Partagez | 
 

 Le quartier Commerçant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Ryner
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 32

Feuille de personnage
Points de Vie:
763/1077  (763/1077)
Points de Mana:
217/260  (217/260)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.12
For.55
Int.3333
Con.1010
Dex.1010
ATQ./
MATQ.50196
DEF.26
MDEf82
Endu.425
Vit.5
AM2

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Ven 15 Aoû - 14:22


Le calme commençait à revenir petit à petit. Les "Héros" de Dormnuill avait quitté la ville en laissant une nouvelle empreinte de leurs passage...
Une personne regardé la scène du haut d'un toit. Il semblait content des évènements passés.
Il était habillé d'une armure en cuire avec des pièce de métal léger. Sur ses avants bras, il avait des armes d'assassins.
Il avait le visage caché par une capuche ainsi qu'un foulard cachant sa bouche.


Spoiler:
 

Ce drôle de personnage semblait marmonnait quelque chose. Puis il se mit à rire.
Après cinq bonne minute d'un rire sombre et fort, il sortit un un cristal bleu. Une voix sombre sortis de celui-ci.


???: Alors ?! Comment c'est déroulé cette histoire ??

???: Ah ... Disons que des gêneurs sont venus tous foutre en l'air....

???: Ce n'est pas grave... Quoi d'autre??

???: Manha et Thandruil se sont fait choppé !

???: Pas grave... C'était juste des vulgaires pions bon à jeter.

???: ... J'ai pu voire certaines choses intéressantes durant l'affrontement contre Losstarot. Il y a certaines personne qui mérite notre attention...

???: ... Je vois. Quand tu seras de retour à la guilde, tu passeras entre les mains de May'Lyrh. Je voudrais voir de mes propres yeux le combats e intégralité!

???: Comme vous voudrez Maitre !

???: As tu récupéré Amarok?

???: J'ai put enfermé les particules magiques dans un cristal pour vous... Allez vous vraiment l'utiliser ?!

???: Hum!! Personne ne sait comment l'utiliser... Le seul qui était sur la bonne voie, c'était Losstarot!! Ce n'est que le début. Mes rodeurs recherche la plupart des prochains éléments.

???: Bien Maitre...!

???: Il reste encore deux endroits à visiter... Les Elfes risquent d'être bien surpris.

La voix sombre se coupa brutalement laissant l'homme masqué sur son toit. Il rangea son cristal dans sa poche et regarda au loin.

???: Je crois qu'on a plus rien à faire ici... Il nous reste encore le Roi ainsi que .... Je m'égare un peu... Il est temps que je rentre, j'ai encore pas mal de chemin...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofhaerii.forumactif.fr
Shiva Asura

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2014

Feuille de personnage
Points de Vie:
367/367  (367/367)
Points de Mana:
170/170  (170/170)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.55
Int.2530
Con.55
Dex.55
ATQ.
MATQ.120
DEF.40
MDEf120
Endu.250250
Vit.33
AM11

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Jeu 6 Aoû - 23:14

[PREMIER POSTE IN-RP]



AMBIANCE


La journée était belle et venait de commencer. Le soleil brillait de milles et une lueurs dorées. Les pinsons chantonnaient à tue tête leur hymne jovial et endiablés.

La populace vaquait à ses occupations, comme à son habitude.

Le quartier commerçant de Dormnuill était l'épicentre des échanges entre vendeurs-escrocs et touristes-apprentis-aventuriers.

La somptueuse créature de rêve nommée Shiva, enfin cela dépend des goûts de chacun, marchait sur les pavés de la capitale.

Elle était ravie par sa nouvelle acquisition.

En effet, en farfouillant un peu, elle était tombée dans une boutique de haute couture. Magasin ayant en rayon la nouvelle collection de sacs signés de la patte Mogus Mogg. Directement importé par delà les mers.

Toute cruche se voulant un minimum pimpante, se devait d'avoir un sac de haute couture de renom. Contrairement à un vieux sac à patate, vieux et troué, utilisé par la plupart des aventuriers débutants et sans le sous.

Je vous rassure, Shiva qui ne jurait que par le principe de l’élégance absolue, ne put résister à dépenser toute sa fortune afin de mettre ses griffes sur la dernière pièce en stock. Malgré le prix outrancier de la chose.

Quand je dit toute sa fortune, c'est vraiment le cas. Le porte monnaie auparavant bien garnie ne comptait désormais plus que quelques piécettes. Mais quand on est une femme, on aime être parfaite que voulez vous.

