Partagez | 
 

 Last Place

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kayné
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Points de Vie:
1277/1277  (1277/1277)
Points de Mana:
113/113  (113/113)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.14
For.2020
Int.1010
Con.1212
Dex.2424
ATQ.085
MATQ.3450
DEF.890
MDEf2460
Endu.880880
Vit.1212
AM44

MessageSujet: Last Place   Sam 30 Jan - 16:08

Ambiance:
 

Last Place n'a, à première vue, rien de spécial, si ce n'est la désolation totale des terres qui l'entour, grises, stériles et froides, jusqu’à l'horizon et au delà.

Ce n'est au final qu'un des milliers d'endroits où peut emmener quelqu'un le Chemin. 

Mis à part l'état désolant des terres environnantes, ce qui peut être également impressionnant est la présence d'une grande cathédrale, surélevée au milieu d'un vaste cratère. 

Finalement, le temps semble figé ici, un crépuscule éternel baigne les lieux dans ses douces lueurs. 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayné
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Points de Vie:
1277/1277  (1277/1277)
Points de Mana:
113/113  (113/113)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.14
For.2020
Int.1010
Con.1212
Dex.2424
ATQ.085
MATQ.3450
DEF.890
MDEf2460
Endu.880880
Vit.1212
AM44

MessageSujet: Re: Last Place   Mar 23 Fév - 1:27







Une odeur lointaine de brûlé.

La sensation de pierres froides contre sa joue. 

La douce lueur apaisante du crépuscule qui ne parvient pourtant pas à dissiper l'impression que quelque chose ne va pas. 

Les mots de sa sœur peut être.

Telles furent les notes qui marquèrent le réveil d'Apollo.

Il avait été téléporté ici, où qu'ici puisse bien être, après sa requête auprès des deux jumelles inconnues qui se faisait un plaisir d’interagir avec lui depuis un moment. Le sort semblait l'avoir fait perdre connaissance, ce qui était déjà un premier signe que quelque chose s'était mal passé. Il avait beau gratter sa mémoire, Apollo avait tout de même la certitude que les jumelles étaient bel et bien conscientes à chaque fois que leurs chemins se croisaient. Par conséquent, c'était plutôt improbable que son état présent soit une conséquence de leur sort.

De plus, quand Apollo ouvrit les yeux, il ne tarda pas à s'apercevoir que ni les jumelles, ni Von Tessen semblaient être dans les environs.

Environs qui ressemblaient plus à une version poste apocalyptique de la cathédrale de Nuciféra qu'à la campagne Psarosoupienne d'ailleurs. 

Le guide gris avait atterri, non sans quelques petites douleurs probablement liées à l'impact, au bout de la route pavée qui aboutissait aux portes de l'étrange cathédrale devant lui.

Autour de lui et de sa sœur, néant et désolation à perte de vue. 

Puis cette persistante odeur de brûlé bien qu'il n'y ait pas une seule flamme jusqu'à l'horizon.

Là où se trouve Apollo, il fait presque froid à cause d'une brise semi-constante. 

Le jeune homme n'a cependant que très peu de temps pour se remettre de son dur réveil et admirer le paysage. Quelque chose de menaçant se trouve non loin de lui.

Les premiers signes qu'il en voit sont des particules de magie de ténèbres. 

Des milliers de petites lumières rondes, presque à l'image des poussières de fées bien que sans la taille ou le charme de ces dernières. Les petites sphères noires comme la nuit, semblent passer à travers le sol pour monter vers les cieux écarlates. Augmentant en densité au fur et à mesure, pour être le plus nombreuses au niveau des portes de la cathédrale, à une cinquantaine de mètres de là où se trouve le guide. 

En s'approchant d'avantage. Il deviens le témoin d'un phénomène étrange. Sur le pavé et les rambardes de pierre autour de lui, des fleurs d'un noir de jais, naissent, grandissent et se dissipent en particules dans l'espace de quelques secondes! Elles ont une forme familière... Des lotus? Oui. Des fleurs de lotus mais qui ont par contre de longues tiges pour les supporter, au contraire de celles poussant près de nénuphars. Apollo ne tarde pas à comprendre que ces fleurs n'ont quasiment rien d'organique mais qu'elle sont plutôt sculptées, taillées dans l'élément des ténèbres lui même! Le plus effrayant reste peut être qu'elles ne sont pas le fruit d'un effort conscient. Il n'y a pas de sort structuré. Tout ceci est plus de l'ordre de la conséquence! 

