvera de quoi éclaircir tout çà sous peu. "

Dismas acquiesça à la remarque de Nicole, il semblait d’accord. Pendant ce temps, Saï partit à la recherche de ce qu’il pourrait utiliser pour crocheter la serrure. Ils étaient dans un entrepôt , aussi Saï n’eût aucun problème a trouver des clous qui traînaient entre deux caisses entrouvertes.

Saï: " Je tante ma chance! Mettez vous derrière moi pour me cacher. "

Nicole semblait avoir perdue encore un peu plus de respect pour Saï. Dismas, quand à lui, s’éloigna au lieu de cacher Saï. Restant aux aguets, il semblait se préparer à intercepter quiconque s’approchait trop.

Utilisant ses outils de fortune (ce qu’il avait appris à faire avec brio), Saï commença donc à bidouiller la serrure. Il réalisa rapidement que les serrures Anaurites étaient construites différemment que les serrures Izashiennes. Leur construction n’était pas soignée, mais certainement plus solide et lourde. Fondamentalement, la mécanique était la même, mais en pratique, il semblait que des outils de crochetage réguliers s'endommageraient rapidement sur les lourds engrenages anaurites, là où les serrures conventionnelles pouvaient être plus indulgentes sur les outils, mais potentiellement plus complexes aussi. Aussi, forcer une serrure anaurite n’était pas à la portée de tous.
Bref, les serrures Anaurites étaient à l’image de ces derniers: Simples, pratiques, et incassables.

Malgré l’absence de familiarité avec la serrure, cette dernière n’avait pas été faite pour résister à un crocheteur, et une combinaison de chance et de performance permit à Saï de vaincre le verrou en l’espace d’une quinzaine de secondes. Après cela, le trio s’engouffra dans la pièce avant d’attirer l’attention.


Dismas: “Joli, Saï. C’est toujours utile d’avoir des compétences commes les tiennes.” dit-il en refermant la porte, vérifiant que personne ne les avaient remarqués.

Le bureau? Atelier? L’office du maître des automates était un ordonné, pour celui d’un ingénieur, du moins en partie. La première moitié de la salle servait d’atelier. Contre le mur du fond, une grande étagère supportait une multitudes de composants, ainsi que des trousses d’outils ouvertes ou fermées, révélant des outils de diverses tailles, formes et matériaux. Nicole parvient à reconnaître ce qui ressemble fortement à des outils de technologie Hextech primitifs, sans en être trop certaine. Le long des autres murs se trouvent trois réceptacles creux de même taille et forme, à même les murs. Deux hommes-horloges de fret tiennent à l’intérieur de ces réceptacles, inertes et maintenus debout par des crochets partant du haut des réceptacles. Au centre de l’atelier trône une plate-forme et ce qui ressemble à une table d’opération simpliste. Des crochets similaires de support d’homme-horloge pendent du plafond, mais ceux-ci ne supportent rien. Un escarbot, quelques outils et un petit conteneur métallique d’huile traînent au pieds et sur la table.


Dismas: “C’est ici qu’est faite la maintenance des hommes-horloges. Pour avoir vu d’autres ateliers, celui-ci est  ordonné, a défaut d’être propre. Professionnalisme, ou autre chose?”

Dismas avance vers la seconde partie de l’office, séparée par un épais rideau d’usine. Il tire légèrement ce dernier, révélant le bureau de l’office. Plus exactement, deux bureaux de tailles égales occupent la deuxième partie de l’office, ainsi des cabinets et une bibliothèque contenant ce qui semble être des manuels techniques.




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Hakuryu
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 17/03/2015

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1015
Int.1010
Con.1010
Dex.1010
ATQ.1086
MATQ.3434
DEF.562
MDEf2222
Endu.675675
Vit.66
AM22

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Ven 3 Juin - 3:38

Saï vit, non sans une pointe de surprise, la serrure de la porte lui céder assez facilement et surtout, rapidement! Visiblement il n'avait pas perdu la main depuis son plus jeune âge! 

Dismas: “Joli, Saï. C’est toujours utile d’avoir des compétences commes les tiennes.” 

Nicole: " Pour finir en prison ouais! "

Saï: " Et pour en sortir! "

Le trio de détectives improvisés se glissèrent dans le bureau du maître golemiste sans se faire remarquer, mais qu'est ce qui les attendait à l'intérieur? Pas grand chose en fait! 