Il s'agissait d'un sac en forme de mog pelucheux, à la fourrure noire et duveteuse. Très certainement confectionné à partir d'un vrai bestiau des vents au pelage de jais, chose rarissime autant que les fameux béhémoths polaires de couleur blanche.
La contenance était parfaite pour mettre quelques affaires. Il restait petit et sobre, de manière raffinée. Parfait pour la petite mage gothique à la mode.

Toute contente pour une fois, bien que gardant son air hautain de mademoiselle supérieure aux autres, elle paradait d'un pas digne.

Toutes les pétasses faisant leur courses se retournaient devant le passage de la belle portant un sac Mogus Mogg dernier cri et valant une fortune. Aucune demoiselle ne restait indifférente à un tel bijoux. Les gros pervers aussi se retournaient mais ce n'était pas à cause du sac de haute couture cependant.

L'heure du déjeuné approchait à grand pas.

Faire un détour au restaurant chic le plus proche était la voie à choisir.

Shiva regarda dans son porte monnaie et redescendit de son nuage.
Il ne lui restait que 2000 malheureux Dorms.
Cela ne payerait même pas un café dans ce genre d'endroit...

La fin du monde était proche.

Comment en était elle arrivé là?

La gothique de charme et de choc avait eu beau avoir fait une petite folie d'achat compulsif, mais quand bien même.




AMBIANCE


Un aventurier tombé dans la pauvreté jonchait le sol. C'était la crise après tout. Il était sale et crasseux.

Aventurier : "Z'auriez pas une petite piece?"
-tendant son chapeau afin de mendier-

Shiva fit un sursaut, apeurée par un tel manque d'élégance.

Shiva : "AHHH OH MON DIEU!!! A l'AIDE!!!"
-tenant fermement son sac pelucheux contre elle-

Heureusement pour elle, la garde était non loin et se précipita au secours de la demoiselle en détresse.

Garde : "Hola!!! représentant des forces de l'ordre, Mademoiselle. Que se passe t'il?"
-air sérieux et à l'affut-

Shiva : "Le manque d'élégance de cette personne m'a fait peur pour ma sécurité. C'est inadmissible!!!"

Aventurier : "Mais... Mais je n'ai rien fait."
-recroquevillé sur lui même en voyant les gardes-

Garde : "Alors comme ça on agresse les honnêtes demoiselles bien sous tout rapport!!! La mendicité est interdite sale vagabond!!! Qu'on ne te reprenne pas à mendier devant les commerces, c'est pas bon pour les affaires des bons et honnêtes commerçants!!!"
-le noeil sévère et brandissant son gourdin de la justice-

Les gardes attrapèrent l'individu qui tenta de prendre la fuite afin de ne pas se faire tabasser par les gardes de la justice.

Shiva : "Nah mais oh!!! J'ai bien cru avoir un arrêt cardiaque."
-fâchée par un tel manque d'élégance dans la pourtant si réputée grande capitale-

Garde : "Mademoiselle, excusez la garde d'avoir faillit à sa mission. Protéger les bons et honnêtes citoyens de la vermine est notre priorité numéro une."

Pendant ce temps les autres gardes tiraient à l'écart l'aventurier sans le sous sans une once de pitié. En le rouant de coups bien entendu.

Shiva : "C'est un scandale!!"

Garde : "Oh!! mais c'est un sac Mogus Mogg!?"
-surpris-

Shiva : "Vous me prenez pour qui? Evidemment."
-vexée par la remarque désobligeante-

Le garde fait une courbette comme reconnaissant une personne d'importance.

Garde : "Excusez mon impolitesse!!! Je ne pensais pas avoir affaire à une personne si haut placée!! Seules les personnes les plus riches et importantes peuvent avoir un de ces trésors."

Shiva : "Vous faites bien. Restez à votre place. Imaginez qu'un voleur agresse une demoiselle et lui vole son sac Mogus Mogg. Vous seriez la risée de tous et nul doute que vous finiriez comme cet inélégant mendiant."

Garde : "Pardonnez moi!!! Je ferai tout mon possible pour proteger les honetes citoyens et leurs sacs."

Shiva : "Excellent. Maintenant disparaissez de ma vue, misérable incapable."

Garde : "A vos ordres!!"
-s’exécutant comme devant un supérieur-



AMBIANCE


Les gardes disparurent, emportant avec eux le pauvre aventurier sur lequel ils allaient passer leur nerf pour s'être fait faire lecture de la sorte.