La conséquence de la présence d'une source magique cachée en ces lieux. Une source magique qui ne peut être qualifiée que de monstrueuse!

La chose est si exceptionnelle qu'elle dépasse de très loin tout ce qu'Apollo à pu voir par le passé! Losstarot dont l'aura avait intimidé les aventuriers il y avait quelques jours n'était qu'un grain de poussière comparé à ce qu'Apollo pouvait sentir à présent. Une chance que la source de cette pression magique se contente de cette manifestation quelque peu chaotique de son potentiel. Il ne s'agissait pas d'attaque ou de tentative d'intimidation. La magie pouvait être ressentie en premier lieu uniquement par ce qu'il y en avait autant, ça débordait de partout. Le guide avait suffisamment de connaissances magiques pour pouvoir apprécier la nuance entre ne pas faire d'efforts pour la cacher mais d'un autre coté ne pas faire d'efforts de la retenir non plus.

Puis, une fois s'y étant approchés d'avantage, les Anansis découvrent enfin la chose à l'origine de tout ceci.



Une jeune femme, assise sur les marches devant les portes de l’édifice. Elle le fixait de ses yeux rouges dès son arrivée, sans même cligner des paupières. Une folie évidente dans son regard ardent. De l’agressivité. Envers tout, mais maintenant surtout envers lui.

Sa tenue avait l'air de quelque chose de distinctement Izashien, mais elle volait presque en morceaux, déchirées à de nombreux endroits, comme si elle venait de survivre à une guerre dedans. 

Il était difficile de savoir si cette chose était humaine ou pas. Tout à l'exception de son apparence portait à croire le contraire. 

Bien que son regard fixait tout le temps Apollo, le reste de son corps était par moment proie à de violentes compulsions, à des tics nerveux, à des jeux de dextérité visant à occuper ses mains. Nerveuse. Plus de patience. Sauvage?

Debout à ses cotés, se trouvait un homme masqué qui à la différence de la fille, était vêtu avec classe et élégance, il ne dégageait pas de magie particulière, du moins certainement rien qui ne ressemble à l'abomination assise à deux mètres de lui.

Il avait l'air plus humain qu'Adam pour la peine.

Toujours à l'opposé de la jeune femme, ce dernier ne bougeait pas le moins du monde, il semblait très calme. Cependant lui aussi fixait Apollo. Ils avaient au moins ça en commun...

Aucun des deux ne sembla relever ou du moins se soucier de la présence d'Emilia par contre. 

Ils attendirent patiemment que l'Anansi soit à porté de voix pour engager la discussion. L'homme fut le premier à parler, sa voix était altérée par magie, surement une vertu de son masque, elle résonnait dans les alentours bien qu'à faible volume, lui donnant une légère teinte spectrale. 

Inconnu Masqué: " Je suis 101. Ceci est Arsi. "

Fit il en tendant le bras pour désigner sa collègue.

Il laissa au guide le temps de se présenter de lui même si il en avait l'intention, bien qu'il ne devait pas être loin de déduire que si il était là, c'était probablement par ce qu'ils savaient très bien qui il était. A moins qu'ils s'adonnent à des kidnappings au hasard. Rien n'était à exclure comme passe temps si le reste du monde était à l'image de ce que voyait autour d'eux Apollo. Bien que cela impliquerait de nombreuses choses fort alarmantes...

Inconnu Masqué: " Veuillez nous excuser d'avoir interrompu votre déplacement de la sorte. Nous avions un besoin urgent de vous parler voyez-vous. Nous avons une requête et deux conseils dont nous devons vous faire part. "




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Last Place   Mar 1 Mar - 14:18

Emilia: “Apo? Je ne savais pas que les pavés étaient si confortables! Allez, lève-toi, larvollo!”

Apollo ouvrit les yeux, et sa mémoire lui revint. Les jumelles étaient apparues, Tessen était en danger. Kayné était restée à Nanonéphar, et lui devrait être…

Devait être...

N’est...

Quelque chose sonnait terriblement faux dans cette situation. Sans trop tarder, Apollo se leva.


Emilia: “Non, on est pas arrivés. Non, on est pas chez Cie’th, sinon je n’arriverais pas à te parler, et non, je ne sais pas où on est. Ça me rappelle… L’endroit. Avec la pyramide et la balance des âmes.”

