Partagez | 
 

 Le quartier Commerçant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 30

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Le quartier Commerçant.    Dim 13 Oct - 18:45

Ryner a écrit:
-Le quartier Commerçant

Le quartier commerçant regroupe la plupart des métiers et échoppe pouvant aider les voyageurs et aventuriers ainsi que les mages des guildes.

le Quartier commerçant de Dormuill, comme on peut aisément s'y attendre de la part d'un quartier de cette capitale le district commerçant est très animé, il y a tout ce que vous pouvez espérer trouver ici. Dormuill est aussi le siège local de la fameuse société Blue Arms en Daena. Experte dans la fabrication de matériel spécial pour aventurier.

On trouve aussi beaucoup grands magasins de vêtements magique /ou non, des boutiques spécialisée dans la magie, où sont vendus beaucoup d'objets magiques de puissance variable.

Il y a aussi la guilde des forgerons qui réunis les meilleurs forgerons du continent. Inutile de dire qu'il est possible d'y trouver des armes et des armures de premier choix.

On trouve également beaucoup d'ateliers d'artisanat où différents produit peuvent être réalisés à partir des ressources trouvées dans la nature.

Bref, si vous cherchez quelque chose en particulier venez ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Mar 12 Nov - 5:52

[Depuis "Quartier du transport"]
Cette grande Capitale commençait déjà à agacer Neuro.
Il avait traversé pas mal de rues avant de tomber enfin sur le quartier liée au commerce.
les passants allant de part et autre, traversant la ville, tous aussi insouciants qu'ils étaient, avec leur sempiternel brouhaha.
Juste insupportable.
Mais cela n'allait pas l’empêcher de se promener et de visiter sa première destination, le "Blue Day Arms", encore fallait t'il la trouver.
La ville était plutôt en ordre, les forces de l'ordre devaient bien faire leur boulot pensa t'il.
Il passa devant plusieurs boutiques, avant de remarquer au loin l'enseigne qui l’intéressait.
Le Blue Day Arms à porté de main, c'était trop beau pour être vrai.
Non pas qu'il souhaitait absolument visiter l'enseigne, mais si il y a un endroit ou l'on pouvait en général trouver des renseignements, c'était soit les auberges, soit ce genre de magasin.
Il rentra dans le magasin. Deux ou trois client s'attardaient sur la marchandise à l'intérieur.
Il s’avança jusqu'au comptoir ou le gérant du magasin lisait une sorte de journal intitulé le "Weekly Sorcer Jump". Certainement un journal d'information.

Neuro : "Weekly Sorcer Jump..."

Vendeur : "Oh bien le bonjour l'ami, vous êtes venu pour acheter?"

Neuro : "Pour le moment."

Vendeur : "Nous avons refait les stocks, vous pouvez trouver tout ce que vous désirez ici."

Neuro : "Vraiment?"

Vendeur : "Evidemment, c'est le Blue Day Arms ici!!"

Neuro : "Avez vous vu cette personne?"

Déposant une photographie semblant très ancienne sur le comptoir.
Le vendeur se pencha quelques seconde pour la regarder, en réajustant ses lunettes sur son nez.

Vendeur : "Hum... possible, il y a tellement de monde qui passe cette porte."

Neuro repris la photographie et la rangea dans l’intérieur de son manteau.

Neuro : "Si vous ne vous en souvenez pas, c'est qu'elle n'est pas passé par ici."

Vendeur : "Bon alors, vous achetez quelque chose ou pas?"
commençant à s'impatienter.

Neuro : "Je veux des informations utiles."

Vendeur : "Du genre?"

Neuro : "Du genre dangereuses."

Vendeur : "Ah je vois, chasseur de prime?"

Neuro : "Pas du tout, je n'ai que faire de l'argent."

Vendeur : "Vous semblez bien compliqué, ne pas s’intéresser à l'argent, vous êtes tombés sur la tête quand vous étiez petit ou quoi?
J'ai peut être des informations mais si vous achetez rien je ne vous les dirai pas."
Croisant les bras.

Neuro : "Je vous paye les informations, votre camelote ne m’intéresse pas."

Vendeur : "Malotru!! de la camelote? c'est le fleuron de l'équipement qu'on vend ici.
On a même les derniers modèles d'iCristaux ici."

Neuro : "Admettons."

Neuro se retourna et regarda brièvement la marchandise du magasin de loin.
Tout était soigneusement rangé sur les étagères, des épées par-ci, du matériel par-là, même une étagère remplie des fameux iCristaux hors de prix sous vitrine.

Une des clientes du magasin attendait derrière lui en le dévisageant.

Neuro : "Petite, tu comptes vraiment acheter ça?"

La jeune fille sembla gênée et détourna le regard sans rien dire.
Elle tenait pas mal d'articles, on aurait dit qu'elle se préparait pour un siège.
Ignoré, Neuro se retourna vers l'avare vendeur.

Neuro : "Je ne vais pas faire perdre plus de temps, adieu."

Neuro ressortit du magasin.
Le soleil commençait à tomber et l'air se refroidissait.
Il était temps de trouver une auberge pour passer la nuit.
Son icristal résonnait, quelqu'un cherchait à le contacter, il ne répondit point.

Il remarqua la jeune fille qui l'avait ignoré sortir à son tour du magasin.
Elle portait une sorte de cache-œil et n'était pas bien grande.
Elle le fixa et partit en le regardant de haut de manière forte étrange, du genre hautaine et en se la jouant.

*Ca promet...*

Il était temps de trouver une auberge, il y en avait quelques unes dans le quartier commerçant.
Après s'être promené un peu et flâner par ci par là, il se rendit à la plus proche et prit une chambre pour la nuit.

(Auberge ???)
Il entra dans sa chambre, une chambre fort sobre mais avec un balcon donnant une jolie vue sur la ville.
La fraîcheur et le voile de la nuit tombait de plus en plus surement.
Neuro sortit sur le balcon afin de prendre un peu l'air, et s'accouda sur le rebord.
On pouvait noter quelques étoiles éparpillées dans la pénombre du dôme d'obscurité.
Neuro n'avait pas encore dîné et comptait descendre afin de voir ce que l'auberge proposait pour les gourmands.
Le calme était appréciable, ce n'était peut être pas une mauvaise ville où se poser un moment.
Il aurait sans doute été encore plus apaisant d'y fumer un peu de tabac avec une bonne bouteille.

Mais c'est la que soudain qu'il remarqua quelqu'un qui descendait l'immeuble juste au dessus de lui.

*... C'est quoi ce délire...*

Des pieds s'agitaient dans le vide juste devant lui à la recherche d'un point d'appui.
Un voleur peut être... quoique bien trop malhabile pour être le cas.

Ne se méfiant pas il se prit un malencontreux coup de pied en plein dans le nez, qui le fit reculer.
Finalement la silhouette arriva a se poser sur le rebord.

Il s'agissait de la jeune fille qu'il avait croisé plus tôt au Blue Day Arms.

??? : "Ku ku ku !!!"

Neuro : "..."

Après ce petit rire démoniaque, la jeune fille se remis à descendre l'immeuble.
Neuro se demandait ce qu'il venait de voir, mais été trop surpris pour y faire quoi que ce soit.
Il regarda en bas par dessus le bacon et vu la jeune fille continuer de descendre.

Soit c'était une idiote pensa t'il, soit il avait raté un épisode.

Fatigué, il décida de descendre en bas voir le menu de l'auberge pour ce soir.





Le petit groupe arriva à destination assez rapidement grace à la Magie de téléportation d'Aodan. Ryner regarda cette ville, qui malgré l'heure était toujours animés. Il allait souvent à la Capital pour diverse affaire de la Guilde. Quelque mission de livraison ou simplement pour escorter un personnage illustre de ce monde.
Ryner regarda autour de lui et il remarqua que le groupe avait atterrit dans la quartier commerçant. Les nombreuse enseignes célèbres ornées les rues de ce grand quartier commerçant.