Shiva : *Hummpff, bandes d'incapables. Je suis une parfaite mage à la mode. Quiconque osera toucher à mon sac pelucheux connaîtra mon courroux.*

Une fois l'épisode plus que irréel avec la garde passé, le repas allait devoir se faire plus frugal qu'escompté.

Faisant la croie sur les restaurant de haute gastronomie, la déesse de l'élégance choisit de prendre une légère collation dans un stand restaurant de roturiers. L'établissement était tenu par un cuistot et la mascotte était un chihuahua, l'animal de compagnie du gérant. La vie était dure.

Shiva prit une portion de choses étranges, longues et rectangulaires, de couleur jaune et dorée. Ainsi que un drôle de pain mou remplie de divers ingrédients plus gras et inconnu les uns que les autres. En boisson, un étrange liquide noire et pétillant sur la langue.

Shiva : *Que sont ces choses? Mais c'est infecte!! Du poison? Si je suis malade je ferait manger au cuistot à son insu son animal de compagnie en fricassée. J'en donne ma parole!!!*
-se forçant à manger-

Une fois rassasiée, elle sortit de son sac pelucheux un carnet et une plume, ainsi qu'un encrier. Elle nota assidûment ses observations dans le calepin gastronomique. Déversant à travers l'encre son mécontentement sur l'établissement.

Shiva : "Je vous dois combien pour... ça?!"
-interpellant le cuistot qui tenait le stand-

Cuistot  "Ah AH, c'est offert par la maison!!! On a rarement de si charmantes clientes par içi."

Ne se doutant pas une seconde du plan machiavélique que la mage mégalomane avait préparé pour lui.

"Parfait."

Elle sortit du petit stand restaurant. Ne se sentant pas super bien après avoir ingéré une telle malbouffe bien loin de ses standards gastronomiques.

Puis elle se mit à réfléchir.

*Je ne vais pas aller loin avec 2000 dorms... Je savais que la pauvreté s’abattait sur les aventuriers, mais quand même.*

Finir en aventurier sans le sous obligé de se prostituer pour un quignon de pain était hors de question. Il allait donc falloir travailler.

*Bien, je vais devoir m'abaisser à faire un mandat d'aventurier afin de ne plus être obligée à endurer cette cuisine infâme.*

C'est ainsi que la petite gothique prit la direction de l'aventure qui s'ouvrait devant elle.


[Vers Le Quartier Commerçant: QG de l'Initiative d'Encre Blanche]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parvati Wan

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Dim 9 Aoû - 21:02

[Premier poste In-rp]


Le soleil brillait abondamment au dessus de la ville de Dormnuill, la réchauffant de ses doux rayons de lumière bienvenus. La ville étant en effet au nord du continent, et de surcroît au sommet d'une montagne, il faisait étrangement bon ici.  


Les bâtiments immenses qui jalonnait la ville, culminait à des hauteurs incroyable, telle était le symbole de la force et de la puissance de Dormnuill, l'une des grosses capitales du royaume. Des enseignes publicitaires, magiquement illuminées comme des néons tapissaient les façades, dans le quartier commerçant. 


Les jardins suspendus donnait lieu à des espaces de détente aménager et on pouvait voir de temps à autres quelques résidents pencher la tête au pied de leur tour pour observer les badauds qui grouillaient et fourmillait dans une masse hétérogène. De quoi pétrifier les agoraphobes.


Parvati resta un moment, bouche bée, ébahie et sans voix devant le spectacle qui se présenta à elle, elle n'avait jamais vu autant d'humains, non, autant de gens réunis au même endroit auparavant. 


Elle se mit à déambuler de manière un peu chaotique, telle l'abeille qu'elle était dans cette ruche humaine. Et tomba sur une boutique qui attira son attention.  


En vitrine, elle repéra un magnifique sac Moggus Mog à l'éffigie de ces bestioles pelucheuses. 

Parvati:"Ow~Mais c'est trop mignon ! J'en veux un moi aussi !"

Hélas, elle remarqua le prix et dût se résoudre à renoncer. Qui pouvait se permettre une somme pareille ? Les gens de Dormnuill était vraiment riche.  


C'est alors qu'une femme extrêmement raffinée, tout de noir vêtue, au visage clair comme la lune et à la démarche fière et hautaine fit son apparition et passa devant la pauvre villageoise qu'elle était sans la remarquer.  Elle entra dans la boutique, tout en lançant un regard impératif au vendeur qui lui vendit le fameux sac.  

