Partagez | 
 

 Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Dim 27 Déc - 3:10




"Le véritable cœur de Winsun n'est pas dans les échoppes du Marché, il est dans le sable du Colisée."


Principale attraction culturelle, les célèbres combats à mort entre Gladiateurs de l’Amphithéâtre Écarlate, sont acclamés jours et nuits par les foules de spectateurs. Que l'on soit simple roturier, ou noble de naissance, tous se réunissent pour apprécier le spectacle du gargantuesque Colisée de Winsun.

La gloire pour les valeureux, acclamés par dix milles voix scandant leur noms.

La mort pour les faibles, hués par tous.


Dernière édition par Neuro le Lun 15 Fév - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aida
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 88
Localisation : Asgard/Winsun

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
62/70  (62/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1010
Int.1010
Con.1010
Dex.1015
ATQ.0100
MATQ.34100
DEF.550
MDEf2280
Endu.500500
Vit.57
AM22

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Mar 26 Jan - 20:09

[Venant de Aezroe Cafe ]

Comme prévu, trouver l’Amphithéâtre Écarlate, qui n'était en fait qu'un joli titre pour dire arène, n'était point difficile. 
Le Colisée était facilement repérable depuis différentes parties du marché, puis plus ou moins tous le monde savait me donner des directions pour m'y rendre.
Faut croire que c'était vraiment une des principales attractions de Winsun. Je dois dire, entre l'esclavage facile et les combats à mort pour faire plaisir à la foule, ce pays commençait à me sembler assez barbare. 

Une fois dans le hall d'entrée, je me suis dirigée directement vers l’accueil qui était lui aussi assez facile à trouver.

" Excusez-moi, bonjour, je suis sensée assister le vendeur du journal sportif aujourd'hui. Vous savez où je pourrais le trouver s'il vous plait? " 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Mar 26 Jan - 23:07



A L'entrée, un petit espace servait d’accueil, pouvant donner différent renseignements. L’hôtesse était debout derrière le comptoir, semblant s'ennuyer un peu. C'était assez désert, vu que c'était encore une heure calme, où tout le monde n'avait pas encore fini de mangé. Elle avait donc l'occasion d'un peu bayer aux corneilles.

" Excusez-moi, bonjour, je suis sensée assister le vendeur du journal sportif aujourd'hui. Vous savez où je pourrais le trouver s'il vous plait? " 

Hôtesse : "Continuez tout droit, c'est juste à droite près des escalier pour monter dans les gradins. Bonne journée."

Après avoir suivis les indications, il y avait en effet sur le coté droit un stand, pas bien grand, où quelques piles de gros bouquins très épais déjà étaient préparées. Il y avait aussi une sorte de coffret sur le comptoir. Plusieurs caisses étaient entreposées derrières. Un étrange personnage semblait attendre quelqu'un. En voyant Aida s'approcher, ce dernier comme possédé l'aborda.


Frik, le vendeur du journal


Frik : "Vo... Vous êtes la nouvelle?"
-fixant Aida-

Frik : "Mais... mais... vous êtes aveugle comme une taupe!!!"

Surpris qu'on lui envoi une aveugle pour l'aider.

"Oooohh nonononononon non NOOOOONNN!!!"
-prit de panique-

On pouvait lire sur son visage non pas de la déception, mais de la peur. Une profonde angoisse. Il était livide et ses noeils cernés.

"NNNNOOONNN!!! pourquoi, triste monde tragique?"

On aurait dit que le pauvre était poursuivis par le diable et n'avait plus d’échappatoire.

"Je m'appelle Frik, déso... désolé c'est pas contre toi, mais... Si on ne vend pas tout le stock, je vais finir dans la fo... dans la fosse. C'est pour ça que tu es là, la place c'est libéré hier. Janusito Philiberto, le pauvre, dévoré vivant par les lions..."

Finissant par craquer, sous la pression. Pleurant comme un gosse à qui on aurait volé une glace.

"Bouhouhou Janusito!!!! Mon ami!!!! SNiffff!!"
-chialant comme une fontaine-

Le constat était navrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aida
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 88
Localisation : Asgard/Winsun

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
62/70  (62/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1010
Int.1010
Con.1010
Dex.1015
ATQ.0100
MATQ.34100
DEF.550
MDEf2280
Endu.500500
Vit.57
AM22

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Mer 27 Jan - 2:26

Hôtesse : "Continuez tout droit, c'est juste à droite près des escalier pour monter dans les gradins. Bonne journée."

" Merci. "

J'ai suivi le chemin indiqué. Il ne me fallut pas plus de trois minutes pour trouver l'endroit où j'étais attendue.

Un petit stand, assez proche de l'image que j'avais en tête. En plus, j'avais de la chance, la personne que je devais rencontrer y était à ce moment!

Ceci-dis, il avait l'air un peu tendu...

Quand il me vit, il accourut près de moi. 

Frik : "Vo... Vous êtes la nouvelle?"

" Si c'est bien le journal sportif ici, alors oui! "

Frik : "Mais... mais... vous êtes aveugle comme une taupe!!!"

C'était, assez inhabituel comme réaction! Il n'était pas le premier à me le faire remarquer de la sorte mais en général les gens étaient plus sensibles à ce sujet.
Je me suis marée un peu intérieurement en le voyant gesticuler et paniquer de la sorte.

"Oooohh nonononononon non NOOOOONNN!!!"

Mais là ça commençait à devenir beaucoup quand même!
La surprise, ce pique de couleur jaunâtre, laissa rapidement sa place à un bleu, froid et profond.
La peur.

Mais pourquoi donc?

"NNNNOOONNN!!! pourquoi, triste monde tragique?"

" Euh... C'est si problématique que çà que je sois mal voyante? "

"Je m'appelle Frik, déso... désolé c'est pas contre toi, mais... Si on ne vend pas tout le stock, je vais finir dans la fo... dans la fosse. C'est pour ça que tu es là, la place c'est libéré hier. Janusito Philiberto, le pauvre, dévoré vivant par les lions..."

* Ah je vois. *

Mon cerveau eut en vérité un peu de mal à traiter cette information au départ.

* Pardon? Non je vois pas du tout! Le vendeur de journaux a finit dans la fosse aux lions??? C'est quoi ce délire? *

"Bouhouhou Janusito!!!! Mon ami!!!! SNiffff!!"

Frik s'était écroulé à terre, probablement persuadé que son sort était scellé et qu'il allait servir d’apéritif aux majestueux félins de l'amphithéâtre. 

Le voyant ainsi et comprenant à peine la bombe qu'il venait de lâcher, je l'attrapa par le col des deux mains et le remit de force sur ses pieds. Ensuite, non seulement je ne l'ai pas lâché mais j'ai commencer à le secouer de façon à le ramener à la réalité pour qu'il arrête de pleurer et qu'il réponde à mes questions qui d'un seul coup étaient devenues assez nombreuses!

" Monsieur! Vous allez m'expliquer immédiatement c'est quoi cette histoire! Cette règle ne s'applique surement pas à moi n'est-ce-pas? Je suis ici en tant qu'assistante n'est-ce-pas? Vous balancez pas vos stagiaires dans la fosse aux lions n'est-ce-pas? "

Mais c'était inutile, le mec chialait comme si il venait de noyer une douzaine de chatons à contre gré! 

Dieux...

J'ai eu alors le pressentiment étrange que ma journée allait être beaucoup plus longue que ce que je pensais!

Face à cet adulte mortifié devant la possibilité de sa fin imminente, qui plus est pleurait quand même la mort de son ami, je n'ai eu d'autre option que finir par me calmer.
La colère n'était clairement pas une solution ici.

" Désolée pour votre perte. Vous permettez? "

J'ai pausé la main droite sur son front, comme je l'avais fait pour beaucoup d'autres gens auparavant. 
Il était temps de changer ces couleurs de tristesse, de peur.  

" Alegria. "

Voilà, ça allait le calmer direct et le rendre plus abordable. 
En plus, je suis sûre qu'un peu de bonne humeur fera des miracles pour la distribution ou la vente du journal!

" Voilà, ça devrait allez mieux oui? Maintenant répondez à ma question... Je suis inclue dans ce délire de menu pour lions? Est-ce-que ces piles là sont les trucs qu'on doit distribuer? Ou est-ce-que c'est vendre plutôt? Où çà, quand çà, quel prix s'il y en a et combien en doit en donner pour vous épargner la tournée vip des cages? Donnez moi des détails pour que je puisse vous aider! Je suis sûre que je me montrerais plus utile que ce que vous imaginez Frik! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Mer 27 Jan - 21:38



Commençant à comprendre la situation, la renarde aveugle commença a essayer de faire cracher le morceau à Frik. Allait-elle elle aussi finir en croquettes pour lions affamés?
Elle le secouait comme un prunier en gardant un air sérieux. La situation était drôle et assez étrange à voir. Mais le pauvre condamné était pire qu'une vieille chaussette trop portée.

Monsieur! Vous allez m'expliquer immédiatement c'est quoi cette histoire! Cette règle ne s'applique surement pas à moi n'est-ce-pas? Je suis ici en tant qu'assistante n'est-ce-pas? Vous balancez pas vos stagiaires dans la fosse aux lions n'est-ce-pas? "

Mais Frik était inutile. Ne faisant que se lamenter sur le sort qui l'attendait.

" Désolée pour votre perte. Vous permettez? "

Frik : "Bouhouhou..."
-chialant-

" Alegria. "

L'aveugle utilisa son sort sur le bougre. (-3PM)

La magie démoniaque s'insuffla en Frik. Qui surpris, commença a se remettre de ses émotions. Enfin... si on peut dire, il passa d'un coup du désespoir au bonheur suprême.
Se relevant, l'air encore plus possédé qu'avant. C'était limite si il n'allait pas se mettre à chanter sa joie. Un sourire idiot s'afficha sûr son visage.

" Voilà, ça devrait allez mieux oui? Maintenant répondez à ma question... Je suis inclue dans ce délire de menu pour lions? Est-ce-que ces piles là sont les trucs qu'on doit distribuer? Ou est-ce-que c'est vendre plutôt? Où çà, quand çà, quel prix s'il y en a et combien en doit en donner pour vous épargner la tournée vip des cages? Donnez moi des détails pour que je puisse vous aider! Je suis sûre que je me montrerais plus utile que ce que vous imaginez Frik! "

"Ah ah ah!! Je sais pas Mademoiselle la taupe. Si vous creusez un tunnel vous pouvez vous cacher des lions non? Ah ah ah!!"

Il était clair que Frik délirait complètement.


Vision de Frik:
 


"Mouah je vend les piles là vouiiiii!! C'est une pièce de platine, Mademoizelle la taupe. Vous Voulez m'aider à les vendre? Ah ah ah!!!"

Frik sourit bêtement à Aida. Puis se mit à rire de manière plutôt abrupte. Il se mit soudainement à danser, en proférant des paroles incompréhensibles.