Mais l'heure n'était pas au lèche vitrine mais plutot à la recherche d'une auberge. Les nuits à la belle étoile commençait par le lassé et il avait envie de prendre un vrai repos dans un bon lit. Il fallait faire vite car les rues de Dormnuills sont de vrai coupe-gorge la nuit. Même si les rues étaient toutes animés, il fallait quand même faire très attention dans cette ville.

Aodan tomba à terre. Il avait dut utiliser pas mal de magie... Si ce n'est pas la totalité de ses réserves.


Aodan: "Ew..voilà...je nous....arrivés à Dormnuill, euh je veux dire, on est arrivés à Dormnuil...Je n'en peux plus."

Ryner: Est-ce que ça va aller ?? On va se trouver une auberge et tous se reposer.

Ryner chercha du regard ainsi que dans ses souvenirs une bonne auberge qui ne soit pas une arnaque ou qu'il se fassent agresser durant la nuit. Au moment ou il allait trouver une bonne auberge, il entendit une voix familière venant de la rue.

???: Ryner !!!

???: Ryner-saan

???: ... Yo ...

Ryner: ... Mais ....Qu'est-ce que vous faites ici...?

Spoiler:
 

Randy: Nous sommes venus faire une livraison pour Forgegris... Le plus forgeron de tous Heron.

Purim: Exactement Ryner-san... Mais que fais tu ici avec tous ces gens?? Tu as des ennuis??

Ryner: ... Non non... Loin de là. Nous sommes justes des aventuriers à la recherche d'un Mage noire. C'est une mission du Maitre.

Popoï: Tu sais que ça fait des mois qu'on ta pas vu dans la guilde.... On te croyais mort...

Purim: Arrête Popoï !!! On c'est fait du souci Ryner-san.

Ryner: Ne vous en faites pas... Maintenant que nous savons qui chercher, sa devrais plus poser de probleme...

Randy: ... Nous resterons dans la ville quelque jour, si tu as besoin de nous, n'hésite pas?!

Ryner: Merci... Mais je préférais que vous quittiez la ville au cas ou !!

Randy: Nous devons faire le plein d'ingrédient pour Lyre-chan. Ainsi que produits pour le Maitre ...

Ryner: ... Faites quand même attention à vous.

Randy: Ok .... Viens avec tes amis dans l'auberge ou nous sommes. Forgegris s'occupe de tous !! Il était si content de recevoir son matériel qu'il nous paye un peu ce qu'on veux.

Ryner: Sa me parer une bonne idée ... Vous en pensez quoi tous le monde?

Purim: Si tu veux nous rejoindre, nous sommes à l'Auberge rouge non loin du palais. A plus tard Ryner-san.

Ryner regarda partir ses 3 compagnons dans le quartier commerçant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofhaerii.forumactif.fr
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Sam 7 Déc - 16:56

[De la forêt de Shwartzwood]

Le temps qu'il cligne des yeux, Apollo était à Dormnuill. Les bruits du vent dans les feuillages fut aussitôt remplacé par la cacophonie de populace Dormn. Ses compagnons et lui-même se trouvaient maintenant au milieu d'une foule et d'un environnement plus extravagants qu'eux-mêmes. A quelques pas, des marchands plus ou moins honnêtes vendaient de tout, des tapisseries orientales Azracs(un peuple du Nord d'Illusia) aux outils en Stalhrim(un métal rare et solide ressemblant à de la glace), en passant par divers aliments et épices provenant de tout Héron.

Apollo sourit. Il ne connaissait pas bien la ville, et les voyages n'étaient pas déplaisants, mais il se sentait vraiment chez lui dans cette cacophonie familière des grandes villes. Il était, après(et margré) tout, un rejeton des rues.

Mais a peine eut-il le temps de commencer à s'imprégner de cette atmosphère si familière qu'il sentit Aodan faiblir à ses côtés. L'archéologue s'était poussé a bout pour tous les transporter. Apollo plaça son épaule sous le bras d'Aodan pour lui servir de support.


Aodan: "Ew..voilà...je nous....arrivés à Dormnuill, euh je veux dire, on est arrivés à Dormnuil...Je n'en peux plus."

Aodan se tourna vers Kayné.

Aodan: "Pas trop fatiguée ? Tu as eu le temps de chercher notre homme ...? Je ne te cache pas que j'aimerais récupérer un petit peu..."

Apollo plaqua doucement a le dos de sa main contre le front d'Aodan.

Apollo: " Pas de doute, t'es complètement épuisé, l'ami. Prends ça."

De sa main libre, Apollo saisit l'un des flacons de la ceinture de potions qui pendait le long de son torse, sous son manteau de voyage. Il enleva le bouchon du flacon et déversa le liquide bleu dans la gorge d'Aodan.
Il aida ensuite l'archéologue à s'asseoir sur l'un des bancs proches, demanda quelques brochettes sur un stand environnant, brochettes qu'il partagea avec ceux qui en voulaient (insistant tout de même pour qu'Aodan en mange au moins deux).


Apollo: "Dis, ça t'éclate le Mal de Mage, ou alors tu t'infliges un tel calvaire pour expier un péché?" Dit-il à Aodan, qui avait toujours une expression et un visage de goule. "Parce qu'en général, on évite de se laisser crever en se vidant de sa mana, pas le contraire." Fit-il avec un sourire, histoire de détendre le ninja. "Quoi qu'il en soit, c'est impressionnant. Je me préparais a passer une autre nuit à la belle étoile. Merci!"

S'en suivit ensuite l'apparition des amis de Ryner, probablement d'autres Riskbreakers. Mais l'idée de squatter chez des inconnus ne plaisait pas trop à Apollo, et chercha d'autres alternatives aussi avantageuses.
Et l'idée lui vint assez rapidement. Il se leva, et fit signe aux autres membres du groupe qu'ils les quittaient pour l'instant.


Apollo: "Je vais faire quelques achats et un petit tour, je vous retrouve tout a l'heure!"

Ils se mirent d'accord sur un point de rendez-vous, et Apollo se mit en route. Se déplaçant rapidement dans les rues du quartier commerçant, il chercha un endroit qu'il avait déjà visité. Après une dizaine de minutes de recherches, il retrouva l'endroit en question. C'était une petite rue qui se perdait dans le dédale des rues du quartier, une minuscule ruelle vide, plutôt. Il y avait au premier abord aucune raison pour laquelle la rue soit vide, mais Apollo savait que si personne ne passait par là, qu'importe l'heure de la journée, c'était à cause de l'énergie mortelle qu'elle dégageait. Lui était capable de percevoir cette énergie, mais les citoyens de la ville n'en étaient pas conscients et évitaient ou ignoraient instinctivement cette ruelle, de la même manière que l'on évite de passer près d'un cimetière ou d'une morgue quand on en a l'occasion.

Apollo s'engouffra dans la ruelle. Comme il s'y attendait, elle était remplie de spectres de toutes formes, de tout âges, et de tous profils.
Ce lieu était un point de rendez-vous de ceux qui étaient morts dans les rues de Dormnuill, mais qui n'avaient pas encore trouvé la paix.

Bref, cette ruelle était un bar des morts-vivants.


Les réactions des morts face à l'introduction d'Apollo dans leur milieu furent variées. Certains l'acceuillirent avec respect, le saluant ou s'inclinant. D'autres furent plus craintifs, se cachant ou montrant clairement leur méfiance envers le Peacemaker. Apollo n'était venu qu'une seule fois à Dormnuill, et c'était la semaine dernière. Il n'était pas resté assez longtemps pour se familiariser et se faire connaitre des spectres locaux. Mais ces spectres reconnaissaient tout de même son statut de guide spirituel.
Qu'importe leurs réactions, pensa Apollo, avant de continuer à avancer dans les tréfonds de l'obscure ruelle. Rapidement, Apollo fut complètement entouré de spectres qui gardaient leurs distances de sécurités tout en le suivant.

