Partagez | 
 

 Dream Palace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kayné
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Points de Vie:
1277/1277  (1277/1277)
Points de Mana:
113/113  (113/113)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.14
For.2020
Int.1010
Con.1212
Dex.2424
ATQ.085
MATQ.3450
DEF.890
MDEf2460
Endu.880880
Vit.1212
AM44

MessageSujet: Dream Palace   Mar 17 Fév - 1:51


Un énorme palais de cristal trônant au beau milieu du labyrinthe qu'est la zone d'Oh'nir. Les légendes disent que tous les rêves de tous les êtres vivants du monde y sont entreposés! 

C'est également le domaine de la déesse de la magie Athtart, qui veille sur la sécurité autant des rêves que des rêveurs. Ce n'est pas une coïncidence que la majorité de ses apparitions aient lieux dans les rêves de ses fidèles! 

La grande porte à la base du magnifique palais est bien gardée et interdite d'accès autant au commun des mortels qu'aux résidents du Chemin.

Les légendes disent que les lieux sont gardés par un homme à la puissance redoutable! Un gardien des rêves et de la déesse qui serait en train de livrer un éternel combat contre Ci'eth, le mangeur de rêves, une créature mauvaise qui n'aimerait rien de plus que pénétrer dan ce lieu sacré pour y dévorer rêves et rêveurs dans sa boulimie sans limites!






Dernière édition par Kayné le Ven 29 Jan - 15:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo Anansi
Rang D
Rang D
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Points de Vie:
1310/1310  (1310/1310)
Points de Mana:
197/197  (197/197)
Stat:
StatBase Equip.
Niv.99
For.88
Int.2525
Con.1515
Dex.813
ATQ.7575
MATQ.160160
DEF.103103
MDEf4040
Endu.505505
Vit.46
AM12

MessageSujet: Re: Dream Palace   Mar 17 Fév - 3:02


Ambiance

Apollo ouvrit les yeux.

Il aurait pu les garder fermés.

Le noir était total.

Comment? Où? Quand?

Il ne savait plus.

Il flottait dans le vide.

Était-il...?

Apollo posa ses paumes sur ses tempes. Il devait réfléchir. Il y avait une explication à cela.
Il commença par contrôler sa respiration. Son pouls retomba. Le fait qu'il ait un pouls le calma davantage, car cela signifiait qu'il n'était pas mort.

Peut-être.

Apollo ne savait rien du Dernier Domaine. Pourtant il était Guide. Il baignait dans l'inconnu. Encore et encore. Et maintenant, il n'avait toujours aucune idée de ce qui se passait.

Apollo serra ses paumes contre ses tempes. Il devait réfléchir. Que c'était-il passé?

Ils étaient à Nanonéphar. Entraient dans Gigarylis. Les spectres les suivaient, lui, et Emilia.

La place.

Apollo tressaillit.

Le majordome.

Une douleur fulgurante parcourut le corps d'Apollo. Il baissa les yeux pour constater que son corps était parsemé de fins trous par lesquels il se vidait de son sang.
Il hurla de douleur. De peur. De désespoir.

Mais un désespoir plus profond encore que celui de son propre sort le tourmentait.


Apollo: "Je...mérite...pire."

La destruction.

La destruction de centaines d'âmes de manière instantanée. Le noir le plus total.

Un sort pire que la mort... Dont il était responsable.


Apollo: "Ce n'est... que justice..."

La douleur s'estompa subitement. Apollo flotta encore une seconde, et tomba chuta brutalement.

Quand il rouvrit les yeux, il était dans un lieu nouveau. Il sentait de nouveau la gravité, et le sol sous ses pieds. Il lui fallut un moment, cependant, pour réaliser qu'il ne percevait aucune couleur dans ce nouveau lieu dans lequel il avait atterri.


Lieu:
 

Lentement, il se collecta, puis se releva.

Il était au pied d'une pyramide, dans une allée de colonnes en ruines. Face à cette construction, une grande pleine s'étalait à perte de vue.  L'absence de couleur rendait la scène aussi triste qu'irréelle, aussi perturbante que poétique.
Plus perturbant encore était l'absence totale de vent. La végétation était complètement immobile, ainsi que les nuages dans le ciel. Comme si le temps s'était totalement arrêté. Comme si Apollo observait un tableau, plutôt qu'un paysage.

Mais Apollo se détourna de la pleine pour commencer à gravir la pyramide. A mi-chemin, Apollo fût saisi par le sentiment qu'il était observé, et se retourna. Il lui semblait avoir vu trois silhouettes à l'ombre d'un des piliers en ruines, mais le temps que ces yeux se focalisent sur l'ombre, les silhouettes avaient disparu.

Avait-il rêvé? Rêvait-il toujours, en fait? Apollo n'en avait pas la moindre idée. Mais il continua à gravir les marches, car il n'avait aucun moyen d'être sûr de quoi que ce soit.

Les escaliers débouchèrent finalement sur une plateforme. L'agencement parfait de la géométrie des marches, de la pyramide et de la plateforme renforçaient ce sentiment de mystère et de malaise que ressentait Apollo. Comme si ce lieu avait été créé pour qu'il y vienne, qu'il gravisse ces marches, qu'il constate cette géométrie parfaite.

Comme si c'était écrit.

Au centre de la plateforme trônait une grande balance métallique, large d'environ trois mètres, et aussi haute qu'Apollo. L'absence de couleurs rendait difficile l'identification du métal, mais Apollo en conclut que c'était de l'argent.

De chaque côté de la balance étaient placées deux grandes pierres, probablement lourdes de plusieurs tonnes. Celle de gauche était de marbre blanc, couverte d'écritures à l'encre noire. Celle de droite était noire de jais, et était gravée d'écritures en lettres blanches.