Bien jouée, Emilia. Avant qu’il n’ouvre la bouche, elle avait déjà répondue à ses interrogations.

Apollo: “Tu es parfaite. Alors voyons donc dans quel pétrin nous nous sommes fourrés…”

Apollo observa l’horizon, puis la cathédrale.

Apollo: “T’as raison, ça fait penser à la pyramide. Un horizon plat et sans fin, une structure unique et grandiose au milieu de tout ce vide…”

Les autres sens d’Apollo commencèrent à se mobiliser. Il avait froid. Et une odeur de brûlé, aussi envoûtante qu’effrayante flottait dans la brise constante qui frappait ce morceau de néant.

Apollo: “Je ne crois pas que nous sommes dans un rêve.”

Emilia: “Alors je ne vois qu’un seul endroit où nous pouvons être.”

Apollo: “Le Chemin.”

Emilia: “Restes sur tes gardes. On nous à déplacé ici de force.”

Se préparant à se mettre en route dans la seule direction qui s’offrait à eux, vers la Cathédrale, ils constatèrent rapidement les milliers de particules de magie qui les entourait. Les Anansis assistèrent au spectacle du cycle de vie des particules de magie des ténèbres.

Emilia: “Serait-on à l’origine d’une source de magie? Des ténèbres?” essaya Emilia, hésitante.

Apollo: “Peut-être… C’est… spectaculaire, d’une certaine manière.”

Malgré ses instincts, Apollo se retint de brandir sa lanterne. De toute manière, le maigre artefact de lumière était clairement inférieur en potentiel à cette magie, si dense, si intense qu’Apollo doutait qu’il soit possible d’obtenir une telle concentration naturellement en Haerii.

Conscients que sur le chemin, ils n’avaient de choix que d’aller de l’avant, les Anansi continuèrent leur chemin, pour trouver ce qui semblait- ce qui était à l’origine de ce colossal phénomène -normal ou pas- magique.

Ils tombèrent nés-à-nés avec cette… fille, à l’origine de toute cette magie de ténèbres. Apollo ne pût s’empêcher de marquer une pointe de déception. Toute cette magie, tout ce potentiel, qu’importe sa couleur, avait quelque chose de fascinant. Mais toute cette magie venait de cette… fille? Créature folle? Abomination? Apollo était à la fois fasciné, terrifié et dégoûté. Une expérience digne du Chemin. Cette chose fixait Apollo, prête à exploser à chaque seconde, comme si elle attendait ce qui allait se passer dans quelques secondes depuis des millénaires. Mais Apollo ne savait pas si ce qu’elle attendait impliquait sa fin ou pas. Et franchement, il ne pouvait rien y faire.

A ses côtés une forme a la fois singulière et bien plus familière. Un être probablement pas humain, mais qui gardait cette apparence. Seul petit point d’ombre, son masque, qui ne cachait que son visage… Mais un simple masque peut cacher un océan, sur le Chemin.


Inconnu Masqué: " Je suis 101. Ceci est Arsi. "

Au moins, il avait une voix humaine. Du moins en apparence. Ce n’est seulement quand l’individu qui s’appelait si simplement 101 marqua un temps de pause qu’Apollo comprit que c’était à lui de se présenter.
Et à ce moment là il comprit réellement ce que signifiait être sur le Chemin.

Apollo était un courtier qui voyait les morts. Il connaissait quelques tours de magie, et était humain. Un humain parmi les millions qui vivaient sur Haerii, qui n’avait rien de spécial mis à part les bonnes histoires qu’il pouvait raconter.
Tout ce qu’il pouvait être, tout ce que n’importe quel humain pouvait être, n’avait absolument aucune importance. Sur le Chemin, face au vide, à l'abîme, les croyances, les convictions, la religion, les concepts, tout ceci n’avait aucune importance. La grande famille humaine n’était, ici, qu’un amas de chairs qui pullulaient sur la surface terrestre. Et lui, Apollo Anansi, de la noble lignée des Anansis, n’était qu’un insecte de plus. Un insecte dans une arène éternelle, donc les acteurs géants arrivaient à peine à distinguer les individus tels qu’Apollo parmi les autres.
C’est ainsi qu’Apollo fît son premier pas de son long trajet vers le Chemin, vers le Vide, et vers l’Interragnum.
Qu’était-il? Et qui étaient-ils, eux?
Et surtout, ils étaient sur le Chemin. A la croisée de tous les temps, de toutes les éventualités, de tous les lieux… On s’introduisait à lui. Pourquoi lui?