Emilia décida de faire son apparition à ce moment-là, après sa sieste de début d'après-midi.

Emilia: "Quoi de neuf, Apo?" dit-elle en baillant. Elle observa les environs (et la foule de spectres qui les suivaient) et cerna rapidement la situation. "D'accord. On est arrivé a Dormnuill. On est dans la rue-cimetière. On cherche quoi? Où sont les autres?"

Apollo: "Tout juste. On cherche la planque des guides spirituels dans la ville. Donc je veux prendre contact avec questeur local, Terkio, tu te souviens? Je pourrais aussi lui demander quelques renseignements sur l'état des morts à Dormnuill, donc savoir où en est le rituel de notre ami le nécromancien."

Emilia: "Je me réveille au bon moment alors! Je vais aller demander le questeur."

Apollo: "Merci, Emi."

Emilia alla à la rencontre des spectres, qui l'acceuillirent à bras ouverts. Après quelques échanges, le spectre d'un enfant tira le bras d'Emilia et l'emmena à la recherche du questeur.

Apollo se trouva face au seul banc dans la ruelle. C'était un banc public typique de Dormnuill, constitué de plusieurs planches de chêne fixées ensembles grâce à deux armatures métalliques. Mais contrairement aux autres infrastructures de la ville qui bénéficiaient d'une maintenance stricte et efficace, ce banc-là était visiblement à l'abandon depuis un moment. La rouille commençait à attaquer les clous et l'armature, une fine couche de mousse couvrait le reste du banc. Apollo s'assit tout de même en profita pour repasser sur son manteau habituel et ranger son manteau de voyage.


Après quelques minutes d'attente, toujours entouré des spectres, qui continuaient à marmoner, chuchotter et le pointer du doigt comme une foule face à un animal de cirque, Emilia revint avec un autre spectre.
L'autre spectre était un homme dans la mi-vingtaine. S'il était translucide comme tous les spectres, il arborait un teint plus vivant et était plus blanc que les autres, signe qu'il avait atteint la paix, et que rien ne le retenait dans ce monde. C'était de son propre chef qu'il restait ici.


Apollo: "Questeur Terkio!" Fit-il avec un sourire, en plaçant un sa main sur le coeur, en signe de respect. Apollo lui aurait bien serré la main, mais c'est un des mauvais points à fréquenter des spectres: On ne peut pas.

Terkio: "Hiérophante Anansi!" Le questeur l'imita. Il se tourna ensuite vers le reste de la foule et leur fit comprendre qu'il n'y avait rien a craindre(et qu'il n'y avait rien a voir). La foule se dissipa après quelques dernières paroles et quelques chuchottements. Le spectre se tourna vers Apollo. "Alors, Apollo, qu'est-ce qui t'amène? Je te croyais a Therandhar! As-tu trouvé ton adversaire, l'assassin?"

Apollo lui expliqua la situation, de son départ de Dormnuill à son retour. Le questeur resta attentif tout du long, ne posant que de rares questions quand Apollo oubliait un détail. Quand le récit d'Apollo fut terminé, terkio releva la tête, une mine grave avait remplacé son chaleureux sourire spectral.

Apollo: "...Et voilà pourquoi j'aimerais savoir s'il y a eu des perturbations dans la nécrosphère, récemment, à Dormnuill. Le rituel que prépare Thandruill n'a rien d'anondin, n'importe quel spectre devrait pouvoir le flairer a des kilomètres."

Terkio se gratta la tête, presque dépité.

Terkio: "Et bien....avant que tu m'en parles, je n'en savais rien. Et tu as raison, un tel rituel attirerait notre attention. Ce que je veux dire par là, c'est que pour l'instant, on a aucun signe que le rituel ait commencé. Mais si ce que tu dis est vrai, le rituel pourrait commencer à n'importe quel moment."

Apollo: "C'est, malgré tout, bon signe. Garde l'oeil ouvert, la situation pourrait basculer d'un moment à l'autre. Tiens moi au courant s'il y a du nouveau."

Terkio: "C'est compris. Je suppose que tu es ici pour autre chose? Un logement peut-être? Si Thandruill doit faire son rituel ici, il va te falloir une base pour les prochains jours. Je peux te montrer la planque que les guides spirituels utilisent quand il sont de passage à Dormnuill."

Terkio lui désigna le banc. Apollo l'examina en détail et trouva une clé attachée au dos du banc. Terkio lui désigna ensuite le fond de la ruelle, où Apollo trouva une porte dissimulée par les formes étroites de la rue.

Apollo: "Nan, sérieux? Aussi simple que ça?"

Terkio: "Oui! Garde la clé, on en a d'autres. Je vous laisse là, je vais tenir les autres au courant des évènenements."

Emilia, qui était en train de parler avec d'autres spectres, le rejoingnit, et ils entrèrent dans la planque.
Le repaire des guides spirituels de Dormnuill n'avait rien d'extravagant, mais était bien équipée. Les deux salles faisaient en tout une cinquantaine de mètres carrés et avaient un petit air de bunker du fait de l'absence de fenêtres. Apollo ne doutait pas que la planque ne figure sur aucun plan d'architecte, ou aucun plan de la ville.
La première salle servait de salle de réunion. Des denrées non périssables étaient entreposées dans une armoire, des plans détaillés d'Héron, de Daena et de Dormnuill étaient affichées contre les murs, et une large table rectangulaire sobre ainsi que quelques chaises trônaient au centre de la pièce. La deuxième salle était un simple dortoir dans lequel on pouvait trouver des lots de double lits, de coffres et de bureaux par quatre. Celui qui avait meublé cet endroit avait dépensé une belle somme, sans faire trop de dépenses.

Ceci n'était pas un appartement, mais une base, une planque.


[Vers la Planque des Guides]




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???


Dernière édition par Apollo Anansi le Dim 8 Déc - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayné
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 26

Feuille de personnage
Points de Vie:
1277/1277  (1277/1277)
Points de Mana:
113/113  (113/113)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.14
For.2020
Int.1010
Con.1212
Dex.2424
ATQ.085
MATQ.3450
DEF.890
MDEf2460
Endu.880880
Vit.1212
AM44

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Dim 8 Déc - 22:26

[ De la forêt de Schwartzwood. ]

Kayné avait finalement eu le temps de passer les portes et s'aventurer dans la capitale avant que le reste du groupe ne la rejoigne via téléportation. La capitale de Daena ne vieillissait jamais, l'atmosphère y était toujours la même! D'un autre côté ça ne faisait même pas un mois depuis la dernière fois que la chasseuse s'y était rendu! c'était ici, auprès du capitaine de la garde locale, qu'elle avait reçu l'avis de recherche concernant Thendruill. Si elle avait sut qu'il finirait par se repointer ici, elle n'aurait pas perdu tout ce temps à le traquer à travers le continent. Mais aucune quantité de plaintes ne changerait çà maintenant!

La petite lumière bleue, désormais familière, de la téléportation d'Aodan, vint se poser devant elle alors qu'elle faisait une pose à côté de l'obélisque de la place principale du quartier des commerces. Les lieux étaient encore bien fréquentés malgré l'heure qui commençait à se faire tardive, pourtant, personne ne sembla se soucier des nouveaux arrivants. La téléportation semblait il, était devenu chose commune dans la cité et ce depuis un sacré moment.

Le groupe semblait assez en forme, à l'exception d'un Aodan qui ne pouvait tout simplement plus tenir debout et qui tombait à moitié dans les pommes.