Parvati:"Waw ! Cette femme est trop cool, et puis qu'est-ce qu'elle est classe ! J'aimerai bien être comme elle un jour...ça doit être une riche noble de la court, c'est sûr !"

La femme impétueuse sortit du magasin l'air fier et satisfaite, c'est vrai que le sac lui allait bien...Mais...était-ce vraiment de la peau de mog ?
Parvati eut comme un vieux doute et fini par entrer dans le magasin. 

Vendeuse:"Bonjour ! Que puis-je faire pour vous jeune fille" 

La vendeuse regarda Parvati de la tête au pied et la jugea illico.

Vendeuse:"Oh, nous n'avons pas d'article bas de gamme ici, je ne pense pas qu'une ...fille dans votre genre puisse se permettre d'acheter dans notre enseigne...allez plutôt au "Mog économe" ...vous trouverez des vêtements à votre portée."

Parvati:"Hein ? Quoi ? Comment ça des filles dans mon genre ?" naïvement sans comprendre l'allusion

La vendeuse sourcilla et remarqua la parure en or que portait la jeune fille.  

Vendeuse:"Oh toutes mes excuses, mademoiselle ! Laissez moi vous montre notre dernier arrivage de sacs Mog Moggus..."

Parvati:"Oui ! A ce propos...Ces sacs sont t-ils vraiment fabriqués à parti de mogs ?"

Vendeuse:"Oh oui ! C'est dommage, vous venez de rater le dernier exemplaire noir, ils sont très rares ceux là !"

Parvati:"Mais enfin ! Ça ne va pas ? Ces animaux sont très rares et intelligents ! Vous ne pouvez pas faire de sacs avec !" 

S'était elle écriée avec un peu de colère dans la voix.  

Vendeuse:"Pardon ?" Faisant mine de ne pas comprendre "Oh je vois, si vous préférez il y a ce manteau en peau de béhémoth blanc, du même couturier" 

Parvati:"Mais ! C'est super rare ça ! Vous menacez une espèce en voie de disparition ! Vous n'avez pas honte !"

Vendeuse:"Mademoiselle, calmez vous ! Nous ne sommes pas responsable de la provenance des produits, nous sommes juste des revendeurs, je vous assure que ces produits sont d’excellentes qualité et sont très prisées de nos plus riches clients...et puis entre nous, je suis ravie que ces horribles monstres ait été chassés, je ne les plaint pas"

Parvati:" Mais ! Ce n'est pas la question ! Vous participez à leur abattage ! imaginez que cette peau était celle d'une maman béhémoth qui devait apporter à manger à ses petits (bon oui, c'est surement des chasseurs, leur repas mais bon), vous les avez condamné, ne participez plus à ces massacres..."

Parvati sorti du magasin et se mit à hurler dans la rue.

Parvati:"Non ! Aux fourrures d'animaux en voie d'extinction ! Non à Moggus Mog !" 

Quelques minutes plus tard, quelques sympathisants de "Magic Peace" s'étaient réunis autour de Parvati.

Parvati: "Moggus Mog est un scélérat, dites non aux assassinats !"
Partisan:"Dîtes non à l'utilisation des sécrétions d'Araka utilisées dans la conception de ces produits ! Protégez la nature et nos nappes phréatiques !"
Partisant 2:"Non au déversement des déchets toxiques de Moggus mog dans les égouts ! On a retrouvé plusieurs créatures étranges !"

La foule de gens mécontents devenait incontrôlable et  commençait à attirer l'attention des gardes.  

???:"Que tout le monde ce disperse ! Il est interdit de manifester ici ! Attrapez le leader"

Parvati:"hein ? scratch"

La foule se dispersa dans la minute en laissant la jeune activiste en plan. Un garde patibulaire s'approcha d'elle d'un air malveillant. 


Le capitaine Drelm

Drelm:"On ne bouge plus ma petite, vous êtes en état d'arrestation !"
Parvati:"Huh...? Pourquoi !?   pale "
Drelm:"Pour incitation aux émeutes et trouble de l'ordre public!"
Parvati:"Non ! Pitié laissez moi partir, vous ne comprenez pas, Moggus Mog sont les vrais méchants...! No "
Drelm: "Silence ! Je vais vous conduire en prison ! Evil or Very Mad "

Le garde fut interrompu par un autre soldat. Il était tout aussi patibulaire que le premier mais avait légèrement moins méchant, juste légèrement !