Frik quand il est content:
 


Une petite foule se formant et se demandant surtout ce qui se passait, prenait forme. L'affichage était total. Un spectacle assez honteux en soit.

Mais cet idiot écrasa le pied d'une des personnes qui passait par là et regardait le spectacle plutôt bizarre du vendeur fou. Frik perdit l'équilibre et se cassa la figure dans le stand, le renversant au passage l'installation. Strike!!!!

??? : "FRIIIIKKKK!!! ESPÈCE D'INFÂME VAURIEN!!!"
-hurlant sur celui qui venait de lui écraser le pied en faisant ses clownerie-


Gladiateur


Il s'agissait d'un gladiateur tout en muscle, n'ayant pas vraiment l'air commode.

Gladiateur : "Je vois que ton misérable sort t'as rendu fou. MUHAHAHAHA!!! Je me ferais un plaisir de m'occuper de toi personnellement."

Complètement irresponsable mais nageant toujours dans la béatitude, il en remit une couche.

Frik : "Ah ouais? Ah ah ah! Et qu'est ce que tu vas m'faire? Me frapper jusqu'au sang tout en exhibant ta verge pleine de poils hirsutes?"

Le gladiateur sembla redoubler de colère.

Gladiateur : "Pauvre fou. Tu aurais du ne pas t'endetter comme tu l'as fait. Tu aurais peut être éviter ta mort qui maintenant ne va plus tarder. MUHAHAHA!!! A tout à l'heure."
-ricanant-

Le gladiateur s'en alla, semblant trop pressé pour lui rectifier le portrait.

Frik se releva péniblement, mais d'un air enjoué.

Frik : "OUAIS!!! C'est ça!!! Et ta lance, tu la prends!! tu te la mets dans le ***!!! "
-lui tirant la langue-

Heureusement, le gladiateur était déjà partit. La foule se moquait un peu de l’hurluberlu, puis partit, car le véritable spectacle dans l’arène n'allait plus tarder.
Affichant toujours un sourire de possédé, Frik commença à remettre le stand en place avec bonne humeur.

Frik : "Mademoizelle taupe, venez, ayez crainte, hi hi!!! Alors faut vendre ces 100 exemplaires de l'Almanach, dernière édition. Facile!!!"
-complètement intenable-

Bien sûr si la tache était si facile, il n'aurait pas arrivé quelques bricoles à son ancien ami dévoré vivant.

La dernière édition de l'Almanach, contenait tout ce que les fans de gladiateur pouvait espérer. Informations, statistiques de victoires, présentation des champions, futurs programmes de l’arène... La totale quoi. Chaque livre pesait au moins un bon kilo. Très utile pour assommer quelqu'un, dans tous les sens du terme. La couverture était en cuir et le papier d'assez bonne qualité, expliquant un prix si élevé d'une pièce de platine.

Apparemment, Frik n'était pas vraiment efficace, que ce soit désespéré ou enjoué, il était un vrai boulet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aida
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 88
Localisation : Asgard/Winsun

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
62/70  (62/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1010
Int.1010
Con.1010
Dex.1015
ATQ.0100
MATQ.34100
DEF.550
MDEf2280
Endu.500500
Vit.57
AM22

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Jeu 28 Jan - 0:19

La montagne russe émotionnel fit plus de mal que de bien finalement. Le pauvre Frik ne supporta pas le choque et commença à se comporter tel un possédé.
C'était probablement lié à sa personnalité et la situation de vie ou de mort absurde dans laquelle il se trouvait... Les gens ne réagissaient pas comme çà d'habitude.

Musique:
 

"Ah ah ah!! Je sais pas Mademoiselle la taupe. Si vous creusez un tunnel vous pouvez vous cacher des lions non? Ah ah ah!!"

J'ai commencé à le secouer encore plus rapidement, le faisant ressembler à un torchon aux yeux de la petite foule qui commençait à s'assembler pour voir nos pitreries. 

" Ça ne répond pas à ma question!!! "

Désespérée, j'ai fini par le relâcher, juste pour le voir commencer à rire et danser devant moi. 

"Mouah je vend les piles là vouiiiii!! C'est une pièce de platine, Mademoizelle la taupe. Vous Voulez m'aider à les vendre? Ah ah ah!!!"

Je ne pouvais que le regarder dubitative.
Est-ce-que c'était moi qui avait fait çà? Est-ce-que le mec était allergique aux magies manipulant les émotions ou quelque chose?
Non seulement il n'avait pas l'air plus prêt de vendre ses bouquins au prix atrocement haut mais en plus c'était limite si il n'était pas prêt à aller se jeter lui même tout sourire dans la fosse aux lions.

Pire encore, dans son moment de folie profonde, il réussit à trébucher sur quelqu'un et à s'écraser le stand, faisant chavirer toute l’installation, brisant quelques parties au passage. 
Un stand en moins, un!

??? : "FRIIIIKKKK!!! ESPÈCE D'INFÂME VAURIEN!!!"

Ah, oui, forcément. Il aurait pas pu trébucher sur une pauvre mamie ou une personne normale. Il fallait que ce soit un gladiateur avec plus de muscles abdominaux que de cervelle. Encore une preuve que Dame Nature peut être une vraie pute parfois!

Gladiateur : "Je vois que ton misérable sort t'as rendu fou. MUHAHAHAHA!!! Je me ferais un plaisir de m'occuper de toi personnellement."

Il n'avait pas l'air d'être un lion pourtant... Peut être qu'il n'était pas aussi bette qu'il ne paressait et qu'il possédait une magie lui permettant de se transformer en tel?
Cela avait l'air improbable vu ses énergies magiques. 

Frik : "Ah ouais? Ah ah ah! Et qu'est ce que tu vas m'faire? Me frapper jusqu'au sang tout en exhibant ta verge pleine de poils hirsutes?"

" Frik-san... "

J'ai commencé à lui tapoter l'épaule par derrière. Ce n'était pas implicitement dit dans la description de mon boulot mais quelque chose me disait que si mon patron crevait prématurément, cela allait se refléter négativement sur ma paie ainsi que sur mon CV. Bien-sur, Frik, partit comme il l'était ne me prêta pas attention. 

Gladiateur : "Pauvre fou. Tu aurais du ne pas t'endetter comme tu l'as fait. Tu aurais peut être éviter ta mort qui maintenant ne va plus tarder. MUHAHAHA!!! A tout à l'heure."

Enfin un peu de chance!

Il s'agissait donc d'histoire de dettes! J'étais donc, du moins jusqu'à nouvel ordre, en sécurité et très loin de me retrouvée en face à face avec un chaton disproportionné. 
En plus, le gladiateur semblait tellement sûr du sort de Frik qu'il arriva même à calmer sa colère et à partir sans causer de problèmes, malgré les provocations de l'autre hurluberlu qui continuait à chercher la bagarre. 

Frik : "OUAIS!!! C'est ça!!! Et ta lance, tu la prends!! tu te la mets dans le ***!!! "

" FRIK-SAN!!! "

Je continuait à lui tapoter l'épaule, avec une ténacité renouvelée. La foule se moquait de nous, le stand était en miettes. La dernière chose dont on avait besoin était un gladiateur énervé.
Il n'y avait rien à faire, le bougre continuait à crier dans la direction de quelqu'un qui était déjà parti, m'ignorant complètement.

Je me suis penchée pour récupérer un des tomes qu'on devait vendre et qui étaient maintenant éparpillés sur le sol. 
C'était assez lourd comme bouquin, il devait vraiment y avoir du contenu. Peut être qu'essayer de les vendre n'était pas peine perdue.
Il y avait juste un dernier détail à régler.

Frik : "Mademoizelle taupe, venez, ayez crainte, hi hi!!! Alors faut vendre ces 100 exemplaires de l'Almanach, dernière édition. Facile!!!"

Musique:
 

A peine Frik avait lâché sa phrase en se retournant vers moi, il eut juste le temps de me voir finir le tour que je faisais sur moi même pour faire gagner en vélocité le journal.
L'instant suivant il se prit un énorme coup dans la gueule avec la couverture du bouquin, l'envoyant voltiger dans les restes du stand dans lequel il resterait idéalement K.O.

" HOOOOOMMMMEEEEERRRRUUUUUUUN!!! "

Voilà, c'était une bonne chose de faite!

J'avais un peu pitié pour lui mais bon, dans son état il risquait plus de faire peur aux clients potentiels qu'autre chose et çà c'était certainement contre ses intérêts à long terme!
Je suis sûre qu'une dent ou deux en moins est un petit prix à payer pour ne pas finir du mauvais coté de l'arène! 

Bon, en attendant, j'avais une foule, les restes d'un stand et de la marchandise à même le sol.

C'était dans des moments comme çà que j'étais vraiment contente d'avoir supprimé ma sensation de panique.

J'ai levé le livre que je tenait haut au dessus de ma tête et fit ce que j'étais venu pour faire, vendre.
D'une voix haute et claire je me suis adressée à la foule encore présente.

" Soyez le premier à acheter cette édition limitée collecteur de l'Almanach! Pièce unique avec emprunt en relief des caractères faciaux de Frik! Le prix commence à 5 platines mesdames et messieurs! Une édition à ne pas manquer! Qui sera l'heureux propriétaire de ce petit bijou? Avec le modèle risquant d'être servit aux lions ce soir, c'est probablement votre dernière chance d'avoir un souvenir que vous pourrez regarder avec nostalgie dans quelques années pour vous souvenirs des meilleurs moments de l'Amphithéâtre Écarlate! Ne manquez pas cette chance! 5 platines! Il y a t'il un acheteur? Qui dit plus? "

Le premier journal vendu (ou pas) dans un style rappelant une vente aux enchères, j'en ai ramassé quatre autres du sol pour les proposer à ceux qui avaient été vaincus (ou pas) par l'acheteur de l'édition limitée.

" Dernière édition de l'Almanach mesdames et messieurs! Presse-papier, door stop, parfait pour vous aider à commencer un feux les froides nuits de l'hiver ou pour assommer votre conjoint sans risquer la prison! Ils sont beaux, ils sont frais et ils vous rappelleront autant cette merveilleuse performance du feu danseur Frik que les merveilleux combats que vous allez vois sous peu dans l'arène! Vous avez du mal à passer du temps de qualité avec vos enfants? Partager une séance de lecture de l'Almanach! C'est de la violence gratuite et des combats à mort, il n'y a aucune raison pour que ça ne leur plaise pas! Vos enfant ne tiennent pas en place ou n'aime pas lire l'Almanach? Paf! Coup d'Almanach dans la gueule! Bonne nuit les petits! Vous êtes maintenant libres de passer une soirée de rêves avec l'amour de votre vie! Vous avez peur que la personne assise devant vous sur les gradins soit trop grande et que vous ne puissiez rien voir? Asseyiez vous sur un Almanach et profitez pleinement du glorieux spectacle de l'arène! Quatrième pied de table trop court? Hop! Almanach! Vous devez apprendre à une demoiselle comment marché avec grâce et élégance? Hop, Almanach sur la tête! Manque soudain de papier hygiénique? Almanach! Vous cherchez un cadeau idéal pour vos amis? Almanach! Vous n'avez pas d'amis? Almanach! Mesdames, messieurs, AL-MA-NACH! Ce que vous avez toujours voulu dans votre vie pour le modeste prix d'une misérable pièce de platine! "

Oui il y avait un assez grand défaut dans mon discours de vendeuse.