Aodan: "Pas trop fatiguée ? Tu as eu le temps de chercher notre homme ...? Je ne te cache pas que j'aimerais récupérer un petit peu..."

Kayné: '' Bienvenus à Dormnuill! Oui, j'ai pût me poser une petite demi-heure, je vous attendais plus tôt! Par contre je n'ai pas eu vraiment l'occasion de commencer les recherches... Ceci dis tout semble normale en ville, il n'y a pas d'agitation particulière. Je pense que si notre homme était passé à l'action il y aurait plus de bruit que çà! Nous sommes donc arrivés à temps grâce à toi Aodan. Tu mérites un bon repos, et je ne vous cache pas que je reste assez crevée. En ce qui me concerne il n'y aura pas de recherches ce soir, sauf si vous vous sentez d'attaque. ''

Pendant qu' Apollo s'occupait à remettre Aodan sur pied, Ryner rencontra par hasard des gens qui semblaient être de sa guilde. Ils avaient l'air sympa mais leur jeune âge étonna Kaynné qui ne manqua pas d'interroger le mage là dessus une fois sa conversation terminée.

Puis vint le moment de la séparation, Apollo décida d’aller faire un tour tranquille mais c'était sans compter la furie sur pattes qui décida de lui coller au dos une fois de plus!

Apollo: "Je vais faire quelques achats et un petit tour, je vous retrouve tout a l'heure!"

Kayné: '' Je vais aller avec lui, on gardera un œil ouvert, des fois qu'on repère quelque chose de suspect. Ne nous attendez pas, allez à l'auberge. Si on ne vous retrouve pas ce soir, c'est qu'on crèche ailleurs. Si c'est le cas on se retrouvera ici demain matin ou on passera à votre auberge! Au revoir les gens! ''

Puis elle quitta le petit groupe en compagnie d' Apollo et personne d'autre. Au départ elle le suivait sans trop faire gaffe à leur destination mais au fur et à mesure il devint clair qu' Apollo savait où il allait et qu'il avait une destination précise en tête. Une destination qui n'était pas un magasin...

Ils finirent par s'engouffrer dans une ruelle sombre et étroite, complètement isolée du reste des rues. Kayné commençait à se demander où ils allaient. L'endroit n'aspirait rien de bon. Dieu seul savait combien de pauvres âmes avaient perdu la vie en se faisant attaquer dans cette ruelle. En y repensant, c'était probablement pour çà qu'ils étaient là.

Ces doutes se confirmèrent quand Apollo commença à parler tout seul, du moins c'est ce dont ça en avait l'air. Kayné savait qu'en réalité il devait parler à sa sœur ou un autre spectres des environs. Par politesse et pour ne pas trop faire intrusion à toute éventuelle conversation, elle se cala un peu à l'écart, dos contre un mur tellement vieux qu'il pourrait s’effondrer à tout moment. Ainsi elle n'entendit que quelques très brefs passages de la conversation d'Apollo, et, bien que ce qu'elle a entendu l'ait fascinée, elle se garda de poser des questions une fois la conversation terminée. Cette situation l'avait mise un peu mal à l'aise. Ce n'était pas tellement le fait de traîner avec quelqu'un qui parlait aux murs qui la gênait mais plutôt l'idée que là, devant elle, il y avait quelque chose qu'elle ne pouvait pas voir. L'idée que dans ce monde, partout autour d'eux, il y avait toujours des spectres qui les guettaient depuis la mort. Ces idées lui offrirent un magnifique frisson qu'elle s'empressa de secouer avant qu' Apollo ne la rejoigne.

Il finit par récupérer une clé derrière l'unique banc de cette ruelle minable et emmena la jeune fille dans ce qui semblait être une sorte de planque secrète à l'abris de tous les regards.

[ Vers le Quartier Commerçant: Planque des Guides. ]




Voici le mot du directeur:

Meh.


                                                                                                            - Le Directeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 30

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Ven 13 Déc - 21:38

Alors que chacun se réjouissait des courtes retrouvailles. Aodan était complètement déconnecté des conversation. Il commençait à avoir des vertiges à cause du mal de mage. Les visage de ses compagnons e route commençaient à se distordre dans en un nuage de couleurs dansantes psychédélique. Le brouhaha de la ville sonnait dans ses oreilles comme le bourdonnement d'un essaim d'abeilles.

Il tenta une manœuvre pour se relever et tituba avant de rencontrer à nouveau le sol pavé de marbre de la place. Il sentit une main le relever. Appolo et Ryner s'étaient approchés pour le soutenir.

Ryner: Est-ce que ça va aller ?? On va se trouver une auberge et tous se reposer.

Aodan: "Merci, juste un petit instant de faiblesse..."

Malgré, la fièvre qui grandissait il saisissait malgré tout quelques bribes de ce qu'on lui disait.

Apollo: "Dis, ça t'éclate le Mal de Mage, ou alors tu t'infliges un tel calvaire pour expier un péché?"

Aodan ne répondis immédiatement que par un regard sombre et meurtrier. Il y avait une part de vrai dans ce qu'il disait, il n'avait encore tué personne mais son addiction lui avait souvent valu de faire des victimes, comme s'était le cas pour Le jeune Aris qu'il avait rencontré à Therendar.

Aodan finis par répondre d'une faible voix, mais en gardant néanmoins un ton cassant.


Aodan: "Tu...m'accuses..de vouloir nous faire gagner du temps ?"

Apollo: "Parce qu'en général, on évite de se laisser crever en se vidant de sa mana, pas le contraire." Fit-il avec un sourire, histoire de détendre le ninja. "Quoi qu'il en soit, c'est impressionnant. Je me préparais a passer une autre nuit à la belle étoile. Merci!"

Aodan: "C'est ça..." dit-il de manière presque imperceptible.

Alors qu'ils s'apprêtaient tous à bouger, 3 inconnus interpellèrent Ryner. Ils avaient l'air d'être des membres de sa guilde. Les 4 Riskbreakers échangèrent les commodités. Aodan ne faisait désormais plus d'efforts pour essayer de comprendre ce qu'il se disait. En revanche il avait compris la fin de la conversation. Comme quoi l'oreille est sélective.

Randy: Ok .... Viens avec tes amis dans l'auberge ou nous sommes. Forgegris s'occupe de tous !! Il était si content de recevoir son matériel qu'il nous paye un peu ce qu'on veux.

Ryner: Sa me parer une bonne idée ... Vous en pensez quoi tous le monde?

Purim: Si tu veux nous rejoindre, nous sommes à l'Auberge rouge non loin du palais. A plus tard Ryner-san.

Aodan regardait partir ce Trio haut en couleur et s'adressa ensuite à Ryner.

Aodan: ...Ca me parait une bonne idée... En plus une nuit gratuite à l'auberge ça ne se refuse pas...peut être que tes amis ont des infos sur notre homme qui sait...

Mais Appolo ne semblait pas vraiment d'accord avec cette idée.

Apollo: "Je vais faire quelques achats et un petit tour, je vous retrouve tout a l'heure!"

Kayné: '' Je vais aller avec lui, on gardera un œil ouvert, des fois qu'on repère quelque chose de suspect. Ne nous attendez pas, allez à l'auberge. Si on ne vous retrouve pas ce soir, c'est qu'on crèche ailleurs. Si c'est le cas on se retrouvera ici demain matin ou on passera à votre auberge! Au revoir les gens! ''

Aodan: "...................Ah ok. En fait ils veulent de l'intimité pour s'envoyer en l'air..."

Mais Appolo n'entendis pas sa voix, heureusement d'ailleurs. Elle ne proférait désormais que des inepties.
Les autres le regardèrent un peu surpris.


Aodan: "Bah oui quoi , un jeune homme, une jeune femme, un coin isolé...et puis y a toute cette tension sexuelle entre eux..."