Le lieutenant Kyle


Kyle:"Capitaine, ne soyez pas trop dur avec elle."
Drelm:"Lieutenant Kyle, je suis votre supérieur. Ne discutez pas mes décisions !"
Kyle:"Je comprends, mais c'est une de mes connaissances, je vous prie de bien vouloir être indulgent "
Parvati:"V..Vraiment ? Suspect "
Kyle:"Mais, oui ! On s'est rencontré il y a deux ans, tu ne te souviens pas ? On est sorti ensemble une semaine, et puis tu m'as largué car ça ne fonctionnait pas entre nous...Je comprends que tu m'ais oublié."

Parvati devint rouge comme une tomate, elle ne comprenait pas ce que cet homme voulait dire, sortir avec lui ? Elle ne se souvenait pas l'avoir déjà vu. C'était embarrassant.  

Parvati:"C'est...c'est vrai ? je ..je suis désolée ...j'aime quelqu'un d'autre...pas que tu ne sois pas attirant mais...hum... No "
Drelm:"C'est bon, c'est bon, elle paie une amende et je la laisse partir, occupe t'en en, ça sera 1500Dorms. dépêches toi, nous avons besoin de toi pour l'enquête sur les "héros déchus de Dormnuill", on dirait qu'ils se dirigent vers Nabu, prépares toi, je veux que tu te rende sur place avec Vyce et que tu les retrouve, cette hystérique de Heavens cookie va encore piquer une crise..."
Kyle:"...à Vos ordres capitaines"

Le capitaine s'en alla.

Parvati:"Dé..désolé si je t'ai plaqué ! Avec ce que tu viens de faire pour moi, je me sens un peu stupide, tu es vraiment gentil, malgré ton apparance... Embarassed " rougissant légèrement. 

Kyle:"Ne me dites pas que vous croyez à cette histoire ? Nous ne nous sommes jamais rencontrés, j'ai fait ça pour vous aider car la garde est assez stricte avec les délits actuellement."

Parvati explosa de honte. Et fit moult et moult courbettes. 

Parvati:"Heeeeeeee ?! Je suis désolée !! affraid "
Kyle:"Vraiment ? Vous êtes un peu naïve non ?  scratch Quoi qu'il en soit payez cette somme et tout ira bien."

La jeune femme candide sortit son porte monnaie cousu main, en forme de slime et constata qu'elle n'avait pas assez.

Kyle:"C'est tout ce que vous avez ? silent  "

Parvati éclata en sanglot.

Parvati: "Naaaaaan !! je ne veux pas aller en prison  Crying or Very sad "

Kyle, soupirant : "Bon je vous paye la différence, mais tachez de vous tenir tranquille, je ne serait pas toujours là."

Parvati:"Mais...mais...c'était tout ce que j'avais...je suis ruinée !"

Kyle:"Bon, si vraiment vous avez besoin d'argent, pourquoi ne pas aller à l'initiative d'encre blanche, ils proposent des contrats contre une belle somme, il y a bien quelque chose que vous savez faire ? Allez, dirigez vous dans cette direction...et bonne chance"

Kyle lui expliqua comment s'y rendre. 

Parvati:"Merci, lieutenant, je vous rembourserais !"

Kyle:"Hum...ne vous donnez pas la peine ce n'est que 500 dorms..." 

Parvati réalisa moult courbettes, le remerciant poliment de lui avoir épargné la prison et se dirigea vers le repaire de l'initiative d'encre blanche.


[Vers le poste d'initiative d'encre blanche]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parvati Wan

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Dim 6 Déc - 18:30

[depuis le poste d'initative d'Encre Blanche de Dormnuill]

La jeune artiste martiale était désormais accompagnée d'une nouvelle camarade, le sourire sur son visage hébété ne semblait plus pouvoir se détendre. Elle en oublia presque qu'elle avait plus ou moins causé un mouvement d'émeutes dans ce même quartier. 


Après avoir remarqué les regards insistants des gardes et des commerçants de textile, Parvati se rappela de ce qui s'était passé auparavant. Elle se rapprocha de de Shiva, l'air non rassuré. Heureusement, sa présence et son charisme naturelle devait pouvoir annuler la méfiance qu'on éprouvait à son égard. 


Parvati qui n'avait pas d'idée quand aux choses qu'elle désirait acheter, continua de marcher aux bras de la magicienne pleine de classe, avant de se rappeler qu'elle était complétement à sec. Elle lâcha ensuite le bras de Shiva. Avant de lui annoncer dans avec embarras. 