Emilia: “Apo.”

La voix de sa soeur eût l’effet d’un seau d’eau glacé sur son visage. Il ne devait pas trop s’enfoncer. C’était tentant, mais il ne devait pas s’enfoncer. Il fît discret signe de ses doigts à sa soeur: “merci”. Et enfin, il prit la parole.

Apollo: “Je Apollo Anansi. Vous en savez probablement plus sur moi si vous êtes intéressés.” dit-il en inclinant la tête.

Il ne fallut pas longtemps à Apollo pour comprendre qu’ils étaient la cause de sa situation actuelle. Apollo, visiblement, n’avait aucun contrôle sur la situation. Vivement qu’il gagne en puissance, pensa-t-il.


Inconnu Masqué: " Veuillez nous excuser d'avoir interrompu votre déplacement de la sorte. Nous avions un besoin urgent de vous parler voyez-vous. Nous avons une requête et deux conseils dont nous devons vous faire part. "

Apollo: “Bien entendu. Je suis toute ouïe.”

Apollo en profita pour se lancer d'un geste un sort instantané de [Courage Ionnien] de rang E. Il avait besoin de garder la tête froide pour ce qui allait suivre.




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayné
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Points de Vie:
1277/1277  (1277/1277)
Points de Mana:
113/113  (113/113)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.14
For.2020
Int.1010
Con.1212
Dex.2424
ATQ.085
MATQ.3450
DEF.890
MDEf2460
Endu.880880
Vit.1212
AM44

MessageSujet: Re: Last Place   Mar 12 Avr - 1:20

Ambiance:
 

La fratrie Anansi, s'était donc retrouvée dans un coin de ce que les mortels d'Haerii appelaient le Chemin. Pour le meilleur ou pour le pire, ils avaient été invités ici par ces deux êtres qui se dressaient à présent devant eux.

Apollo, eu comme d'ordinaire assez de bon sens et de sang froid pour analyser calmement la situation et en déduire qu'il valait mieux jouer le jeux pour l'instant. Bien qu'un peu surmonter par la situation dans laquelle il s'était réveillé, il finit par se présenter à ses hôtes à son tour.

Apollo: “Je (suis?) Apollo Anansi. Vous en savez probablement plus sur moi si vous êtes intéressés.” dit-il en inclinant la tête.

L'homme au masque fit à son tour un hochement de tête approbateur, manifestement content qu'Apollo soit aussi réceptif et enclin au dialogue. La fille à ses cotés quant à elle, semblait vaguer à ses occupations, faisant glisser une petite particule de ténèbres entre ses doigts. Pour tout son acte cependant, il n'y avait pas le moindre doute qu'Apollo avait la totalité de son attention.

Le masqué reprit la parole.

101: " Pas plus que ce que vous auriez été prêt à révéler, je vous assure. Je regrette de pas pouvoir vous en dire plus à ce sujet mais notre temps est limité, je vais aller donc droit au sujet. Avez-vous déjà pensé monsieur Anansi avant de faire quelque chose que si personne ne venait du futur pour vous arrêter, alors ça ne pouvait pas être une si mauvaise idée que çà? " Il fit une petite pause. " Il s'avère que nous sommes les personnes dans ce cas de figure. Nous vous avons amené ici aujourd'hui pour vous demander d’arrêter votre poursuite de l'Interragnum. "




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Last Place   Jeu 14 Avr - 12:35

Ambiance:
 

101: " Pas plus que ce que vous auriez été prêt à révéler, je vous assure."

Apollo: “Et bien, laissez-moi m’introduire avec plus de détails, en guise de bonne foi. Je suis un Guide spirituel, ou un Warden, de l’année XXXX, il me semble que l’information est utile, pour ceux qui parcourent le chemin, n’est-ce-pas?” fit-il avec un sourire. “Je suis aussi simultanément appellé “Héros de Dormnuill” et “Renégat”. Je suis aussi Courtier, mais afin de ne pas nuire à mes compatriotes, je ne peux vous divulguer le nom de mon Ordre.” Cette fois, il s’inclina proprement, sans trop en faire.