Un silence...

Aodan: "Bon on y va, parce que je crois que je vais continuer à dire des conneries...Ryner, vu que tu connais la ville. je veux bien y aller à cette auberge. On te suit."

Fit il en s'appuyant sur Von Tessen, sans bien sûr lui demandé son avis.

[Vers l'auberge rouge]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayné
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 26

Feuille de personnage
Points de Vie:
1277/1277  (1277/1277)
Points de Mana:
113/113  (113/113)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.14
For.2020
Int.1010
Con.1212
Dex.2424
ATQ.085
MATQ.3450
DEF.890
MDEf2460
Endu.880880
Vit.1212
AM44

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Dim 29 Déc - 18:25

[ Venant du Quartier Commerçant: Planque des Guides. ]


En sortant de la planque la jeune fille put constater que la ruelle qui l'abritait était aussi sombre de jour que de nuit. L'ombre des bâtiments environnants la plongeait dans les ténèbres, effaçant presque son existence. Aucun rapport avec les rues pleines de vie et de lumière qu'on pouvait trouver a quelques mètres a peine, a l'autre bout de la ruelle. Kayné choisit son moment puis sorti au grand jour.

Il était encore tôt, pas plus tard que huit heures. Normalement le marché de Dormnuill et ses commerces auraient déjà dut êtres ouverts a cette heure mais bon nombre d'entre eux restaient hermétiquement fermés. En se promenant dans des rues plus vides que d'ordinaire, Kayné finit par se rendre a l'évidence qu'il n'était pas ici question de marchands ayant décider de faire la grasse matinée. Les rues étaient loin d’êtres vides mais il y avait quand même moins de gens que d'habitude et l'atmosphère était légèrement pesante, dégageant l'impression que quelque chose clochait. Pourtant tout semblait normale en ville. Il n'y avait pas de bruit ou de commotion autre que les allés et retours de la petite foule harpant les rues du quartier commerçant. Thandruill n'était toujours pas passé a l'action, par chance sans doute! Le fait que les rues semblaient un peu vides rassurait et inquiétait a la fois la jeune chasseuse. La tension montait en ville ceci était clair, autour d'elle, tous ces gens innocents qui ignoraient l'existence même du rôdeur sentaient aux tréfonds de leur cœur que cette journée n'allait pas être comme les autres. Peut être était ce une prémonition loufoque, un gout amer dans la bouche en se levant le matin ou un sixième sens, mais le fait était que beaucoup de gens n'avaient pas prit les rues ce matin, ou bien ils les avaient déjà quittées depuis la veille. Tant mieux pensa la jeune fille, moins il y a de gens dans les parages moins il y aura d'ingrédients pour le sort de Thandruill, au moins comme çà il n'y aura pas beaucoup de victimes. Du moins c'est ce qu'elle espérait.

Elle avançait dans les rues en examinant chaque passant de haut en bas, chose très difficile a faire quand tu te trouve dans la capitale d'Héron, même un jour a circulation réduite! Tous ces gens de toutes ces races et de tous ces métiers! Ces voyageurs, ces aventuriers, ces citoyens d'une banalité déconcertante, tous ces gens de tous ces chemins différents de la vie étaient présents en Dormnuill! La diversité des personnages faisait le bonheur de Kayné qui s'est attrapée plus d'une fois entrain d'imaginer les histoires des passants qu'elle croisait.

Retrouver Thandruill dans une ville aussi énorme allait être impossible. Il fallait changer d'approche une fois de plus. Les spectres d'Apollo allaient se charger de chercher le rôdeur a l'aveuglette a travers la ville, ils étaient plus nombreux et mieux conditionnés pour cette tache. Kayné elle, décida de mener une recherche plus ciblée.  

Pour attraper la bête, il faut penser comme la bête, être la bête. Et quel était ici l'objectif de la bête? Lancer un sort interdit, un sort apparemment assez puissant. Cherchait il des ingrédients? Cela était improbable. Auparavant peut être mais plus maintenant. Si il avait parcouru le continent en long et en large s'était probablement pour se procurer entre autre les ingrédients dont il allait avoir besoin. Même si il n'avait pas tout trouvé lors de ses voyages, cela faisait au moins un ou deux jours qu'il devait être en Dormnuill, si il lui manquait quelque chose en arrivant il avait eu largement le temps de se le procurer! Plus aucune raison de le chercher dans le quartier commerciale donc.

Kayné continua a faire des tours dans le restant de la ville tout en poursuivant sa réflexion.

Quelle était la prochaine étape du plan de Thandruill? Le lancement du sort certainement. Et qu'est ce que cela impliquait? Le sacrifice d'un très grand nombre de vies. Dormnuill était bien le lieux idéal pour l'entreprise de ce fou furieux! Comment allait il faire? Avait il placé des runes autour de la ville a la manière d'Aodan ou bien cela n'était même pas nécessaire? Avait il stocké de pauvres innocents quelque part, attendant le moment propice pour les sacrifier ou bien lui suffisait il de lancer sons sort et de cueillir l’âme de tout un chacun alors que les victimes dormaient paisibles dans leur lits? Et la question la plus importante mais pour laquelle elle avait le moins d'indices: Amarok a en croire Ryner, était un sort de résurrection, vu le nécessaire ça devait être un des plus puissants dans le genre, que diable voulait ressusciter Thandruill? Il avait fait tant d'efforts et prit tant de temps pour en arriver la, qu’espérait il donc obtenir? Tout ça pour ressusciter quoi? Cette question envoyait des frissons dans le dos de la jeune fille.

A force de marcher elle s’était retrouvée devant l’entrée d'un des nombreux cimetières de la capitale. Elle y entra machinalement et examina les lieux. Les nécromanciens adoraient les cimetières après tout, ça n'aurait pas été bizarre de trouver un indice dans un lieu pareil! Mais ses recherches furent vaines, le rôdeur n'avait pas cherché d'alliés par ici semblait il. Blasée, Kayné fit une pause et s'assit dans un coin du cimetière. Il y avait encore quelque chose qui la chiffonnait dans toute cette histoire mais elle n'arrivait pas a mettre le doigt dessus.

Son esprit retourna brièvement vers Apollo et Emilia. Ils devaient êtres réveillés désormais. Ces deux lui devenaient de plus en plus chers, maintenant plus que jamais! Ce n'est pas chose facile de vivre dans un monde complétement différente de celui qu'on connaissait, sans personne...
Si les Anansis avaient une dent avec les nécromanciens, alors elle aussi! Elle voulait les aider, elle voulait les protéger! Puis, a vrai dire, n'ayant trouvé aucun indice l'aidant a poursuivre sa quête personnelle, elle n'avait pas grand chose a faire depuis un moment et se contentait de servir de mercenaire et de chasseuse de primes pour se payer de quoi bouffer.

Ayant renouvelé sa motivation, elle se leva puis repris la route.
Ses recherches ne lui apportaient quasiment rien, peut être le moment était venu de retrouver les autres membres du groupe et faire le point? D'un autre coté, si ils avaient trouvé quelque chose, ils les auraient sans doutes déjà prévenus ce qui signifiait que s'était probablement mort de leur coté aussi. Se rencontrer maintenant aller donc être une pure perte de temps.

Que faire? C'était comme si ce satané Thandruill avait disparu de la face de cette terre!

Et la évidemment il eut comme un dé-clique dans sa tête. Évidemment que le nécromancien n'allait pas se balader a même les rues de la capitale! Sort d'invisibilité ou pas tu ne te déplace pas dans un endroit aussi peuplé quand tous les gardes de la ville veulent te mettre la main dessus. Ce qui laissait les passages souterrains. Mais ceci ne l’avançait pas des masses, Dormnuill était une ville immense, bâtie autant sur la montagne qu'a son intérieur. Mais les passages sous la roche étaient également gardés et peuplés...