Parvati:"Shiva-sama, je dois vous laisser quelques instants, retrouvons nous à la fin de l'heure aux portes de la ville comme prévu, d'accord ?"

Une fois l'annonce faite, Parvati pris congé de sa collègue, pour s'enfoncer dans la ville. Comment pouvait elle gagner un peu d'argent rapidement ?


Elle s'assied près de la fontaine de la place principale et observa un peu les aventurier et les clients des différents magasins, elle remarqua que la plupart était un peu chargés avec leur courses et avaient divers logistiques;


Ayant la volonté de rendre service elle alla à leur rencontre; peut être pouvait elle également glaner quelques infos intéressante sur cette ville et ses quêtes.
Elle décida d'aborder des personnes un peu encombrées:

Parvati:"Bonjour, je me nomme Parvati, j'ai remarqué que vous êtes un peu débordés, que diriez vous d'un peu d'aide, je peux porter vos courses jusqu'à chez vous, ou à votre auberge, je suis plus forte que j'en ai l'air. En échange de ce que vous voudrez bien me donner."


Elle tenta de proposer ses services ou de servir de coursiers aux gens et aux commerçants embarrassés par leur petit problèmes quotidiens, aller chercher des bons de commande, aller prévenir un ami, un collaborateur, retrouver des objets ou aller chercher quelqu'un. 


Parvati, très sociable tenta de se plier aux besoins de chacun. Et y consacra 3/4 d'heure. Avec ce que les gens avait bien pu lui céder elle se dirigea vers la guilde des herboriste, devant laquelle il y avait eu de l'agitation auparavant;


Elle entra, un peu exténuée par sa quête d'argent de poche. Elle regarda les différents articles et bouquins traitant des plantes et de leur entretien. Avant de chercher une vendeuse. 

Parvati:"Bonjour ! Pouvez vous me renseigner sur les plantes de la région, surtout les plantes médicinales de forêt de Schwartzhood, je suis herboriste...en herbe, hihihi et je suis curieuse de connaître la flore du coin. Si vous aviez un guide de la région vous seriez bien aimable. J'ai quelques connaissances pour fabriquer des onguents vous voyez...En ce moment il parait qu'il y a de mystérieux cas de décapitation, c'est peut être une bête ou une personne déséquilibré, j'aimerais être parée si je suis blessée. Bon si je perd la tête, mes blessures serons le moindre de mes soucis mais bon ^^'..."

Parvati continua à faire la discussion avec la vendeuse, abordant aussi le sujet des héros de Dormnuill et du mystérieux gentilhomme. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva Asura

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2014

Feuille de personnage
Points de Vie:
367/367  (367/367)
Points de Mana:
170/170  (170/170)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.55
Int.2530
Con.55
Dex.55
ATQ.
MATQ.120
DEF.40
MDEf120
Endu.250250
Vit.33
AM11

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Dim 6 Déc - 20:24




Parvati entre dans l’herberie "Au raz de l'herbe", une boutique dans une rue principale du quartier commerçant avec une belle vitrine et un plafond également vitré pour laisser passer les rayons du soleil sur les plantes disposées en avant de boutique. plus on s'approche du comptoir au fond du magasin plus il y a d'ombre qui est réservée pour les plantes plus sensibles au soleil ou aux températures élevées. 

Au comptoir, il y a déjà une personne (que Parvati ne reconnait pas) qui parle avec déjà avec l'unique vendeuse du magasin. 

Cliente

Vendeuse, Kiff, le sac et l'arbalète sont posés sur le sol derrière le comptoir, à portée d'elle.

Cliente: " Donc oui, ridicule que sa puisse paraître, on va probablement être en compétition avec le gamin parmi d'autres. Du moins pour les petites catégories, je ne pense pas qu'il ait suffisamment de fonds pour nous tenir tête dans chaque rang, ce serait absurde! Mais bon, vu qu'il ne peut pas être sous estimé vaut mieux avoir quelques tours dans notre propre sac! Ce que tu m'as donné devrait faire l'affaire. Si seulement mon patron accordait l'importance requise à cette affaire, j'aurai pu te laisser plus d'argent. Mais bon, en même temps on a tellement de choses sur notre assiette là, c'est déjà assez étonnant en soit que j'ai trouvé le temps de venir te voir moi même! "

Kiff: " Je veux bien te croire ma vieille! Entre les bandits des routes, les monstres de la faille et ces fameux héros de Dormnuill vous ne devez pas passer un très bon moment dernièrement. "

Client: " Je te ne le fait pas dire! "

Kiff: " En tout cas je suis contente que tu ai pu passer me voir et d'avoir prit de tes nouvelles! Oh mais excuse moi un moment, je vais faire passer cette demoiselle en attendant la fin du traitement de ta commande. "

Puis elle s'adressa à Parvati.