101: "Je regrette de pas pouvoir vous en dire plus à ce sujet mais notre temps est limité, je vais aller donc droit au sujet. Avez-vous déjà pensé monsieur Anansi avant de faire quelque chose que si personne ne venait du futur pour vous arrêter, alors ça ne pouvait pas être une si mauvaise idée que çà? "

Apollo: “Concept intéressant que vous avez-là. Mais si quelqu’un est effectivement arrêté dans sa course par quelqu’un venu du futur, alors il ne commet plus d’erreur, et ne cause par conséquent plus de réaction, il me semble… Et surtout, je pense que seuls ceux qui font les plus grosses, grosses bêtises puissent attirer l’attention du futur. Vous savez, l’Haerii dans laquelle je vis est remplie d’individus qui commettent des erreurs de taille.”

101: " Il s'avère que nous sommes les personnes dans ce cas de figure. Nous vous avons amené ici aujourd'hui pour vous demander d’arrêter votre poursuite de l'Interragnum."

La révélation frappa les Anansis comme un sort de Pied dans la gueule de Vaskez s’ils avaient été affiliés à la sphère magique de l'ombre.

Emilia: “Ils viennent te rendre visite alors qu’il y a a peine deux heures, tu révélais ça à Kayné?! C’était la première fois que tu en parlais en public, est-ce qu’ils t’écoutaient? Est-ce qu’on nous espionne?!”

Apollo resta songeur, fixant longuement 101. Emilia comprit instantanément.

Emilia: “Tu as peur que… 101 soit toi? Venu te prévenir d’une erreur que tu vas commettre.”

Apollo: “Monsieur 101, afin que nous continuons cette conversation sur un pied de transparence -ce qui à mes yeux serait préférable, vu la gravité du sujet-, serait-il possible que vous retiriez votre masque? Ou alors pourriez vous me présenter une preuve que vous n’êtes ni ma personne venue du futur, ni une personne que je connaisse?”

Une sensation aigre-douce envahit Apollo quand il eût la confirmation qu’il demandait.

Apollo: “Bien.” Lâcha-t-il dans un soupire. “Maintenant, je vous serez gré de m’expliquer comment vous avez pu vous informer de mes intentions à long-terme. Je ne vois pas beaucoup de scénarios possibles. Si Vous êtes ici, c’est que mes actions et ma quête ont un impact dans le futur. Soit je réussis à l’obtenir, et vous cherchez à m’en empêcher, soit dans mon échec je cause un autre événement que vous voulez prévenir… Alors dites-moi. Qu’est-ce que je fais dans le futur qui mérite tant d’attention? Pourquoi, des milliards, des millions de milliards de moments et de possibilités qui s’offrent à ceux qui voyagent librement sur le chemin, vous choisissez de venir me parler? Qu’ai-je fais dans ma quête qui cause tant de tort au futur pour qu’il décide de répondre?”

D’ordinaire, Apollo se serait trouvé arrogant de s’attribuer de telles catastrophes. Mais si il entrait en possession de l’Interragnum, qui dit qu’il ne pourrait pas causer de tels boulversements?

Apollo: “Ou alors, quels torts vous ai-je causé dans ma quête…? Si je vous avais dérobé l’Interragnum, vous ne seriez pas ici pour m’en parler, et je doute que vous soyez si cléments à mon égard. Alors?”

Apollo jouait à un jeu terriblement dangereux avec des paroles qui dépassaient les limites de la prudence. Mais pouvait-il réellement se taire, dans une telle situation? A la croisée de tous les chemins, face aux possibilités infinies de tous les mondes, Apollo avait choisi de parler franchement. Il ne voulait pas s'embourber dans plus de mystères, il voulait... Ils voulaient des réponses.




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayné
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Points de Vie:
1277/1277  (1277/1277)
Points de Mana:
113/113  (113/113)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.14
For.2020
Int.1010
Con.1212
Dex.2424
ATQ.085
MATQ.3450
DEF.890
MDEf2460
Endu.880880
Vit.1212
AM44

MessageSujet: Re: Last Place   Ven 15 Avr - 13:03

Ambiance:
 

“There are in nature neither rewards nor punishments — there are consequences.” 
- Robert G. Ingersoll

Apollo: “Et bien, laissez-moi m’introduire avec plus de détails, en guise de bonne foi. Je suis un Guide spirituel, ou un Warden, de l’année 4846, il me semble que l’information est utile, pour ceux qui parcourent le chemin, n’est-ce-pas?” fit-il avec un sourire. “Je suis aussi simultanément appellé “Héros de Dormnuill” et “Renégat”. Je suis aussi Courtier, mais afin de ne pas nuire à mes compatriotes, je ne peux vous divulguer le nom de mon Ordre.” Cette fois, il s’inclina proprement, sans trop en faire.