Mais pas les égouts!

" Réjouis toi petit rôdeur, tu vas avoir de la compagnie! "

Kayné retourna sur ses pas, elle avait aperçu une bouche d'égout dans une ruelle pas très éloignée du cimetière qu'elle venait de quitter. Plus elle y pensait plus la solution des égouts semblait évidente. Le système d'égouts était parfait pour se balader a travers la ville sans être vu et avec un peu de préparation il devait être possible de l'utiliser pour  rentrer et sortir de la ville. Qui plus est si il s'avérait que le bonhomme n'était pas tout seul, il aurait put recevoir des renforts sans que personne ne s'en rende compte! C'était même probablement le cas... Si le sort qu'il préparait était aussi puissant et dangereux que ça, il allait probablement avoir besoin d'aide pour le lancer!

Arrivée dans la ruelle elle retira le couvercle des égouts et se glissa dans l'étroit passage en renfermant le passage derrière elle.


[ Vers les Égouts de Dormnuill. ]




Voici le mot du directeur:

Meh.


                                                                                                            - Le Directeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Mar 31 Déc - 20:24

[De: Quartier Commerçant: Planque des Guides]

[HRP/ Achievement unlocked! [Dernier posteur de l'année!]/HRP]

Accompagné d'Emilia, Apollo marchait d'un rythme rapide dans les rues de la capitale. Le temps était compté, la bataille avait commencé, qu'importe si l'ennemi s'en était rendu compte ou pas. Les Anansi, malgré la tension et la gravité de la situation, gardaient un excellent moral et une concentration à toute épreuve. Pour l'instant, tout ce qui importait, c'était de ne pas perdre de temps et d'être prêts à tout.

Le Guide et sa sœur parcoururent les rues peuplées du quartier marchand. Les rues étaient bondées, comme à chaque heure de la journée, mais moins que d'habitude. L'air était statique. Le calme ambiant annonçait la tempête approchant sur la ville. Tous le sentaient, inconsciemment. Spectres et Réprouvés patrouillaient la ville,
et accrochaient des guirlandes de la nouvelle année 2014 WOHOOOOOà la recherche de suspects ou d'accidents liés à l'attaque imminente.

Apollo passa rapidement au Blue Day Arms pour acheter la potion de mana qui manquait à sa ceinture(celle qu'il à donné à Aodan), ainsi que plusieurs flasques d'eau bénite, un agent utile dans la lutte contre la nécromancie. Après une brève négociation avec le marchand qui n'était pas d'humeur, Apollo s'en tira pour 50 Dormns.

Apollo et Emilia sortirent de la boutique. Ils étaient fin prêts à en découdre. Ils appelèrent Terkio, qui ne tarda pas à apparaître.


Apollo: "On est prêts. Du neuf?"

Terkio: "Non. Il semblerait que la garde commence à s'agiter, mais je ne sais pas si c'est parce qu'ils ont étés alertés ou s'ils sont simplement tendus. D'un autre côté, la population est tout aussi tendue, et évite de sortir aujourd'hui. ca fera moins de victimes si les choses se gâtent."

Emilia: "Est-ce qu'ils y a d'autres Guides en ville qui pourraient nous appuyer? Et où est Kayné?"

Terkio: "Je crois qu'à part nous, le Guide le plus proche est Laszlo, un Tribun Rouge. Mais il est à Vanst-Port, donc à deux jours de Dormnuill. Quand à Kayné... Elle a eu une idée intéressante. Elle s'est décidée à explorer les égouts, qui ne sont pas inclus dans les lignes de patrouilles de la garde Dormn. J'aimerais envoyer mes propres hommes là-dessous, mais je n'ai pas de Réprouvés aptes à combattre sous mes ordres, et le risque est trop grand pour les spectres qui nous prêtent main-forte pour que je les envoie là-dessous. Je vous conseille de la rejoindre au plus vite, parce qu'elle à l'air d'être sur une piste."

Tout le monde était d'accord. Terkio leur montra l'entrée des égouts qui était la plus proche de la position actuelle de Kayné, et ils entrèrent.

[Vers les égouts de Dormnuill]




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodan
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 30

Feuille de personnage
Points de Vie:
1077/1077  (1077/1077)
Points de Mana:
83/133  (83/133)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.1818
Int.1414
Con.1010
Dex.2020
ATQ./78
MATQ.57100
DEF.057
MDEf00
Endu.780780
Vit.1010
AM44

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Ven 3 Jan - 12:43

[Depuis L'auberge Rouge]

Le soleil Radieux qui prédominait la veille avait laissé place à un temps nuageux et maussade qui donnait à la ville habituellement animée de couleurs chaude une apparence froide et grisâtre. Il n'allait d'ailleurs pas tarder à pleuvoir. Les rues habituellement bondées étaient anormalement peu fréquentés, il ne fallait pas être un génie pour comprendre que quelque chose n'allait pas. Peut être celà avait-il un rapport avec le rapport que Ryner était parti faire au roi. Peut être que les soldats avaient commencé à évacuer la ville...

La ville était aussi étrangement calme, on n'entendait que le murmure des quelques passants qui circulaient ce matin et le bruit du vent qui s'engouffrait à travers les tours de la capitale.

Aodan, s'étira devant la façade de l'auberge rouge qu'il venait de quitter, il se frotta les yeux, et tint son front en réfléchissant à sa mauvaise rencontre de ce matin. Cette sorcière, Cierra était une invocatrice de haut niveau, et ses pouvoirs ne se limitaient pas qu'à l'art de l'invocation...Il s'agissait d'une connaissance du jeune archéologue...une connaissance qu'il préférait oublier !

Il chassa le souvenir de la magicienne et essaya de se concentrer sur sa mission. Qu'est-ce que Ryner lui avait dis ? Ah oui réunir des ingrédients spéciaux pour le sortilège d'Amarok. En y réfléchissant, il était facile de trouver quelque chose dans cette ville. Dormnuill était une plaque tournante, toutes sortes d choses transitaient dans la ville avant d'être distribuée aux quatre coins du continent...

La plupart des objets dont parlait Ryner, étaient des objets à potentiel magique, et le meilleur endroit pour les trouver n'était autre que le magasin : Abram & Kadabram. Aodan se dirigea donc vers l'établissement au chapeau pointu.

Le bâtiment comportait plusieurs étages , chacun dédié évidemment à un type d'article particulier. Le rez de chassée était dédié à l'habillement, robes, gants, vêtement et accessoires en tout genre étaient exposés sur des cintres en bois en rangées classées par taille.

Une vendeuse au sourire crispé se précipita au niveau d'Aodan pour l'accueillir.


Vendeuse: " Bon~jour cher client ! Puis-je vous aider en quelque chose ?"
Aodan: "Euh...Bonjour, Mademoiselle...justement peut être que vous pouvez m'aider pour ces articles ?"

Spoiler:
 

Vendeuse:" Oh...c'est assez inhabituel...laissez moi réfléchir...oui, nous avons ce genre d'ingrédients..vous n'êtes pas la première personne à me parler de ces ingrédients, vous êtes avec cet homme de l'autre jour ?."

Aodan: "Cet homme ? ...Ah...Euh oui, c'est ça, on s'est donné rendez vous en ville, pour acheter ces ingrédients mais, on s'est perdu de vue, pouvez vous me dire comment il était habillé et dans quelle direction il est parti ensuite ? Je veux m'assurer qu'il s'agit du bon homme."

Vendeuse: Je n'ai pas bien vu cette homme à cause du manteau et de sa capuche qui cachait son visage... Mais Il avait un regard froid et dur. Il m'a fait un peu peur en y repensant ...
Je crois qu'il se dirigeait vers les souterrains de la ville... Désolé de pas pouvoir plus vous renseigner Monsieur.