Kiff: " Venez ma chère, bienvenue au raz de l'herbe! Je suis Kiff et je peux vous garantir que tout est frais! Les herbes que je ne fait pas pousser en maison je vais recueillir moi même dans Schwartzwood! Que puis-je faire pour vous? "

Parvati:"Bonjour ! Pouvez vous me renseigner sur les plantes de la région, surtout les plantes médicinales de forêt de Schwartzhood, je suis herboriste...en herbe, hihihi et je suis curieuse de connaître la flore du coin. Si vous aviez un guide de la région vous seriez bien aimable. J'ai quelques connaissances pour fabriquer des onguents vous voyez...En ce moment il parait qu'il y a de mystérieux cas de décapitation, c'est peut être une bête ou une personne déséquilibré, j'aimerais être parée si je suis blessée. Bon si je perd la tête, mes blessures serons le moindre de mes soucis mais bon ^^'..."

Cliente: " ET les décapitations! Par les dieux je te jure on en finit jamais! Si vous avez accepté cette quête prenez garde demoiselle, nos infos indiquent que l'ennemi vise spécifiquement les jeunes femmes, peut être il nous croit des proies faciles, en tout cas pour l'instant personne n'est revenu nous apporter sa tête. "

Kiff: " Maria, je sais que ton travail te rend dingue mais essaye de pas terrifier ma clientèle tu veux bien? Veuillez l'excuser mademoiselle, elle a beaucoup de travail et est un peu sur les nerfs dernièrement.

Maria: " Oui, exactement. Désolée. Mais restez prudente tout de même! La dernière chose que je veux c'est envoyer des troupes ramener votre corps décapité! "

Kif: " MARIA! "

Maria: " Quoi? Tu penses qu'on a des gars qui se grattent les couilles dans la caserne? Si on avait des gens à envoyer on n'aurait pas placé la requête auprès d'encre-blanche en premier lieux! "

Kiff, soupirant: " Incorrigible... Tiens prend tes affaires et va bosser! "

La vendeuse disparu pendant un bref instant et revint avec un sac bien garni qu'elle tendit vers Maria, cette dernière le saisit t s'en alla d'un pas pressé. 

Maria: " T'as raison, je suis en retard! Bye Kiff! Surtout restée vivante mademoiselle! "

Puis elle sortit de la boutique pour disparaître dans les rues bondées de monde du quartier commerçant. 

Kiff: " Encore pardon mademoiselle. Donc, vous disiez? Ah oui! Un guide! J'ai exactement ce qu'il vous faut! "Les Herbes de Daena pour les nuls!" c'est un très bon ouvrage pour commencer à voir les différentes herbes d'un œil plus professionnel (permettra la cueillette rapide et inoffensive des herbes de rang D dans quelques zones de bas niveau environnant Dormnuill). C'est une bonne introduction que je vous recommande si vous êtes nouvelle dans tout çà! De plus, pour m'excuser des propos de mon amie, je vais ajouter deux objets gratuits avec l'achat du tome qui est à 300 Dormns. Je vais vous offrir une serpe en bronze et une petite bourse d'herboriste en peau de boomas, elle vous permettra de trimbaler jusqu'à 2 kilos d'herbes sans craintes quant à leur sécurité! Si vous avez un sac d'aventurier classique des éditions de Blue Day Arms ou de Westwind Exports, vous pouvez l'y attachée ou la mettre à l'intérieur, sinon toute ceinture ou lanière fera l'affaire! Est-ce-que je vous prépare tout çà? "

Lui fit elle sur un ton plaisant et toujours avec le sourire. 




De son coté, Shiva finit par se pommée un peu à force de trop regarder les vêtements et finit dans une boutique cachée au fin fond d'une ruelle louche, il n'y a point de vitrine mais une pancarte qui lit "Élixirs et potions chez Zestoria" lui indique qu'elle y trouvera probablement ce qu'elle cherche. Ou la mort. 