Je n'avais pas la moindre idée de ce que contenait le bouquin que je vendais aux gens! 

Bien que je ne doute point que mon discours était fort convainquant, surtout pour ceux parmi la foule qui avaient assisté à notre petit spectacle, il y avait de fortes chances qu'il ne soit pas au goût des véritables experts de l'arène. Ces maniaques collectionnant les figurines de gladiateur et utilisant leurs maigres connaissances en mathématiques pour essayer de prévoir les résultats des matchs. Les véritables fadas de l'Amphithéâtre Écarlate. Ceux qui allait arriver d'un instant à l'autre. 

J'ai donc profité d'un moment de répit (dès que j'en ai eu un) pour survoler le contenu de ce fameux journal sportif.
Il était assez bien écrit et le contenu était assez intéressant en soit. Il y avait divers articles, des statistiques, des interviews de gladiateurs.
En fin de compte, le bouquin méritait peut être son prix de platine, il y avait bien du contenu dans ce truc et cette fois je pouvais le dire en connaissance de cause et non en me basant sur son pois!

Musique:
 

Désormais plus informée comme je l'étais, j'ai pu rectifier un peu mon discours pour augmenter mon chiffre de ventes.
J'ai prit également un moment pour récupérer tous les journaux et les empilés à nouveau de manière à ce que l'image véhiculer soit plus propre.
Enfin, c'était tout ce que je pouvais faire. Il y avait toujours un stand en morceaux et un vendeur dans les vapes derrière moi après tout!

" Prenez messieurs, dames, la dernière édition de l'Almanach! Interviews avec les stars de l'arène! Photos illicites des plus grandes gladiatrices! Une section statistiques pour vous donner toutes les informations dont vous aurez besoin pour placer vos paris avec sûreté et détruire la compétition tout en empochant une belle somme d'or! Quel challengers sont une menace aux champions de l'arène? Quels nouveaux venus semblent prometteurs? Les réponses à toutes ces questions et bien d'autres dans la toute dernière édition de l'Almanach! Le journal officiel de l’Amphithéâtre Écarlate! Une édition à ne pas manquer! "

Je fis de mon mieux, je portais autant de bouquins que je pouvais, tout en trimbalant la caisse avec moi bien-sur. Par moments j'accostais des clients et clientes et dans d'autres je me contentai de rester clouée à côté de l'escalier menant aux gradins à fin de proposer mon article à chaque personne qui passait par là.

Le temps finit par passer plus vite que ce que je croyais.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Jeu 28 Jan - 18:44



Aida tentait de calmer le forcené, qui s'enfonçait tout seul en proférant des obscénités sans aucune logique.

La magie du bonheur était super efficace sur lui... trop efficace.

La renarde comprit rapidement qu'il valait mieux se débarrasser au plus tôt de ce poids mort. Si il continuait ses pitreries, cela n'allait pas être bon pour affaires.

La sans-noeils ramasse donc l'un des bouquins qui trônait sur le sol. La bête pesait tellement qu'elle comptait l'utiliser afin de calmer l'agitateur.

Statistiques a écrit:

Almanach ~Edition #86745~

Arme contondante de type lourde. Grade E Puissance 80.
Bonus de -2 DEX.

Ouvrage terriblement lourd et encombrant.
Évitez de le faire tomber sur vos pieds.
Risques de fractures des orteils.


Arbitrage :
 

La petite aveugle commença à entamer une manœuvre afin de libérer la puissance destructrice de l'objet. D'un mouvement circulaire, elle chargea son coup et frappa l'irresponsable en pleine figure, le faisant valdinguer plus loin. Frik était dans les pommes, ou peut être même mort sur le coup, ses dents se trouvant sur le sol. Au moins, il avait sa face gravée en relief sur la couverture d'un Almanach à titre posthume. Avoir sa tête estampillée sur un ouvrage d'un tel luxe n'était pas à la portée de tous.

Profitant de cela, Aida, en tant que parfaite renarde aveugle commença un discours afin d’essayer de vendre ces fichus bouquins. Proposant cette pièce unique, l'Almanach -Frik Edition Collector-, limité à un exemplaire et dédicacé par le visage de Frik lui même, en improvisant une vente aux enchères.

" Soyez le premier à acheter cette édition limitée collecteur de l'Almanach! Pièce unique avec emprunt en relief des caractères faciaux de Frik! Le prix commence à 5 platines mesdames et messieurs! Une édition à ne pas manquer! Qui sera l'heureux propriétaire de ce petit bijou? Avec le modèle risquant d'être servit aux lions ce soir, c'est probablement votre dernière chance d'avoir un souvenir que vous pourrez regarder avec nostalgie dans quelques années pour vous souvenirs des meilleurs moments de l'Amphithéâtre Écarlate! Ne manquez pas cette chance! 5 platines! Il y a t'il un acheteur? Qui dit plus? "

La foule qui avait vu la scène sembla un poil dubitative en majorité. Affichant des yeux ronds comme des soucoupes même. Était ce une nouvelle technique de vente avant-gardiste et conceptuelle? Une technique commerciale de l’Amphithéâtre Écarlate savamment calculée? Une conspiration orchestrée à l'échelle mondiale?

Mais bien sûr, qui dit collector, dit spectateurs collectionneurs fanatiques de l'univers des gladiateurs intéressés par tout et surtout n'importe quoi. Peut être que Frik deviendrait le futur héros de l'arène, ce qui ferait de cette édition limitée un véritable trésor dans un futur proche. Enfin, cela était peu probable, mais après tout rien n'est impossible. L'investissement en valait peut être la chandelle.

Fanatique A : "MOI!!! 5 platines!!!"
-complètement possédé-

Fanatique B : "5 platines et 1 argent"
-Intéressé pour le coup, mais de nature radine-

Fanatique C : "6 platines!!"

Fanatique A : "6 platines et mon sandwich!!!"

Fanatique B : "6 platines et un rendez vous avec moi!!!"
-faisant un clin d’œil ayant tout de vicié-

Fanatique C : "N'importe quoi!! Si vous avez pas les moyens rentrez chez vous!! 7 Platines!!"

Aida réussit quand même à vendre l'édition limitée au prix de 7 platines. Un petit exploit en soi.

Les gens, entraînés par l'effet de foule provoqué par cette vente aux enchères improvisée, commencèrent à se demander si ils n'allaient pas en acheter un eux aussi.
La vente à la criée commença, Aida démontrant un certain talent naturel pour le commerce.

" Dernière édition de l'Almanach mesdames et messieurs! Presse-papier, door stop, parfait pour vous aider à commencer un feux les froides nuits de l'hiver ou pour assommer votre conjoint sans risquer la prison! Ils sont beaux, ils sont frais et ils vous rappelleront autant cette merveilleuse performance du feu danseur Frik que les merveilleux combats que vous allez vois sous peu dans l'arène! Vous avez du mal à passer du temps de qualité avec vos enfants? Partager une séance de lecture de l'Almanach! C'est de la violence gratuite et des combats à mort, il n'y a aucune raison pour que ça ne leur plaise pas! Vos enfant ne tiennent pas en place ou n'aime pas lire l'Almanach? Paf! Coup d'Almanach dans la gueule! Bonne nuit les petits! Vous êtes maintenant libres de passer une soirée de rêves avec l'amour de votre vie! Vous avez peur que la personne assise devant vous sur les gradins soit trop grande et que vous ne puissiez rien voir? Asseyiez vous sur un Almanach et profitez pleinement du glorieux spectacle de l'arène! Quatrième pied de table trop court? Hop! Almanach! Vous devez apprendre à une demoiselle comment marché avec grâce et élégance? Hop, Almanach sur la tête! Manque soudain de papier hygiénique? Almanach! Vous cherchez un cadeau idéal pour vos amis? Almanach! Vous n'avez pas d'amis? Almanach! Mesdames, messieurs,AL-MA-NACH! Ce que vous avez toujours voulu dans votre vie pour le modeste prix d'une misérable pièce de platine! "

La sans-noeils tenu un discours très convaincant, vantant les mérites de ses articles. On aurait dit qu'elle avait fait ça toute sa vie de renarde.

Un pigeon venait de payer 7 platines pour cet ouvrage. Payer 1 platine pour l'édition lambda était en fait une bonne affaire. Cet article était multi-taches, du tout en un. Révolutionnaire!!!

La foule commença à se diriger vers l'aveugle, demandant des Almanach avec hardiesse. C'était semblable à une émeute... Mais au moins, cela ferait moins d'Almanach sur les bras.

Client A : "J'en veux 2!!!"

Client B : "Moi 3!!!"
-les yeux exorbités-

Les clients étaient comme envoûtés.

La petite renarde était elle une dangereuse manipulatrice? Probable.

Après avoir essuyé la vague en folie, Aida avait déjà écoulé trois douzaines de son stock.

Elle pu souffler un peu. Le rush était passé pour le moment. Elle essaya donc de mieux connaitre la marchandise qu'elle prônait. Cela lui apportant encore d'autres arguments de vente imparables.

" Prenez messieurs, dames, la dernière édition de l'Almanach! Interviews avec les stars de l'arène! Photos illicites des plus grandes gladiatrices! Une section statistiques pour vous donner toutes les informations dont vous aurez besoin pour placer vos paris avec sûreté et détruire la compétition tout en empochant une belle somme d'or! Quel challengers sont une menace aux champions de l'arène? Quels nouveaux venus semblent prometteurs? Les réponses à toutes ces questions et bien d'autres dans la toute dernière édition de l'Almanach! Le journal officiel de l’Amphithéâtre Écarlate! Une édition à ne pas manquer! "

Les clients et surtout les pièces de platine se succédèrent les unes après les autres. La petite Aida était une commerçante modèle, motivée et efficace. Tout le monde lui achetait assez facilement un exemplaire. Quelques rares personnages refusèrent, étant déjà possesseurs de l'ouvrage. La petite marchande d'Almanach ne vit pas le temps passer. En moins d'une heure elle venait de vendre la totalité de la marchandise. Et cela sans l'aide de Frik qui était toujours avachit dans un coin à coté des morceaux de stands que l'aveugle avait prit le soin de pousser à l'écart dans un coin.

C'était une victoire totale. Frik était vaincu et la marchandise vendu en un temps record.

Un employé de l’amphithéâtre arriva, affichant un air inquisiteur derrière ses lunettes. Il se dirigeait vers Aida. La renarde le reconnu, elle l'avait remarqué précédemment, passant plusieurs fois dans le grand couloir et toujours assez pressé.