Aodan remercia la vendeuse et sortit de la boutique, en pensant revenir plus tard pour y faire des achats une fois qu'il aurait plus de renseignements.

Il se dirigea ensuite vers les enseignes de la Gibs compagny, pour vendre le butin récupéré sur les Boomas.

L'ambiance ici était tout autre et l'établissement était moins...propre que dans le précédent établissement. Il y avait une odeur particulière...ça ne sentait pas mauvais mais, c'est le genre d'odeur qu'on retrouve dans les tanneries, les forges et les ateliers d'artisanat. L'odeur du travail.

L’accueil consistait en un comptoir équipé d'une balance où l'on déposait les objets qu'on voulait vendre.


Vendeur: "Bonjour Monsieur, vous êtes là pour vendre vos butin, déposez la marchandise sur le côté là je vous dirais combien on vous en donne."

Aodan s'executa. La balance finit par afficher un prix en Dormn.
Le vendeur sortis l'argent d'une sorte de tirroir-caisse, et le tendis vers Aodan.


Vendeur: "Voilà ça fera 40 Dormns., dans l'espoir de vous revoir. Cher aventurier..."
Aodan compta chacune des pièce et les rangea dans sa bourse l'air réjoui.

Il fallait maintenant retrouver Kayné, Ryner et les autres.Il n'était pas encore 15h et il avait pas mal de temps.


Aodan: * Bon comment retrouver les autres....j'aurais du leur passer une rune...*

Une voix familière sembla répondre à sa question:

" TEEEEEEEEEEERRRRRRRKKKKKKIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!! "

La voix semblait venir du sous sol.

Aodan: *Bon, son manque de discrétion est un atout finalement....*

Il suivit la voix et se glissa dans les égouts par la bouche la plus proche

[Vers les égouts de Dormnuil]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryner
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 32

Feuille de personnage
Points de Vie:
763/1077  (763/1077)
Points de Mana:
217/260  (217/260)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.55
Int.3333
Con.1010
Dex.1010
ATQ./
MATQ.50196
DEF.26
MDEf82
Endu.425
Vit.5
AM2

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Ven 3 Jan - 15:26

[Mode PF]

Une personne regardait tous ce petit monde s'affairer à leur tache quotidienne. Mais son attention se portait sur d'autre personnes... Quelques aventuriers en quête de gloire et de fortune. Cette personne était bien caché dans une grande cape, on pouvait d'elle de grand yeux rouge sadique et un large sourire.
Elle aperçues les personnes qu'il l’intéressait. Son sourire s'agrandit encore plus et son regard s'illumina encore d'avantage.
Elle sortie une drole de pierre de sa poche qui brilla après une drole d'incantation.


???: Je suis dans la ville !!! Et j'ai dans mon champs de vision ceux qui fouine dans nos plan.

???: Surtout tu ne fais rien de stupide !?

???: Tu me connais !!!

???: Oui c'est pour ça que je te le rappel.

???: T'es pas drole... Je vais quand même m'amuser avec eux.

???: Arrête !!! Je devrait arriver dans peu de temps !!! Surtout ne fais rien qui pourrait nous nuire

Le sourire de cette personne s'éclaira à nouveau.

???: Désolé je t'entend plus ... Doit y avoir des problèmes avec la communication .... De toutes façon j'ai envie de m'amuser... Et j'ai envie de tester tous ce petit monde.... D'après nos derniers test, je ne risque pas grand chose face à eux... Même le petit gringalet ....






Dernière édition par Ryner le Sam 4 Jan - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofhaerii.forumactif.fr
Neuro
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
769/1710  (769/1710)
Points de Mana:
64/123  (64/123)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.17
For.3540
Int.1010
Con.1717
Dex.1010
ATQ.136
MATQ.100
DEF.10104
MDEf100
Endu.14801655
Vit.8.759.5
AM33

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Sam 4 Jan - 13:25

Neuro descendit les marches d'un pas un peu lourdaud jusqu'au rez de chaussé.
Arrivé dans la salle de l'auberge où moult personnes festoyaient en se remplissant la panse, arrosant tout ça avec de l'alcool, il scruta attentivement la décoration et chaque personne présente.
Une table était libre devant l'une des fenêtres donnant une vue sur la rue commerçante, il y prit place.
Après avoir commandé une bonne bouteille de vin et les succulent plats pour l'accompagner, il prit tout son temps pour se restaurer.

Quant tout à coup soudain, son sixième sens lui dit que quelqu'un, ou qu'une chose l'épiait.
L’atmosphère d'un terrible danger planait et était palpable. Une bête affamée rodait non loin de lui.
Gardant son calme, Neuro regarda autour de lui une première fois dans la pièce, mais rien à signaler en particulier, puis il tourna les yeux vers la fenêtre et la soudain, il la vit.
A travers la vitre, on pouvait voir le regard d'un prédateur carnassier assoiffé de sang, un filet de bave coulant de ses crocs acérés tel des lames de rasoir. La forme a travers la vitre montrait une tête déformée d'une manière surnaturelle.
Du moins, à première vue, en fait il s'agissait de la jeune fille qui avait donné un magistral coup de pied à Neuro un peu plus tôt, qui lorgnait sur le plat, la tète aplatie contre la vitre.

Un long silence régna dans l'esprit du Phénix.

Elle ne prêtait pas du tout attention à lui, mais était captivé par le succulent plat posé sur la table.
Une viande en sauce délicatement cuite à feu doux pendant plusieures heures afin qu'elle soit fondante et raffinée, un feu d'artifice culinaire à chaque bouchée.

Neuro se leva et sortit de l'auberge.
La jeune fille ne remarqua même pas la menace qui se rapprochait à grand pas.
Neuro l'attrapa par le col au niveau de la nuque et la souleva d'une main.
Ses pieds décolèrent du sol avec légèreté, tout en revenant sur terre elle poussa des cris se demandant ce qui se passait.


Neuro : "Comme on se retrouve."

La jeune fille était en bien mauvaise posture, elle afficha un air de chien battu.

Neuro : "... Sale gamine."

Neuro n'était pas un être gentil en soit, mais bon il n'allait quand même pas refaire le portrait d'une gamine, du moins sans une très bonne raison à cela. Bien que le coup de pied qu'il avait reçu tout à l'heure lui était un peu resté en travers de la gorge. C'était bien la première fois que quelqu'un l'avait pris au dépourvu de la sorte, mais il considéré que c'était en majeure partie de sa faute de n'avoir pas pu parer un coup aussi enfantin bien qu’inattendu.

Neuro : "Je suppose que tu as faim et pas d'argent pour te payer un plat digne de ce nom..."

Un léger hochement de tête honteux vint confirmer ses dires.
Soupirant, il rentra dans l'auberge, toujours en tenant la gamine au dessus du sol comme un chien qui aurait fauté.
La scène était plutôt amusante à voir.
Il tira l'une des chaises de sa table et déposa la fautive dessus, puis fit signe à l'aubergiste de préparer au autre plat, avant de se rasoir à sa place.

Neuro : "Je suppose que tu as un nom gamine."

Étonnée de ne pas s'être prise une raclée mémorable, et qu'en plus il lui paye de quoi manger, elle bredouilla son nom.

Kina : "Je... Je m'appelle Kina."

Neuro : "Neuro."

Kina : "Désolée pour tout à l'heure, je voulait éviter de croiser le gérant.
J'ai du retard pour payer ma note."

Neuro : "Hum..."

Kina : "Je voulais devenir une fière aventurière mais j'ai tout raté."

Neuro : "Raconte."

Kina : "Je faisais des courses dans le quartier commerçant, mais je me suis fait avoir par un commerçant, il m'a dérobé tout mon argent et mes biens. Je suis une idiote."

Neuro : "En effet."