Par chance ou peut être était-ce par culpabilité, l'endroit était désert.

Le trio parcouru les lieux à la recherche d'indices. 

Dismas: “C’est ici qu’est faite la maintenance des hommes-horloges. Pour avoir vu d’autres ateliers, celui-ci est  ordonné, a défaut d’être propre. Professionnalisme, ou autre chose?” 

Saï: " Je ne sais pas mais, dans tous les cas il manque un des trois hommes horloges qui sont ici d'habitude. Regardez, son emplacement est vide, ça doit être celui-là qui a été utilisé pour le crime. "

Nicole: " La propreté de l'atelier doit être du professionnalisme je pense. Ça ne rime à rien de nettoyer l'endroit dans l'espoir de cacher une quelconque preuve. L'absence des golemistes après cet incident sera plus qu'incriminatoire d'elle même! "  

Saï chercha alors des indices qui pourraient indiquer ce qu'il est devenu du dernier golem. Des traces de mouvement sur le sol, des traces d'huiles etc. Il examina aussi de manière plus général les murs et le sol de l'atelier à fin de voir si il n'y avait pas de trous ou de passages cachés. 

Nicole quant à elle, suivit Dismas dans la partie où se trouvaient les bureaux et commença à chercher les papiers traînants un peu partout pour voir si il n'y avait pas quoi que ce soit d'intéressant, comme la liste des matériaux qui étaient transportés par la caravane par exemple! Elle jeta également un coup d’œil aux bouquins sur la bibliothèque. 

Son œil d'experte parcouru le texte d'un manuel technique de long en large, après quoi elle referma le livre l'air satisfait, avant de le remettre en place. 

Nicole: * J'ai rien pigé mais bordel ce que ça avait l'air chiant! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Lun 13 Juin - 9:21

Le trio réussit à s'introduire dans le local des golemistes sans problèmes, curieusement.

Après quelques piques et réflexions échangées, chacun entama l'enquête de son côté et chercha l'indice suivant qui permettrait d'éclairer la situation.

Saï, de son côté, ne découvrit pas grand chose du côté de l'atelier. Après tout, il était entouré de pièces de technologies qui ne lui étaient pas familières. La Fédération Izashienne découvrait à peine la technologie de la poudre, et les Anaurites employaient déjà des carburants plus élaborés: C'était leur spécialité après tout.


[Failure: Your current team does not have a Mechanist. Come back later or dispatch a follow-up team on this location.]

Nicole feuilletait un manuel pratique, et Dismas continuait à feuilleter à parcourir les affaires qu'il trouvait sur le bureau de l'apprenti. Finalement, il signala à ses coéquipiers qu'il avait trouvé quelque chose.

Dismas: "Je pense avoir quelque chose."

Finalement, c'est Dismas qui trouva la prochaine piste. Après vérification, le trio constata qu'il n'y avait aucun document qui décrivait explicitement les cargos des caravanes dans le bureau des golemistes. On leur parlait des caisses et charges qu'ils auraient à déplacer d'où à où sans parler du contenu, ne mentionnant que le poids, les identifiants, etc. Il n'y avait aucun document qui semblait particulièrement compromettant non plus.
Cependant, la piste en question ne prenait pas la forme d'une inscription sur papier. Sous divers documents laissés sur le bureau de l'apprenti, une inscription à même le bois indiquait:

"42 Daleurs Str. Prascina."


La poussière de bois permit de confirmer que l'inscription était récente. Quelqu'un avait gravé ça de manière rapide et nerveuse, laissant tomber le tournevis qui avait servi à la gravure au sol par la suite.

Dismas: "That's unusual. Je pense que les employés ne sont pas sensés graver des choses sur le matériel de la compagnie. Prascina est un bloc à l'intérieur de l'Arthalas. Quelques commerces entre des complexes de manufacture et de distribution. L'étroitesse des lieux et les flux internes et externes des lieux en font un bon endroit ou établir une activité illicite, la milice ne contrôle pas entièrement le lieu."