Employé ?


Employé : "Bonjour... Vous avez déjà réussit à tout vendre!?"
- dubitatif, affichant un air sérieux-

Employé : "Où est ce satané Frik? Et le stand?"

Après un éclaircissement de la situation, l'employé récupéra la caisse. Il sortit un carnet et nota quelque chose dessus.

Employé : "Vous serez rémunéré à la fin de la journée avant de partir."

Essuyant ses lunettes avec un chiffon. Avant de les remettre sur son nez.

"Bien, notre gladiatrice vous attends dans sa loge. Veuillez me suivre."

Invitant l'aveugle à venir, en direction de l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aida
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 88
Localisation : Asgard/Winsun

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
62/70  (62/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1010
Int.1010
Con.1010
Dex.1015
ATQ.0100
MATQ.34100
DEF.550
MDEf2280
Endu.500500
Vit.57
AM22

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Jeu 28 Jan - 21:19

Eh bien... Vous me croirez peut être pas mais, j'ai réussit à vendre la centaine de bouquins dans un temps record! J'ai même réussit à vendre le premier exemplaire à sept fois le prix! Oui, monsieur, SEPT fois le prix!

J'étais assez surprise moi même. Je ne savais pas que je possédais un tel talent pour le commerce, ou du moins la vente. 

Comme quoi il y a toujours moyen d'apprendre des choses sur soit quand on nous met bien la pression!

Il avait fallut fournir pas mal de boulot mais au final c'était ce pourquoi j'étais là bas! Je dois dire que j'étais plus que satisfaite du résultat!

Non seulement par-ce-que je m'étais découvert un nouveau talent et que j'avais fini mon job mais surtout par-ce-que ni moi ni Frik allaient avoir à servir de repas aux chatons de l'arène. 

Une chance que la foule ait mordu à l'hameçon et qu'il y ait tellement de collectionneurs fanatiques haha!

J'étais en train de me reposer sur mes lauriers quand ce qui devait être un employé de l'amphithéâtre vint à ma rencontre.

Employé : "Bonjour... Vous avez déjà réussit à tout vendre!?"

" Oui monsieur, jusqu'au dernier journal! Je dois dire que j'ai été impressionnée par l'efficacité de monsieur Frik! "

Employé : "Où est ce satané Frik? Et le stand?"

" Frik est en train de dormir là bas. Il a donné le meilleur de lui même pour s'assurer que chaque exemplaire allait être vendu! Il a finit par s'écrouler d'épuisement dès qu'il apprit qu'on était en rupture de stock. Quant au stand, je suis désolée mais il semblerait que la foule surexcitée l'a brisé dans sa précipitation d'acquérir la dernière édition de l'Almanach! "

Il me demanda ensuite la caisse, que je lui tendis. 

Employé : "Vous serez rémunéré à la fin de la journée avant de partir." 

" Très bien. "

"Bien, notre gladiatrice vous attends dans sa loge. Veuillez me suivre."

" Je suis avec vous. "

Frik allait peut être se réveiller un peu confus et avec un léger mal de tête mais au moins il ne devrait pas avoir à s’inquiéter pour sa vie, du moins pas pour aujourd'hui! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Jeu 28 Jan - 23:19



Le mensonge de l'aveugle sembla fonctionner comme sur des roulettes apparemment.

L'employé guida Aida à travers le dédale labyrinthique. Tout en marchand devant la renarde, il prêchait les vertus de l’Amphithéâtre comme un fanatique. Apparemment, il appréciait son métier.

Employé : "L’Amphithéâtre Écarlate est le joyaux de Winsun. Il n'y a pas endroit plus passionnant. Ces gladiateurs qui s'affronte dans l'arène, sous les cris d'encouragements de la foule. Une véritable mélodie pour les oreilles. Ah si vous pouviez voir ça. La violence à l'état brut est un art des plus magnifiques. Oh, ne pensez pas c'est barbare. Loin de là. Tous ont une chance de briller, d'être acclamés tels des héros, malgré leurs passés de débauchés, de criminels. Même les esclaves qui sont ici ont plus de chance que ceux qui sont dehors. Soit la gloire, soit une mort rapide et sans douleur. Enfin, presque sans douleur. Mais au moins ils n'auront pas à trimer dur en suivant les ordres de leur tyrannique Maître. Ce que nous vendons ici, c'est l'essence même du spectacle. C'est de l'art. L'art ultime si je puis dire. Tsss, et dire que la plupart des autres pays jugent nos pratiques comme peu raffinées. C'est tout bonnement scandaleux. Aucun respect des coutumes. L’amphithéâtre Écarlate à une histoire de plusieurs siècles. C'est un trésor national. Le joyau de l'élégance. Tous nos gladiateurs sont logés et nourris. Armure et armes gracieusement fournies selon leurs résultats. Les fortes têtes et les tires au flan ne font pas long feu ici. Si la caresse du fouet ne leur remet pas les idées en place, ils finissent là ou il n'y a nulle échappatoire. Heureusement, la plupart ne posent pas de problèmes. Ou quand ils en posent, ce sont ceux qui sont vraiment en haut du panier. Ceux là font un peu leur divas. Mais ils peuvent se le permettre. D'ailleurs la gladiatrice que vous allez chouchouté est parmi les étoiles montantes de l'arène. Évitez de l'énervé. Cela ne serait ni bon pour nous, ni bon pour vous. La dernière fois elle à trouvé un cheveux dans sa soupe, elle à fait un scandale pendant plus d'une semaine. La seule façon qu'on a eu de la calmer à été d'émasculer le cuisiner et de lui faire manger ses propres testicules, façon tartare, en guise de punition. Ma chère, surtout ne l'énervez pas, je vous en prit."

Il marchait, il marchait, en continuant de parler inlassablement. Ne laissant pas vraiment l'occasion à la sans-noeils de lui répondre. Cela faisait déjà bien dix minutes. L'édifice était vraiment outrageusement titanesque. Des couloirs et des couloirs après, portes et escaliers en pagaille. Comment cela pouvait être aussi grand, cela n'avait aucun sens. Et il continuait à soliloquer, divagant sur les anecdotes plus juteuses les unes que les autres. Le type était vraiment un fanatique de son travail. Ça se ressentait, un peu trop même.

Employé : "D'ailleurs, je ne sais pas comment vous avez dégoté un emploi. Normalement il n'y a quasiment que des esclaves qui travaillent ici, à par pour certains postes et les dirigeants de l'établissement. Vous devez vraiment avoir des amis hauts placés. Vu votre handicap, je ne m'attendais pas à ce que vous réussissiez à écouler les stocks d'Almanach. Connaissant Frik, je me doute que vous y êtes pour beaucoup. Ce félon est un incapable de la pire espèce, Mademoiselle. Croyez moi, vous ne gagnerez rien couvrir son incapacité à effectuer son travail. Il atterrira dans la fosse tôt où tard. C'est un joueur invétéré. Il travaille ici pour éponger ses dettes. Mais si il meurt dans la fosse, l’Amphithéâtre les paiera. Beaucoup de personnes endettées finissent par atterrir ici, elles ne restent pas bien longtemps ou vont directement dans l'arène. Enfin bref."

L'employé fini par emprunter un couloir, où une multitude de portes prenaient place. Sans doute les loges.

Employé : "Nous voici arrivés. Tapez et entrez une fois qu'on vous l'aura dit. Je vous laisse, bonne journée."

L'employé trop bavard repartit. Laissant la renarde devant la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aida
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 88
Localisation : Asgard/Winsun

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
62/70  (62/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1010
Int.1010
Con.1010
Dex.1015
ATQ.0100
MATQ.34100
DEF.550
MDEf2280
Endu.500500
Vit.57
AM22

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Ven 29 Jan - 0:02

L'employé sans nom m'emmena, telle la petite aveugle que j'étais, faire la tournée du gargantuesque bâtiment, ou du moins ça y ressemblait fortement vu comment il n'a pas arrêté de parler de l'histoire du bâtiment, des gladiateurs et de comment toute cette barbarie étaie de l'art. 

Chose qui pourrait vous paraître étrange peut être, je n'avais pas de soucis avec toutes l'histoire des combats dans l'arène pour divertir une foule. C'était quelque chose d'assez commun dans le monde après tout! Ce qui me gênais était surtout que ces combats étaient jusqu'à la mort! Que la mort suive de graves blessures ou qu'elle arrive par accident lors d'un match est une chose, demander la mort d'un des deux combattants pour que le match se termine en est une autre! Surtout si la majorité des combattants étaient des condamnés ou des esclaves! 

Bien-sur, ces derniers avaient eut peut être le choix entre une vie en prison ou en servitude ou prendre leurs chances dans l'arène mais tout de même!

Ainsi je n'étais pas complètement contrariée par ce que racontait le bonhomme devant moi, certaines infos m'ont même semblé intéressantes! Peut être qu'il montrait beaucoup de zèle pour tout ce qui concernait l'amphithéâtre mais de l'autre côté Vraäda avait essayer de vendre des armes à feux à une non voyante! Il semblait que les gens de Winsun étaient assez fortunés pour atterrir dans des postes qui les passionnaient vraiment! Ceux qui avaient leur liberté au moins...

Quand il me décrit la personne dont j'allais être l'assistante, je ne peux pas dire que j'ai exactement sauté de joie. Émasculer quelqu'un à cause d'un cheveux dans un repas? Vraiment? Et on voulait faire croire que les gladiateurs de Winsun étaient des artistes et non des sauvages? 

Encore une mission qui s'annonçait plus délicate qu'anticipée. A ce stade, je m'attendais à moitié qu'on me demande d'examiner si des objets étaient des bombes ou pas dans mon boulot plus tard dans l'après-midi! 

Une diva gladiatrice barbare... Bon, au moins on rencontre pas çà tous les jours! 

Employé : "D'ailleurs, je ne sais pas comment vous avez dégoté un emploi. Normalement il n'y a quasiment que des esclaves qui travaillent ici, à par pour certains postes et les dirigeants de l'établissement. Vous devez vraiment avoir des amis hauts placés. Vu votre handicap, je ne m'attendais pas à ce que vous réussissiez à écouler les stocks d'Almanach. Connaissant Frik, je me doute que vous y êtes pour beaucoup. Ce félon est un incapable de la pire espèce, Mademoiselle. Croyez moi, vous ne gagnerez rien couvrir son incapacité à effectuer son travail. Il atterrira dans la fosse tôt où tard. C'est un joueur invétéré. Il travaille ici pour éponger ses dettes. Mais si il meurt dans la fosse, l’Amphithéâtre les paiera. Beaucoup de personnes endettées finissent par atterrir ici, elles ne restent pas bien longtemps ou vont directement dans l'arène. Enfin bref."