Le sort de courage que s'était lancé Apollo semblait faire des miracles. Le guide avait laisser derrière lui toute timidité et toute analyse quelconque des lieux et des acteurs pour tenir un petit discours non sans une pointe d'humour. 101 sembla approuvé, il fit un nouveau hochement de tête. Arsi quant à elle restait encore et toujours silencieuse, probablement pour le meilleur. 

Apollo: “Concept intéressant que vous avez-là. Mais si quelqu’un est effectivement arrêté dans sa course par quelqu’un venu du futur, alors il ne commet plus d’erreur, et ne cause par conséquent plus de réaction, il me semble… Et surtout, je pense que seuls ceux qui font les plus grosses, grosses bêtises puissent attirer l’attention du futur. Vous savez, l’Haerii dans laquelle je vis est remplie d’individus qui commettent des erreurs de taille.”   

Ils l'écoutèrent avec patience. C'était là le minimum de courtoisie nécessaire pour tenir un dialogue. 

Suite à la révélation de la raison pour laquelle la fratrie Anansi s'était retrouvée ici, Apollo prit un moment pour regrouper ses idées avant de tenir ce discours:

Apollo: “Monsieur 101, afin que nous continuons cette conversation sur un pied de transparence -ce qui à mes yeux serait préférable, vu la gravité du sujet-, serait-il possible que vous retiriez votre masque? Ou alors pourriez vous me présenter une preuve que vous n’êtes ni ma personne venue du futur, ni une personne que je connaisse?” 

Un silence immédiat et total suivit les paroles du warden.

101 était désormais immobile, si immobile qu'il en donnait l'impression d'avoir oublier la nécessité de respirer. A côté de lui, Arsi venait d'abandonner toute illusion visant à faire croire qu'elle n'écoutait que d'une oreille. La fleur d'énergie qui avait naquit dans sa main vola en éclats, son regard cruel se posa sur l'homme masqué. 

Ce dernier finit par briser le silence d'un petit rire qui témoignait si non d'autre chose, au moins de sa surprise. 

101: "Hahaha, excusez-moi, je dois admettre que je ne m'attendais pas à ce genre de demande! Très bien! Le plus simple reste donc de... "

Il porta la main au masque et fit mine de l'enlever, ce qui pour une raison inconnue suscita une réaction immédiate chez Arsi qui leva brusquement sa main gauche, qu'elle tendit ensuite paume ouverte vers 101.

Arsi: " N'y pense même pas. La seconde où t'enlève ce masque est l'instant où tu meurs. Tu as promis. "

La menace de la femme eut l'effet d'un claquage de fouet sur l'homme masqué. Bien que le masque soit finalement resté en place, Apollo pouvait lire avec certitude la peur sur le visage de 101. Ce dernier baissa sa main très lentement, comme si il était sous menace d'arme à feux. Soulagée mais pas moins énervée pour autant, Arsi baissa sa propre main. 

101, se raclant la gorge: " Ahem... Je n'aurais pas eu de problème à vous montrer mon visage mais... Circonstances font que cela est impossible. "

A peine eut il finit sa phrase une violente secousse fit trembler la totalité des lieux. 101 en perdit l'équilibre et tomba à genou, posant mains à terre dans l'effort de ne pas finir à même le sol. Loin, très loin, un énorme fracas se fit entendre. L'écho d'une terre scindée en deux, la chute de pierres. Puis le tremblement de terre passa. 101 put se relever et se tourna vers Arsi inquisiteur. Cette dernière leva un sourcil avant de lui expliquer en serrant les dents.

Arsi: " Nous sommes déjà large au delà de la limite! Attire encore un peu mon attention et tu verras! "

101 acquiesça hâtivement de la tête avant d'à nouveau faire face à Apollo.

101: " Ecoutez, je sais que ce n'est pas ce que vous espériez mais nous n'avons vraiment pas le temps! Vous allez devoir vous contenter de la supposition que si on se connais on veut probablement votre bien! "

Ce n'était pas rassurant, mais cela dit rien de cette situation ne l'était.

