Partagez | 
 

 Promathia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Promathia   Dim 31 Jan - 17:07

Description future.







Musique d'ambiance

Promathia



De retour en ville, devant le poste de commandement de l'Empire, Ribia sas Narsius attendait. Semblant assez énervée malgré son masque inexpressif. Une bonne centaine de soldats patientaient eux aussi, au garde à vous devant l'édifice, formant dans la grand rue une sorte de haie d'honneur. Tout cela était ordonné et propre, pour ne pas dire millimétré.

Au loin apparu le convoi, composé de la mystique chariote tiré par deux paires de chevaux. Entourée de ce qui semblait être des paladins ou des templiers fanatiques, en armure complètes de plaques, avec des parures de couleur verte, chevauchant des sortes de grands oiseaux au plumage jaune. Bardés avec une certaine grandiloquence. Eux même escortés par deux douzaines de soldats de l'Empire. Étais ce le principe des poupées Winsuniennes qui pouvait s'illustrer ici ? Sans doutes.

Le cortège passa entre la haie d'honneur formée par les gardes, s'étendant sur tout le long de la rue où se situait le poste de commandement. Il s’arrêta une fois que le carrosse pharaonique était devant l'entrée où Ribia attendait.

La porte s'ouvrit, laissant descendre trois femmes. La première était vêtue d'une robe de prêtresse de couleur verte, tenant une sorte de livre. Très certainement afin de prêcher la bonne parole à la populace. La suivante était vêtue d'une parure blanche, portant une épée très atypique dans sa forme, composée de trois couleurs. La dernière portait une tenue mauve sombre assez moulante, portant une lance d'un éclat rouge.

Elles s’avancèrent en direction de l'officier de l'Empire.

Ribia sas Niusius : « Bienvenue. Je suis Ribia sas Narsius. Je n'ai pas été prévenu de votre arrivée. »

La femme en tenue verte était au milieu des deux autres et plus en avant. Ce qui démontrait de toute évidence qu'elle était l’Émissaire.



Carmina
Émissaire de la Sombre Toile



Carmina : « Je suis l'émissaire Carmina, enchantée. »
-semblant assez humble contre toute attente-

« Je suis envoyée par l'Ordre de la Sombre Toile. »

Ribia sas Niusius : « Nous avons préparé quelques rafraîchissements, la route à dû être longue. »

Surprise un peu par le nom de l'Ordre, ne connaissant pas toutes les organisations de Winsun. S'attendant surement à l’énième visite de la part de l'émissaire de la déesse du commerce, qui faisait pression en permanence pour la réouverture de la voie de connexion commerciale. De toute façon, accueillir et dorloter un émissaire, même de petite importance, était primordial et capital pour l'image de toute puissance de l'Empire.

« Nous serons plus à l'aise pour parler de votre venue à l'intérieur, si vous voulez bien me suivre. »

Carmina : « Avec plaisir. »

Les deux jeunes femmes semblaient regarder dans une direction, avec insistance. Pourtant il n'y avait rien de spécial à l'horizon. Avaient elles des hallucinations?

Jeune femme à la lance : « ... »

Jeune femme à l'épée : « ... »
-acquiesçant-

Carmina : « Chère Ribia sas Niarsus. Je ne vous ai pas présenté. »

Désignant en premier celle à sa droite, vêtue de blanc.

« Nefertera. »



Nefertera
?



Puis ensuite celle à sa gauche, vêtue de sombre.

« Seraluna. »



Seraluna
?



Mais les deux jeunes femmes semblaient peu réceptives, toujours préoccupées par quelque chose de mystérieux.

« Pardonnez leur impolitesse. Ce sont des orphelines qui ont été élevées par notre Ordre, elles ont insisté pour m'accompagner. Je suis un peu comme leur grande sœur. »

Ribia sas Niusius : « Il n'y a pas de mal. »

Les invités entrèrent à l'intérieur. Le grandiloquent de la situation avait tout d'une mascarade. Que se cachait il derrière tout ça?