" Je vois... Je suppose que ce serait trop d'espérer qu'il considère aujourd'hui comme une chance de se ressaisir et qu'il arrête de jouer n'est-ce-pas? C'est dommage, je pense que même dans l'arène il ne vous sera pas particulièrement utile. Il m'a semblé être une personne plutôt faible. Enfin, un homme mort dans l'arène est un homme mort dans l'arènes vous me direz! Que ce soit lui ou un autre, la tache de sang est la même ainsi que les cris de la foule. Mais je me demande, combien est-ce-que monsieur Frik a de dette exactement pour être si près de passer au programme de l'Amphithéâtre? "

Quant au fait que je devais avoir des amis haut placés pour trouver un travail ici malgré mon handicap, je ne pouvais m'empêchée de siffloter "barooooooonnneeeee" dans ma tête. 

Au bout de ce qui m'avais semblé presque comme une demie heure de marche, on est arrivés finalement devant la porte de la diva dont j'allais être l'assistante. C'était pas si étonnant que çà finalement que ce type soit pressé, énervé et gringalet comme il l'était! Je pense que quiconque à sa place serait dans en semblable état si il avait à parcourir autant de kilomètres toutes les cinq minutes! 

Employé : "Nous voici arrivés. Tapez et entrez une fois qu'on vous l'aura dit. Je vous laisse, bonne journée."

" Merci, vous aussi. "

Bon. 

J'étais bien là. 

Seule, devant la fameuse porte.

C'est pas que je manquais d'enthousiasme à l'idée de me farcir les caprices d'un gorille mais NON EN FAIT je n'avais pas du tout envie de le faire! Enthousiasme zéro! Bouuuuu! 

Mais la situation était ce qu'elle était.

J'ai donc frapper à la porte et ne suis entrée dans la pièce qu'une fois qu'on m'y autorisa.

En bon robot aveugle, comme instruit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Ven 29 Jan - 15:49


Aida frappa à la porte.

Une voix féminine lui répondit qu'elle pouvait entrer.


??? : "Entrez!"

Ce que la petite aveugle fit donc. Pénétrant, peu motivée, dans la salle.
Il s'agissait d'une pièce assez modeste. Démontrant que même les gladiateurs suffisamment doués pour obtenir quelques privilèges, vivaient tout de même à la dure. La voie du gladiateur est impitoyable après tout.

Une faible lueur éclairait l'intérieur, donnant une certaine atmosphère assez pesante. Voir même angoissante. Diverses statuettes de pierres s'érigeaient en guise de décoration, représentant des combattants de l’arène. Il y avait une sorte de couchette assez rudimentaire, un siège en bois, une petite table. Pas grand chose en somme.

La gladiatrice, contrairement à ce que s'attendait Aida, n'avait rien d'une boule de muscles sanguinaire. Au contraire, elle était même assez mignonne dans son genre. Brune, de grands yeux bleus, un corps plutôt aguichant mit en valeur par son armure de couleur rougeâtre et assez suggestive.

La gladiatrice se tenait devant Aida, affichant un air plutôt neutre.




Su-Ka, la Gladiatrice


Su-Ka : "Je suis Su-Ka. tu es la nouvelle? J’espère que tu es aussi habile que la précédente."
-air un peu dubitatif-

Su-Ka enleva son armure soudainement, laissant apparaître ses melons sous le nez de l'aveugle.




Ils étaient bien plus volumineux que ce que laissait paraître l'armure.

La situation était plutôt équivoque. Pourquoi l'aveugle était là? Était ce pour quelque chose que la morale réprouve?

Ensuite la gladiatrice alla s'étendre sur le ventre sur le lit. Montrant son dos sensuel à Aida.

La petite aveugle ne comprenant peut être pas tout de suite la situation plutôt équivoque se demanda sans doute quoi faire, restant figée comme une gargouille.


Su-Ka : "Bah alors!! Tu attends quoi!! Masseuse-kinésithérapeute, j'ai mal, tu as interet à bien me masser le dos! Dépêches toi un peu!!"

Commençant à s’impatienter du manque de professionnalisme de la nouvelle Masseuse-Kinésithérapeute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aida
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 88
Localisation : Asgard/Winsun

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
62/70  (62/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1010
Int.1010
Con.1010
Dex.1015
ATQ.0100
MATQ.34100
DEF.550
MDEf2280
Endu.500500
Vit.57
AM22

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Ven 29 Jan - 16:36

En entrant dans la salle, je dois dire que je me suis sentie aussi agréablement surprise que déçue.

Pas de gorille en armure lourde, pas de lit couvert de rideaux en velours et regorgeant de coussins. Pas de meubles de chêne finement sculptés sur lesquels trônerait un gigantesque miroir pour permettre à la diva de se préparer. En vérité, c'était limite la déch... Même moi je ne sais pas combien de temps j'aurai supporté vivre dans un endroit pareil!

Mais peut être était-ce là justement la clé. Peut être que personne ne restait longtemps. Ils étaient gladiateurs après tout. Qui sait depuis combien de temps cette personne occupait cette chambre? 

Su-Ka : "Je suis Su-Ka. tu es la nouvelle? J’espère que tu es aussi habile que la précédente."

* Çà, cocotte, je n'en ai pas la moindre idée! *

" Aida, ravie de faire votre connaissance! "

* Je suppose... *

Peut être qu'elle n'était pas si horrible que çà.

Pile quand je commençais à me dire que peut être ce job allait être plus simple que ce que je m'attendais finalement, la gladiatrice se déshabilla sous mes yeux bandés ébahis. 

La première chose que j'ai pensé était que j'étais probablement là pour la laver ou pour l'aider à se faire une beauté. Cependant, il n'y avait dans les alentours rien qui indique cela. 

Elle alla ensuite s'allonger sur ce qui devait lui servir de lit. Elle attendait quelque chose de ma part, le problème était que je n'avais pas la moindre idée de ce que c'était!

La révélation finit par venir quand la gladiatrice perdit patience à me voir figée près de la porte. 

Su-Ka : "Bah alors!! Tu attends quoi!! Masseuse-kinésithérapeute, j'ai mal, tu as interet à bien me masser le dos! Dépêches toi un peu!!"

Ah mais oui bien-sur!
J'avais complètement oublié que j'étais masseuse-kinésithérapeute!

Pour ma défense, c'était aussi peut être par ce que je ne l'étais absolument pas!!!

Me mettre dans un poste où je devais vendre des journaux je comprend encore mais d'où Agnesa avait eut la sensation que ce serait une bonne idée de me refiler ce genre de travail? Surtout auprès d'une personne réputée difficile de caractère! Ah... Peut être qu'elle n'avait pas la moindre idée de de qui j'allais être l'assistante. Ou même de ce que ce rôle impliquait réellement.

Soupir intérieur.

En tout cas, il n'était pas question de faire patienter plus longtemps la cliente!

Je me suis approchée d'elle, finalement résolue à assumer le rôle de masseuse.

Je dois à présent vous expliquer la relation entre moi et les massages.

Dans un premier temps, j'aime surtout en recevoir! Secundo, les seules personnes que j'avait massées jusque là était soit des membres de ma famille, soit des amis. Bien que je soit une amatrice totale dans l'art qu'est le massage et en aucun cas une kinésithérapeute, mes massages avaient généralement assez de succès pour la simple et bonne raison que je peux voir la douleur des gens.
Par extension je vois où ils ont mal et en général masser cet endroit de diverses manières fini par leur faire du bien.

Je ne pouvais donc que me fier à mes yeux et à ma maigre expérience de masseuse amatrice pour passer cette nouvelle épreuve. Aucun discours, aucune technique de vente ou subterfuge n'était capable de me sauver vu la nature de la mission. 

Je me suis mis à la masser aux zones qui semblaient problématiques. 

J'ai commencé par tirer légèrement la peau vers le haut à petits intervalles, puis j'ai continuer avec la méthode plus traditionnelle du mouvement cyclique. J'ai ensuite fait pression sur les zones, alternant le sens vers lequel je dirigeais ma force avant de revenir sur les mouvements cycliques.

" Comment vous sentez-vous madame? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Ven 29 Jan - 17:23



La Diva de l’arène se faisait masser par Aida. Les petites mimines semblaient savoir faire leur travail. Su-Ka ne disait rien, ce qui était plutôt bon signe.

" Comment vous sentez-vous madame? "

Su-Ka : "Continue plus vigoureusement, ça commence à faire du bien."

Semblant apprécier les capacités de la nouvelle masseuse-kinésithérapeute improvisé.

Elle commença même à discuter au bout d'un moment.

Su-Ka : "Ce soir j'ai un combat important. Je ne savais pas que les Sans-Oeil avaient une masseuse aussi douée. Tu fais vraiment du bien."

Apparemment, la gladiatrice confondait l'aveugle, comme membre d'un groupe d'aveugle, les Sans-Oeil.

Aida arrivait apparemment à satisfaire la gladiatrice, qui commençait à se détendre un peu.

Su-Ka : "Raconte moi une histoire."

La gladiatrice aimait bien les histoires contées par les Sans-Oeil. Elle demanda donc à Aida de lui conter une histoire tout en continuant son massage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aida
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 88
Localisation : Asgard/Winsun

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
62/70  (62/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1010
Int.1010
Con.1010
Dex.1015
ATQ.0100
MATQ.34100
DEF.550
MDEf2280
Endu.500500
Vit.57
AM22

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Ven 29 Jan - 20:28

Su-Ka : "Continue plus vigoureusement, ça commence à faire du bien."

" Entendu! "

Faut croire que je ne m'y prenait pas trop mal, du moins la diva ne s'était pas plainte jusque là et j'avais encore tout mes membres, ce qui était plutôt bon signe d'après ce que m'avait raconté l'employé il y avait à peine quelques minutes. 

Comme demandé, je suis passé à l’intensité supérieur.
C'était une requête qu'on me faisait souvent quand je donnais des massages.
Je commençais toujours très doucement.
J'avais peur de faire mal aux gens voyez-vous. 

Su-Ka : "Ce soir j'ai un combat important. Je ne savais pas que les Sans-Oeil avaient une masseuse aussi douée. Tu fais vraiment du bien."

" Sans-Œil? C'est une sorte d'organisation? Ravie de l'entendre en tout cas! Ce serait dommage de devoir se battre avec un mal de dos. "

Bien qu'il y a pire comme handicap.

J'étais pourtant sérieuse. Ça aurait été ridicule de mourir à cause d'un instant de distraction causé par un dos en souffrance à force de porter des pastèques de cette taille! 

Su-Ka : "Raconte moi une histoire."

" Volontiers! "

Là au moins on parlait la même langue! 
Je vous ai déjà dis que j'adore les histoires! Non? Eh bien j'en raffole!

J'ai commencé à raconter mon histoire tout en continuant à la masser.

" Connaissez vous celle du marchand de graines? 


Il était une fois un homme, né dans le nord et dans une famille pauvre. 
Les hivers étaient durs et sans pitié. Des courants d'air glaciaux traversaient chaque soir les murs du taudis qu'il appelait maison.  