Apollo: “Bien.” Lâcha-t-il dans un soupire. “Maintenant, je vous serez gré de m’expliquer comment vous avez pu vous informer de mes intentions à long-terme. Je ne vois pas beaucoup de scénarios possibles. Si Vous êtes ici, c’est que mes actions et ma quête ont un impact dans le futur. Soit je réussis à l’obtenir, et vous cherchez à m’en empêcher, soit dans mon échec je cause un autre événement que vous voulez prévenir… Alors dites-moi. Qu’est-ce que je fais dans le futur qui mérite tant d’attention? Pourquoi, des milliards, des millions de milliards de moments et de possibilités qui s’offrent à ceux qui voyagent librement sur le chemin, vous choisissez de venir me parler? Qu’ai-je fais dans ma quête qui cause tant de tort au futur pour qu’il décide de répondre?” 

Ambiance:
 

L'homme au masque, auparavant si calme, était bel et bien prit d'une légère panique à présent. Il laissa son comportement stoïque derrière lui pour commencer à agrémenter ses paroles de gestes, presque aussi nerveux que ceux d'Arsi. 

101: " OUI! Exactement! Vous avez tout compris! Heureusement ça nous sauve du temps! Mais ce n'est pas aussi simple! C'était le seul moment ou nous pouvions vous parler! Nous ne sommes pas libre sur le chemin, bien au contraire! Mais c'était d'une importance capitale que vous voyez! Vous avez demandé, vous voulez savoir! Voilà ce qu'il en devient de tes efforts! "

101 ouvrit grand les bras, comme pour désigner les alentours post-apocalyptiques entourant l’îlot sure lequel logeait la cathédrale. 

Apollo: “Ou alors, quels torts vous ai-je causé dans ma quête…? Si je vous avais dérobé l’Interragnum, vous ne seriez pas ici pour m’en parler, et je doute que vous soyez si cléments à mon égard. Alors?”

101: " Ce... "

Un nouveau tremblement de terre l'interrompt. Il dure quelque secondes. Des morceaux de pavés aux bords de la cathédrale s’effondrent et entament le long voyage vers le sol loin en dessous d'eux. Un nouveau son étrange vient s'ajouter au fracas cataclysmique. Le son que ferait la mer si quelqu'un parvenait un jour à la déchirer. Le plus inquiétant en reste la source cependant. 

Une lueur dorée attire le regard des Anansis vers le ciel.  

Pille au dessus de leurs têtes, la lumière du crépuscule est souillée. Une fissure est apparue au beau milieu du ciel, mêlant sa lueur d'or au rouge du crépuscule. Quand les tremblement s'estompent, la fissure demeure. 

La fratrie n'avait pu le remarquer jusqu'à présent, ou alors ça n'avait pas été le cas, mais Arsi est désormais couverte de sueur. Son comportement finit par trahir qu'elle subit une pression considérable. Elle grogne une fois de plus à travers ses dents. 

Arsi: " ABRÈGE!!!! " 

Les secousses reprennent, elles ne semblent plus s’arrêter, des blocs de terre gigantesques s'effondrent au loin.

101 se dépêche de reprendre sa phrase, clairement sous l'émotion à présent, il s'efforce et réussit à tenir debout.

101: " Il n'est pas question de qui possède l'artefact! NOUS NE SOMMES PAS SUR LE CHEMIN APOLLO! " 

Sans crier gare, il retire son masque brusquement, envoyant voler l’accessoire jusqu'aux pieds du guide et révélant enfin son identité. 

Sous le masque:
 

Suit la furie inévitable d'Arsi qui bondit sur pied le visage déformé par la rage.

Arsi: "RRRRRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHH!!!!!"

Apollo n'a pas le temps d'agir, subitement, 101 est devant lui, il le pousse avec tant de force que le jeune guide est projeté une bonne centaine de mètres en arrière, il dépasse les bords de l’îlot rocheux et tombe en chute libre. 101 s'apprêtait à crier quelque chose mais il fut interrompu par un flash lumineux qui recouvrit la totalité de la cathédrale. 

La fissure au ciel sort de tout contrôle et s'élargit jusqu'à l'horizon, son expansion accompagnée du bruit digne de la fin des temps.