Kina fit la moue, elle était a deux doigts de fondre en larmes. Heureusement le plat arriva à temps, et lui fit momentanément oublier tout ça, un ventre sur patte en somme. Elle attaqua directement et se goinfrait avec rapidité, sous les yeux de Neuro un peu dépité par la situation.

Neuro : "On dirait que tu n'as rien mangé depuis la nuit des temps..."

Kina : "Vous êtes aventurier?"

Neuro : "Pas vraiment."

Kina : "Vous avez l'air fort pourtant."

Neuro : "Je ne vois pas le rapport. Concernant ton histoire de tout à l'heure, dit m'en plus."

Kina : "Je suis à la recherche d'un criminel, le dénommé Thandruil, il y a une forte prime sur lui.
Il est très dangereux."

Neuro : "Jamais entendu parlé. Une gamine si faible traque un criminel recherché, t'es suicidaire sans doute."

Kina : "Un marchand m'a proposé des informations contre tout ce que j'avais, je me suis malheureusement faites dupée."

S'étouffant à moitié en mangeant, Kina fit une légère pause et regarda Neuro.

Kina : "Vous venez d'où? Vous faites quoi ici si ce n'est pas pour l'aventure ou traquer les criminels?"

Neuro : "Je suis à la recherche d'un moyen d'accomplir une tache principalement. Je viens du continent d'Asgard."

Kina : "Asgard? vraiment? j'en ai entendu parler, c'est une contrée très éloignée."

Neuro : "Certes."

Kina : "Racontez moi sur Asgard."

Neuro : "Pourquoi ? c'est juste un endroit comme un autre tu sais."

Kina : "Je rêve d'y aller, j'ai entendu tellement d'histoires effrayantes. Elles sont toutes vrais?."

Neuro : "T'as vraiment une tendance au suicide ou quoi? La plupart de ce que tu as entendu doit être vrai, après je ne sais pas ce que tu as entendu."

Kina : "Parlez moi du cavalier, il existe?"

Neuro : "Tu dois parler du chevalier légendaire qui chevauche son adoré cheval Sleipnir afin d’asséner un coup mortel, le "Zantetsuken".

Kina : "OOOOOHHHHHHHH!!!!!"
bouche bée.

Le Chevalier:
 
Une des légendes d'Asgard

Neuro : "Ceux qui le croisent ne son plus de ce monde, donc je ne peux pas t'affirmer qu'il existe réellement, mais selon moi ce n'est pas impossible. On dit qu'il apparaît en affectant la gravité environnante des lieux. Si tu vois de petites bulles montantes apparaître et flotter dans les airs, c'est que le chevalier est tout proche, cherchant des adversaires osant relever son défi."

Kina : "whoa..."

Neuro : "Un jour peut être que je le croiserai."

Kina : "Énorme!!! moi aussi je veux le croiser!!!"

Neuro : "J’espère pour toi que tu deviendras plus ... forte avant que ce ne soit le cas...
Moi aussi je dois devenir plus puissant, on ne l'est jamais assez d'ailleurs."

Kina : "Je veux être votre apprentie Neuro-sama."

Neuro : "Désolé de te décevoir, mais n'y compte pas."

Kina fit son air de chien battu, mais en vain. Neuro ne pouvait pas s'encombrer d'un tel fardeau.

Neuro : "Comment s’appelle le commerçant qui t'as arnaquée?"

Kina, un peu déçue et l'air morose, désigna du doigt  par la fenêtre un magasin. C'était une enseigne vendant des cartes à première vue.

Neuro : "Il se fait tard. Ne t'en fait pas pour ta note, je parlerai au gérant."

Après avoir parlé au gérant, réglé la note pour les deux repas, et passé une nuit de repos, Neuro se trouvait devant le commerce de charlatan.


L'air frais était appréciable, la journée était belle.
Il rentra en poussant la porte et fixa le commerçant d'un regard assez flippant.

Neuro : "Quel charmant magasin vous avez là."

Commerçant : "Monsieur est un connaisseur. Que puis je pour vous?"

Neuro : "Il parait que tu as quelque chose qui ne t'appartient pas. Donc tu vas me le donner."

Commerçant : "Que... Comment?"

Neuro : "Une gamine que tu as arnaqué hier, tu vas me donner tout ce que tu lui as pris, puis je te tuerai."

Commerçant : "AH AH AH !!! t'es un comique!!! je crois que tu sais pas où tu as mis les pieds mon gars."

Sortant de l’arrière salle du magasin, quatre voyous, armés jusqu'au dents apparurent et encerclèrent le Phénix.

Commerçant : "Tu vas nous filer ton argent et ton équipement, puis on va te mettre une raclée."

Neuro resta impassible un court instant, puis éclatât d'un rire sinistre et dérangeant.

Neuro : "AH AH AH !!!! AH AH AH !!!!"
affichant un sourire sournois.
"Je n'attendais que cette occasion."

Commerçant : "Il est fou... allez y les gars!!!"

Neuro : "Je vais arracher la peau et la chair de vos misérables os et retapisser cette endroit de votre sang !!!!"

Les quatre ennemis se jetèrent en direction de Neuro. Ce n'était que de petites frappes, rien de bien insurmontable, surtout pour le flamboyant Phénix.

Neuro fit un rapide pas d'esquive en arrière afin de sortir de leur périmètre d'attaque et avoir les ennemis en face de lui. On aurait dit un diable insaisissable. Il balança un magistral coup de poing du gauche dans la mâchoire du premier, qui décolla littéralement du sol comme un fétu de paille.
On entendit un craquement malicieux, suivit d'une explosion hémoglobine qui vint éclabousser les trois autres individus malfamés dans les yeux. Si un jour mâchoire il avait, mâchoire désormais il n'a plus.

Ennemi 2 : "AHHHHHHHHHHH mes yeux!!!!! je suis aveugle!!!!!"

Ils ne s'attendaient sans doute pas à quelqu'un sachant se défendre, et pris de panique les trois voyous restant prirent leur jambe à leur cou... ou du moins tentèrent de le faire.
Nul n'échappe au phénix. Chacun d'eux prirent un coup a assommer un béhémoth au niveau de la tête.
Le patron se cachait derrière le comptoir, fou de peur.

commerçant : "oh putain!!!! oh putain!!!!"

Neuro : "Tu disais?"

Commerçant : "Pitié!!!!"

Neuro : "L'argent et les affaires de la gamine. Dépêche."

Le commerçant pris un sac sous son comptoir et lui donna de l'argent de la caisse, toute sa caisse, bien plus que ce qu'il avait surement soutiré, mais vu la situation pas vraiment le temps de compter.

Neuro : "J'aime ta nouvelle déco."

Commerçant : "Magnifico... merci monsieur."
terrorisé et tentant de temporiser tout ce qui venait de se passer.

Les murs étaient effectivement tapissés de sang jusqu'au plafond, et quatre corps gisaient sur le sol à moitié mort.
Neuro sortit du commerce, avec une classe incommensurable.
La classe.
Pas une seule goutte de sang sur son blanc manteau. Une maîtrise quasiment parfaite.
Une petite foule dans la rue avait vu les événements par la vitre du magasin.
La foule était subjuguée par tant de charisme.
Kina était là et avait vu la scène.
Neuro lui tendis les affaires qu'il avait récupéré ainsi que tout l'argent. Une petite compensation pour la fillette.

Kina : "Neuro-sama..."

Neuro : "Va à l'auberge, je vais m'occuper du reste."

Kina partie les larmes au yeux en emportant ses biens, émue par tant de gentillesse.

En effet les forces de l'ordre commençaient à rappliquer sur les lieux en se frayant un passage à travers la foule.

[HRP : Quelques sous en moins pour les deux repas à l'auberge. Dison à 2 Dorms par menus, ca me fait 4 Dorms en moins.]