Ses parents, fermiers de leur statut, n'avaient que peu de choses à lui offrir à part la vie. La vie, un taudis et un maigre terrain à cultiver. Pauvres comme ils étaient, ils n'avaient ni moyen ni besoin d'éduquer leur fils. Ce dont ils avaient besoin, était une paire de bras supplémentaire pour creuser la terre, couper le bois.


Dès qu'il atteint l’adolescence, son père le pris de côté et lui révéla son sinistre futur. " Tu es d'âge à aider à présent. Chaque matin tu te lèvera avec nous avant l'aube, et tu viendra avec nous creuser la terre, couper le bois. Ne regarde jamais ce qui est au-delà de la barrière qui entoure notre terre car tout ce que nous possédons se trouve ici et jamais tu n'aura rien d'autre. Quand ta mère et moi même mourront un jour, notre héritage pour toi ne sera autre que la vie, un taudis et un maigre terrain à cultiver. "


Le fils acquiesça. Chaque jour, il aida à cultiver le terrain, il creusa la terre, bien qu'elle soit dure et froide, il coupa le bois, bien qu'il soit lointain et lourd. Les années passèrent, l'enfant devint homme, les parents, poussière. La terre familiale, fatiguée de tant d'années de labeur, n'avait plus rien à offrir. Le taudis était devenus sale et humide.   


Un jour, par vent et par pluie, la barrière de bois qui marquait la limite du terrain fut renversée. L'homme alla la réparer, se disant qu'il ferait un bien piètre successeur si il ne protégeait pas le peu de choses que ses parents lui avaient laissé. 


C'est alors qu'il vit au loin, une des jeunes femme du village voisin dans lequel ses parents, puis lui après leur trépas, avaient l'habitude de vendre leur surplus quand ils étaient assez chanceux d'en avoir. La jeune femme était assez jolie pour une paysanne, tendre et gentille. 


C'est alors que l'homme maudit son sort, frustré de ne pas posséder ce qui était au-delà de la barrière. Déçu de ne pas pouvoir avoir la jeune femme puisqu'elle était hors de son terrain. Cependant la barrière était à terre et sa passion puissante.


Le lendemain l'homme se rendit au village et alla voir le père de la fille, le boulanger, pour demander sa main en mariage. Il avait ce qu'il avait et rien ne l'empêchait d'échanger une chose pour une autre. Pour se perdre dans les yeux de la fille, il était près à donner le peu d'argent qu'il avait réussit à assembler depuis la mort de ses parents, pour peu que cela suffise au boulanger pour qu'il le laisse prendre sa fille et la mettre dans son terrain. 


Mais alors le boulanger lui dit que l'argent ne suffisait pas. Il lui demanda: " Qu'as-tu d'autre à m'offrir pour la main de ma fille? " Ce à quoi l'homme répondu honnêtement, je n'ai qu'un taudis, un maigre terrain et la vie, je peux vous offrir mon maigre terrain à cultiver. 
Le boulanger chassa l'homme, furieux de sa piètre offre. 


C'est alors que Miesdil, la déesse du commerce, ayant vu cet échange et furieuse que les efforts de l'homme ne soit pas récompensés malgré son dur labeur. Prit la forme d'un marchand de graines et vint à sa rencontre une froide nuit d'hiver.


Elle frappa à la porte du taudis et l'homme lui ouvrit, bien qu'étonné qu'il ait de la visite. Miesdil lui demanda alors asile dans son taudis. Elle lui dis qu'elle mourrait de froid dans la campagne mais qu'elle n'avait autre chose à offrir, qu'une unique graine. L'homme hésita un instant, mais comblé comme il l'était de sa solitude, il finit par accepter de partager son taudis pour une nuit avec le marchand on échange de sa graine.


Les deux partagèrent un repas et des boissons offertes par le marchand de graines. Ils ont bus, ils ont chanté, le marchand conta à l'homme ses nombreux voyages, puis ils finirent pas s'endormir. Le lendemain, quand l'homme se réveilla, il n'y avait plus la moindre trace du marchand. Il avait cependant laissé la graine promise sur la commode du taudis. 


L'homme retourna à sa routine, seul, à nouveau. Il creusa la terre, il coupa le bois, et à la fin de la journée, il planta la graine, curieux de voir ce qui allait pousser et se disant que quoi que ce soit, ça allait être un souvenir de l'agréable soirée qu'il avait passé avec le marchand. 


Il fut fort surpris le lendemain, quand il vu que toutes ses plantes avaient poussé comme par magie et qu'elles étaient prêtent pour la récolte! Fou de joie devant telle aubaine, l'homme remercia les dieux et le marchand et se mit à récolter les fruits et légumes qui avaient poussé cette soirée. 


Il récolta, il creusa la terre, puis il sema de nouvelles graines. Heureux de savoir qu'il ne manquerait pas de nourriture pour les jours à venir. Le soir il mangea ses produits et fut émerveillé par leur goût qui était incroyablement meilleur que d'ordinaire. Une fois de plus, il remercia les dieux et pria pour le bien être du marchand. 


Le matin suivant, l'homme n'arrivait pas à croire ses yeux quand il vit que les plantes dont les graines il avait semé la veille même, avait poussé elles aussi et leur biens prêts pour la récolte! Ceci continua pendant plusieurs jours, des années même. L'homme avait désormais un surplus tous les jours, qu'i allait vendre au marché du village voisin.


Ses produits, au goût si exquis, devinrent si populaire qu'un jour un homme d'un village plus lointain vint le voir pour lui demander de s'y rendre pour qu'il vende ses produits à eux aussi. Le schéma se répéta plusieurs fois. 


Plus l'homme travaillait dur, plus les plantes poussaient, plus elles étaient délicieuses, plus d'argent il se faisait. Bientôt, l'homme eut assez d'argent pour se permettre un employé. Il avait commencé avec la vie, un taudis et un maigre terrain à cultiver et il avait enfin réussit à ajouter quelque chose dans l'espace de sa barrière de bois! Un employé! Puis un deuxième, un troisième, une dizaine d'hommes à sa commande, tous ensemble cultivant le maigre terrain.  


L'homme, éblouis alors par le potentiel de sa propriété, décida de ne plus creuser la terre, de ne plus couper le bois, mais d'uniquement voyager et vendre les produits de son maigre terrain que ses employés travaillaient maintenant à sa place. Ceci attira à nouveau le regard de Miesdil, qui vit soulagée que l'homme se portait bien et qu'il avait grandit pour devenir bon et honnête homme d'affaires. Il payait bien ses employés, il vendait ses produits à bon prix et il faisait même de temps à autre des offrandes à la déesse pour la remercier de sa bonne fortune et d'avoir envoyé à sa porte le marchand qui lui avait donné la graine.


L'homme voyagea beaucoup pour vendre ses produits. Plus il voyageait, plus il avait envie d'aller loin. La renommée de ses produits étant devenue internationale, il finit par passer très peu de temps chez lui. Pourtant, il utilisa l'argent gagné par ses ventes pour améliorer son taudis. Rapidement il se retrouva avec un manoir. 


Il avait maintenant la vie, un manoir, une dizaine d'employés et un maigre terrain à cultiver. 


Mais pourquoi s'arrêter là? Il pouvait avoir tellement plus! Il baissa les salaires de ses employés, augmenta le prix de ses produits ainsi que le nombre de ses voyages. L'homme s'adonna à une vie luxueuse à l'étranger, où il profita de nourriture, d'alcools et de femmes exotiques à volonté. 


Vint le moment où il arrêta de voyager pour vendre mais uniquement pour s'amuser. D'autres employés vantaient sa marchandise à sa place maintenant. 
Un jour, aillant enfin satisfait sa curiosité, l'homme retourna à son taudis devenu manoir. 


Il vit alors joyeux que dans sa barrière, d'acier à présent, il avait une vie confortable, un manoir, de l'or, une dizaine d'employés et un maigre terrain qui l'attendaient. 


Le boulanger du village voisin apprit alors le retour de l'homme et accouru à son manoir lui proposé la main de sa fille qu'il avait amèrement regretté ne pas lui avoir donné. Il s'excusa encore et encore et pria l'homme de l'acceptée en mariage, mais ce dernier ne voulait rien entendre. Il avait eu assez de femmes. Suffisamment pour oublier depuis longtemps la jeune paysanne. 


Puis il avait de l'or dans son terrain. Suffisamment d'or pour acquérir n'importe qu'elle femme qu'il pourrait souhaiter! Suffisamment même pour acheter le village entier! Chose qu'il fit, mettant le boulanger et sa fille à la rue, pour se vengé de l'avoir jadis refusé. 


Miesdil remarqua cela puis elle vit ce que l'homme était devenu.
Elle maudit alors le manoir, qui ne lui portait plus asile, ni à elle ni au marchand de graines. L'immeuble devint froid et humide, bien à l'image du taudis qu'il était par le passé, bien qu'il n'y ait plus de trous dans les murs ni que le toit soit brisé. Elle maudit son maigre terrain qui redevint normal et qui, fatigué d'avoir tant offert, n'avait plus la force de produire quoi que ce soit. 


L'empire commerciale de l'homme disparu assez rapidement, il perdit ses réseaux, ses employés, mais l'or qu'il avait accumulé derrière sa barrière d'acier suffisait largement pour qu'il vive ses dernières années dans le luxe. Il ne lui restait pas tant de temps que çà après tout ce qu'il avait vécu. 


Mais il fut alors envahi d'une veille solitude, une solitude que ni femme de joie, ni fêtes extravagantes, ni amis aussi nobles soient ils réussirent à combler. Dans sa panique de remplir ce vide, l'homme dépensa de plus en plus, sans résultat, jusqu'à ce qu'il fut pauvre à nouveau. 


Puis vint la maladie, apportant avec elle la peur d'être seul, à la fin. 
Ce qui rapidement se transforma en peur de la fin elle même.


L'homme était désormais, vieux, malade, mourant. 


Seul et délirant dans son lit de mort, il pria la déesse Miesdil d'accepter de marchander avec lui. 


Curieuse, cette dernière répondit à ses appels et se montra devant lui dans une vision, sous sa véritable forme cette fois. 


"Je suis là, mortel." Lui dit elle. "Pourquoi évoquer mon nom alors que tu l'as depuis longtemps oublié, comme tu as oublié le dur et honnête labeur de ta jeunesse?" "Oh ma déesse!" Répondit le vieil homme fiévreux. "Je ne souhaite que marchander, quelques heures encore, quelques années!" "Je vois." Répondit la déesse. "Et qu'as-tu à m'offrir pour ces années que tu me demande?" "J'ai de l'or!" "Ton or t'a depuis longtemps quitté." "J'ai un maigre terrain à cultiver!" "Plus rien ne poussera sur le terrain que tu as promis en échange de la main que tu as refusé." "J'ai ce manoir!" "Un taudis froid et humide, comme celui que tu avais partagé avec quelqu'un dont tu n'a plus le souvenir." "J'ai ma vie!" La déesse resta en contemplation silencieuse. "Cette même vie que tu essaye de rallonger de quelques minutes en promettant des choses qui ne sont plus tiennes? Sache que tes efforts sont vains, car tu n'as plus rien d'autre que ta vie et que je ne marchande pas avec ce genre de pièce." 