Dans sa chute, non loin de lui, Apollo arrive à distinguer un objet étrange. Il reconnait finalement l'avant bras démembré de 101. Il arrive a distinguer les habits l'entourant disparaître progressivement, avant que la chaire n'en fasse de même pour révéler un squelette qui partit en poussière à son tour.

Le sifflement du vent contre lui, la cacophonie des alentours et l'hurlement inhumain d'Arsi furent les dernières choses auxquelles eut droit Apollo avant d'être enveloppé à son tour dans une lumière éblouissante.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Last Place   Lun 18 Avr - 6:32

Les évènements se déroulèrent trop vite. La demande de transparence d’Apollo avait lancé des rouages invisibles appartenant à une intrigue dont Apollo ignorait tout. Les Anansis restèrent silencieux, bouche bée, alors qu’une histoire suivait son cours sous leurs yeux. Au fur et à mesure, 101 perdait son calme, de même qu’Arsi, qui était bien plus alarmante, à sa manière. Finalement, 101 continua dans sa narration, ajoutant plus de pièces à un puzzle déjà incompréhensible.

101: " OUI! Exactement! Vous avez tout compris! Heureusement ça nous sauve du temps! Mais ce n'est pas aussi simple! C'était le seul moment ou nous pouvions vous parler! Nous ne sommes pas libre sur le chemin, bien au contraire! Mais c'était d'une importance capitale que vous voyez! Vous avez demandé, vous voulez savoir! Voilà ce qu'il en devient de tes efforts! "

Emilia: “Que… Quoi?!”

La fratrie se tourna une nouvelle fois face au monde déchiré qui entourait la cathédrale. Ils ne comprenaient pas. Ça n’avait aucun sens. Qu’est-ce qui aboutissait à quoi?!

101: " Ce... "

De violentes secousses mirent 101 et Apollo à terre.

Emilia: “Apo…!”

Un fracas irréel se fit entendre, comme si la fabrique même de la réalité avait été déchirée… Parce que c’était le cas. Quand tous levèrent les yeux vers le ciel, ils virent fissure béante qui restait accrochée au ciel. La scène, si elle n’avait été terrifiante, aurait été d’une beauté sans nom, indescriptible par les langues pauvres des mortels.

Apollo: “...”

Emilia: “Holy squeezies…”

Arsi: " ABRÈGE!!!! "

La voix agressive d’Arsi réveillèrent les Anansis de leur torpeur. Ils devaient partir, ou faire quelque chose. L’instant suivant, les secousses reprirent, et ne s’arrêtèrent plus. Apollo resta agenouillé, incapable de se déplacer dans ce chaos. Finalement, les dernières paroles de 101 marquèrent durablement la résolution des Anansis.

101: " Il n'est pas question de qui possède l'artefact! NOUS NE SOMMES PAS SUR LE CHEMIN APOLLO! " -Déclara-t-il, révélant son visage. Apollo se vit comme dans un miroir. Les paroles de 101 prirent soudainement leur sens alors que les yeux des deux Apollo se croisèrent. Dans son propre visage, vieux, usé, Apollo eût le déclic qu’il recherchait.

Apollo: “Je...détruis une réalité? Un monde...dans ma quête?”

Mais 101 ne pût jamais donner sa réponse. Entre les secousses, les exclamations d’Arsi, et le monde lui-même qui hurlait à la mort, 101 poussa Apollo hors de la plateforme, mais Apollo ne pût comprendre ce qu’il disait.

L’éclat de lumière aveugla Apollo alors qu’il était en chute libre.


Emilia: “APOLLOOOOOOOO!!!”

Emilia, en lévitation, avait suivi Apollo dans sa chute. Apollo tendit son bras vers sa soeur. Le souffle coupé par la chute, Apollo utilisa les dernières réserves de ses poumons pour quelques derniers mots à sa soeur.

Apollo: “Emilia! Merci pour… tout...”

Emilia sembla surprise une seconde, puis sourit. Elle tendit sa propre main vers Apollo. La totalité du monde semblait chuter autour d’Apollo, et parmi les débris qui chutaient autour d’eux, Apollo sembla distinguer…

Son propre bras.

Puis ce fût le vide.


[Vers: Danea - Psarosoupa - Axladi]




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Last Place   

Revenir en haut Aller en bas
 

Last Place

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]
» J'aurai tant aimé être à sa place [PV : Nami]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Haerii :: Le Rôle-Play :: Paradigma :: Le Chemin-