Apollo s'approcha, mais une voix s'éleva dans son dos.


???: "Ce monstre a utilisé cette horreur pour emprisonner des âmes. Des âmes !... Cette…chose… n’a pas lieu d’être."

Apollo se retourna. Geniphyr lui faisait face, pointant son arme à feu sur Apollo.

Apollo: "Je suis désolé, Geniphyr. Mais je ne peux pas la détruire. L'homme est condamné à répéter ses erreurs, car il oublie la conséquence des actions de son ancêtre. Les écrits ne peuvent rappeler aux hommes les conséquences horribles de leurs actions, alors il continuent à faire la guerre, à tuer, a violer. Au delà d'être une arme, cette lanterne est un témoin silencieux de l'horreur que peut atteindre l'esprit humain. Et pour cela, malgré sa laideur...non. A cause de sa laideur, cet objet doit exister, pour rappeler à d'autres que le mal est toujours présent. Qu'il n'est qu'à un pas de chacun d'entre nous."

Geniphyr sourit. Apollo ne se rappelait pas avoir vu Geniphyr sourire, auparavant.

Geniphyr: "Bonne réponse."

Geniphyr leva son arme vers sa propre tempe, et appuya sur la gâchette. Mais plutôt qu'une détonation suivie d'un corps qui s'effondre dans une effusion de sang, le corps de Geniphyr s'affaissa et se transforma en cendres, qui s'envolèrent malgré l'absence apparente de vent.

Apollo se retourna vers la balance, pour se retrouver face à Kayné.


Kayné: "Essaye de faire plus attention à toi la prochaine fois. Ne te met pas en danger comme çà..."

Apollo resta muet pendant un moment. Longtemps.

Apollo: "Je m'excuserais auprès de la véritable Kayné. Disparais."

L'apparition sembla sourire à son tour, avant de disparaître comme Geniphyr.
La voie vers la balance était libre. Devant cette dernière, se tenait maintenant une silhouette familière.

Emilia.

La jeune spectre se retourna. Elle avait un air légèrement las, plus sérieux que d'habitude. Elle tenait ses mains dans son dos, droite. Elle inclina légèrement la tête vers le haut, avant d'articuler.


Emilia: "Ah. T'es là aussi...?"

Apollo s'approcha, et serra sa sœur dans ses bras. Les deux furent surpris, car ils n'avaient jusqu'à présent pas été capables de se toucher.

Apollo: "C'est bon de te voir. Même...ici."

Emilia hocha la tête en signe d'approbation. Finalement, la sœur se dégagea des bras de son frère, pour le tirer devant la balance.

Emilia: "Tu dois voir ça."

Apollo ne mit que quelques instants à comprendre de quoi il s'agissait. La pierre blanche de gauche était couverte d'écritures noires. C'étaient toutes les personnes qu'Apollo et Emilia avaient sauvés. La preuve qu'ils avaient rendu le monde un peu meilleur par leurs actions.

Mais sur la pierre noire de droite, une centaine de noms étaient gravés.


Emilia: "L'enfant... s’appelait Timothy. Celui qui cherchait ses amis et sa gardienne." dit-elle, d'une voix basse.

La pierre noire était contenait les noms des personnes qu'ils avaient condamnés.

Apollo constata que la balance tombait du côté de la pierre des condamnés. Tout leur travail avait donc été anéantis par les événements de Nanonéphar.


Apollo: "Cela ne doit pas se reproduire."

Emilia: "Oui. Quelque chose doit changer."

Mais quoi? Au fond, ils avaient agi avec éthique, et dans le respect des codes moraux des Guides.

Apollo: "L'action elle-même n'était pas à condamner. Nous avons agi pour sauver des innocents. Payer pour leur libération n'aurait que causé plus de mal."

Emilia: "Le mal...vient de moi. J'ai poussé les spectres à se rebeller. A combattre à nos côtés. Ils ont été détruis par ma faute."

Apollo: "Et je les ai révélés, je les ai exposés face au majordome. Je suis aussi fautif que toi. Je pense que cette balance s'adresse à nous deux, alors n'essaye pas de porter cette lourde responsabilité seule: nous sommes une équipe. "

Emilia acquiesca, silencieuse. Peut-être un peu soulagée. Elle serra un peu plus fort la main d'Apollo.

Emilia: "Nous ne pouvons plus mettre en danger des âmes innocentes, comme nous l'avons fait. Les possibilités sont intéressantes..."

Apollo: "Mais le risque trop grand. Toi seule, qui est liée à moi, et les autres Réprouvés, qui ont leurs propres moyens de défense, peuvent agir."

Emilia resta silencieuse quelques instants. Elle s'approcha de la pierre noire.

Emilia: "Oui. Nous seuls pouvons agir. Alors nous devons le faire. Je dois le faire."

Avec cette nouvelle résolution, Emilia et Apollo disparurent du haut de la pyramide. Le temps du rêve était passé.

Inconscients qu'à proximité, trois personnes suivaient bel et bien leur discussion en haut de la pyramide.




"Le bien, le mal peuvent-ils être quantifiés? Le destin d'une âme n'a-t-elle pas une valeur si inestimable qu'il n'est pas possible de la réduire à une simple mesure? Telle est la question..." -Apollo Anansi

"Ne jouez pas à saute-mouton avec une licorne!" - Emilia Anansi

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que des acteurs. Et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles." - ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dream Palace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» Assassinat du propriétaire de l’hôtel Le Palace
» Palace Ducarme Joseph presumé gwo chef bandi
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Haerii :: Le Rôle-Play :: Paradigma :: Le Chemin-