La vision disparut, laissant le vieil homme essoufflé en larmes. 


Il sentait la fin arriver, l'horloge du salon venait de sonner sa dernière heure!


Il allait périr seul, derrière sa barrière d'acier, au-delà de son maigre terrain où plus jamais rien ne pourrait pousser et dans l’obscurité froide et humide d'un manoir aux allures de taudis.


Le moment était enfin arrivé, le vieil homme sentait les ombres l’entourer. 


Désespéré, il pria le dieu des morts, cherchant à nouveau à marchander pour sa vie. 


" Vekel! Vekel! "


Puis Vekel, non loin présent dans la mort de chaque être, répondit à son tour à l'homme. Lui parlant depuis les ombres qui risquaient de l'étouffer. 


" Que veux tu, mortel? " 


La voix était froide, macabre, enjouée, sadique presque. Le dieu de la mort savait très bien ce que les mortels voulaient quand ils faisaient face à leur fin. 


" Je veux des heures! Des années! "


"Et qu'as-tu à m'offrir en échange de ces années que tu me demandes? "


" Je n'ai qu'à vous offrir, ma vie elle même, car c'est tout ce que m'a laissé dame Miesdel! "


" Ta vie? Ta vie m'appartient déjà vieil homme! Toutes vies m'appartiennent! J'accepte de rallonger des années mais uniquement en échange de ce qui t'es le plus précieux! "


" Et qu'est-ce donc que cette chose seigneur? Je n'ai toujours eu que ma vie, un taudis et un maigre terrain à cultiver. "


" Ton voyage. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Sam 30 Jan - 12:29



Aida passa au niveau supérieur comme demandé, massant plus vigoureusement progressivement.

Ne connaissant pas les Sans-Oeil que la gladiatrice venait d'évoquer, l'aveugle essaya d'en apprendre davantage afin de comprendre la remarque les concernant.

" Sans-Œil? C'est une sorte d'organisation? Ravie de l'entendre en tout cas! Ce serait dommage de devoir se battre avec un mal de dos. "

Su-Ka : "Hummm. Beaucoup d'aveugles travaillent dans une guilde, regroupant entre autre masseur-kinésithérapeute et autres professions. On les surnomme les Sans-Oeil, parce que selon certaines rumeurs il s'agirait en fait d'une mystérieuse secte d'assassins. Mais ce n'est qu'une légende urbaine."

Apparemment, quand on était aveugle à Winsun, on finissait forcement comme Masseur-Kinésithérapeute, Barde Conteur d'Histoires, ... 
Avec comme passe temps l'assassinat et le fanatisme. Cela faisait assez caricatural, entretenant la rumeur.

La gladiatrice finit par demander une histoire à Aida.

" Connaissez vous celle du marchand de graines? "

Su-Ka : "Non."

L'aveugle lui raconta alors l'histoire de ce marchand de graines. Tout en continuant de masser son dos.

Une fois le récit terminé à l'unisson de la séance de massage, Su-Ka semblait très détendue. Cette dernière se releva en s'étirant, avant de remettre son armure.

Su-Ka : "Ton histoire m'a bien plus. Bien que je préfère les histoires avec plus de violence et de sang."

La gladiatrice semblait assez satisfaite des compétences de l'aveugle. Elle la remercia.

Su-Ka : "Bon travail. Le binoclard te donnera la somme habituelle pour tes services. Dit lui que je suis satisfaite."

La gladiatrice se mit en position de tailleur, puis invita Aida à la laisser.

"Bien, laisse moi je dois méditer."

Une fois sortie de la loge, la petite aveugle était perdue dans le dédale labyrinthique. Allait-elle finir par mourir de faim et de soif en déambulant pour l'éternité à travers les murs de l’Amphithéâtre Écarlate?

Heureusement non, l'employé à l'air sévère et à la langue bien pendue apparu, semblant inquiet du temps que l'aveugle mettait à revenir. Craignant sans doute que la gladiatrice l'ai étranglée dans sa loge.

Employé : "Ah!!! Vous êtes là!! J'ai bien cru que... Enfin bref, comment ça c'est passé?"
-air sérieux-

Se doutant que l'aveugle avait plutôt bien fait son travail, pour être encore en un seul morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aida
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 88
Localisation : Asgard/Winsun

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
62/70  (62/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1010
Int.1010
Con.1010
Dex.1015
ATQ.0100
MATQ.34100
DEF.550
MDEf2280
Endu.500500
Vit.57
AM22

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Mar 2 Fév - 19:12

Su-Ka : "Ton histoire m'a bien plus. Bien que je préfère les histoires avec plus de violence et de sang."

" Dans ce cas je vous en raconterais une comme-çà la prochaine fois! "

Lui fis-je avec un grand sourire sincère. 

J'avais eu l'occasion de raconter une belle histoire et ma cliente semblait également assez satisfaite de mon massage. Ses muscles devaient s'être détendus un peu et les points de douleur avaient pour la plupart disparus. 

Su-Ka : "Bon travail. Le binoclard te donnera la somme habituelle pour tes services. Dit lui que je suis satisfaite." 

" Très bien mademoiselle. "

"Bien, laisse moi je dois méditer."

" Je vous laisse donc. Bonne chance pour votre combat ce soir! "

Souhaiter bonne chance à un gladiateur, ça revenait un peu à souhaiter bonne chance à un meurtrier ou un assassin. Mais quitte à ce que quelqu'un meurt dans l'arène ce soir, je préférai tout de même que ce ne soit pas quelqu'un que je connaisse! C'est ce genre de pensées que j'ai eu en refermant doucement la porte derrière moi. 

* Voilà ce qui est fait. Trouver le type aux lunettes maintenant! *

Manifestement, c'était vachement plus simple à dire qu'à faire car je perdit ensuite pas mal de temps à déambuler complètement perdue dans le dédale qu'était les couloirs de l'Amphithéâtre Écarlate. A en croire que ce bâtiment avait été construit plus pour servir de labyrinthe que d'arène... 

Heureusement, lunettes-man finit par me retrouver lui même, je dois l'avouer, à mon grand soulagement! 

Employé : "Ah!!! Vous êtes là!! J'ai bien cru que... Enfin bref, comment ça c'est passé?"

" Mademoiselle Su-Ka a dit que j'ai fais un bon travail et qu'elle était satisfaite. "

Lui répondis-je sommairement, ne voyant pas de raison de m'étaler plus que çà sur le sujet. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Mar 2 Fév - 23:07



L'employé à lunettes avait toujours cet air d'énervement constant sur son visage. Sa pression sanguine devait battre des records.

" Mademoiselle Su-Ka a dit que j'ai fais un bon travail et qu'elle était satisfaite. "

Les yeux du personnage s'écarquillèrent l'espace d'une seconde. Comme stupéfait d'entendre les mots "Su-Ka" et "Satisfaite". Puis il fronça les sourcils, reprenant sa tête habituelle.

Employé : "Vraiment!? Cette harpie? C'est bien la première fois. Enfin, tant mieux. Peut être que pour une fois elle combattra plus calmement. C'est une véritable boucherie à chaque fois, même le personnel de nettoyage n'en peux plus de ramasser à la petite cuillère les boyaux et les morceaux de cerveaux disséminés partout dans l’Arène. Sans parler de tous les spectateurs qui se vomissent sur eux dans les gradins."

Notant quelque chose dans son carnet, l'individu sortit de sa poche une bourse, puis en tira quelques piécettes.

Employé : "Très bon travail. Tenez votre paye de la journée."
-tendant des piécettes à l'aveugle-

Employé : "Alors, deux pièces d'or pour votre travail au stand."
-lui donnant deux belles pièces d'or brillantes-

"Par contre, vous avez fait une erreur inexplicable dans la caisse. Un excédent de six platines. Je sais que vous êtes aveugle, mais Frik aurait du le voir. En parlant de ce bougre, il est toujours inconscient. De plus, cet idiot n'a plus une dent devant. Il a vraiment du faire le pitre et s'être cassé la figure. De toute façon, il n'a pas besoin de ses dents pour travailler. Rassurez vous, l'excédent de trésorerie servira à construire un nouveau stand flambant neuf."

Employé : "Pour votre travail avec notre harp... gladiatrice, tenez."
-lui donnant une belle pièce de platine-

Apparemment, masseur-kinésithérapeute était un métier qui rapportait bien mieux que simple vendeur.

"Vu que cette furie est satisfaite, vous avez droit à un bonus. De plus avec l'excédent de la cagnotte, vous l'avez amplement mérité."
-lui donnant une seconde pièce de platine-

Employé : "Donc, merci de votre dur labeur. Il a été grandement apprécié. Si vous souhaitez retravailler chez nous, n'hésitez pas à nous contacter. Nous aurons peut être une place disponible pour un travail."

Le binoclard retira ses lunettes, les essuya, puis les remis sur son nez.

Employé : "Avez vous des question?"

Une fois la paye donnée et la discussion terminée, l'employé repartit vers d'autres aventures trépidantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aida
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 88
Localisation : Asgard/Winsun

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
62/70  (62/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1010
Int.1010
Con.1010
Dex.1015
ATQ.0100
MATQ.34100
DEF.550
MDEf2280
Endu.500500
Vit.57
AM22

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Mer 10 Fév - 19:52

Employé : "Vraiment!? Cette harpie? C'est bien la première fois. Enfin, tant mieux. Peut être que pour une fois elle combattra plus calmement. C'est une véritable boucherie à chaque fois, même le personnel de nettoyage n'en peux plus de ramasser à la petite cuillère les boyaux et les morceaux de cerveaux disséminés partout dans l’Arène. Sans parler de tous les spectateurs qui se vomissent sur eux dans les gradins."

Argh... Charmant...

Comme quoi j'avais effectivement aidé un monstre à se détendre. Une chance que ça se soit passé aussi bien je suppose! 

J'aurais pu vivre sans les commentaires du bigleux mais il disait ce qu'il avait en tête, ce qui avait son charme, ça apportait également une touche d'humour salvatrice dans ces lieux où coulait le sang à flots. Bien que je pense pas qu'il s'en rendait compte!

Il finit par me tendre ma paie que j'ai récupérer sans avoir à me faire priée.

Employé : "Alors, deux pièces d'or pour votre travail au stand. Par contre, vous avez fait une erreur inexplicable dans la caisse. Un excédent de six platines. Je sais que vous êtes aveugle, mais Frik aurait du le voir. En parlant de ce bougre, il est toujours inconscient. De plus, cet idiot n'a plus une dent devant. Il a vraiment du faire le pitre et s'être cassé la figure. De toute façon, il n'a pas besoin de ses dents pour travailler. Rassurez vous, l'excédent de trésorerie servira à construire un nouveau stand flambant neuf."