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Hakuryu
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 17/03/2015

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1015
Int.1010
Con.1010
Dex.1010
ATQ.1086
MATQ.3434
DEF.562
MDEf2222
Endu.675675
Vit.66
AM22

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Sam 18 Juin - 19:03

Pas de tunnels ni de chambres secrètes ont étés trouvés dans l'ateliers des golemistes. En même temps, ils auraient étés sacrément balèzes d'en construire dans l'immeuble de l'entreprise sans que personne ne s'en rende compte. 

Les recherches de l'homme aux cheveux blancs et celles de la fille présumée du futur ne portèrent point de fruits. Heureusement ce ne fut pas également le cas de celles de Dismas qui lui trouva une piste assez solide dans la forme d'une gravure sur l'un des bureaux. 

Dismas: "That's unusual. Je pense que les employés ne sont pas sensés graver des choses sur le matériel de la compagnie. Prascina est un bloc à l'intérieur de l'Arthalas. Quelques commerces entre des complexes de manufacture et de distribution. L'étroitesse des lieux et les flux internes et externes des lieux en font un bon endroit ou établir une activité illicite, la milice ne contrôle pas entièrement le lieu."

La présence de cette gravure était intrigante. Elle mettait mal en point les suspicions et théories que le groupe avait établi sur le dos des golemistes. Si ils étaient vraiment coupables, auraient ils laissé derrière une trace aussi évidente?

Nicole proposa une nouvelle théorie, prenant en compte leur dernière découverte. 

Nicole: " Serait il possible qu'ils sont manipulés ou qu'ils se font menacer par quelqu'un? Ça expliquerait pas mal de choses. "

Saï: " Dans tous les cas on sait ce qu'il nous reste à faire! On doit se rendre à cette adresse au plus vite! "

Nicole: " On doit prévenir la milice tu veux dire! A moins que t'ais envie de valser dans un piège ou autre! Peut importe ce qu'on trouvera là bas, ça ne sera pas plus mal d'avoir des renforts! "

Saï: " Laisser toute la gloire à la milice? Tu rigoles? Jamais! C'est notre trouvaille! " 

Nicole lui lança un regard noir.

Saï: " Puis surtout, vont ils vraiment se bouger pour une inscription sur un bureau? Même si ils le font ce sera peut être trop tard! "

Son interlocutrice soupira, il marquait un point valide sous son raisonnement atypique. 

Nicole: " Bon ok... Mais c'est pas moi qui sais comment retrouver l'endroit vous êtes prévenus! Si on se perd j'y suis pour rien! "

Les deux finirent par se retourner vers Dismas, prêts à partir pour peu qu'il soit prêt à les guider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Ven 24 Juin - 18:27

Finalement, Nicole proposa une théorie à la découverte du dernier indice laissé sur le bureau de l'apprenti. Son raisonnement tenait, mais ils n'avaient à l'heure actuelle aucun moyen de confirmer quoi que ce soit.

Finalement, Dismas ne marqua pas d'objection à la décision de Saï et Nicole, fronçant les sourcils mais acquiesçant quand les deux se tournèrent vers lui.


Dismas: "Je ne connais pas parfaitement Prascina, alors mettons-nous en route rapidement. Si jamais quelqu'un court un danger, il n'y a en effet pas de temps à perdre."

[Vers: Arthalas: Prascina]




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Hakuryu
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 17/03/2015

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1015
Int.1010
Con.1010
Dex.1010
ATQ.1086
MATQ.3434
DEF.562
MDEf2222
Endu.675675
Vit.66
AM22

MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   Mar 19 Juil - 18:09

Dismas, toujours l'homme de la situation peu importe la situation, s'éleva à la tâche de devenir le guide de ce petit groupe improvisé. Décidément les deux autres avaient eu vraiment de la chance de tomber sur lui. Il avait déjà été établi que Saï ne connaissait rien de ses environs, au point il pourrait passer pour un extra-terrestre. Quant à Nicole... Elle n'avait pas l'air de vouloir prendre les choses en main plus que çà. Il n'était d'ailleurs toujours pas clair pourquoi elle avait décidé de les suivre. 

Les trois finirent par quitter les quartiers généraux de leur employeur pour aller poursuivre la piste qu'ils avait trouvé dans Prascina.

[Vers: Arthalas: Prascina]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arthalas: Dwilir Caravans H.Q.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Haerii :: Le Rôle-Play :: Illusia :: Anauroch :: Cité-forge de Blue Day-