Ambiance:
 


L'échoppe est assez petite et quelque peu mal éclairée par le manque de fenêtres pour laisser passer la lumière naturelle du soleil. Les murs sont quasiment tous recouverts d'étagères avec des potions et des élixirs arborant diverses étiquettes avec leur noms et prix et parfois leurs effets. Au premier coup d’œil Shiva repère un filtre d'amour, un élixir de chance et un poison de basilique noir, tous les trois des produits à priori illégaux dans le royaume de Dormnuill. 

Dans la petite boutique, Shiva remarque et reconnait (ou pas au choix du joueur) la personne suivante. 

L'une, L'unique, la révérée Saya Gaen des Irréguliers d'Arès!

Qui est en train de scruter les différentes concoctions sur une étagère libellée "poisons exquis".

Il y a également une autre personne dans le magasin, celle-ci ne bénéficiant pas d'une renommée internationale, Shiva ne le reconnait probablement pas. 

Otto Rakshaka, également des Irréguliers d'Arès.

Ce dernier examine minutieusement une étagère remplie d'herbes aux vertus proclamées curatives. 

Aucun des deux personnages ne fait attention à Shiva, seul la vendeuse réagit et lui fait signe de s'approcher du comptoir, un air de renarde sur la figure.

Zestoria: " Bienvenue madame! Bienvenue! Je suis Zestoria, Zest pour les intimes! Comment l'humble elfe que je suis pourrait vous servir? "

Shiva : "Bonjour, puis je vous demander si vous avez quelques recettes alchimiques inédites, ainsi que le prix des potions et des ingrédients pour en fabriquer? Oh et je vois que vous vendez des trousses de premier secours alchimiques, c'est combien?"

Zestoria: " Madame, je craint que les recettes inédites du magasin risquent de rester ainsi sans quoi cet endroit aurait peu de raison d'être! Je vais également devoir vous décevoir quant aux kit de soin, il est là pour l'utilisation du magasin uniquement et n'est pas à vendre, il m'arrive parfois de devoir traiter quelqu'un en urgence et j'en ai besoin pour précisément ce genre de situation. Je peux toutefois vous vendre un livre de recette basique qui comprend la recette pour une potion de soin mineure. Je peux aussi vous vendre toutes les herbes dont vous aurez besoin mais ceci dis, je peux également vous vendre les potions déjà préparées par mes mains d'experte et vous épargner l'effort de leur préparation. De plus mes prix sont plus bas que les boutiques de grande distribution comme Abram & Kadabram, qu'est-ce-que vous en pensez? "

Otto qui écoutait tout de même d'une oreille leur conversation se permit d'intervenir avant la réponse de Shiva.

Otto: " Ojou-san, si vous permettez. Si vous cherchez particulièrement une recette spécifique, je peux vous en vendre à l'unité. Mes secrets sont chers mais vous aurez droit à des potions plus rentables que celles fabriquées via les recettes d'un manuel de grande distribution. "

Zestoria: " Et tu me payeras tout ce qu'elle n'aura pas acheté! "

Otto: " Jamais! Tes prix sont déjà exorbitants! Faudrait être fou pour accepter d'acheter ces choses avec une marge de profit pareil! "

Zestoria: " Dit le mec qui fait payer ses recettes un bras et une jambe... Et rappel moi, si mais biens sont si chers que çà qu'est ce que vous foutez là déjà? "

Gaen sortit de nul part pour ajouter son grain de sel, tout en posant divers fioles de poison et plusieurs herbes inconnues à Shiva sur le comptoir. 

Saya: " Tu es efficace. "

Zestoria: " Enfin un bon mot! Merci! Ce sera 30 000 Dormns. "

Otto: " Et moins chère que les autres... "

Zestoria: " Huhuhu! "

Gaen déboursa la somme demandée et rangea délicatement ses achats dans son sac (qui n'était poins aussi joli que celui de Shiva), avant de jeter un regard impatient du coté d'Otto. 

Saya: " Termine ce que tu as à faire qu'on parte. "

Otto: " Oui, oui, j'arrive, patience! Alors qu'est-ce-que ça sera oujo-san? "




Voici le mot du directeur:

Meh.


                                                                                                            - Le Directeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva Asura

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2014

Feuille de personnage
Points de Vie:
367/367  (367/367)
Points de Mana:
170/170  (170/170)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.1
For.55
Int.2530
Con.55
Dex.55
ATQ.
MATQ.120
DEF.40
MDEf120
Endu.250250
Vit.33
AM11

MessageSujet: Re: Le quartier Commerçant.    Dim 27 Déc - 19:01