" Oh, ce n'est pas une erreur! J'ai vendu le premier exemplaire à sept fois le prix. Que vous le croyez ou non, avec un peu d'aide de la part de Frik, j'ai réussit à en faire une édition spéciale qui a sut trouver un acheteur. Le monsieur était super content de l'obtenir d'ailleurs d'après ce que je pouvais entendre. "

Employé : "Pour votre travail avec notre harp... gladiatrice, tenez."

Décidément, à ce stade j'avais commencé à me demander comment ce gars avait toujours la tête sur les épaules si la gladiatrice était aussi horrible que çà. 

"Vu que cette furie est satisfaite, vous avez droit à un bonus. De plus avec l'excédent de la cagnotte, vous l'avez amplement mérité."

" Merci pour votre générosité! "

Fis-je accompagnant mes mots d'une élégante révérence. 

Employé : "Donc, merci de votre dur labeur. Il a été grandement apprécié. Si vous souhaitez retravailler chez nous, n'hésitez pas à nous contacter. Nous aurons peut être une place disponible pour un travail."

" Qui sait, il se peut que je revienne travailler ici assez vite! Je compte rester encore quelques jours à Winsun et l'argent n'est pas de refus! "

Employé : "Avez vous des question?"

" Il se trouve que j'en ai une, si je peux voler encore un instant de votre temps! "

Il allait probablement grogner, après tout, il avait le profil parfait du gars qui avait trop de choses à faire et vraiment pas assez de temps pour les faire. Cependant, je ne pouvais pas simplement partir comme-çà. 

" Je voudrais vous proposer un deal. Je suis prête à acheter la dette de Frik. Je ne pense pas avoir suffisamment de fonds pour la rembourser, je parle bien d'un transfert de dette, qu'il doive l'argent à moi plutôt qu'à l'Amphithéâtre. Pensez-y un instant, c'est une assez bonne affaire! Soyons réalistes, Frik, comme vendeur de journaux ne vous apportera pas grand chose si ses performances habituelles sont à l'image de celle d'aujourd'hui. 

Du coup il risquerait de passer faire un tour dans l'arène plus tôt que tard. Mais est-ce vraiment le genre de spectacle que vous voulez offrir à votre publique? Un couard qui courra en ronds dans l'arène le temps de s'épuiser et mourir lamentablement? Ça risquerait pas de froisser l'audience? 

Les gens viennent ici pour voir des combats remplis de violence et d'art, quelque chose que Frik ne pourra jamais leur offrir. Ils ne sont tout simplement pas là pour un concours de course! Si vous acceptez mon offre, au moins vous aurez économisé sur le budget d'aujourd'hui et vous tirerez même profit de Frik, un des éléments les moins... Glorieux de votre établissement. Qu'en dites vous? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Mer 10 Fév - 20:36



Quatre yeux était impressionné par la petite aveugle. Selon ses dires elle venait de vendre un des bouquins 7 fois sont prix initial. Mais en même temps, cela n'était pas vraiment réglementaire. Mais pas vu, pas prit comme on dit, surtout quand on est aveugle.

Apparemment, Aida avait une question, ce qui ne l'arrangeait pas vraiment vu son tempérament. L'employé l'écouta, bien que pressé. 
Tout en raccompagnant la pauvre sans-noeil vers la sortie de l'établissement, afin qu'elle n’erre pas pour l'éternité dans le dédale labyrinthique.

" Il se trouve que j'en ai une, si je peux voler encore un instant de votre temps! "

Employé : "Je vous écoute."
-essuyant les verres de ses lunettes-

" Je voudrais vous proposer un deal. Je suis prête à acheter la dette de Frik. Je ne pense pas avoir suffisamment de fonds pour la rembourser, je parle bien d'un transfert de dette, qu'il doive l'argent à moi plutôt qu'à l'Amphithéâtre. Pensez-y un instant, c'est une assez bonne affaire! Soyons réalistes, Frik, comme vendeur de journaux ne vous apportera pas grand chose si ses performances habituelles sont à l'image de celle d'aujourd'hui. 

Du coup il risquerait de passer faire un tour dans l'arène plus tôt que tard. Mais est-ce vraiment le genre de spectacle que vous voulez offrir à votre publique? Un couard qui courra en ronds dans l'arène le temps de s'épuiser et mourir lamentablement? Ça risquerait pas de froisser l'audience? 

Les gens viennent ici pour voir des combats remplis de violence et d'art, quelque chose que Frik ne pourra jamais leur offrir. Ils ne sont tout simplement pas là pour un concours de course! Si vous acceptez mon offre, au moins vous aurez économisé sur le budget d'aujourd'hui et vous tirerez même profit de Frik, un des éléments les moins... Glorieux de votre établissement. Qu'en dites vous? "

L’employé ne comprenait pas vraiment les intentions de l'aveugle. Pourquoi se donner autant de mal pour un inconnu? Avant de répondre, il remit ses lunettes et les ajusta sur son nez.

Employé : "Je ne comprend pas un tel altruisme de votre part. C'est tout à votre honneur. Il est vrai que Frik ne tiendrai pas cinq minutes dans la fosse. Néanmoins, ce ne sera ni le premier, ni le dernier. Vous pensez sans doute que tout le monde aime le beau jeu. Ne vous y fiez pas. Les spectateurs venant ici aiment voir des personnes comme ce pauvre bougre n'avoir aucune chance et pourtant se faire violemment étriper. Un théâtre dur et implacable, n’épargnant personne. Voila ce qu'est notre magnifique Amphithéâtre Écarlate."

Réajustant ses lunettes une fois de plus, avant de poursuivre.

"Mais, soit, vous voulez acheter la dette. C'est peut être possible. Malheureusement je ne suis qu'un employé, je ne gère pas les dettes. Il faudrait que vous voyez avec les Masques d'Argents, qui sont chargés de collecter les taxes et de rendre justice en cas de conflits concernant les dettes. Ou encore mieux, avec les dirigeants, la Maison Servus. Mais je vous le déconseille fortement. Vous ne savez pas où vous mettez les pieds. Enfin, normal pour une malvoyante."

Un sourire idiot se dessina sur son visage, semblant rire lui même de sa pauvre blague. Le temps de la discussion, ils avaient déjà atteint l'entrée du gigantesque bâtiment.

"Désolé, mon humour est un peu lourd. Je crois que la dette de Frik avoisinait environ cinquante pièces de platine. Vous feriez mieux de l'oublier. Nous somme arrivé à la sortie. Vous avez d'autres questions? Je suis assez pressé."
-affichant un air assez énervé et stressé-

L'heure tournait. Il allait falloir pour la petite aveugle se dépêcher si elle ne voulait pas arriver en retard à l'échoppe << Le Chapeau Magique >>, tenu par la célèbre Sirsica Lolin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aida
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 88
Localisation : Asgard/Winsun

Feuille de personnage
Points de Vie:
710/710  (710/710)
Points de Mana:
62/70  (62/70)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.1010
Int.1010
Con.1010
Dex.1015
ATQ.0100
MATQ.34100
DEF.550
MDEf2280
Endu.500500
Vit.57
AM22

MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   Mer 10 Fév - 21:45

Employé : "Je ne comprend pas un tel altruisme de votre part. C'est tout à votre honneur. Il est vrai que Frik ne tiendrai pas cinq minutes dans la fosse. Néanmoins, ce ne sera ni le premier, ni le dernier. Vous pensez sans doute que tout le monde aime le beau jeu. Ne vous y fiez pas. Les spectateurs venant ici aiment voir des personnes comme ce pauvre bougre n'avoir aucune chance et pourtant se faire violemment étriper. Un théâtre dur et implacable, n’épargnant personne. Voila ce qu'est notre magnifique Amphithéâtre Écarlate."

Ah, mais il était au courant en fait! Moi qui pensais qu'il prêchait aveuglement les mérites de cette bastion du carnage! En vérité il était bel et bien au courant de la petitesse des gens et je suppose dans une partie, celle de " l'art " du Colisée.

C'était bon à savoir, mais également aussi un peu problématique pour la peine. Mon discours avait moins de chances de l'affecter. Ce n'était pas pour rien qu'il occupait un poste si délicat au sein de l'Amphithéâtre! Traiter avec lui avait ses difficultés. 

"Mais, soit, vous voulez acheter la dette. C'est peut être possible. Malheureusement je ne suis qu'un employé, je ne gère pas les dettes. Il faudrait que vous voyez avec les Masques d'Argents, qui sont chargés de collecter les taxes et de rendre justice en cas de conflits concernant les dettes. Ou encore mieux, avec les dirigeants, la Maison Servus. Mais je vous le déconseille fortement. Vous ne savez pas où vous mettez les pieds. Enfin, normal pour une malvoyante."

C'était marrant parfois mais en fait, le gars pouvait vraiment rien garder pour lui! Le temps d'arriver aux portes du dédale je me suis surprise à me demander ce que je pourrai bien lui couper à part la langue pour arranger son cas. Au moins, rendons à César ce qui est à César, il m'a apprit beaucoup de choses qui me serviraient par la suite. Je ne pouvais donc pas lui en vouloir au bout du compte!

" Contacter les Masques d'Argents et rester loin de la Maison Servus, c'est noté! "

"Désolé, mon humour est un peu lourd. Je crois que la dette de Frik avoisinait environ cinquante pièces de platine. Vous feriez mieux de l'oublier. Nous somme arrivé à la sortie. Vous avez d'autres questions? Je suis assez pressé."

Je ne pouvais que sourire devant une telle connaissance de soit.

" Ne vous en faite pas, j'ai entendu bien pire par le passé! 50 000 vous dites... Eh bien! C'est une belle somme! C'est inouï que quelqu'un ait réussit à devoir autant en premier lieu. Peut être est-ce là une raison de préserver ce monsieur hahaha. Non, je ne vais plus vous occuper, merci de m'avoir raccompagnée et d'avoir prit le temps de m'expliquer toutes ces choses! Ah, au fait, je suis Aida! Enchantée! Bonne journée à vous! "

Le temps pressait, je devais m'avouée vaincu pour l'affaire de Frik. Du moins pour l'instant. Mon prochain travail m'attendait et il n'était pas question d'être en retard!

[Vers Marché de Winsun ] 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate   

Revenir en haut Aller en bas
 

Winsun ~ Amphithéâtre Écarlate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amphithéâtre Médecine
» La patrouille de l'angoisse : le reveil de Brume écarlate [PV vallée et glace]
» L'aube écarlate
» La lettre écarlate (Clyde)
» L’AMPHITHÉÂTRE FLAVIEN (COLISÉE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Haerii :: Le Rôle-Play :: Royaumes de l'Est :: Winsun-